Proche et Moyen-Orient

Haniyeh : les juifs ne sont pas l’ennemi


« Notre problème c’est l’occupation qui provient de l’idéologie sioniste et de sa volonté de disperser tous les Palestiniens, » déclare le Premier ministre Haniyeh.

Maan News Agency


Samedi 18 Juillet 2009

Le Premier ministre Ismail Haniyeh rencontre des juifs Neturei Karta à Gaza. (Ma’anImages)
Le Premier ministre Ismail Haniyeh rencontre des juifs Neturei Karta à Gaza. (Ma’anImages)

Gaza. De fait, le Premier ministre palestinien, Ismail Haniyeh, a rencontré jeudi un groupe de juifs ultra orthodoxes venus à Gaza avec un convoi d’aides américain.




Haniyeh a dit aux membres de la secte Neturei Karta (juifs haredim radicalement antisionistes - ndt) que les juifs n’étaient pas les ennemis des Arabes ni des musulmans. « Notre problème c’est l’occupation qui provient de l’idéologie sioniste et de sa volonté de disperser tous les Palestiniens, » leur a-t-il déclaré.




Le dirigeant Hamas a salué ses quatre invités juifs, leur disant, «  Ces personnalités religieuses qui expriment leur opposition au siège, à l’agression et aux crimes, nous ne pouvons ne pas les respecter, et nous les respectons pour leurs convictions et leur culture. »




Haniyeh a déclaré aussi que le convoi Viva Palestina, américain, « était la preuve que le peuple américain n’est pas entièrement un peuple d’occupation et qu’il n’est pas complètement aux côtés du régime sioniste criminel. »




« Nous vous considérons comme des héros, vous ouvrez les yeux du monde entier sur le siège de la bande de Gaza, » a-t-il ajouté.




Les juifs antisionistes ultra orthodoxes sont arrivés avec le convoi Bouée de sauvetage 2 de 200 personnes dirigé par le député britannique anti-guerre Galloway. C’est le deuxième voyage du député UK cette année, suite à la guerre qui a frappé Gaza. En mars, il avait fait don de 25 000 livres sterling et d’un parc d’ambulances au gouvernement Hamas de Gaza.




Parmi les membres du convoi, principalement des Américains, il y a Charles Barron, conseiller municipal de New York, qui a accouru par avion au Caire pour pouvoir venir avec le convoi. L’équipage a acheté de l’aide médicale et des produits humanitaires pour enfants à Alexandrie et a réussi à transporter des centaines de milliers de dollars de fournitures dans 50 véhicules qui resteront également dans la bande de Gaza après un retard de 10 jours.




Selon la presse télévisée, les membres du convoi ont l’autorisation de rester à Gaza pendant seulement 24 heures.




«  Le silence du monde est assourdissant alors que le peuple de Gaza continue de souffrir, » ont déclaré les membres du convoi, après leur entrée à Gaza, « mais les deux cent Américains et le plus d’un million de dollars d’aide qui sont arrivés ici confirment notre engament pour la Palestine libre. »




Galloway :
Chavez va diriger le 3ème convoi Viva Palestina

(JPG)

Vendredi 17 Juillet 2009




"Après son entrée via le passage de Rafah vers la Bande de Gaza, l’ancien député Britannique, George Galloway, a déclaré que le président Vénézuélien, Hugo Chavez, va diriger le 3ème convoi anti-blocus, Viva Palestina".




Lors d’une conférence de presse, Galloway, a insisté, mercredi, sur la nécessité d’appuyer les droits du peuple palestinien agressé par l’occupation israélienne qui impose un blocus inhumain contre plus d’un million et demi d’habitants innocents de la Bande de Gaza.




«  Nous nous attachons à organiser des délégations internationales de soutien au peuple palestinien, à partir de la Chine, des Etats-Unis, de la France, et jusqu’à la levée totale du blocus injuste », a souligné M.Galloway.




M.Galloway, a, en outre, appelé le président américain Barak Obama à appuyer les droits légitimes du peuple palestinien et refuser les pressions sionistes qui violent les lois internationales.



AlterInfo 







16 juillet 2009 - Maan - traduction : Info-Palestine.net

Israël: mythes et légendes à l’épreuve de la vérité historique

Dans les couloirs de l’université de Tel Aviv, où il enseigne depuis de longues années l’histoire contemporaine, certains de ses collègues et amis ne le saluent plus, tandis qu’en France le livre a subi un véritable boycott (1).

Pourtant cet essai volumineux a déjà commencé son tour du monde. Il est aujourd’hui traduit dans une dizaine de langues, dont l’arabe, après avoir régné, plusieurs mois d’affilé, en tête du top ten des livres les plus vendus en Israël.

Présent à la première rencontre de l’ULM (université Libre de la Méditerranée) à Casablanca où il a donné une conférence devant un parterre d’universitaires venus de 16 pays du pourtour de la Méditerranée, Shlomo Sand s’est également prêté à l’interview collective d’une vingtaine d’étudiants avant de se laisser happer par la multitude de rendez-vous qui lui avaient été concoctés avec le public et la presse marocaine.

Le personnage est médiatique. Regard rieur, gesticulations accompagnant des floppées de mots, goût prononcé pour la provocation, ce juif d’origine autrichienne, débarqué bébé à Jaffa en 1948, n’hésite pas à déclamer haut et fort son antisionisme et à dénoncer le racisme anti arabe qui existe dans son pays.

Mais pourquoi son dernier livre a-t-il choqué à ce point? “J’ai voulu decomposer l’historiographie de mon pays en m’attaquant aux grands mythes d’Israël", explique Shlomo Sand. “J’ai pris l’histoire nationale telle qu’elle nous est proposée et j’ai tenté de démontrer qu’il s’agissait de légendes et de mythes, qu’il ne fallait pas confondre la bible avec un livre d’histoire, qu’il était grand temps de la remettre au rayon théologie.”

Pour l’historien israélien, le peuple juif n’existe pas, c’est une invention qui remonte à 150 ans et qui participe à la fabrication d’un passé imaginaire dont le but est de consolider le sentiment national en Israël. “Tous mes étudiants sont persuadés d’être des descendants du royaume de David, que les juifs auraient été, il y a deux mille ans, contraints de s’exiler, et bien l’exode, ce fondement même de l’identité juive, n’a jamais existé. C’est pourquoi on ne trouve aucun livre de recherche scientifique s’attaquant au sujet. En fait, l’écart entre l’historiographie professionnelle et l’imaginaire collectif est immense”.

La diaspora juive, que l’on relie de manière erronée à cet exode, trouve, selon l’universitaire, son explication ailleurs.Ainsi, le judaïsme qui fut une religion très prosélytiste aurait produit de nombreuses conversions qui se seraient à leur tour répandues un peu partout dans le monde.

En démontant les uns après les autres les grands mythes de “l’Etat ébreu”, Shlomo Sand remet en cause la notion la légitimité politique d'un Etat Ebreu. “Le peuple juif n’existe pas”, répète-t-il, “comment pourrait exister un peuple qui n’avait pas de langue, pas de culture commune, si ce n’est une religion. Or la religion ne suffit pas. Parle-t-on par exemple de peuple chrétien? Non.”

Si l’antisionisme de l’historien est accueilli favorablement par son auditoire arabe, ce dernier ne mâche toutefois pas ses mots sur la douloureuse question du droit au retour de quelques 6 millions de Palestiniens sur leur terre. “Israël ne peut être la patrie de tous les juifs du monde, elle ne peut se déclarer juive et démocrate en même temps, c’est antinomique, car en imposant une dimension juive à l’Etat d’Israël, on finit par exclure 1,4 million d’Arabes israéliens. Ceci étant dit, l’Etat d’Israël est difficilement capable d’accueillir le retour de 6 millions de Palestiniens.”

“Je suis attaché à cette terre que nous avons volée mais qui n’en demeure pas moins ma patrie. Je suis très pessimiste sur l’avenir de la region, mais s’il y a une solution, elle commence par cesser de tout confondre. C’est pourquoi j’affirme qu’il n’y a pas d’Etat juif. Seul l’Etat d’Israël existe, il faut le “désioniser” en attendant la création de deux Etats.”

En Israël, Shlomo Sand n’est pas le seul intellectuel à avoir malmener les mythes sionistes. D’autres historiens comme Idith Zertal (2), Benny Morris, Ilan Pappé, ou encore Tom Segev, ont sérieusement désacralisé l’histoire officielle de leur pays. Leurs travaux portent essentiellement sur l’utilisation de la shoah dans la construction de l’Etat d’Israël, ou sur la “Naqbah” (catastrophe en arabe), c’est à dire l’expulsion massive des Palestiniens de leurs villages par les milices sionistes.

Shlomo Sand a raison d’être pessimiste. A Tel Aviv, la ville dont il se plait à louer les mérites d’ouverture, les vieux panneaux routiers sont au fur et à mesure remplacés par une nouvelle ségnalitique désormais dépouillée de la langue arabe. Mais c’est pourtant à Tel Aviv que des intellectuels comme Schlomo Sand permettent encore de nourrir quelques lueurs d’espoirs pour la paix au Moyen Orient.

(Propos recueillis par les étudiants de l’ULM, Casablanca juillet 2009)

(1) Comment le peuple juif fut inventé, Fayard, 2008.
En France, le livre a subi une sorte de censure jusqu’aux massacres de Gaza, lorsqu’indignés, journalistes et éditeurs ont tenté de mieux cerner une question qui leur avait échappé, il a été alors largement médiatisé.

(2) La nation et la mort: La Shoah dans le discours et la politique d'Israël, Paris, Éditions La Découverte, 2008.


Pour en savoir plus, lire l’article de Shlomo Sand « Déconstruction d’une histoire mythique. Comment fut inventé le peuple juif paru dans le Monde Diplomatique (août 2008).
http://www.monde-diplomatique.fr

Source:
http://www.babelmed.net/Pais/M%C3%A9diterran%C3%A9e/isra%EF%BF%BDl_mythes.php?c=4443&m=34&l=fr


Samedi 18 Juillet 2009


Commentaires

1.Posté par DURANDUPONT le 18/07/2009 15:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

LES JUIFS NE SONT PAS L'ENNEMI, CERTES ! L'ENNEMI CE SONT LES SIONISTES QUI S'EMPARENT D'UNE RELIGION POUR SPOLIER LE TERRITOIRE PALESTINIEN AFIN DE CREER UNE BASE STRATEGIQUE DE DESORDRE PLANETAIRE; CE QUI EST LEUR IDEOLOGIE ET LEUR BUISNESS.. DIVISER POUR REGNER? TEL EST LA DEVISE DE CEUX QUI SONT NES POUR ETRE LES ELUS..UNE ETRANGE SIMILITUDE AVEC LES NAZIS..

2.Posté par said le 18/07/2009 21:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

en faite si tu parle de nazi ils ont existes ils ont ete antisemite c est vrais et les sionistes on dus se servire de ca pour effraye tous les juifs du monde entier accourant en palestine ils ont
des livres inspire de la thora mais archi faut afin qu ils s approprie la palestine et semer le desordre mondial anti sioniste n est pas anti semite les juifs sont des hetres humains comme nous ils n ont pas demande a etre tous les jours que dieu fait la conversation mondiale et tous
ca a cause des sonistes qui ne veulent pas rentres dans le rang c est pas trop tard ho sioniste
vous avez joues et vous avez perdus vous restez quand meme nos semblable il faudraient juste reconnaitre que vous etes aller trop loins il y a une fin a tout


3.Posté par ROGSIM le 19/07/2009 16:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

les Neturei Karta ce n'est qu'une secte, trés peu nombreux, qui attendent juste le messie, après ...: il y a des illuminés dans toutes les religions. Pas d'inquiétude, ils sont pacifiques et respectent leurs prochains.

4.Posté par DURANDUPONT le 19/07/2009 16:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

LES NETUREI KARTA SONT DE VERITABLES HEROS DE LA RESISTANCE COMPARABLES A CEUX QUI ONT LUTTE CONTRE LE NAZISME..ILS SONT BAILLIONES ET PERSECUTES SANS QUE LA PRESSE INTERNATIONALE S'EN EMEUVE..LE SIONISME C'EST AUSSI CA !!

5.Posté par said le 19/07/2009 18:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

comme tu dis la veritee est toujours baillonee
c est a nous d aller la cherchee si nous pouvions nous unirs contre cette pieuvre mais
je me rappel soudain un verset coranique qui
dit ceçi(si tu leurs donneraient(mohamed) tous
ce que regorge la terre de richesses tu ne liera pas les hommes et dieu vous a unis et
vous etes devenus freres) tel sont les paroles que nous croyons divain mais nous en sommes loin de cette union car attaches
a ce bas monde nous sommes tombes dans
le piege des sionistes car ils manipulent les
richesses du monde entier avec injustice
et ils humilient les hommes cherchant a les
soumettres en faites c est des betes immondes voila comment qualifies ces creatures enfin moi allez a bientot dupont

6.Posté par 21/09/1609 le 19/07/2009 19:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

selon shlomo sand les veritables déssendant des hebreus en palestine sont les paysant palestiniens, population originele semite et non les ant+ semites colons séfarades,achnézades ,les anciens bras droit du régime d'apartheid en afsud.

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires