Diplomatie et relation internationale

HassanGhashghavi : l’ambassadeur d’Arabie Saoudite devrait être convoqué au ministère iranien des Affaires étrangères


Dans la même rubrique:
< >

Lundi 28 Novembre 2016 - 00:17 Analyse: L’impuissance de la Ligue Arabe



Mardi 28 Juillet 2009

HassanGhashghavi : l’ambassadeur d’Arabie Saoudite devrait être convoqué au ministère iranien des Affaires étrangères
Le porte parole du ministère iranien des Affaires étrangères a annoncé qu’en raison de mauvais traitement infligés aux pèlerins iraniens par des agents saoudiens, l’ambassadeur de ce pays serait bientôt convoqué au ministère iranien des Affaires étrangères pour donner des explications sur ce dossier.
Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Hassan Ghashghavi, a déclaré que l'Iran était prêt à défendre les droits de tous les Musulmans du monde et à réagir à la violation de leurs droits dans tous les pays du monde.

Lors de sa conférence de presse hebdomadaire, à Téhéran, Hassan Ghashghavi a déclaré aux journalistes iraniens et étrangers que, lors d'une conversation téléphonique avec son homologue chinois, le ministre iranien des Affaires étrangères, Manoutchehr Mottaki, avait exprimé son inquiétude, quant à la situation des Ouighours musulmans au Xinjiang.

Le chef de la diplomatie iranienne a demandé à son homologue chinois d'identifier et de juger les groupes liés aux crimes organisés qui ont procédé au Xinjiang au massacre des Musulmans Ouighours.

Hassan Ghashghavi a précisé que le chef de la diplomatie iranienne s'était entretenu, également, avec son homologue turc et le secrétaire général de l'Organisation de la Conférence Islamique toujours à ce sujet à propos des moyens à mettre en place de manière efficace pour restaurer les droits des Musulmans Ouighours et ce afin qu'ils vivent en paix et en sécurité aux côtés de leurs compatriotes.

Réagissant à la proposition des Etats-Unis de coopérer avec l'Iran, sur son dossier nucléaire civil et la sécurité des avions de ligne iraniens, le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères a déclaré que l'embargo sur les pièces de rechange des avions de ligne était un exemple flagrant de violation des Droits de l'Homme par les Etats-Unis, estimant que Washington devrait corriger cette erreur du passé.

Il a rappelé que l'Iran est signataire du Traité de Non Prolifération et que l'arme atomique n'avait aucune place dans la doctrine défensive de la République Islamique d’Iran qui soutient la dénucléarisation du Moyen-Orient.

Quant au rôle de l'Iran, dans le renforcement de la paix et de la sécurité, en Afghanistan, le porte-parole de la diplomatie iranienne a affirmé que l'Iran était prêt à participer, activement, à tous les efforts régionaux et internationaux, pour soutenir la paix et la stabilité chez son voisin afghan.

"Le développement économique et social et la reconstruction des infrastructures afghanes permettront de résoudre les problèmes de ce pays, à condition que les forces militaires étrangères mettent fin à l'occupation de l'Afghanistan", a-t-il estimé.

http://www2.irna.ir/ http://www2.irna.ir/



Mardi 28 Juillet 2009


Nouveau commentaire :

Géopolitique et stratégie | Diplomatie et relation internationale

Publicité

Brèves



Commentaires