Palestine occupée

Haniyeh appelle l'Égypte à obliger l'occupation de s'engager à l'accalmie



Mercredi 2 Juillet 2008

Haniyeh appelle l'Égypte à obliger l'occupation de s'engager à l'accalmie
Le premier ministre au gouvernement de l'unité nationale, Ismaïl Haniyeh, a appelé l'Égypte à intervenir immédiatement pour obliger l'état de l'occupation israélienne de s'engager aux articles de l'accord de l'accalmie, en appelant également les factions palestiniennes à garder l'entente nationale concernant la trêve.
Dans son discours durant le festival de solidarité à l'occasion de la deuxième commémoration de l'enlèvement des députés palestiniens en Cisjordanie, Haniyeh a dit, hier mardi 1/7, que les positions sionistes envers l'accalmie après son accord ne sont pas encourageantes après que les autorités de l'occupation israéliennes ont fermé les passages commerciaux de la bande de Gaza et ont ouvert le feu sur les citoyens palestiniens sur les frontières de la bande de Gaza avec les territoires palestiniens occupés en 1948.

Il a ajouté : "nous demandons les égyptiens qui ont gardé l'accord de l'accalmie à intervenir pour obliger le côté sioniste de s'engager aux articles de l'accalmie".

Haniyeh a affirmé l'échec des responsables sionistes qui ont pratiqué la politique de la punition collective contre le peuple palestinien, en appelant les factions palestiniennes à renforcer leur coordination commune pour garder l'accord de l'accalmie sur tous les niveaux et sauvegarder l'entente nationale.

D'autre part, le premier ministre, Ismaïl Haniyeh, a renouvelé son appel à un dialogue national palestinien pour discuter de tous les questions suspendues, en montrant que le dialogue est le seul moyen pour mettre fin aux désaccords palestiniens internes.

Il a poursuivi : "nous avons annoncé à tous les côtés que nous sommes prêts au dialogue sans conditions pour discuter de tous les dossiers sur la table du dialogue et loin des interventions étrangères, en exploitant les atmosphères favorables pour trouver des solutions à la situation palestinienne interne".

De son côté, le président du conseil législatif palestinien par intérim, Dr. Ahmed Bahr, a appelé le mouvement du Hamas et du Fatah à reprendre le dialogue profond sur la base de l'accord du Caire, le document de l'entente nationale et l'accord de la Mecque.

Il a dit : "nous voulons un dialogue inter palestiniens basé sur des agendas palestiniens pour servir les hauts intérêts nationaux du peuple palestinien, tout en insistant sur les appels continuels des députés captifs au dialogue inter palestiniens".

Dans le même contexte, la députée libérée, Dr. Mariam Saleh, a dit que les captifs palestiniens en général et les députés captifs du Hamas en particulier, vivent des conditions très dures dans les prisons sionistes.

Elle a ajouté que les captifs l'ont chargés de porter leur message aux palestiniens, où ils appellent le mouvement du Hamas à reprendre le dialogue, le plus tôt possible, et à s'occuper de la question des tous les captifs.

Haniyeh appelle l'Égypte à obliger l'occupation de s'engager à l'accalmie

Le secrétaire général des comités de la résistance populaire appelle l'Égypte à ouvrir Rafah

Le secrétaire général des comités de la résistance populaire en Palestine, Kamal Al Neirab, a appelé le gouvernement égyptien à travailler pour ouvrir le passage frontalier de Rafah de façon normale et continuelle afin de minimiser la souffrance des citoyens palestiniens dans la bande de Gaza.

Le leader palestinien a dit, hier mardi 1/7, dans une déclaration de presse, que la résistance considère que le passage de Rafah est un passage palestino-égyptien qui doit servir les intérêts palestiniens et égyptiens seulement, loin de toute liaison avec d'autres côtés, agendas ou dossiers étrangers.

Il a ajouté : "nous ne voulons pas l'ouverture du passage pour passer des vacances, mais pour sauver les centaines de malades palestiniens qui ne peuvent pas voyager pour aller se soigner à l'étranger".

Le secrétaire général a déclaré également qu'on ne doit pas mettre des obstacles devant le mouvement des citoyens palestiniens après l'accord de l'accalmie.

Haniyeh appelle l'Égypte à obliger l'occupation de s'engager à l'accalmie

Hamas : la fermeture des passages paralyse les articles de l'accalmie

Le mouvement du Hamas a affirmé que la décision sioniste de fermer les passages de la bande de Gaza est une mesure qui inhibe les articles de l'accalmie dans le but d'extorquer les factions palestiniennes et le peuple palestinien, en considérant que ces violations sionistes paralysent le rôle égyptien qui garde cet accord.

Dans un communiqué de presse, le porte-parole du mouvement Hamas, Fawzi Barhoum, a considéré que ces mesures sionistes représentent une renonciation claire de l'occupation sioniste à l'accord de l'accalmie après que la porte-parole du ministère sioniste des affaires étrangères a lié à l'ouverture des passages et la libération du soldat sioniste, Gilad Shalit.

Le communiqué a déclaré que ces décisions et déclarations sionistes montrent les prétextes inutiles de l'occupation pour renoncer aux accords de l'accalmie, tout en soulignant que le mouvement du Hamas et les autres factions palestiniennes vont étudier ces développements et ces violations sionistes continuelles à l'accalmie.

De son côté, le célèbre leader du mouvement Hamas, Dr. Mahmoud Zahhar a affirmé que son mouvement a reçu un appel pour visiter l'Égypte et discuter de l'accalmie avec le côté sioniste, ainsi que la situation des passages de la bande de Gaza, en prévoyant que cette visite sera la semaine prochaine.

Il a ajouté qu'ils vont discuter du dossier du soldat sioniste capturé par la résistance palestinien à Gaza, Gilad Shalit, ainsi que du passage de Rafah et d'autres dossiers concernant l'accalmie.

Haniyeh appelle l'Égypte à obliger l'occupation de s'engager à l'accalmie

Le Djihad appelle l'autorité d'Abbas à cesser ses coordinations sécuritaires avec l'occupation

Le mouvement du Djihad islamique en Palestine a affirmé que la poursuite du moudjahid Ala'a Abou Ar-Rab par les services de sécurité de l'autorité palestinienne qui appartiennent au président Abbas, avant qu'une force spéciale sioniste ne lui tende une embuscade pour le tuer, montre la grande coordination sécuritaire entre l'autorité palestinienne et les forces occupantes.

Le mouvement du Djihad a dit, aujourd'hui mardi 1/7, dans un communiqué de presse dont le Centre Palestinien d'Information a reçu une copie, que les forces occupantes et les services de sécurité d'Abbas continuent à poursuivre, pour le deuxième mois consécutif, leurs opérations de fouilles contre les cadres, leaders et résistants.

Le mouvement du Djihad a précisé que la coordination sécuritaire prend en cible les résistants à travers les tentatives d'assassinats et d'autres pratiques dans le but de frapper et de mettre fin à la résistance dans différentes villes de la Cisjordanie.

Enfin, le mouvement du Djihad islamique a averti de la continuation des crimes de coordination sécuritaire sur tous les niveaux, et il a appelé tous les dirigeants, factions, hommes instruits et citoyens à prendre leurs responsabilités et à mettre la pression sur l'autorité palestinienne pour arrêter cette coordination.

Haniyeh appelle l'Égypte à obliger l'occupation de s'engager à l'accalmie

Hamas : Shalit ne sera libéré qu'après la réponse de l'occupation aux exigences des résistants

Le leader du mouvement du Hamas Dr. Ismaïl Redhwan a affirmé que son mouvement entretient des contacts avec les Egyptiens pour libérer ses cadres captifs dans les prisons égyptiennes sans aucun motif ou jugement.

Dans une déclaration de presse dont le Centre Palestinien d'Information a reçu une copie, Redhwan a dit, mardi 1/7, que le mouvement du Hamas a reçu des promesses égyptiennes pour libérer ses captifs, et il a indiqué que l'Égypte comprend les demandes du Hamas.

Il a ajouté qu'il est irraisonnable que l'Égypte appelle l'ennemi sioniste à libérer des captifs palestiniens, au moment où elle arrête plusieurs cadres du Hamas. Il a aussi déclaré que les Egyptiens ont gardé l'accord d'accalmie avec les Sionistes, et qu'en conséquence, "nous les contactons pour cesser les crimes sionistes contre notre peuple".

Au sujet de l'opération d'échange des prisonniers, le leader du Hamas a dit que son mouvement ne renoncera pas à ses demandes et conditions pour libérer le soldat sioniste Gilad Shalit, car ces demandes ne sont pas négociables, même si Shalit reste plus de 100 ans entre les mains des factions de la résistance.

Haniyeh appelle l'Égypte à obliger l'occupation de s'engager à l'accalmie

Statistiques : l'occupation tue 29 palestiniens au mois de juin seulement

Les forces de l'occupation ont tué, le mois de juin dernier, 29 citoyens palestiniens, en levant le nombre des martyrs palestiniens durant les six premiers mois de l'année 2008 à 449 martyrs, alors que depuis le début de l'Intifada d'Al Aqsa en septembre 2000, elles ont tué 5423 palestiniens.

Les forces occupantes ont tué durant le mois de juin dernier 24 citoyens palestiniens dans la bande de Gaza qui a témoigné d'une grande escalade militaire sioniste, alors que cinq autres ont été tués en Cisjordanie.

Les forces occupantes ont assassiné durant ce mois de juin courant, deux citoyens palestiniens et quatre enfants qui ont moins de 18 ans, en levant le nombre des enfants martyrs à 66 depuis le début de l'année 2008, selon les statistiques préparées par l'agence "Qods Presse".

La plupart des martyrs ont été tués par les tirs des forces occupantes depuis la signature de l'accalmie entre les factions de la résistance palestinienne dans la bande de Gaza et l'entité sioniste, le 19 juin 2008, où les forces occupantes ont tué quatre citoyens palestiniens en Cisjordanie.

On note que les forces occupantes ont tué, depuis le début de l'Intifada d'Al Aqsa en septembre 2000, plus de 5423 citoyens palestiniens.

http://www.palestine-info.cc http://www.palestine-info.cc



Mercredi 2 Juillet 2008


Commentaires

1.Posté par VEVE le 02/07/2008 20:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

mR le president appelle a l accalmie.voyons sa charte : Vous êtes le meilleur des peuples de l'humanité ; vous ordonnez ce qui est bon et interdisez ce qui est mauvais, et vous croyez en Allah. Et si les gens du Livre (juifs et chrétiens) avaient eu cette foi, cela aurait été préférable pour eux. Quelques-uns sont croyants, mais la plupart sont pervertis. Ils ne sauraient vous causer que des dommages insignifiants. S'ils s'avisent de vous faire la guerre, ils tourneront bientôt le dos et ne seront point secourus. L'ignominie sera leur lot s'ils ne cherchent pas une alliance avec Allah et avec les hommes. Et ils s'attireront la colère de Dieu et la misère s'étendra encore comme une tente au-dessus de leurs têtes. Telles seront leurs souffrances parce qu'ils ont refusé de croire aux signes d'Allah et ont injustement assassiné les prophètes ; ce sera le prix de leur rébellion et de leurs iniquités » (Coran, III, 106-108).

« Israël existera et continuera d'exister jusqu'à ce que l'islam l'anéantisse comme il a anéanti d'autres auparavant » (Le Martyr, Imam Hassan al Banna, de mémoire sacrée).

« Le monde Islamique est en feu. Chacun de nous doit y jeter un peu d'eau, même en quantité infime, pour éteindre l'incendie, sans même attendre les autres » (Cheikh Amjad al-Zahawi, de mémoire sacrée).


Au nom de Dieu Clément et Miséricordieux COMMENT LE CROIRE?

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires