Palestine occupée

Haniyeh visite la chaîne d'Al-Aqsa et affirme que la décision américaine est une vanité


Dans la même rubrique:
< >


Mercredi 16 Juillet 2008

Haniyeh visite la chaîne d'Al-Aqsa et affirme que la décision américaine est une vanité
Le premier ministre du gouvernement d'unité nationale Ismaïl Haniyeh a affirmé son refus du projet de décision du congrès américain qui considère que plusieurs chaînes arabes dont Al-Aqsa comme étant des organisations terroristes. Il a considéré que cette décision exprime la vanité de la direction américaine et ses tentatives de renforcer le blocus contre le peuple palestinien.

Lors de sa visite de solidarité au siège de la chaîne d'Al-Aqsa dans la ville de Gaza, Haniyeh a dit, hier lundi 14/7, que cette décision américaine n'est pas importante, mais qu'elle représente une confirmation de l'échec du blocus, parce qu'elle essaye d'encercler la parole après avoir échoué son blocus contre la position.

Il a affirmé son refus de cette décision injuste conte la chaîne d'Al-Aqsa et d'autres chaînes arabes respectées, et il a salué le rôle de la chaîne dans son soutien donné au peuple palestinien et pour sa défense de ses droits légaux.

Haniyeh a précisé, au sujet de la décision américaine : "J'ai vu et entendu que cette décision ne peut pas casser la volonté des fonctionnaires de cette chaîne".
D'autre part, Haniyeh a dit que les organisations islamiques et de bienfaisance sont exposées à un massacre sioniste en Cisjordanie.

Haniyeh visite la chaîne d'Al-Aqsa et affirme que la décision américaine est une vanité

La campagne européenne : L'UPM doit mettre fin aux punitions collectives contre Gaza

La campagne européenne pour mettre fin au blocus sioniste imposé contre la bande de Gaza a exprimé son regret envers la création de "l'Union Pour la Méditerranée" dans la capitale française, Paris, qui n'a pas montré la souffrance du peuple palestinien, notamment du million et demi de citoyens palestiniens encerclés dans la bande de Gaza depuis plus de deux ans consécutifs.

Dans un message ouvert aux deux présidents du sommet, le président français Nicolas Sarkozy et son homologue égyptien Mohammed Hosni Moubarak, la campagne européenne a dit que la bande de Gaza est directement située sur la Méditerranée et que les gens réunis à ce sommet doivent écouter sa souffrance à cause du sévère blocus sioniste qui a détruit tous les secteurs de la vie, qui représente une punition collective.

La campagne a précisé l'importance de l'ouverture du passage de Rafah pour garantir la liberté de mouvement, et elle a souligné que la mort de plus de 208 malades palestiniens dans la bande de Gaza est le résultat de la fermeture des passages.

La campagne a dit que l'atmosphère position qui a accompagné le sommet doit aider à mettre fin aux punitions collectives imposées par les autorités de l'occupation israélienne contre la bande de Gaza.

Le Hamas dément les paroles arrogantes des renseignements d'Abbas

Le mouvement du Hamas a démenti les paroles arrogantes publiées par les services de sécurité qui appartiennent au président de l'autorité palestinienne Mahmoud Abbas, dans la ville de Tulkarem en Cisjordanie, autour de l'existence de groupes appartenant au mouvement du Hamas qui seraient venus à travers la bande de Gaza.

Dans un communiqué dont le Centre Palestinien d'Information a reçu une copie, le mouvement du Hamas a dit, aujourd'hui mardi 15/7, que ces allégations représentent une justification incorrecte aux citoyens qui expriment leur colère envers les pratiques de ces services.

Le mouvement a ajouté que les fabrications des services de sécurité d'Abbas affirment qu'elles poursuivent le même chemin adopté depuis leur création sous la direction du gouvernement illégal de Fayyad.

Enfin, le mouvement du Hamas a appelé l'autorité de Ramallah et ses services de sécurité à arrêter les allégations et les pratiques inhumaines contre les fils de notre peuple palestinien.

Haniyeh visite la chaîne d'Al-Aqsa et affirme que la décision américaine est une vanité

Le mouvement féministe : L'enlèvement de femmes en Cisjordanie est un crime contre les Palestiniens

La responsable du mouvement féministe du Hamas Raja Al-Halabi a fortement condamné les campagnes d'arrestation effectuées par les forces de l'occupation israéliennes contre plusieurs femmes palestiniennes en Cisjordanie.

Al-Halabi a dit, aujourd'hui mardi 15/7, dans un communiqué dont le Centre Palestinien d'Information a reçu une copie, que ces arrestations sont illégales, et elle a souligné que Khouloud Al-Masri, chargée des travaux du président de la municipalité de Naplouse, travaille de façon légale, car elle a été élue légalement.

Elle a également condamné l'arrestation de la membre de la direction de l'organisation de l'union féministe Hanine Drouza, dans le cadre de la campagne lancée par les forces occupantes contre les associations islamiques et de bienfaisance en Cisjordanie.

Al-Halabi a souligné que cette campagne vient en parallèle au silence de la présidence de l'autorité palestinienne et de ses services qui ne font rien devant les forces occupantes.

Enfin, elle a appelé toutes les organisations juridiques et féministes à porter leurs responsabilités envers les crimes sionistes contre le peuple palestinien innocent qui vit sous l'occupation.

Haniyeh visite la chaîne d'Al-Aqsa et affirme que la décision américaine est une vanité

Hamas : Les pressions sionistes poussent Blair à annuler sa visite dans la bande de Gaza

Le mouvement du Hamas a dit que l'annulation de la visite à Gaza prévue aujourd'hui, mardi 15/7, de l'envoyé du Quartet au Proche-Orient, Tony Blair, est le résultat de grandes pressions sionistes pour lui interdire de visiter la bande de Gaza, afin de l'empêcher de prendre connaissance de l'échec de la politique du blocus et de ses conséquences catastrophiques sur la bande de Gaza, depuis plus de deux ans.

Le porte-parole du mouvement du Hamas Dr. Sami Abou Zouhri a dit, aujourd'hui mardi 15/7, dans une déclaration de presse dont le Centre Palestinien d'Information a reçu une copie, que la visite aurait représenté une réussite pour le mouvement du Hamas qui s'attache à ses positions politiques en refusant de reconnaître l'occupation sioniste ou de renoncer à la résistance. Il a dit que cette visite allait permettre à la communauté internationale de voir de près la grande catastrophe à laquelle sont exposés les habitants de la bande de Gaza à cause du blocus et des agressions sionistes.

Le mouvement a démenti les allégations du bureau de Blair, qui dit qu'il a annulé sa visite après avoir reçu une menace, et il a dit que ces déclarations ne sont pas vraies, car elles s'opposent aux grandes préparations de la police palestinienne.

Le communiqué a souligné que certaines sources officielles sionistes ont dit que le ministre sioniste de la guerre, Ehoud Barak, a contacté Blair avant sa visite, affirmant le rôle de l'occupation pour annuler sa visite.

De son côté, le porte-parole du gouvernement d'unité nationale dirigé par Ismaïl Haniyeh à Gaza, Taher Al-Nounou, a accusé l'occupation et d'autres parties de pratiquer des pressions contre Tony Blair pour annuler sa visite prévue aujourd'hui mardi 15/7, à Gaza, dans le but de cacher les résultats catastrophiques du blocus sioniste imposé injustement contre plus d'un million et demi de citoyens palestiniens qui habitent dans la bande de Gaza.

http://www.palestine-info.cc/ http://www.palestine-info.cc/



Mercredi 16 Juillet 2008

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires