Palestine occupée

Haniyeh: il y a une décision non annoncée pour corrompre le gouvernement même à travers le dialogue


Le premier ministre palestinien, Ismaïl Haniyeh a appelé à une réconciliation nationale pour protéger la paix sociale dans les territoires palestiniens au moment où il a fait charger toute la responsabilité des derniers événements sur le président de l'autorité palestinienne, Mahmoud Abbas.


palestine-info.cc
Jeudi 21 Décembre 2006

Haniyeh: il y a une décision non annoncée pour corrompre le gouvernement même à travers le dialogue


Haniyeh a dit, hier soir mardi 19/12 dans son discours au peuple palestinien, que ces événements sont le résultat du désaccord national, en signe à la décision individuelle du président Abbas et son appel à des élections anticipées.


Le premier ministre a renouvelé sa position qui refuse l'appel du président Abbas à des élections anticipées en insistant sur l'importance de respecter les résultats des élections législatives palestiniens.


Haniyeh a dit que l'appel d'Abbas est inconstitutionnel et qu'il va montrer au peuple palestinien la vision constitutionnelle de cet appel prochainement.

Il a mis en garde que cet appel retourne le peuple palestinien dix ans au passé, en affirmant son refus à cet appel et en insistant sur l'importance de respecter les choix du peuple palestinien.


Haniyeh a réaffirmé que son gouvernement accepte la formation d'un gouvernement d'unité nationale sur la banse du document de l'entente nationale.

Le premier ministre a souligné qu'il y a une décision non annoncée pour faire modifier le gouvernement palestinien, et que les américains conduisent cette politique.


Ismaïl Haniyeh a affirmé que le dialogue est la seule solution en appelant tout le peuple palestinien à laisser les armes et à mettre fin à la tension dans les territoires palestiniens.


Il a déclaré que cette tension ne serve que le plan américo-sioniste dans la région.

Haniyeh a souligné que les conditions de la vie du peuple palestinien sont très difficiles depuis la formation de l'actuel gouvernement palestinien et que ce peuple rencontre plusieurs souffrances et défis comme les sévères sièges imposés; financière, économique, politique ainsi que les agressions incessantes de l'occupation israélienne.


Jeudi 21 Décembre 2006

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires