ANALYSES

Haïti et l’arme sismique


Dans la même rubrique:
< >

Mercredi 19 Octobre 2016 - 12:49 Le prix de la rétrogradation

Lundi 17 Octobre 2016 - 11:17 Olivier Roy : « Le djihad et la mort »


La polémique ouverte par la publication sur notre site d’un article évoquant la possible origine artificielle du tremblement de terre à Haïti requiert quelques précisions. Oui, l’arme sismique existe et les Etats-Unis, entre autres, la possèdent. Oui, les forces états-uniennes étaient pré-positionnées pour se déployer sur l’île. C’est insuffisant pour conclure, mais cela mérite réflexion.


Thierry Meyssan
Mardi 26 Janvier 2010

Parachutistes US à Haïti     © US Department of Defense
Parachutistes US à Haïti © US Department of Defense
En publiant « Les Etats-Unis ont-ils provoqué le tremblement de terre à Haïti ? », notre objectif était de relayer une question qui agite les milieux militaires et médiatiques dans plusieurs pays, mais était ignorée dans d’autres [1]. Cela ne vaut pas prise de position. Simplement, fidèles à notre méthode, même si elle est souvent mal comprise, nous considérons qu’on ne peut comprendre les relations internationales qu’en étudiant ce que pensent les dirigeants de la planète. Le conformisme ambiant conduit à ce que lorsque nous rendons compte des débats à Washington, personne ne s’en offusque, mais quand nous relayons les débats des pays non-alignés, nous assistons à une levée de boucliers en Europe. Tout se passe comme si les Européens jugent a priori que seules les problématiques « occidentales » sont pertinentes et que les autres sont déraisonnables.
Un de nos collaborateurs a tenté de retracer l’origine de l’imputation selon laquelle le tremblement de terre à Haïti pourrait être artificiel. Il s’est inquiété qu’il puisse s’agir d’une pure intoxication introduite par un certain David Booth (alias Sorcha Faal) qui se serait propagée dans des milieux gouvernementaux dans le monde. En définitive, nous ne savons pas avec certitude qui est la source initiale, mais nous savons que cette question est débattue au plus niveau dans plusieurs Etats en Amérique latine, en Europe orientale et en Asie.
En tant que responsable de publication du Réseau Voltaire, j’ai fait le choix de rechercher et de traduire la dépêche de ViveTV, qui avait été éditée sous forme de communiqué sur le site web du ministère de l’Information du Venezuela, et de la publier avec le sujet vidéo de Russia Today, en les assortissant d’un remarque préliminaire : « Etrangement, la télévision vénézuélienne source ses imputations en désignant l’armée russe, tandis que la télévision russe source les mêmes imputations en désignant le président Chavez. »
Si ces éléments ont été repris avec fidélité par de nombreux journaux, notamment au Proche-Orient, ils ont été déformés par la presse atlantiste en s’appuyant sur l’article de Sorcha Faal. Celui-ci a extrait des passages du texte de ViveTV, et les a placés entre guillemets dans la bouche du président Chavez. Ce qui était une hypothèse de travail devenait alors une position gouvernementale. Certains de ces journaux sont allés plus loin encore en inventant de toutes pièces le contexte dans lequel le président vénézuélien se serait exprimé, de manière à conclure que le le président et son auditoire sont atteints de délire anti-américain aigu, et que le Réseau Voltaire participe de la même pathologie.
Ne nous laissons pas intimider par cette manipulation et approfondissons cette hypothèse.

Que savons nous de l’arme sismique aujourd’hui ?

Durant la Seconde Guerre mondiale des chercheurs néo-zélandais ont tenté d’élaborer une machine à provoquer des tsunamis qui puisse être utilisée contre le Japon. Les travaux furent dirigés par l’Australien Thomas Leech de l’université d’Auckland, sous le nom de code « Projet Seal ». Plusieurs expériences à petite échelle furent réalisées, en 1944-1945, à Whangaparaoa. Elles furent couronnées de succès.
Les Etats-Unis considéraient ce programme comme aussi prometteur que le « projet Manhattan » de fabrication d’une bombe atomique. Ils désignèrent le docteur Karl T. Compton pour faire la liaison entre les deux unités de recherche. Compton était le président du MIT. Il avait déjà recruté de nombreux savants pour l’effort de guerre et il était l’une des huit personnes chargées de conseiller de président Truman sur l’usage de la bombe atomique. Il pensait que celle-ci pouvait fournir l’énergie nécessaire à l’équipe de Leech pour provoquer de plus vastes tsunamis.
Les travaux de Thomas Leech furent poursuivis durant la Guerre froide. En 1947, George VI éleva le savant à la dignité de Chevalier de l’Empire britannique pour le récompenser d’avoir élaboré une arme nouvelle. Le Projet Seal étant toujours un secret militaire, il ne fut pas révélé à l’époque qu’il était honoré pour la bombe à tsunami. Par la suite, les services US se sont appliqués à faire croire que ces recherches n’avaient jamais existé et que tout cela n’était qu’un leurre pour impressionner les Soviétiques. Cependant, l’authenticité des essais de Leech a été établie, en 1999, lorsque une partie de la documentation a été déclassifiée par le ministère néo-zélandais des Affaires étrangères. Officiellement les études ont repris aujourd’hui à l’université de Waikato. [2]
On ignore si les recherches anglo-saxonnes ont été poursuivies durant les années 60, mais elles ont repris par la force des choses lorsqu’il fut décidé de procéder à l’abandon des tests nucléaires dans l’atmosphère au profit de tests sous-marins. Les Etats-Unis craignaient de provoquer involontairement des tremblements de terre et des tsunamis. Ils voulaient donc savoir le faire volontairement.
Officiellement, à la fin de la guerre du Vietnam, les Etats-Unis et l’Union soviétique ont renoncé aux guerres environnementales (tremblements de terre, tsunamis, bouleversement de l’équilibre écologique d’une région, modifications des conditions atmosphériques -nuages, précipitations, cyclones et tornades-, modification des conditions climatiques, des courants océaniques, de l’état de la couche d’ozone ou de l’ionosphère) en signant la « Convention sur l’interdiction d’utiliser des techniques de modification de l’environnement à des fins militaires ou toutes autres fins hostiles » (1976).
Toutefois, à partir de 1975, l’URSS a ouvert de nouvelles recherches de Magnétohydrodynamique (MHD). Il s’agissait d’étudier la croute terrestre et de prévoir les séismes. Les Soviétiques étudièrent la possibilité de provoquer de petits séismes pour en éviter un grand. Ces recherches furent bientôt militarisées. Elles aboutirent à la construction de Pamir, la machine à tremblement de terre.
Lors du démantèlement de l’URSS, des responsables de ce programme décidèrent par appât du gain de passer aux Etats-Unis, mais leur recherche étant inachevée le Pentagone refusa de payer. En 1995, alors que la Russie était gouvernée par Boris Eltsine et l’oligarque Viktor Tchernomyrdine, l’US Air Force recruta les chercheurs et leur laboratoire à Nijni Novgorod. Ils y construisirent une machine beaucoup plus puissante, Pamir 3, qui fut testée avec succès. Le Pentagone achèta alors les hommes et le matériel et les transporta aux USA, où ils furent intégrés au programme HAARP.

Extrait d’un documentaire de National Geographic (2005) De possibles usages de l’arme sismique ont été évoqués au cours des dernières années, notamment en Algérie et en Turquie. Toutefois, le cas le plus discuté est celui du séisme du Sichuan (Chine), le 12 mai 2008. Durant les 30 minutes précédant le tremblement de terre, les habitants de la région ont observé d’inhabituelles couleurs dans le ciel. Si certains voient dans ces événements des signes du Ciel retirant sa confiance au Parti communistes, d’autres les interprètent de manière plus rationnelle. L’énergie utilisée pour provoquer le séisme aurait également provoqué des perturbations de l’ionosphère. Dans les mois qui suivent, le web et les médias chinois diffusent et discutent cette hypothèse aujourd’hui considérée comme certaine par l’opinion publique chinoise.

30 minutes avat le tremblement de terre du Sichuan

Retour à Haïti

Rien ne distingue un séisme provoqué d’un séisme naturel, cependant on ne sait provoquer que des séismes superficiels, comme celui d’Haïti.
Ce qui suscite le trouble, c’est que la réaction des Etats-Unis. Alors que les médias atlantistes se contentent de relayer la polémique sur les violations de la souveraineté haïtienne, les médias latinos-américains s’interrogent sur la rapidité du déploiement des GI’s : dès le premier jour, plus de 10 000 soldats et contractants sont arrivés à Haïti. Cet exploit logistique s’explique simplement. Ces hommes étaient déjà pré-positionnés dans le cadre d’un entraînement militaire. Sous l’autorité du commandant en second du SouthCom, le général P. K. Keen, ils participaient à la simulation d’une opération humanitaire, à Haïti, après un ouragan. Keen et son équipe étaient arrivés quelques jours auparavant. Au moment précis du tremblement de terre, ils se trouvaient tous à l’abri, à l’ambassade US qui est construite selon les normes anti-sismiques, à l’exception de deux hommes qui se trouvaient à l’hôtel Montana et qui auraient été blessés.
Le général Keen a donné de nombreuses interviews à la presse états-unienne, qui a multiplié les reportages et émissions à propos des opérations de secours. Il a souvent fait mention de sa présence à Port-au-Prince durant le séisme, mais jamais des motifs de cette présence.
Parmi les objectifs de l’exercice militaire figurait le test d’un nouveau logiciel permettant de coordonner les efforts humanitaires des ONG et des armées. Dans les minutes qui ont suivi la catastrophe, ce logiciel a été mis en ligne et 280 ONG s’y sont inscrites.
Il est légitime de se demander si ces coïncidences sont ou non l’effet du hasard.






Documents joints Auteurs, traduction, source
 Auteurs Ajouter {!traduction} à boucle article lors du passage à Spip 1.8.2 Thierry Meyssan
Analyste politique français, président-fondateur du Réseau Voltaire et de la conférence Axis for Peace. Il publie chaque semaine des chroniques de politique étrangère dans la presse arabe et russe. Dernier ouvrage publié : L’Effroyable imposture 2, éd. JP Bertand (2007).

Traduction Ajouter {!traduction} à boucle article lors du passage à Spip 1.8.2 Source Ajouter {!traduction} à boucle article lors du passage à Spip 1.8.2
________________________________- PS Notes

[1] « Les Etats Unis ont-ils provoqué le tremblement de terre à Haiti ? », Réseau Voltaire, 22 janvier 2010.
[2] « Tsunami bomb NZ’s devastating war secret » et « Devastating tsunami bomb viable, say experts », par Eugene Bingham, New Zealand Herald, 25 et 28 septembre 1999. « Experimental bomb to create huge tidal wave was tested in 1944 » par Kathy Marks, The Independent, 27 septembre 1999.

http://www.voltairenet.org http://www.voltairenet.org



Mercredi 27 Janvier 2010


Commentaires

1.Posté par Jean-Michel MORISET le 26/01/2010 12:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Chandigarh, Pendjab, le 26 janvier 2010

Bonjour Thierry Meyssian,

Je vous remercie pour la qualite de votre travail et la simplicite avec laquelle vous exposez le sujet...

Je vous livre ci-dessous quelque chose qui pourrait vous interesser :

HAARP & the Space Preservation Treaty: Planet Earth As Weapon & Target

by Leuren Moret


http://exopolitics.blogs.com/peaceinspace/2009/12/haarp-the-space-preservation-treaty-planet-earth-as-weapon-target-by-leuren-moret.html

Par ailleurs, je vous donnerai prochainement le titre et l`edition d`un livre, ecrit, en 2006, par un ancien amiral en chef de l`Indian Navy qui traite de cette nouvelle generation d`armes, dans le cadre de la militarisation illimitee des fonds marins.

Bien a vous.

PS: J`aimerais bien collaborer, avec vous et le reseau voltaire, afin d`eclairer nos contemporains sur le danger de ces armes, capables d`aneantir `naturellement` l`humanite, sans laisser de signature humaine..

Il est interessant de noter que l`usage et la possession de ces armes sismiques necessitent une doctrine militaire clandestine qui ressemble, a bien des egards, a celle dite `de la bombe dans le placard` chere a l`etat hebreux...

Cette doctrine fondee sur la logique du fou disposant de la Force supreme en finit avec l`equilibre de la terreur et rend impossible tout droit internatonial.

HIMALOVE

2.Posté par MACBERNIC le 26/01/2010 12:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

dans les passages sur l'apocalypse (apocalypse de saint jean....) n'est-il pas fait mention, dans les signes de la fin du monde, de tremblement de terre et de tsunami a répétition?
est'il possible que les auteurs de ces textes aient vu venir une époque ou les hommes seraient capables de telles folies?
peut'on aller plus loin? la terre peut t'elle en supporter davantage?
l'homme peut t'il se prendre indéfiniment pour Dieu?
il me semble que non, pour moi ce séisme est un signe de plus que la fin est imminente, la punition divine est en marche et la le jugement sera terrible pour tous ceux qui se seront pris pour Dieu

3.Posté par rachi le 26/01/2010 13:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

à Jean Michel Moriset

si vous voulez contacter le réseau voltaire faites-le par le lien ci-dessous.


4.Posté par Mike le 26/01/2010 15:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Arrêtez de motiver tous ces évènements à travers des complots sataniques et/ou des prophéties bibliques, mayas. Quand ce n'est pas un passage du message de Fatima ou le livre de Nostradamus.

On a plus de 100.000 morts et 200.000 bléssés, une horreur comme Hiroshima attribuée à mère nature alors que ce sont les mêmes génocidaires qui sont à l'œuvre.

C EST CE DERNIER POINT QUI EST CENTRAL...... C'est sur ce thème qu'il faut communiquer et non sur des théories ésotériques ou les plans de sectes noires.

En vous comportant de cette manière vous freinez considérablement la divulgation de la vérité, et cela arrange très bien les marionnettistes qui tirent profit de ce génocide. Pire c'est un des moyens les plus usité lorsque s'applique une stratégie de désinformation

5.Posté par Intellecterroriste le 26/01/2010 15:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bravo Mike!

6.Posté par Intellecterroriste le 26/01/2010 15:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mais tout de même, ces "dirigeants" ne sont pas idiots, quoi de mieux que de récupérer des peurs ancestrales ou de vieilles prophéties pour apeurer une population!?

Pendant qu'une majorité cherche la main de "dieu" ou de "satan", d'autres y voient des prophéties se révéler, d'autres, des malédictions, et pendant ce temps là, des militaires jouent au petit sorcier, en poussant toujours plus loin les limites des risques dits acceptables.

De vrais scientifiques, usant de leur bon sens, déclarent en général, "Ca n'est pas parce qu'une technologie existe qu'il faut forcément l'utiliser, surtout si l'on en connait pas ou peu les conséquences."

Ce qui à mon humble avis emmerde profondément certains allumés de la carafe, enivrés de leur pouvoir...

Amicalement

7.Posté par TheTruth le 26/01/2010 15:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Mike

Tu continue à servir ta désinformation. C'est le jeu des médias Sionistes de toujours se focaliser sur les victimes pour faire pleurer sous les chaumières, comment voulez vous pleurez les victimes quand ce sont les coupables de ces horreurs qui se présentent comme les sauveurs?

En l'occurence les USA, qu'ils aient provoqués ou pas ce tremblement de terre (ils le sont surement d'après les éléments qui circulent), une chose est sûre ils ne sont pas la pour faire de l'humanitaire en Haiti, sachant que c'est justement eux qui sont depuis plus d'un siècle à l'origine de tous leurs malheurs.


Je vois que tu es toujours fidèle à toi même, ..., tu t'égosilles sur ce genre de site, tu es sans doute sado maso (a moins que ce soit ton travail), va lire les infos sur le site du Monde ou du Figaro, tu t'y sentiras plus à l'aise.

8.Posté par Brigitte le 26/01/2010 17:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il ne fait aucun doute que c'est un devoir de s'interroger sur les origines de ce tremblement de terre puisque l'homme possède maintenant le savoir faire pour les provoquer.

9.Posté par gustav le 26/01/2010 19:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour,

Quand on est en posture de "recherche" qu'elle soit scientifique ou autre, on ne peut pas rationnellement évacuer une hypothèse simplement parce que l'hypothèse ne plait pas à certains ou même l'hypothèse ne plaît pas au chercheur ... c'est juste une question de démarche honnête et rigoureuse. Donc, toutes les hypothèses sont bonnes à prendre avec évidemment de la prudence et tant qu'elles ne sont pas invalidées de façon irréfutables, alors il faut continuer à vivre avec.
Ce genre de démarche de recherche méthodique et sans à-priori, le grand public n'y est pas initié, et certainement pas à l'école. Cela tombe sous le sens que ce genre d'hypothèse soit risible pour les moins "éveillés". Qu'à cela ne tienne: mais faut-il écouter la voix du peuple qui ne fait que régurgiter des années de conditionnement pour seulement "paraitre crédible"? La recherche n'est pas une question d'égo, et dans tout processus de recherche, on peut suivre des pistes qui s'avèrent souvent des années après comme étant des impasses. C'est le prix à payer dans une réelle démarche de recherche. Sinon, on passe son chemin et on attend que les médias nous disent ce qu'il faut penser de ceci ou de cela ... pour être cohérent, n'est-ce pas?

Jean-Marc

10.Posté par redk le 26/01/2010 22:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cher gustav, très bien dit, une hypothèse qui n'est pas avérée ni d'un sens, ni dans l'autre, alors il faut continuer à prospecter le bien-fondé des faits et ne pas se contenter d'une bouillie médiatique servant à conditionner et façonner, pour mieux manœuvrer l'humain.

11.Posté par bledmiki-99 le 27/01/2010 00:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Moi, il y a une question qui me taraude. Avec une magnétude aussi élevée, comment se fait-il que la répubique Dominicaine n'a pas bougé d'un iota ? à moins que le seisme s'est arreté à la frontière, comme le fameux nuage de tchernobyl ...!

12.Posté par Mike le 27/01/2010 11:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Hey truth.........

Jamais trés loin le gardien du temple...tu bosses toujours à temps plein ici .... ?????

Cela paye bien ? , Je cherche du boulot au cas où .? Je peux faire aussi dans les salades ésotériques pour tous les goûts j'en connais un bout sur le sujet.

Au passage je te signale que bien que j'ai le manche sans le manchon, je n'ai strictement aucune sympathie pour les sionistes.

Bon taf sur les com ........... Mike

13.Posté par boukman le 27/01/2010 13:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

en complement à l'article



14.Posté par boukman le 27/01/2010 13:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

]

15.Posté par boukman le 27/01/2010 13:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

http://www.kamayiti.com/index.php?option=com_hwdvideoshare&task=viewvideo&Itemid=2205&video_id=285

16.Posté par shistes le 31/01/2010 15:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il convient d'établir une comparaison entre les exercices de l'armée américaine le jour du 11 09 2001, réalisée dans l'hypothèse d'une attaque aérienne terroriste, (qui a bien eu lieu ce jour la.) et les exercices d'interventions de la marine américaine à HAITI en cas d'ouragan. De ce dernier à un tremblement de terre, il n'y a qu'un pas.
Quand on connait les ressources pétrolières, aurifères, et en terres rares (iridium) et bien d'autres....On comprend qu' Il est de bon ton, pour les spéculateurs, pour cette ploutocratie du fric, d'écraser un peuple, quel qu'en soit le nombre de victimes, afin de faire tomber sous sa coupe toutes ces richesses et ainsi accroître encore sa puissance financière, militaire, et d'alourdir la chape de plomb qu'elle fait peser sur tous ceux qui osent s'opposer à elle. LA DEMOCRATIE EST MORTE NE REVONS PLUS, ELLE N'EST PLUS QU'UNE BELLE IDEE UNE ILLUSION QUE L'ON NOUS FAIT CROIRE ENCORE VIVANTE, AFIN DE NOUS MANIPULER PENDANT LE TEMPS NECESSAIRE A LA REALISATION DE LEUR PLAN MACHIAVELIQUE : L'EXTERMINATION D'UNE PARTIE DE L'ESPECE HUMAINE......... 2000.000.0000 d'êtres humains.

17.Posté par Anita1945 le 31/01/2010 16:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

16. Posté par shistes le 31/01/2010 15:51
Il convient d'établir une comparaison entre les exercices de l'armée Américaine le jour du 11.09.2001, réalisée dans l'hypothèse d'une attaque aérienne terroriste, (qui a bien eu lieu ce jour-là) et les exercices d'interventions de la Marine Américaine à HAITI en cas d'ouragan.
De ce dernier, à un tremblement de terre, il n'y a qu'un pas.
.....

18.Posté par remi le 31/01/2010 17:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les tremblements de terre ont une facheuse tendance à frapper les ennemis des etats unis ces derniers temps (Iran et Chine)

Iran
décembre 2003,
Le 26 décembre 2003, la terre tremble dans la ville de Bam en Iran. Un séisme d'une magnitude 6,5 sur l'échelle ouverte de Richter frappe cette cité. Il provoque la mort de 35 000 personnes et la destruction quasi totale de la ville [...] http://www2.cnrs.fr/presse/thema/724.htm

Février 2005
Un peu plus d’un an après le séisme de Bam qui avait fait 31 000 morts, la terre tremble à nouveau en Iran. C’est encore le sud-est du pays qui est touché. Cette fois, le nombre de victimes est beaucoup moins important. Au moins 400 personnes ont été tuées et 900 autres blessées.[...] http://www.rfi.fr/actufr/articles/062/article_34253.asp

janver 2010
Un petit séisme, d'une magnitude de 4,2 sur l'échelle ouverte de Richter, suivi d'une quarantaine de répliques a semé un vent de panique dans la petite ville de Firouzkouh, à une centaine de km à l'est de Téhéran, ont rapporté aujourd'hui les médias iraniens.[...] http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/01/21/01011-20100121FILWWW00558-iran-panique-apres-un-seisme-de-42.php

Chine
mai 2005
Le bilan ne cesse de s'alourdir: le dernier décompte officiel fait état d'au moins 8.530 morts suite au puissant séisme d'une magnitude 7,5 qui s'est produit lundi dans le Sichuan, dans le sud-ouest de la Chine. La région de l'épicentre est toujours inaccessible aux secours, ce qui laisse entrevoir un bilan humain beaucoup plus lourd.[...] http://www.20minutes.fr/article/230242/Monde-Au-moins-8-530-morts-dans-un-puissant-seisme-en-Chine.php

janvier 20010
Un tremblement de terre dans la province du Sichuan, dans le sud-ouest de la Chine, a fait au moins un mort et 11 blessés, selon les autorités.

Le séisme d'une magnitude de 5,2 s'est produit à une profondeur de près de 20 kilomètres, selon l'Institut géologique américain.[...] http://www.radio-canada.ca/nouvelles/International/2010/01/31/003-chine-seisme-sichuan.shtml

19.Posté par remi le 31/01/2010 17:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

mai 2008 et non mai 2005 pour le tremblement de terre en chine

20.Posté par Anita1945 le 31/01/2010 17:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

28.01.2010
Haarp : Haïti et l'arme sismique.
La preuve par neuf que HAARP a été fortement activé pendant les 36 heures précédent le séisme de Haïti. Début de la charge de transmission 10 janvier 18 heures.

http://www.maestro.haarp.alaska.edu/cgi-bin/scmag/disp-scmag....

(additionner 3-4 heures pour le décalage avec Haïti). Constante transmission le 11 janvier 2010 sauf entre mimuit et 4H a.m.

http://www.maestro.haarp.alaska.edu/cgi-bin/scmag/disp-scmag....

Et le bouquet de la dernière dose le 12 janvier qui se termine vers 13:50 au moment même où le séisme débute.

http://www.maestro.haarp.alaska.edu/cgi-bin/scmag/disp-scmag....

L'autre secousse 5,9 ou 6,1 selon les sources, le 20 janvier 2010.
Le premier choc :

http://www.maestro.haarp.alaska.edu/cgi-bin/scmag/disp-scmag....

et les après-chocs :

http://www.maestro.haarp.alaska.edu/cgi-bin/scmag/disp-scmag....

TOUT EST LÀ !
Avertissez les Haïtiens que vous connaissez, ceux qui ont détruit leur pays. Mais leur état de choc est tel qu'ils ne peuvent rien faire.
Les États-Unis font l'invasion pacifique de Haïti.
Les mercenaires de Blackwaters qui y sont présents n'ont pas été entraînés pour distribuer de l'eau, des vivres, ni même soulever une pierre ou tenir une pelle. Vous me suivez.
On refuse à des Pompiers volontaires au Québec de s'envoler vers l'Île pour vraiment Aider et non pas pour contrôler le trafic.
Début de la charge de transmission 10 janvier 18 heures

http://www.maestro.haarp.alaska.edu/cgi-bin/scmag/disp-scmag....

Constante transmission le 11 janvier 2010 sauf entre minuit et 4H a.m

http://www.maestro.haarp.alaska.edu/cgi-bin/scmag/disp-scmag....

Le 12 janvier qui se termine vers 13:50 au moment même où le séisme débute.

http://www.maestro.haarp.alaska.edu/cgi-bin/scmag/disp-scmag....

Premier choc :

http://www.maestro.haarp.alaska.edu/cgi-bin/scmag/disp-scmag....

Les après-chocs :
http://www.maestro.haarp.alaska.edu/cgi-bin/scmag/disp-scmag....

ET VOICI POURQUOI, IL Y A EU UN TREMBLEMENT DE TERRE EN HAITI :
Il y a (au moins) deux moyens d'envahir un Pays : la guerre ou les catastrophes humanitaires.

http://www.alterinfo.net/Haiti-regorge-de-ressources-en-m...

Et pour ceux qui ne savent pas ce qu'est HAARP :

http://www.conspiration.cc/sujets/arme/HAARP.htm

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires