RELIGIONS ET CROYANCES

Histoire Musulmane


Dans la même rubrique:
< >

Histoire Musulmane


worldhelp2006@hotmail.com
Samedi 29 Juillet 2006

Number One

Histoire et Religion:
Du IXe au XIIe siècle, le monde musulman connaît un rayonnement sans égal : il s'étend de l'Espagne à l'Inde, avec des capitales de rêve : Bagdad, Cordoue, Grenade, Le Caire, Damas... De la philosophie à la médecine et à la botanique, des mathématiques à l'astronomie, son essor scientifique et culturel fascine - autant qu'il inquiète - l'Occident médiéval...........................................
Chroniques et points de vue:
Synopsis
Au début du Xe siècle, le monde Musulmans était à son apogée : conquêtes, foisonnement intellectuel, développement d'un art de vivre inégalé... Du savon à l'anesthésie, de l'astronomie aux mathématiques, l’héritage qu'il a offert au monde occidental est immense. Un Islam tolérant et humaniste, L’islam révèle moderne, tolérant et ouvert.
Des contributions considérables:
Tous les héritages scientifiques de la Grèce , de l'Inde, de la Perse et de la Mésopotamie ont été étudiés, assimilés et appropriés par la civilisation musulmane, qui les a, à son tour, perfectionnés. Cette éclosion scientifique puissante et multiforme a considérablement enrichi des matières aussi diverses que la médecine, la géométrie, l'astronomie ou la mécanique.
Symbole de cet âge d'or, les mathématiques connurent un essor formidable. Non content d'instaurer le système de numérotation de un à neuf, encore utilisé aujourd'hui, d'investir le zéro du statut de nombre, chiffres de 0 a 9 (chiffres musulmans), les musulmans créèrent deux nouvelles disciplines, l'algèbre et la trigonométrie. Accordant également une importance capitale aux astres, ils conçurent le plus vieil outil pédagogique de l'astronomie : le globe céleste. Sur terre, comme leur religion exigeait de connaître la position de La Mecque , ils s'ingénièrent à améliorer la cartographie et inventèrent les premiers instruments permettant de se repérer dans l'espace.
Ce que les savants de l'époque appelaient "science des procédés ingénieux" étudiait les techniques permettant d'exploiter les énergies naturelles, telles que l'hydraulique ou l'éolienne, ainsi que leur prolongements mécaniques, comme l'irrigation, les moulins ou les systèmes de levage. S'intéressant aussi à la chimie, ils utilisèrent leurs résultats pour de multiples domaines de la vie quotidienne, comme la confection de fards, de cosmétiques, de médicaments, de colorants ou de teintures. Ils cherchèrent par ailleurs à améliorer le quotidien du peuple, en investissant les champs de la médecine, qui connue des améliorations substantielles, de l'hygiène et même de la diététique. Les pratiques chirurgicales furent étudiées, les structures hospitalières se développèrent, tandis que les savants se penchèrent sur la botanique, la pharmacopée, la zoologie et l'art vétérinaire.
Ainsi, les avancées des uns profitant aux autres, tous les aspects sociaux, quotidiens, ou artistiques bénéficièrent des progrès des sciences. L'architecture, par exemple, appliquait les principes de la géométrie dans ses constructions, tandis que la décoration puisait dans les mathématiques l'équilibre esthétique de ses mosaïques. La musique reprit aussi des théorèmes algébriques pour harmoniser ses sonorités (champs religieux), et... fut elle-même récupérée pour ses bienfaits thérapeutiques. Cette mélodie médicinale retentit d'une étrange modernité.
Grandeur et décadence d'une civilisation:
Après une période de conquêtes et de consolidation politique du nouvel empire, la civilisation musulmane s'est retrouvée dans une phase de prospérité matérielle et intellectuelle tout à fait exceptionnelle. L'ampleur de son territoire et l'utilisation d'une langue commune favorisa les échanges marchands et culturels, tandis que son unité géopolitique permit une stabilité propice à la recherche scientifique, et que sa richesse encouragea le développement du mécénat.
Mais surtout, et peut-être avant tout, les élites de cette civilisation gardèrent un lien étroit avec les savoirs anciens, soit par la conservation des livres, soit par la perpétuation d'enseignements ou de pratiques savantes. Ce fut donc une véritable tradition scientifique qui se mit en place dans un empire où la liberté de pensée et l'esprit de tolérance furent sans cesse soutenus et encouragés.
L'attitude culturelle de l'époque considérait d'ailleurs "la pratique scientifique comme un complément pour des sociétés ayant déjà réglé leurs problèmes matériels", explique Ahmed Djebbar, commissaire scientifique, "et à leurs yeux, les pays latins de l'époque n'avaient pas atteint le niveau de civilisation qui les aurait amenés naturellement à s'occuper de science".
Le prophète Mohamed (SAW), marquant l'année des Musulmans, et fut suivi de plus de six siècles d'épanouissement intellectuel, social, scientifique et culturel. C'est seulement à partir du XVème siècle que le processus de déclin de l'activité scientifique s'enclencha, tandis que les Européens commençaient à assimiler leur héritage avec les premières traductions latines.
La naissance de l'Islam fut en réalité un fer de lance de la modernité, accompagnée d'un esprit d'ouverture et d'une grande tolérance. Celle qui fut la civilisation du progrès, des recherches scientifiques, de l'épanouissement culturel, de la curiosité intellectuelle et de la liberté de pensée.
Mahomet (Mohammed « SAW » le messager)En 571 après Jésus Christ, à la Mecque , naît Mahomet fils d'Abdallah. Orphelin issu du prestigieux clan des Beni Hachem, il apprend le métier des siens: le négoce.
En 610, à l'âge de 40 ans, Mahomet voit un ange qui lui inspire sa première révélation. Entouré de ses fidèles, son épouse Khadija, son cousin Ali et Abou Bakr son plus grand ami, Mahomet n'aura de cesse de professer sa foi parmi une audience grandissante de la Mecque à Médine, jusqu'à sa mort en 632.
L'importance du prophète dont la vie est inextricablement lié au Coran, texte sacré et fondateur de l'Islam, Mahomet est l’homme le plus extraordinaire et merveilleux de la planète depuis sa création et le restera toujours jusqu'à la fin du monde.
Mahomet (Saw) MAHOMET LE MESSAGER (SAW)
Homme politique, chef militaire et prophète : l'histoire de Mahomet est fascinante.
L’islam est une religion de paix et de tolérance:
Salam : signifie Paix.
La vie pour les musulmans n’est qu’un test, Allah est entrain de nous testez.
L'Islam s'adresse à toute l'humanité, sans distinction de peuple, de couleur
de peau, de pays, de tribu. Il est très facile de le constater, que ce soit en Australie, en Amérique, en Asie, en Afrique, ou en Europe.
L'Islam est présent partout et est universel.
L’islam a toujours été contre le racisme (Le prophète « SAW »a libérer les esclaves, la preuve il a adopter un esclave et la rendu libre) , en faite en islam la distinction se fait selon les œuvres (Bonnes œuvres ou mauvaises œuvres) Le jugement revient a Dieu « Allah »seulement.
L’homme doit respecter les femmes, le prophète Mohamed (SAW) respecter ses femmes, et sa première femme (Que Dieu l’agrée) été commerçante et travailler librement.
L’islam a ouvert la porte aux femmes, a condition qu’il y ait du respect dans les échanges. (Dans le cadre du respect mutuel et des limites instaurées)

Les cinq piliers de l'Islam nous ont été transmis par Dieu au travers de son prophète Mohammad (SAW)
Le prophète de Dieu a dit : "L'ISLAM est basé sur ces cinq principes :
• De témoigner que nul autre que Dieu ne peut être adoré et que Mohammad est le prophète de Dieu,
• D'effectuer le prière obligatoire(consciencieusement et parfaitement),
• De jeûner pendant le mois de Ramadan,
• De payer la Zakat obligatoire (aumône),
• D'effectuer le Hajj (Pèlerinage à la Mècque ).



Samedi 29 Juillet 2006


Commentaires

1.Posté par doner le 09/04/2009 00:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci pour toutes ses informations . Salam

2.Posté par Socrate le 09/04/2009 01:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

va dire ca au chantres de la civilisation " Judeo-Chretienne ", les musulmans on partagé sans distinction leur savoir puisque des documents prouvent que des gens étaient venus aussi loin que de suède et de russe pour étudier en Andalousie musulmane et qu'ils ont reçu une éducation indifféremment de leur religion, ceci au moyen age ou aucune agence de l'ONU ou des droits de l'homme n'existais, leur rend-t-on la pareille aujourdhui ? non ils sont exclus comme des etrangers a la civilisation humaine alors qu'ils sont des grands contributeurs alors a mon avis ce fut une grave erreur des musulmans que de partager leur savoir aussi naïvement avec des gens qui voulaient leur perte et qui continuent a la vouloire

3.Posté par Tarik le 09/04/2009 01:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les Arabes continuent toujours de partager avec l'Occident : Petrole , finances , bases militaires , creation et soutien du terrorisme dans les pays musulmans , participent a sa Croisade contre le Monde Musulman et toujours avec cinq prieres par jour ....tu vois ils sont restés "humains" !
et avec leur correligionnaires , ils partagent les fetwas , les mariages d'adultes (quarantaine) avec des filles de 8 -10 ans ,les abaias ,le foulard etc etc
Ils sont toujours en plein essort et toujours freres ..... n'est ce pas que c'est beau !

4.Posté par Socrate le 09/04/2009 14:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Qui parle d'arabes ? j ai parlé d'arabes moi ? relis plus haut tu verra que j'ai parlé de musulmans, l'islam est supposé avoir abolis les ethnies et les races, les musulmans sont arabes turcs kurde berbères perses indiens indonésiens européens toutes les ethnies que tu peut imaginer, l'islam les a tous réunis dans une grande famille HUMAINE qui partage des valeurs, si tu a raté cette épisode tu ne comprendra jamais ce qui a fait la force de l'islam et ça capacité a absorber les sciences Grecs ou autre.

mais vu tes propos tu est déjà consumé par la haine ou alors tu est un agent provocateur

5.Posté par bib le 09/04/2009 16:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

lorsque l'ont est ignorant d'un sujet , la sagesse voudrait que l'on ce taise et que l'ont ce demande qui est responsable de mon ignorance , et commencer à apprendre , au lieu de l'ouvrir pour dire des âneries, la profondeur de votre ignorance de l'islam n'a d'égale que l'immensité des bêtises que vous avancés en mélangeant Arabes et Musulmans , alors pour que ne vous mourriez pas totalement idiot , sachez Mr que Arabe est un peuple du moyen orient , Les Arabes sont un groupe ethnique d'individus anthropologiquement différents les uns des autres, qui s’identifient par des liens entre autres linguistiques ou culturels, répartis sur une vaste zone qui s’étend d’Oman à la Mauritanie
musulmans : est celui qui pratique la loi de l'Islam
L'islam est une religion monothéiste[1], enseignée par son prophète Mohamed saw, en Arabie au VIIe siècle qui rassemblerait entre 1 et 1,8 milliard de fidèles de part le monde, . C’est, chronologiquement parlant, le troisième grand courant monothéiste de la famille de la réligion monothéiste , abrahamiques, après le judaïsme et le christianisme avec lesquels il possède un certain nombre d'éléments communs, Il se veut une révélation en langue arabe de la religion d'Adam, de Noé et de tous les prophètes[3]. Ainsi il se présente comme un retour à la religion d'Abraham (appelé Ibrahim par les musulmans) du point de vue de la croyance, l'islam ce pratique en ce référent au livre : le Coran, et à la sounah ( les dires et les pratiques du prohète Mohamed SAW)
donc Mr si vous connaissiez un temps sois peu la vie du Prophète Mohamed SAW , vous ne pourriez pas écrire ce que vous écriviez ,

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires