Palestine occupée

Hamas : les sécuritaires d'Abbas et l'occupation ont perpétré dix assassinats contre Al Qassam.



Lundi 4 Août 2008

Hamas : les sécuritaires d'Abbas et l'occupation ont perpétré dix assassinats contre Al Qassam.
Un Rapport mensuel publié par le mouvement du Hamas a montré que les services sécuritaires du président de l'autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, ont coopéré avec les forces armées de l'occupation, arrêtant ensemble plus de 556 citoyens palestiniens, dans la Cisjordanie, seulement en mai passé.

Dans son rapport dont le centre palestinien d'information a reçu une copie, dimanche 3/8, le Hamas a dit que les forces armées sionistes ont continué leur guerre ouverte contre les palestiniens, par leur compagne d'assassinat, d'arrestation, confiscation des terres, dévastation des maisons et colonisation permanente.

Il a montré que le bilan criminel a enregistré l'assassinant de 8 martyrs dont 5 martyrs étaient des brigades d'Al Qassam, 280 citoyens de diverses villes de la Cisjordanie, ont été enlevés durant 146 incursions exécutées par les troupes de l'armée occupante, alors que 23 citoyens ont trouvé leur mort à cause du blocus injuste imposé sévèrement contre les citoyens de Gaza.

Ce rapport mensuel a montré que les coopérations sécuritaires entre les sécuritaires d'Abbas et les services de renseignements sionistes persistent fortement, tout en soulignant que les milices d'Abbas ont perpétré des compagnes d'arrestations contre les partisans du Hamas, enlevant 276 citoyens en Cisjordanie, notamment le dirigeant du Hamas Dr.Mohamed Ghazzal, ainsi que d'autres de ses leaders.

" Des intellectuels, des oulémas, des écrivains, des académiciens, des journalistes et des professeurs, ont été kidnappés, en Cisjordanie par les sécuritaires de l'autorité, présidée par Abbas, en tentant de frapper la volonté libre des palestiniens et faire face aux agendas patriotiques de la résistance nationale", a rapporté le Hamas dans son rapport mensuel.

" Le bureau de l'Ouléma Al Cheikh Hamad Al Bitawi, a été également sauvagement fouillé, par les comploteurs avec l'occupation, allié aux services sécuritaires d'Abbas.

D'une autre part, le rapport a révélé que les milices de l'autorité palestinienne ont perpétré plusieurs compagnes de collaboration avec les forces armées sionistes, en arrêtant des résistants, également la coopération entre les deux côtés qu'avait mené à l'assassinat du dirigeant du Hamas, Chehab Eddine Al Netchah, rien pour renforcer les agendas israélo-américains sous le contrôle du général américain Keith Dayton.

Ce même rapport a fortement condamné le crime d'assassinat contre les citoyens en excursion sur la plage de Gaza, ou six palestiniens dont cinq des brigades d'Al Qassam et une fillette, sont tombés en martyrs, au moment ou les rebelles inculpés et allié à Fatah ont tenté toujours, par leur crimes perpétré à Gaza de semer la discorde entre les citoyens Gazouis.

En outre, ce rapport a rapporté que des compagnes des coopérations sécuritaires sont perpétuelles entre les deux cotés, des libérés palestiniens des prisons sionistes, ont été arrêtés par les services d'Abbas et vice versa, en indiquant le détenu Mohamed Sobhi Al Bouhiessi a été enlevé par les sécuritaire d'Abbas juste de sa libération des prisons sionistes.

Hamas : les sécuritaires d'Abbas et l'occupation ont perpétré dix assassinats contre Al Qassam.

Les brigades d'Al-Qassam: l'opération d'Al-Chajaia représente un intérêt du peuple palestinien

Les brigades d'Al-Qassam, la branche militaire du mouvement du Hamas, ont affirmé que la dernière opération sécuritaire contre les rebelles dans le quartiers d'Al-Chajaia représente une victoire du peuple palestinien à frapper les bandes qui ont menacé la vie du citoyen palestinien dans la bande de Gaza depuis plusieurs années.

Dans une déclaration publiée sur son site électronique, les brigades d'Al-Qassam, ont dit que la bande de Gaza n'est pas le lieu des marchandes des sangs en montrant que la dernière opération sécuritaire contre les putschistes dans le quartiers d'Al-Chajaia est une grande victoire de la police, sécurité et du citoyen palestinienne dans la bande de Gaza.

Elles ont ajouté que ces bandes ont menacé la vie du citoyens palestinien dans la bande de Gaza depuis plusieurs années et avant la victoire du mouvement du Hamas aux élections législatives palestiniennes.

Les brigades d'Al-Qassam ont félicité le gouvernement palestinien et le ministère de l'intérieur à la réussite de ce pas nécessaire et obligatoire, tout en affirmant leur soutien avec chaque personne qui travaille pour garder la sécurité de notre peuple et que celui qui veut créer l'anarchie dans la bande de Gaza de nouveau, doit réfléchir plusieurs fois avant d'effectuer ce pas parce que la bande de Gaza n'est pas le lieu des rebelles et des marchandes des sangs.

Les brigades d'Al-Qassam ont précisé que la bataille qui vise à imposer l'ordre et la loi ne connaît pas le régime des familles et des tribus et que tous les citoyens sont équivalents devant la loi.

Un rapport dévoile les violations de l'occupation sionistes des droits des enfants palestiniens

Le centre d'Ahrar pour les études des captifs et des droits de l'homme a déclaré, aujourd'hui dimanche 3/8, qu'une commission en Israël a publié, la semaine dernière, un rapport qui affirme que les soldats de l'occupation sioniste ont perpétré des pratiques dures contre les enfants palestiniens captifs.

Le rapport annuel de cette commission juridique qui travaille dans l'entité sioniste a reconnu l'existence de pratiques sévères des gardiens des prisons sionistes contre les captifs palestiniens, notamment contre les enfants de moins de 18 ans.

Il a souligné les conditions difficiles dans laquelle sont tenus les enfants palestiniens retenus captifs dans la prison d'Ofik située dans la zone d'Al-Sharon, où les soldats sionistes les frappent durement.

De son côté, le directeur du centre d'Ahrar, Fuad Al-Khafash, a indiqué que les forces occupantes ont enlevé, depuis le début de l'Intifada d'Al-Aqsa en septembre 2000, plus de 6000 enfants palestiniens, et que les enfants palestiniens captifs ont exposés à des pratiques inhumaines et immorales dans les prisons sionistes.

Il a appelé toutes les organisations palestiniennes des droits de l'homme à activer cette cause pour servir les captifs.

Le Hamas dément les allégations de Fayyad concernant les prisonniers politiques

Le mouvement du Hamas a démenti les allégations du premier ministre du gouvernement illégal à Ramallah, Salam Fayyad, autour de la libération de tous les captifs politiques d'entre les partisans et fils du mouvement du Hamas en Cisjordanie.

Le porte-parole du mouvement du Hamas Dr. Sami Abou Zouhri a dit, hier samedi 2/8, dans une déclaration spéciale au Centre Palestinien d'Information : "Nous démontons les allégations de Fayyad autour de la libération des captifs politiques", tout en affirmant que l'autorité palestinienne ne libère que quatre des partisans du Hamas dont Dr. Mohammed Ghazzal, alors qu'elle en retient plus de 200 autres en prison.

Fayyad avait prétendu, lors d'un entretien avec la chaîne d'Al-Jazeera, que son gouvernement à libéré tous les captifs dans les prisons de Ramallah depuis les événements de Gaza.

Il est à noter que les services de sécurité d'Abbas ont lancé, hier samedi 2/8, une vaste campagne d'arrestations contre des dizaines de membres et partisans du parti d'Al-Tahrir en Cisjordanie.

L'occupation ramène plusieurs fuyards à Gaza

Des sources sécuritaires bien informées ont affirmé que l'occupation israélienne a ramené plusieurs fuyards de la justice à la bande de Gaza à travers le passage de Beit Hanoun (Erez), au nord de la bande de Gaza, et que la police palestinienne à Gaza a arrêté ces fuyards.

Les sources ont dit au correspondant du Centre Palestinien d'Information que les forces occupantes ont ramené, ce matin, dimanche 3/8, des dizaines de fuyards de la justice après qu'ils ont fuit les territoires palestiniens occupés en 1948, suite à la campagne de la police palestinienne à Gaza contre eux, à cause de leur participation au crime de la plage de Gaza.

Les sources ont déclaré que les forces occupantes ont retourné ces fuyards parce qu'il n'y a aucune coordination pour eux entre les forces occupantes et l'autorité palestinienne à Ramallah.

Il est à noter que la police palestinienne a pu, hier samedi 2/8, mettre fin à une campagne sécuritaire contre un groupe de putschistes qui risquaient la vie des habitants de la Bande

Le Hamas appelle les fuyards de Gaza à retourner vers leur maison

Le mouvement du Hamas a appelé tous ceux qui ont quitté la bande de Gaza vers les territoires palestiniens occupés en 1948 à retourner vers leurs maisons.

Le porte-parole du mouvement du Hamas Dr. Sami Abou Zouhri a dit, aujourd'hui dimanche 3/8, dans un communiqué de presse dont le Centre Palestinien d'Information a reçu une copie, que son mouvement va libérer ceux qui ne participent directement à l'anarchie dans la Bande.

Le mouvement du Hamas a précisé dans son communiqué que cette opération ne vise pas la famille de Helis, mais les putschistes qui ont utilisé cette famille pour cacher leurs crimes.

Dans le même contexte, des sources bien informées ont dit que Adel Helis (Abou Ramzi), l'un des chef des miliciens de l'anarchie sécuritaire du mouvement du Fatah dans la bande de Gaza, a quitté la bande de Gaza et fuit vers la ville de Ramallah en Cisjordanie, avant le début de la campagne lancée par la police palestinienne à Gaza contre les putschistes.

http://www.palestine-info.cc http://www.palestine-info.cc



Lundi 4 Août 2008


Commentaires

1.Posté par Heroes le 04/08/2008 21:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les Palestiniens fuient la milice terroriste hamasienne pour se réfugier en ... Israël ! Il faut le faire... Enfin, tant qu'ils se battent entre eux, c'est tant mieux pour le monde libre.

2.Posté par hélène le 04/08/2008 23:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est qui le "monde libre"????

3.Posté par wilhelm le 05/08/2008 10:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

les traitres Palestiniens fuient le pays qu'ils ont trahis est vendu a l'occupant.. rien de plus normal, les traitres doivent etre puni !!!

Monde libre ? monde des lâches.. c'est a dire nos sociétés soit distantes modernes.. enfin prostitue au matérialisme.. nous n'avons plus aucune éthique, idéologie, philosophie, humaniste.. nous sommes comme des prostitués, non, pardon aux prostitues, nous sommes violé par le capitalisme et le libéralisme..

Israel a était battit par des lâches, collabos et opportunistes qui ont massacrés des millions d'innocents, juifs entre autres, sans parler du déracinement des juifs qui peuplent aujourd'hui le plus grand ghetto juif du monde, rêve d'Adolf hitler.

Normal que les traitres palestiniens veulent y trouver refuge.. aucune pitié pour les traitres.

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires