Sciences et croyances

Hassan Ghashghavi : l'Iran n’est pas étonné de la propagande des Etats-Unis après son succès dans le domaine de la technologie de l’espace



Mercredi 20 Août 2008

Hassan Ghashghavi : l'Iran n’est pas étonné de la propagande des Etats-Unis après son succès dans le domaine de la technologie de l’espace
Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Hassan Ghashghavi, a déclaré mardi que les Iraniens n'ont pas été étonnés de la propagande faite par les responsables américains après les réalisations de l'Iran dans le domaine de la technologie de l'espace.

« Le peuple iranien n'est pas étonné par les positions prises par les responsables américains qui ont nié l’exploit iranien » a souligné Hassan Ghashghavi dans un communiqué.


« Cela constituerait un choc étonnant si les responsables américains se réjouissaient du progrès honorable de la nation iranienne. »

Les autorités iraniennes ont annoncé avoir lancé avec succès, dimanche 17 août, une fusée porteuse de fabrication locale, et réussi à mettre en orbite un "satellite d'essai".


"La fusée Safir a été lancée avec succès. Tous ses systèmes, notamment de télécommande et de contrôle, sont de fabrication iranienne", a déclaré Reza Taghipour, chef de l'Organisation spatiale iranienne, à la télévision d'Etat.

Le lanceur, a-t-il ajouté, portait un "satellite d'essai qui a été placé en orbite (…) Ainsi, la voie est désormais ouverte pour envoyer dans l'avenir un satellite de communication dans l'espace", a conclu la télévision iranienne, montrant des images tournées dans la nuit présentées comme celles du lancement de la fusée.


Washington n'a pas tardé à réagir, estimant que le lancement de la fusée iranienne était un acte "inquiétant". "Le développement et le test de fusées par l'Iran sont source d'inquiétude, et soulèvent de nouvelles questions quant à ses intentions, a affirmé Gordon Johndroe, porte-parole de la Maison Blanche.


L'inquiétude exprimée par les Etats-Unis sur l'utilisation de la technologie des fusées par l'Iran dans des missiles balistiques, n'a pas de fondement", a estimé le ministère iranien des Affaires étrangères et a indiqué que l’objectif poursuivi était d’ordre environnemental.


Le récent test opéré par l'Iran visant à mettre en orbite un satellite factice à l'aide d'une fusée a échoué, a affirmé par ailleurs mardi un responsable de la défense américain, sous couvert d'anonymat.


« Les réalisations de la jeunesse iranienne et des experts scientifiques ont toujours suscité des inquiétudes à la Maison Blanche » a déploré Hassan Ghashghavi.


L'Iran s'est dit prêt hier à aider les États musulmans en matière de lancement de satellites. L'agence spatiale iranienne a déclaré dimanche avoir procédé pour la première fois avec succès à la mise sur orbite d'un satellite factice au moyen d'une fusée de fabrication nationale.


Après des années de préparations et d’ultimes tests en février dernier, l’Iran a réussi la mise en orbite d’un « satellite d’essai » grâce à son lanceur Safir.

L'Iran projette de lancer quatre satellites d'ici 2010.

Hassan Ghashghavi : l'Iran n’est pas étonné de la propagande des Etats-Unis après son succès dans le domaine de la technologie de l’espace

Le ministre iranien des Sciences propose la création d'un fonds pour la recherche dans le monde islamique

Mohammad Mahdi Zahedi, ministre des Sciences, de la Recherche et de la Technologie, a proposé la création d'un fonds d'aide destiné à la recherche dans le monde islamique. La proposition a été formulée dans le cadre d’une rencontre avec le vice premier ministre et ministre de la Culture du Zandibar, Ali Juma Shamauna.

Durant cette entrevue Mohammad Mahdi Zahedi a évoqué le rôle que dans les pays islamiques jouent las échanges scientifiques et culturels y le projet d’une synergie scientifique entre ces pays pour lutter contre “les fausses positions de l’impérialisme”.


Mohammad Mahdi Zahedi a encouragé tous les pays musulmans à considérer comme appartenant à l’ensemble des pays islamiques les progrès scientifiques réalisés par l’un d’entre eux.


En ce sens, il a lancé un appel afin que tous les pays musulmans s’entraident mutuellement dans le développement scientifique et technologique, et il a ajouté en référence aux réalisations atteintes par l’Iran : « l'impérialisme ne souhaite pas que les pays musulmans accèdent aux sciences modernes et aux technologies de pointe ; par exemple, dans notre pays nous essayons d'accéder à l'exploitation de l'énergie nucléaire à des pour fins pacifiques, mais nos ennemis n'admettent pas cela. »

« Nos ennemis pensent que si l'Iran musulman accède aux technologies modernes, spécialement dans le domaine du nucléaire, il pourra transférer ce savoir à d’autres pays musulmans et créer ainsi une puissance scientifique ; ce que les ennemis souhaitent avec cette opposition c’est qu'il n'y n’ait pas du développement scientifique et technologique dans les pays musulmans et que ceux-ci n'aient pas une unité scientifique »a-t-il affirmé.


Mercredi 20 Août 2008


Commentaires

1.Posté par kerozen le 20/08/2008 21:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

l'iran a peut de chances de réussir a se dévelopée,ils ne lui laisseront pas le temp,ils(usa et les autres)
ont bien trop peur que l'iran ce dote de l 'arme nucléaire ,et si il'iran arrive a métrise cette technologie,ils pensent que les autres pays musulmans la voudront aussi et c'est pour cette raison que je pense qu'ils ne lui laisseront pas le temp , tout est deja calculer ils savent tout ,et juste au dernier moment ils vont frapper l'iran. ce que je me demande ,c'est si la russie vas bouger ou non?a premiere vus elle n'en a pas l'aire mais je pense que ne laissera pas faire,a voir.... quand penser vous?

2.Posté par kaddour el mounadal le 20/08/2008 21:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

tout est affaire de volonte politique, si les etats musulmans ont la volonte rien ne les arretera ni la coalition occidentalo americano sioniste, ni les ennemis legendaires de l islam : la france et l engletterre.
les forts ne se font jamais attaquer --la russie--, les faibles se font attaquer--serbie,irak,afghanistan--il est vital d etre fort et vigilent---la, les americano sionistes france engletterre ne le voudront jamais pour les pays musulmans---

3.Posté par iraki madjid le 18/09/2008 19:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'ran parle beaucoup de la religion et de l'islam pour tromper les ......................

n'oublieront pas que l'iran a participee a la guillaitine de sadam ,pour moi l'iran est un payer de satan

pour moi si sadam est encore vivant; l'iran ne largisse pas ses epaules sur ces payer voisins

elle dit tjrs que j'ai des armes x et y j'ai 20 000 misiles et encore ,pourkoi a participee ala mort de sadam en direct ç çà le problem
pour l'iran est un payer gouverner par gens que ne veulent pas l'idee des autres
pour moi l'iran gouverner par des TERRORISTES de longues date
ni plus ni moins

4.Posté par geoffrey le 18/09/2008 20:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Moi j'aime trop l'Iran ainsi que son président

De toute façon un bon musulman ne peut que soutenir l'Iran et prier qu'ils ne leur arrivent rien de mal et surtout pas faire alliance avec le gouvernement US les bourreaux des irakiens et des afghans.


Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances

Publicité

Brèves



Commentaires