Palestine occupée

Haniyeh : Les bateaux de Free Gaza ont réussi à briser le siège, les bateaux sont arrivés sains et saufs (PHOTOS)


Les bateaux de Free Gaza ont accosté vers 18 heures, heure locale, dans le port de Gaza. Les bateaux ont été accueillis par des centaines de Gazaouis et des journalistes qui avaient afflué vers la plage et s’étaient entassés sur des bateaux pour recevoir les activistes.
Le groupe restera à Gaza pendant au moins dix jours où il assistera, d'abord, à une conférence sur la situation, puis visitera l’ensemble de la bande de Gaza pour voir ce que le siège a fait à la région.
Par Maan News


Dimanche 24 Août 2008

Haniyeh : Les bateaux de Free Gaza ont réussi à briser le siège, les bateaux sont arrivés sains et saufs (PHOTOS)

(voir les autres photos sur le site de Reuters)


Des responsables disent qu'il est possible que l'équipage rencontre les dirigeants politiques locaux, mais aucune décision n'a encore été prise.

Alors que les navigateurs accostaient dans le port, le président palestinien Mahmoud Abbas a appelé les bateaux pour les féliciter de leur voyage et les remercier de leur persévérance.

Le Premier Ministre palestinien de la Bande de Gaza, Ismail Haniyeh, a accordé une interview dans laquelle il a déclaré que le voyage avait réussi en raison du moral inébranlable des Palestiniens.

Il a qualifié le projet Free Gaza de succès "casseur de blocus" et a remercié l'équipe pour leurs efforts.



Les bateaux de Free Gaza ont accosté dans le port de Gaza

Israël a autorisé les bateaux de Free Gaza à accoster dans le port de Gaza malgré les avertissements du ministère des Affaires Etrangères les prévenant qu’Israël pourrait utiliser la force pour empêcher leur accostage.

La presse israélienne a indiqué que le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Aviv Shiron avait publié une déclaration, disant qu'il ne donnait aucune raison à ce changement de politique




Les Palestiniens qui avaient pris place à bord de bateaux pour accueillir les bateaux du Free Gaza Mouvement sont revenus à terre après les tirs d’avertissements des navires de guerre israéliens dans les eaux de Gaza.

Des problèmes avec le matériel de navigation ont retardé l’arrivée des bateaux de Free Gaza. L’équipage accuse Israël d’avoir brouillé leurs ondes radio.

Alors que leur arrivée était initialement prévue en début d'après midi, les bateaux devraient arriver entre cinq et sept heures ce soir.

Les navires de guerre israéliens tirent alors que les Gazouis attendent les bateaux de Free Gaza
Mise à jour 15h08, heure de Bethléem.

Les Palestiniens à Gaza ont rapporté que les vaisseaux de guerre tirent sur les journalistes et citoyens qui ont mis des bateaux à l'eau pour accueillir les navires de Free Gaza.

20 journalistes ont mis 11 bateaux à l'eau depuis la plage de Gaza pour accueillir les bateaux de Free Gaza qui arrivent de Chypre pour briser le siège.

Les citoyens palestiniens attendent depuis ce matin les bateaux, qui ont été retardés par le dysfonctionnement de l'équipement à bord.

Les bateaux de Free Gaza doivent atteindre le port de Gaza vers 13h, heure locale. Mais à l'heure où nous écrivons, ils ne sont pas encore entrés dans les eaux de Gaza.





Les bateaux de Free Gaza devraient arriver à Gaza à 13h malgré une supposée interférence des Israéliens.
Ma'an News, 9h53 heure locale

Vingt journalistes ont quitté la plage de Gaza à bord de 11 bateaux afin d’accueillir les bateaux venant de Chypre qui ont l’intention de briser le siège.

Les Palestiniens attendent les bateaux depuis ce matin mais ces derniers ont été retardés par des problèmes techniques à bord.

Les bateaux de Free Gaza navires devraient arriver dans le port de Gaza vers 13heures, heure locale.

À 10 h, l'équipage du Free Gaza a envoyé la déclaration suivante aux organisateurs du projet:

"Les systèmes électroniques qui garantissent notre sécurité à bord du Free Gaza et du SS Liberty ont été bloqués et brouillés. Les deux navires battant pavillon grec sont actuellement dans les eaux internationales. Nous sommes victimes d’une piraterie électronique. Nous naviguons actuellement sous GMS P secteur A2 et nous comptons sur nos équipements de communications par satellite pour lancer un appel de détresse, si besoin.

Nous sommes des civils de 17 pays et ce projet a pour but de briser le siège de Gaza. Nous ne sommes pas des marins expérimentés. En conséquence, nous craignons pour la santé et la sécurité des personnes à bord dans un tel cas d'urgence.
Nous vivons actuellement des conditions de mer agitée, et nous demandons au gouvernement grec et à la communauté internationale de prendre leurs responsabilités et de protéger les civils à bord de nos deux navires dans les eaux internationales."

Jamal Al-Khudari, le président du Comité Populaire contre le Siège et membre du Conseil Législatif Palestinien (CLP), a mis en garde Israël contre toute attaque contre les bateaux qui transportent des pacifistes internationaux et du matériel médical pour la population de Gaza.

Il a déclaré dans une conférence de presse samedi matin que les organisateurs avaient perdu tout contact avec les bateaux pendant plusieurs heures au cours de leur voyage en raison du brouillage des fréquences par les Israéliens. Les bateaux ont repris contact avec la bande de Gaza aux premières heures de la matinée.

Al-Khudari a félicité les militants pour leur persévérance malgré les perturbations, et a ajouté que l'équipage avait à franchir les eaux minées quand ils entreraient dans les eaux de Gaza.

«Nous allons aller à leur rencontre et nous les accueillerons comme des héros», a déclaré Al-Khudari.






L'occupation pose des mines sur la mer pour interdire le passage des bateaux vers Gaza
par Palestine Info, 12h08

Le porte-parole de la commission populaire pour la lutte contre le blocus sioniste, Rami Abdou a dit, aujourd'hui samedi, dans une déclaration de presse, que l'occupation israélienne a mis des champs de mines sur la mer près des côtes de Gaza pour interdire l'arrivée des deux bateaux "Liberté pour Gaza" aux plages de la bande de Gaza après avoir tenté, plusieurs fois, de brouiller les contacts avec les deux bateaux.

Il a déclaré qu'ils ont réussi à contacter les organisateurs des deux bateaux qui ont dit qu'ils vont entrer dans les eaux de la bande de Gaza après moins de 40 minutes.

Abdou a souligné que la commission populaire a fini toutes les préparations pour recevoir les deux bateaux sur le port des pêcheurs à Gaza, en disant que des centaines de journalistes participent pour couvrir cet événement.

Source : http://www.maannews.net/
Traduction : MG pour ISM


Dimanche 24 Août 2008


Commentaires

1.Posté par mouemina le 24/08/2008 19:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je salue cette démarche humanitaire et héroïque qui a défié l’oppression et la barbarie israélienne.
La philanthropie l’a emporté sur la cruauté !!

« Ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas.
C’est parce que nous n’osons pas qu’elles sont difficiles » Sénèque.

Bravo à toute l’équipe courageuse qui a osé casser le blocus !!


2.Posté par Mike le 24/08/2008 20:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mais pourquoi parlez-vous de Gazaouis ?
Les palestiniens enfermés à Gaza restent des palestiniens.
L'appellation "Gazaoui" appartient à la novlangue et n'a d'autre but que leur enlever leur identité.

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires