MONDE

Haiti A Besoin De Médicaments De Nourriture Pas De Forces Armées D'Occupation US


Scandaleux ! Abject ! Les mots manquent. Un an après sa prise de fonction à la Maison Blanche, Obama, le Nègre du Pentagone, fait pire que Bush II. Profitant du malheur qui vient de frapper Haiti il envoie ses troupes réoccuper le pays.


Mireille Delamarre
Mercredi 20 Janvier 2010

Aide Humanitaire US à Haïti : Des Soldats
Aide Humanitaire US à Haïti : Des Soldats
Selon de nombreux rapports de presse, le Pentagone s’est- emparé du contrôle total de l’aéroport de Port au Prince et a pris complètement en charge le trafic aérien. De plus en plus d’organisations d’aide humanitaire accusent l’armée US « de concentrer ses efforts pour évacuer leurs concitoyens et amener leurs troupes et leur personnel ».

Sous prétexte de mettre fin à de prétendus pillages, les US ont obligé le gouvernement fantoche de René Préval à décréter des mesures d’urgence qui ont pour objectif de déléguer toute la sécurité du pays au Pentagone.

La présence militaire US est passée de 3500 soldats de la 82ème division aéroportée, + 2200 Marines, à plus de 10 000 soldats US. C’est totalement scandaleux que le peuple d’Haïti qui vient d’être durement frappé par cette catastrophe naturelle doive encore subir un renforcement de l’occupation militaire américaine.

Selon Jarry Emmanuel, l’officier supervisant la logistique aérienne pour la World Food Organisation :

« Il y a 200 vols atterrissant et décollant de l’aéroport chaque jour, ce qui est énorme pour un petit pays comme Haïti. Mais la plupart de ces vols sont des vols de l’armée américaine. Leurs priorités s’est de sécuriser le pays. Le notre c’est de nourrir les gens ».

Un avion de Médecins Sans Frontières transportant de l’aide médicale d’urgence n’a pas pu atterrir le 16 Janvier. Plusieurs vols de la Croix Rouge ont tenté en vain eux aussi d’atterrir, l’organisation humanitaire ayant choisi ensuite d’acheminer ses cargaisons de première nécessité par route via la République Dominicaine. Selon certains médias, la France, le Brésil et l’Italie avec d’autres grandes organisations humanitaires excédées que leurs cargaisons aériennes soient continuellement déroutées ont formellement déposé plainte. Des vols en provenance d’Argentine du Pérou et du Mexique transportant des équipes de secours et des vivres se sont également vu refuser par l’armée américaine la permission d’atterrir . Le Caricom, la mission d’aide d’urgence de la communauté des Caraïbes à Haïti a également essuyé des refus d’atterrissage.

Le secrétaire d’état français à la coopération, Alain Joyandet, a dit aux journalistes qu’il avait officiellement déposé une plainte auprès des Etats Unis à cause de leur façon de gérer l’aéroport de Port au Prince. «J’ai déposé une protestation officielle auprès de l’ambassade américaine » a-t-il dit après qu’un avion français transportant un hôpital de campagne s’est vu interdire l’atterrissage à l’aéroport de Port au Prince. Après plusieurs refus identiques d’atterrissage pour des vols français transportant de l’aide humanitaire d’urgence, l’ambassadeur de France à Haïti, Didier Le Bret, a dit que :

« l’aéroport de Port au Prince ne fonctionne pas pour la communauté internationale c’est une annexe du Pentagone »

Le Président du Venezuela, Hugo Chavez, a déclaré le 17 Janvier que les Etats Unis utilisaient le tremblement de terre en Haïti comme prétexte pour occuper le pays dévasté et a offert d’envoyer du fuel. Le Président du Nicaragua, Daniel Ortega, a lui aussi dit que les Etats Unis profitaient du terrible tremblement de terre qui a anéanti une partie d’Haïti pour déployer leurs troupes dans le pays.

Haïti est le plus pauvre des pays de cet hémisphère tout le monde le répète mais personne ne fait référence à l’occupation à répétition de ce pays par l’armée américaine et l’exploitation éhontée des Haïtiens par les biznessmen américains de mèche avec l’élite corrompue de l’île.

Triste record d’apologie d’actes d’occupation coloniale, un article du Monde – nouvelle Pravda de l’administration Obama - en ligne du 19/01 intitulé «Les Etats Unis en Haïti, une question de learship».

Ainsi on a pu lire sous la plume « admirative » de sa correspondante, Corine Lesnes :

« Dans le quotidien USA Today, lundi 19 janvier, les spécialistes de l'US Air Force ont raconté comment ils avaient procédé en débarquant à l'aéroport 24 heures après le tremblement de terre. C'était la pagaille. La tour de contrôle était endommagée. "On est allés voir les pilotes et on leur a dit : hey, nous sommes des contrôleurs de combat de l'armée de l'air. Nous prenons le contrôle de l'aéroport", a raconté le sergent Chris Grove….

« Pour justifier son engagement en faveur d'Haïti, Barack Obama a aussi ajouté un impératif moral au nom de "l'humanité commune" partagée par tous les peuples de la Terre. Pour l'image que les Américains se font d'eux-mêmes, et pour celle que leurs voisins ont d'eux, il est nécessaire d'aider au sauvetage d'Haïti, a-t-il dit. C'est une question de leadership….

« Saisie d'une ambition de faire "bien", l'administration Obama promet cette fois un engagement à long terme pour en finir avec un mal chronique. A un moment où deux guerres drainent leurs ressources, il est difficile de faire reproche aux Américains de prétendre à une quelconque nouvelle "occupation".
Si l'ONU avait eu des contrôleurs aériens à Port-au-Prince le lendemain du séisme, le sergent Chris Grove n'en serait pas à gendarmer le ciel d'Haïti. »


Voilà à quoi en est réduit le journal Le Monde : faire de la lèche à longueur de colonnes à Obama ! Bush II était critiqué, Obama est encensé alors qu’il se permet mille fois pire que son prédécesseur.

Pour lire cet article digne de la Pravda : http://www.lemonde.fr/opinions/article/2010/01/19/les-etats-unis-en-haiti-une-question-de-leadership_1293616_3232.html#ens_id=1290927

Les Etats Unis se sont empressés de réoccuper Haïti profitant de cette catastrophe naturelle, alors même qu’ils avaient en 2004 orchestré un coup d’état contre le président élu démocratiquement (90% des votes), Jean –Bertrand Aristide, avec l’aide des troupes françaises et canadiennes. Kidnappé il a été « exilé » en Afrique du Sud. Le contrôle des accès à l’île vise également à empêcher un éventuel retour d’Aristide qui a récemment envisagé de revenir à Haïti. Les Etats Unis ont organisé une occupation d’Haïti sous couvert des forces de l’ONU depuis 6 ans mais le sort des Haïtiens ne s’est absolument pas amélioré bien au contraire.

L’Administration Obama a décidé cette fois de prendre ouvertement le relais de cette occupation d’Haïti au prétexte « d’aide humanitaire » une violation flagrante de la souveraineté de ce pays. Mais comme pour l’Irak, l’Afghanistan, le Yémen, la Somalie, les US ne s’attaquent qu’à des pays pauvres, des populations sans défense.

Et Le Monde de se pâmer devant ce « Leadership » ?!

A quelle méprisable servitude médiatique feu ce grand quotidien s’est-il volontairement réduit !

http://www.planetenonviolence.org http://www.planetenonviolence.org



Mercredi 20 Janvier 2010


Commentaires

1.Posté par Manu le 20/01/2010 13:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les forces armées Américaines n'ont rien à faire sur le sol haïtien.

2.Posté par imhotep le 20/01/2010 13:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Haïti est occupée depuis 2006, lors de l'enlèvement du président Aristide , les USA ne sont plus dans la phase de proposition, mais dans celle de l'application.

Les fautes dAristide :

- Demander réparation à la France pour crime contre humanité.
- Refuser l'installation d'une base militaire en face de Cuba .
Les Français ont toujours été les soufifs des américains.

3.Posté par dan le 20/01/2010 13:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

les américains ne se cachent même plus pour occuper les pays qu'ils convoitent
rappelez vous l'histoire de l'empire romain - ils s'effondreront et nous avec -
je suis tellement écoeurée par le manque de réactions du reste de la communauté internationale! ! ! !
mais que font les médias????? je préfère ne plus les écouter tant la présentation qu
'ils font de l'intervention américaine est politiquement correcte - que fait ARN KLARSFELD comme conseiller à l'Elysée pour Haiti ? quelqu'un a t il la réponse? [u[

4.Posté par imhotep le 20/01/2010 13:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Des centaines de milliers d'Haïtiens dans les rues, affamés , assoiffés, blessés, traumatisés.Qui d'autre que l'armée pour rétablir un début d'organisation;
Pour l'instant , les américains sont les mieux placer pour définir les règles organisationnelles.

5.Posté par dan le 20/01/2010 14:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


à imhotep

après 1 semaine d'occupation américaine, sous prétexte humanitaire nous n'avons vu aucun soldat distribuer vivre et eau à ce jour
d'autre part les haitiens eux mêmes disent n'avoir vu aucun américain à la distribution de vivres

d'autre part , qu'en dites vous de l'avion MSF refoulé à l'aéroport pour laisser libre la voie à Mme Clinton - pendant ce temps combien de gens étaient en train de mourir faute de soins

la liste serait trop longues à décrire les manquements criminels des américains

ouvrez les yeux cher imhotep! ! !

6.Posté par carmina le 20/01/2010 17:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

À l'auteur:
"Obama le nègre du pentagone"
cette phrase ma arrêtée net dans ma lecture,inutile de lire la suite,
et pourtant je suis très ulcérée de l'attitude américaine ,que ce soit dans sa politique sioniste,Guantanamo Afghanistan Cuba Chavez,la finance etc ..la liste est trop longue.
Mais vous voyez, le mot "nègre "pour moi c'est un peu comme "youpin ","bicot" "nyacwé", ça n'est utilisé que par les nazi, les anciens d'algérie française,les paras, les marines,les esclavagistes ,bref des gens peu fréquentables, pas vraiment des humanistes.

7.Posté par Freestyle le 20/01/2010 17:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les gars les yankees sont là , car il y a des ressources pétrolières et minières non négligeables dans ce pays. Vous avez déjà vu les yankees faire des actions "gratuites" ?

8.Posté par Freestyle le 20/01/2010 17:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

http://www.haitiwebs.com/forums/business/48498-haiti_regorge_de_petrole_affirment_daniel_et_ginette_mathurin.html

http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=13439

9.Posté par Brigitte le 20/01/2010 18:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On ne peut rien attendre d'humanitaire de la part des gouvernements occidentaux. Tout se fait par intérêt.

10.Posté par jacques le 20/01/2010 19:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

il faudrait etre naif pour croire que les Americains n'ont aucune arriere pensee autre qu'humanitaire dans l'intervention : regardez la carte , Haiti se trouve à quelques encablures d'un pays , Cuba qui avec des ressources très faibles a réussi à alphabetiser sa population et à la soigner gratuitement ; c'est pour les Americains l'exemple à ne pas suivre . Maintenant , en ce qui concerne les ressources de Haiti , ce pays va constituer plus un fardeau qu'un bénéfice pour les US avec une
main d'oeuvre bon marché qui va venir concurrencer ses nationaux
alors que leur taux de chômage atteint les 10% . Quand à l'intervention militaire proprement dite , elle était obligatoire : la preuve en est qu'aucune équipe d'humanitaires n'a osé venir secourir les sinistrés sans avoir une escorte armée .

11.Posté par biffi le 20/01/2010 19:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A quoi voulez -vous vous attendre ?
il est clair et net que l'intervention militaire vu le nombre ne sont pas la pour de l'humanitaire, il ne faut pas rêver ,ils prennent tout les points stratégiques pour mieux dominer le monde et ça c'est le nouvel ordre mondial qui se met en place et on va en voir d'autres.

12.Posté par biffi le 20/01/2010 20:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les américains en sont arrivé au point d'embaucher des sous-traitants comme les blackwaters crée par un richissime americain.
Celui -ci forme des militaires qu'il loue à l'état américain, mais ses morts ne sont pas comptabiliser dans la perte des soldats americains un truc de fou , mais il n'en veux qu'aux musulmans d'où la guerre des religions actuelles
renseignez-vous sur les black waters et vous comprendrez mieux la machine de guerre.

13.Posté par JANCAP le 20/01/2010 21:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"LE NEGRE DU PENTAGONE" !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!... faut le faire !!!...
Je condamne, avec une grande énergie, cette expression ...déguelasse (je pèse mon mot). Quand Mireille Delamarre emploie ce terme, elle est complètement disqualifiée pour écrire un article de presse qui, de ce fait, n'a aucune valeur.
J'espère que cette dame aura l'élémentaire politesse de s'excuser ...tout en s'expliquant.

14.Posté par Jilli le 20/01/2010 21:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

JANCAP,on dirait que vous etes specialiste de detection de petite faille.

L'auteur de l'article a utilisé cet expression non pas comme forme de racisme ou pour insulter les noirs,mais bel et bien pour attirer l'attention sur la haute trahison de ce "négre" envers sa communauté noire du monde et surtout de Haïti qui était la premiére republique noire de l'histoire suite à une révolte d'eclaves"noirs".

Donc pas la peine de precher dans les eaux troubles,et disons qu'Obama est un sale humain,un peu plus que les autres tels Bush ou Clinton.

15.Posté par dan le 20/01/2010 22:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

oui, les blackwaters sont la pire création des américains - l'assassinat de Bénazir Bhutto serait leur oeuvre

16.Posté par JANCAP le 21/01/2010 03:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cher (e) Jilli,
J'ai toujours des leçons à recevoir ...mais pas de n'importe qui, en matière d'humanisme et de progressisme.
Et dans le conditionnement actuel (très prégnant) du National Sarkozysme, les détections de petites failles me donnent la nausée. Que ces "failles" viennent de Gaudin, de Morano, de Hortefeux, Amara, Kouchner, Valls, Frédéric Mitterand et autres Sarkozys, des amalgames, toujours justifiés par des subtilités sémantiques, conduisent à l'intolérable, comme aux périodes les plus noires de notre Histoire contemporaine.

Haïti a été "la première république noire de l'histoire" ? ...quelle imbécillté ! ...abondamment reprise d'ailleurs ces jours-ci. Et... quelle a été la première république rouge, jaune et blanche de l'histoire ?
Plus simplement, Haïti reste toujours l'épine dans le pied des néo-colonialistes et néo-esclavagistes français qui admirent les portraits de leurs glorieux ancêtres, toujours présents dans leurs salons moisis par les hontes historiques de la France. Et les USA phagocytent Haïti depuis la révolution cubaine, pour renforcer le blocus contre Cuba et se protéger de "contaminations" locales éventuelles, ce qui leur permet de manipuler les pouvoirs locaux, d'exploiter, de piller et de vider de sa substance cet ancien paradis des Antilles.

Dans ce contexte et parce que la politique n'est ni ethnique, ni communautariste, je n'arrive pas à saisir la pertinence pour l'évocation du nègre Obama. A-t-on jamais parlé du pâle Bush, dans sa guerre sainte contre les bronzés de l'Islam ?

17.Posté par Borderless le 21/01/2010 09:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et quand bien même!?

Comme le disait carmina marre de l'attitude américiane et ce à tout point de vue. Mais la vous me faites rire, vraiment! En train de discuter sur le pétrole, Cuba ou le Vénézuela. Sur le fait que les USA veulent faire d'Haïti leur Xième base, qu'ils ne sont pas la pour aider, etc.

Est-ce vraiment le moment? Je ne pense pas. Malgré mon anti-américanisme (parfois primaire comme certains aiment le dire) la je ne vois qu'une chose : une mobilisation comme jamais vue auparavant pour aider un peuple frappé par une des pires catastrophes de ces dernières décennies.

Vous dites, qu'il faut envoyer des vivres plutôt que des conserves. C'est de la mauvaise foi totale. Ne voyez vous donc pas qu'il n'existe plus de forces de l'ordre en Haïti? Êtes vous aveugles au point de ne pas voir le chaos total qui se passe dehors, la peur des gens? Je n'accuse pas les Haïtiens, face à la faim et la soif, je ferai pareil. Mais vous ne pouvez pas nier le fait qu'une sécurité est nécessaire, pour la distribution et la protection. Et si, les soldats américains distribuent les vivres!!

Donc moi, j'applaudis l'intervention des US, pour une fois, un débarquement a lieu non pas pour faire des victimes mais pour sauver les victimes.

Et imaginons les américains passifs, qui envoient un petit nombre de secouristes, 50 soldats et 20 médecins. Votre réaction aurait été encore plus vive : "comment est il possible d'abandonner ce peuple voisin!!".

Dernière chose : même s'il y a un but derrière cette intervention (sûrement), le principal ce sont les vies sauvées et il ne faut pas oublier que les personnes sur place n'ont pas été briefées dans le but de coloniser l'île mais pour aider la population haïtienne. Ceux sur place ont un gros cœur et ne pensent qu'à une chose, sauver un maximum de vies et ça on ne peut pas leur enlever!!

18.Posté par dik le 21/01/2010 12:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Borderless@

Soit. ais qui, après toutes les trahisons, les mensonges, les violences et les injustices dans les interventions des ricains leur ferait encore confiance? Si seulement le passé de ces ricains à Haïti était un tant soit peu "normal", on espèrerait des résultats positifs. Or, rien ne permet de s'y attendre, surtout avec les leurres de l'obamania, une nouvelle spécialité étasunienne de la poudre aux yeux!

19.Posté par dik le 21/01/2010 12:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Erratum

Soit. Mais qui...

20.Posté par Borderless le 21/01/2010 12:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mais Obama, avec toutes les critiques qu'on peut lui faire n'est pas responsable du passé de ses prédécesseurs et ce serait injuste de le rendre responsable.

21.Posté par JANCAP le 21/01/2010 13:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je remercie "Borderless" ( 17 et 20) de replacer les choses dans leur contexte, concernant le rôle que jouent les USA dans le drame humanitaire qui frappe actuellement Haïti. Sauveteurs et militaires sont là, avant tout, pour sauver des vies et rendre les secours efficients.

Cela n'exonère en aucun cas les incroyables dégâts causés à ce pays par les pouvoirs Etatsuniens contemporains ...et qui font de Haïti un château de cartes et un piège à humains, pour une secousse tellurique de cette importance.

Les responsabilités historiques des USA et de la France sont considérables, vis à vis du Peuple de Haïti ...qui ne demandait qu'à vivre dans la liberté et l'indépendance, dans un pays à l'époque très riche.
Mais la liberté et l'indépendance ont toujours fait peur aux maîtres du Monde...

22.Posté par biffi le 21/01/2010 14:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

on ne peux pas accuser Obama ?
OK OBAMA, n'est qu'une marionnette au service de ses supérieurs ,ce sont ceux qui financent la campagne presidentielle. qui sont dans les commandes
Vu l'étonnement lorsqu'il a reçu le prix nobel de la paix, mais malheureusement il ne pouvait pas changer de trajectoire, car il à été posé la comme un pion et il doit continuer sur la route de ses précédésseurs.
Sa ma fait rire quand j'ai vu l'enthousiasme des gens qui on cru au messi qui allait sauver la planète je n'y ai pas cru une seule seconde je pense ne pas m'etre trompé

23.Posté par ORDER le 22/01/2010 18:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"selon certains médias" : très précis, très fiable, qui de tous ces commentaires a déjà approché un territoire insulaire touché par une catastrophe naturelle ? Qui plus est une nation dont les habitants sont extrèmement pauvres, et dont les infrastructures sont dépassées ! Selon le chien de mon voisin les Américains ont apporté de la nourriture périmée pour mieux vendre des médicaments antigastro !
Toute idéologie a ses limites, et puis M. Obama n' a pas été surpris de son prix Nobel car pour l 'obtenir... il faut y postuler !

24.Posté par Alif le 22/01/2010 18:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quand je lis certains commentaires defendre l'Amérique de la maison blanche,du Pentagone et de Wal Sreet,ce trio de la mort,je me rend compte de plus en plus combien c'est vrai que l'Europe est une colonie américaine et que les traitres ne manquent pas pour soutraiter cet occupation pour une poigné de dollars.
Mais pourquoi il faut s'attendre à tout avec les americains,car les Cow-boys sont comme des chiens enragés et avec un chien enragé il faut s'attendre à tout,il peut même manger un bébé.

25.Posté par john d'O le 23/01/2010 19:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour le "nègre du pentagone" je ne crois pas qu'il faille le prendre au 1er degrés. L'auteur a surement voulu dire qu'Obama a été placé à la maison blanche parce qu'il était noir, beau, et charismatique, et qu'avec ces qualités il pourrait plus facilement vendre au reste du monde, et notamment aux haïtiens, sa politique honteuse. Enfin je crois.......

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires