Palestine occupée

Hamas avertit des agressions sionistes contre al-Aqsa



Lundi 5 Octobre 2009

Hamas avertit des agressions sionistes contre al-Aqsa

Le mouvement du Hamas a averti l'occupation israélienne de ses agressions continuelles contre la ville occupée d'al-Qods et la mosquée sainte d'al-Aqsa, en affirmant qu'il va défendre al-Qods et les lieux saints islamiques par tous les moyens possibles, tout en soulignant que la mosquée sainte d'al-Aqsa est une ligne rouge, ainsi qu'une bombe temporaire qui va exploser sur les sionistes agresseurs.







Dans un communiqué dont le centre Palestinien d'information a reçu une copie, le mouvement a dit, le dimanche 4/10, que la mosquée sainte d'al-Aqsa s'expose à de nouvelles agressions par les groupes de colons sionistes qui se regroupent devant le porte des Maghrébins et près du mur de Bouraq, sous la protection des autorités de l'occupation qui ont imposé un siège militaire général contre la ville occupée d'al-Qods, dès les premières heures de l'aube de dimanche 4/10, en interdisant aux fidèles Palestiniens d'arriver à la mosquée d'al-Aqsa, dans une tentative pour faire évacuer des dizaines de fidèles palestiniens qui se trouvent dans la mosquée pour la protéger.







Hamas a salué les fidèles existants dans la mosquée sainte d'al-Aqsa, en les appelant à la patience et ne pas quitter la mosquée sainte pour faire face aux forces occupantes et aux troupeaux de colons sionistes qui veulent l'envahir.







Il a appelé le peuple palestinien et tous les autres peuples, arabes et islamiques à une nouvelle Intifada pour défendre al-Qods et al-Aqsa.








Al Khoudari appelle à des positions et mesures réelles pour protéger la mosquée sainte d'al Aqsa

L'occupation veut imposer les faits réels sur le terrain

Le député palestinien et chef du comité populaire anti-blocus,  Dr. Djamel al Khoudari, a appelé à l'adoption des mesures et positions réelles et efficaces pour sauver la moquée sainte d'Al Aqsa et faire face aux escalades sionistes qui menacent, de façon sans précédent, la mosquée sainte, tout en critiquant la faiblesse de la politique officielle arabe et islamique.






Lors d'un communiqué de presse, le dimanche 4/10, le chef du comité populaire anti-blocus a averti fortement contre les escalades et les pratiques sauvages des forces occupantes sionistes qui menacent, plus que jamais, à Al Aqsa et visent à la judaïser complètement, sous l'hombre du silence honteux arabe, islamique et international. 






En avertissant des objectifs très dangereux de l'occupation israélienne qui tente par tous les moyens d'imposer les faits sur le terrain, al Khoudari a appelé à des mesures réelles et efficaces qui vont obliger l'entité sioniste d'arrêter ces violations contre la mosquée sainte et les fidèles qui la surveillent et la protègent.







L'organisation d'al-Aqsa avertit des plans sionistes pour légitimer les invasions contre al-Aqsa

L'organisation d'al-Aqsa des legs pieux et du patrimoine en Palestine occupée en 1948 a averti des plans sionistes dangereux, après les efforts entamés par les autorités de l'occupation pour légitimer la protection militaire aux extrémistes sionistes qui envahissent les esplanades de la mosquée sainte d'al-Aqsa et exécuter leurs rites.





Elle a déclaré que le tribunal sioniste à al-Qods a publié une décision qui permet d'arrêter les Palestiniens pour protéger les normes humaines dont le droit de pratiquer les rites sous l'ordre et la protection de la police.





L'organisation d'al-Aqsa a dit : "nous voyons que cette décision qui oblige la police sioniste de protéger les sionistes extrémistes qui envahissent la mosquée sainte d'al-Aqsa pour faire leurs rites représentent une escalade dangereuse et un signe clair des tentatives sionistes pour exécuter leurs plans et faire leurs rites sionistes sous la protection de la police et l'armée occupante, et surtout que cette décision vient après des incursions collectives des groupes de colons sionistes dans les esplanades de la mosquée sainte d'al-Aqsa.





Elle a insisté sur l'importance de défense la mosquée sainte devant ces plans sionistes dangereux.






15 Palestiniens blessés et 10 autres arrêtés lors des affrontements à al-Aqsa

Les forces occupantes ont augmenté leurs agressions contre les fidèles Palestiniens qui se trouve dans la mosquée sainte d'al-Aqsa, en blessant 15 personnes et arrêtant 10 autres, après qu'elles ont transformé la ville occupée d'al-Aqsa en une caserne militaire et ont fermé les portes qui mènent vers la mosquée sainte d'al-Aqsa pour faciliter l'envahissement des groupes extrémistes des colons sionistes.




Des sources locales ont déclaré que 15 Palestiniens ont été blessés, alors que 10 autres ont été enlevés par les forces occupantes qui ont agressé des dizaines de palestiniens qui se trouvaient près de la porte d'al Asbat, al Faiçal et aux alentours de la mosquée d'al-Aqsa.




Les sources ont ajouté que les forces occupantes ont utilisé les chevaux et les bombes de gaz lacrymogène contre les palestiniens qui se sont dirigés vers la mosquée sainte d'al-Aqsa pour la défendre.
End Article Content





Salah appelle les Palestiniens à se diriger vers al-Aqsa pour la protéger

Le président du mouvement islamique dans les territoires palestiniens occupés en 1948, Cheikh Raed Salah, a lancé un appel sur l'importance de se diriger vers la mosquée sainte d'al-Aqsa pour la protéger devant les agressions sionistes probables.



Dans un communiqué de presse, le Cheikh Raed Salah a dit, le dimanche 4/10 : "nous sommes dans une étape d'alerte et on doit se diriger vers la mosquée sainte d'al-Aqsa, durant toute la semaine, notamment le dimanche.



Il a appelé tous les palestiniens dans les territoires Palestiniens occupés en 1948, ainsi que les habitants de la Cisjordanie à être des boucliers humains pour défendre la mosquée sainte d'al-Aqsa devant les forces occupantes et les groupes de colons sionistes qui tentent d'envahir les esplanades de la mosquée sainte d'al-Aqsa.



Le Cheikh Salah a souligné que des groupes sionistes ont appelé à l'envahissement de la mosquée sainte d'al-Aqsa, durant cette semaine.



Il a averti des résultats négatifs de l'ouverture de nouveaux creusements sionistes sous la mosquée sainte d'al-Aqsa par le premier ministre sioniste, Benjamin Netanyahu, en le qualifiant d'un fou politique et qui a défié les musulmans en 1996 par l'ouverture d'un tunnel sous al-Aqsa, en causant l'Intifada du tunnel.



Il a exprimé sa crainte d'une décision sioniste pour ouvrir un nouveau tunnel sous al-Aqsa, en déclarant que cela va allumer un feu qui détruira toute chose, dont Netanyahu.




Al Bitawi: les agressions des autorités sionistes contre Al Aqsa vont bouleverser l'entité sioniste

En condamnant le silence ferme et la position très honteuse envers Al Aqsa

Le député au conseil législatif palestinien et allié au  mouvement islamique, Cheikh Hamed al Bitawi a affirmé que les agressions des extrémistes sionistes que protègent les forces de l'occupation pour envahir la mosquée sainte d'Al Aqsa, vont bouleverser totalement l'état actuel de l'entité sioniste.


"L'ennemi occupant sioniste qui commet régulièrement des actions bêtes et très méprisables, en humiliant les droits sacrés des fidèles palestiniens à l'intérieur d'Al Aqsa, en les enlevant pendant la nuit, les agressant, au su et vue de la communauté internationale, ainsi que des dirigeants arabes, les musulmans, et les peuples du monde entier, en provoquant instantanément leurs colères, prouve que les sionistes représentent le terrorisme et qu'on doit les combattre par tous les moyens possibles", a souligné Cheikh al Bitawi.


Le leader palestinien a condamné fortement le silence très honteux et méprisable des dirigeants arabes et musulmans, en jugeant leur position de trahison contre les lieux saints et sacrés de la nation, tout en les incitant à prendre des mesures urgentes et efficaces pour sauver la mosquée sainte d'al Aqsa, et faire face aux crimes quotidiens des extrémistes sionistes.



Les autorités de l'occupation ferment la mosquée d'Ibrahimi à al Khalil

Les autorités de l'occupation ont fermé, le dimanche 4/10, la mosquée d'al Ibrahimi et ont renforcé leurs mesures militaires dans ses alentours, sous prétexte des fêtes juives.

Le département des Wakfs d'al Khalil a condamné fortement la fermeture de la mosquée et l'interdiction aux fidèles musulmans de faire leurs prières dans cette mosquée sainte.

Il a dit que ces mesures sionistes visent à empêcher les musulmans d'arriver à la mosquée sainte pour permettre aux dizaines de colons sionistes de faire leurs rites dans ce lieu.

Il a considéré que l'interdiction aux musulmans d'arriver aux mosquées et aux lieux saints pour faire leurs prières s'opposent à toutes les religions et lois internationales.


En ferment toutes les entrées de la mosquée sainte d'al Aqsa Les extrémistes tentent d'envahir Al Aqsa sous la protection et le feu vert des autorités sionistes

Les autorités de l'occupation ont fermé complètement, la nuit dernière, toutes les entrées de la moquée sainte d'Al Aqsa, en perpétrant avant l'aube d’aujourd'hui, le dimanche 4/9, une vaste campagne d'arrestation contre les fidèles et les gardes palestiniens dans la mosquée bénie d'Al Aqsa. 

"Plusieurs fidèles et priants dans la mosquée sainte d'Al Aqsa, ont été enlevés par a police des autorités sionistes, en les agressant durant leur prière et violant leurs droits sacrés, au moment où des groupes extrémistes sionistes ont été poussés par la police israélienne d’envahir la partie sacrée d'Al Aqsa (la porte des Magrébins)", ont déclaré des sources palestiniennes bien informées au correspondant de la chaîne d'Al Jazzera, dans la ville sainte d'al Qods.

Les sources ont affirmé que plus de 20 priants et fidèles ont été grièvement bléssés par la police occupante, alors que le responsable palestinien chargé du dossier d'al Qods au mouvement de Fatah et 3 priants ont été enlevés aujourd'hui, avant l'aube.

En avertissant des grands dangers des extrémistes sionistes encouragés et protégés par l'occupation sioniste pour envahir et violer la mosquée sainte d'Al Aqsa, le chef de la haute commission islamique et narrateur d'Al Aqsa, Cheikh Ekrima Sabri a déclaré, le samedi 3/9, qu'un groupe extrémiste sioniste a appelé ses partisans à envahir la mosquée sainte d'Al Aqsa, à l’occasion de leurs fêtes juives qui ont commencé aujourd'hui et vont se prolonger jusqu'au jeudi 10/9/2009.

Ekrima avait alerté la communauté internationale, les musulmans, les chrétiens, les pays arabes, l'ONU, l'organisation mondiale de la conférence islamique, les institutions des affaires religieuses et les hommes libres au monde, en les appelant à la nécessité d'assumer efficacement leurs responsabilités et arrêter les violations continuelles de l'occupation israélienne et les pratiques criminelles des extrémistes sionistes contre la mosquée sacrée et bénie d'Al Aqsa.

"Ce qui se passe actuellement contre al Aqsa est à cause des positions irresponsables des dirigeants arabes et musulmans qui continuent de regarder seulement les agressions criminelles des extrémistes sionistes soutenus par les autorités occupantes qui tentent de diviser al Aqsa et exécuter leurs plans dangereux sur terrain", a contesté fortement le narrateur d'al Aqsa très en colère, tout en appelant à sauver immédiatement la mosquée sainte, et affirmant que les autorités sionistes poursuivent leur déploiement à leurs forces armées aux alentours d'Al Aqsa, depuis le dimanche passé, afin de protéger l'offensive des extrémistes sionistes et empêcher les fidèles d'al Aqsa de la défendre.

http://www.palestine-info.cc http://www.palestine-info.cc



Lundi 5 Octobre 2009


Commentaires

1.Posté par Habakuk le 05/10/2009 18:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je ne comprends pas... Après tout, l'esplanade des mosquée est confiée à un waqf, fondation religieuse islamique, contrôlé par la Jordanie et cette souveraineté a été reconnue par l'entité sioniste par le traité de Wadi Araba... Je sais que ladite entité à une parole de p..e (désolé, j'aime pas les gros mots, et c'est pas gentil pour la profession...), mais bon... que fout la Jordanie...? Elle convoque le chargé d’affaires israélien, remet une lettre de protestation, elle morigène, elle dodeline du chef, bougonne... Ça va vachement les arrêter les sionistes, tiens...! Ferait mieux d'attaquer en droit international oui...

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires