Palestine occupée

Hamas: le choix d'annoncer la création d'un Etat palestinien nécessite d'en finir avec les accords d'Oslo et leurs conséquences.



Mardi 17 Novembre 2009

Hamas: le choix d'annoncer la création d'un Etat palestinien nécessite d'en finir avec les accords d'Oslo et leurs conséquences.
Publié le 17 novembre 2009 sur le site du centre Palestinien d'Information

Gaza- CPI - Le mouvement Hamas a déclaré lundi que l'idée de déclarer un Etat palestinien unilatéralement nécessitait de mettre un terme aux accords d'Oslo et à ses conséquences et que cela impliquait la reconstruction de l'Organisation de libération palestinienne (OLP).

Dans un communiqué de presse, le Hamas a ajouté que la création de l'Etat palestinien devait être le fruit du succès de la résistance palestinienne à mettre en échec l'occupation et à libérer la terre palestinienne et non pas, une option retenue par l'Autorité palestinienne (AP) pour combler le vide politique causé par l'échec du processus de paix.

Il a également déclaré qu’un tel projet ne pouvait être mené à travers la coopération des forces de sécurité avec l'occupation israélienne contre la résistance palestinienne et à travers la politique de l'agent américain Keith Dayton, en Cisjordanie.

Le mouvement a souligné que la répétition de ce qui avait été annoncé par l’ancien dirigeant de l'Autorité palestinienne en 1988 était comme sauter en l'air et manipuler la cause palestinienne.
« Notre terre palestinienne est toujours sous occupation, l'expansion des colonies avale toujours plus de terre, et les barrières de sécurité démembrent des villes et des villages de la Cisjordanie", a souligné le Hamas. »

Pour sa part, Maher Taher, un membre du bureau politique du Front populaire pour la libération de la Palestine (FPLP), a déclaré lundi, que l'Autorité palestinienne devait mettre fin à l'option des négociations après son échec incontestable et choisir la résistance comme une option stratégique pour remporter des victoires.

Au cours d'un symposium politique qui s'est tenu dans la ville syrienne d'Alep, Taher a souligné que l'Autorité Palestinienne avait entraîné le peuple palestinien dans une conjoncture critique après qu'elle se soit impliquée dans la mise en œuvre d'un programme très grave en Cisjordanie notamment à travers sa coopération sécuritaire avec l'occupation israélienne contre la résistance palestinienne.

Il a fait remarquer que Dayton travaillait à former des cadres et à créer des structures qui donne naissance à une Autorité palestinienne en mesure de protéger et de servir l'occupation ainsi qu'à un citoyen palestinien qui n'a que faire de la résistance.

Le responsable du FPLP a souligné que l'option d'Oslo soutenu par ses adeptes, tant du côté arabe que palestinien, a complètement échoué mais que ces derniers refusent d'admettre cet échec et insistent pour continuer dans cette voie uniquement pour le bien de leurs propres intérêts.

Le responsable a souligné qu’à la fin, le président de l'Autorité palestinienne Yasser Arafat qui était en faveur d'accords d'Oslo, avait mis un teme aux négociations après qu'il se fût rendu compte que le résultat d'Oslo signifiait seulement la création d'une Autorité palestinienne et non la naissance d’un Etat palestinien.

Traduction CCY

Lien de l'article en anglais: http://www.palestine-info.cc


Mardi 17 Novembre 2009


Commentaires

1.Posté par Brigitte le 17/11/2009 18:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Israël n'a jamais voulu réellement la paix (tout au moins ceux qui le gouvernent). La seule option pour les palestiniens est effectivement la résistance, jusqu'à la victoire. Un peuple déterminé fini toujours par chasser l'occupant.

2.Posté par Saber le 17/11/2009 22:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Un proverbe arabe d'Algérie dit à propos:

wach yedir almayat fi yad ghassalou.

Que peut faire le mort entre les mains de son laveur.

Arrêter cette discussion israelo-arabe c'est du vent et de la poudre aux yeux.

BARKA HCHOUMA CETTE FDIHA subie par les plus vils de l'humanité à savoir le typhus sioniste.

3.Posté par Al damir le 18/11/2009 10:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il faut remettre en cause totalement la Résolution de l'ONU du Partage de la Palestine qui se trouve être en violation totale de ses propres statuts. Il faut appliquer purement et simplement le minimum des droits des palestiniens à disposer, à l'instar de tous les pays du monde, de leur propre terre et pays. Aucune Autorité, organisme ou puissance quelle qu'elle soit ne peut disposer de n'importe quelle parcelle de terre appartenant à un peuple. Les Palestiniens doivent rejeter cette Résolution et demander la récupération de tous les droits à commencer par leur souveraineté sur leur terre. Les Etats occidentaux sont tenus à récupérer leurs citoyens de religion juive qui ont spoliés illégitimement des terres ne leur appartenant point de les dédommager et de juger ceux d'entre eux qui ont commis un massacre de population qui perdure depuis plus de 60 ans. Il ne peut y avoir qu'une seule Vérité, et la Loi qui s'applique aux uns doit l'être pour tous les autres. Il en est exactement de même pour les Droits.

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires