Géopolitique et stratégie

Haaretz : "Israël" est incapable face au nucléaire iranien


Des analystes israéliens ont repris le refrain que leur entité était incapable de mettre fin au programme nucléaire iranien. Sachant que cette thèse va à l’encontre de la politique de la propagande menée par les dirigeants israéliens qui menacent de bombarder l’Iran, chaque fois que les négociations en vue de durcir les sanctions trébuchent. Question de pousser les plus réticents à vouloir éviter le pire scénario en adoptant le moins pire.


Leïla Mazboudi
Samedi 22 Mai 2010

Haaretz : "Israël" est incapable face au nucléaire iranien
Vendredi, le correspondant du Haaretz pour les questions militaires Youssi Melman a consacré un article bien étayé la dessus. Nous avons jugé utile de le traduire et de le publier en deux parties. En voici la première.
 
La politique affichée d’Israël est d’empêcher l’Iran d’obtenir la bombe atomique, sachant qu’il dispose de toutes les possibilités pour le faire. Or estime-t-il, à la lumière des réalités sur le terrain, il est difficile, voire impossible, qu’Israël puisse éradiquer le programme nucléaire iranien, ou même le ralentir.
Melmann rappelle à cet égard que la politique menée pas les dirigeants israéliens, n’excluant pas une éventuelle frappe militaire contre l’Iran, n’est pas sans antécédents : notamment les bombardements de deux sites nucléaires arabes, en allusion à l’Irak et à la Syrie (selon ses propos). Précisant qu’elle constitue le prolongement du « dogme de Begin », devenu idée maîtresse de la politique israélienne, selon laquelle Israël fera en sorte  qu’aucun état des états du Moyen Orient  ne puisse s’acquérir la bombe nucléaire.
Or, ce dogme a été ébranlé en 2007, lorsqu’Israël a pris d’assaut ce qu’il a qualifié être un site nucléaire situé en Syrie. A la différence avec celui de Tammouz en Irak dont la décision a été prise exclusivement par les Israéliens, sans l’aval des Américains, a été exécutée en deux minutes puis revendiquée ostensiblement, celui d’Al-Kibar , a été pris en consultation avec eux quelques heures avant l’exécution de l’opération, et n’a pas été revendiqué.
 
Melmann écrit que l’image d’Israël est peaufinée depuis par ces deux attaques réussies qui nourrissent l’impression que l’armée de l’air israélienne et Tsahal sont capables d’accomplir avec succès une opération de ce genre si le gouvernement le décide. Mais, révèle-t-il, peu de politiciens et dirigeants militaires  sont encore sous l’emprise de ce mythe.  
Car la réalité est plus complexe, assure-t-il, révélant que dans les coulisses, les décideurs militaires et politiques sont conscients des difficultés stratégiques, militaires, politiques et économiques qui s’abattront une fois une frappe contre l’Iran sera décidée.
Melmann rapporte entre autre l’avis d’un connaisseur, le général à la réserve Chapir lequel occupait un poste de troisième grade au sein de l’armée de l’air  et avait participé à l’attaque aérienne contre le réacteur irakien. On rapporte qu’il ne cesse de répéter qu’Israël va être incapable de répéter en Iran le succès réalisé en Irak.
 
Se confiant à Melmann, il affirme que «  les Iraniens ont tiré les leçons de l’attaque contre l’Irak qui avait concentré tout son programme nucléaire dans son réacteur. Alors ils ont disséminé le leur dans  plusieurs installations nucléaires érigées dans les quatre coins du pays ; certaines ayant été édifiées dans des installations souterraines protégées avec du béton armé » : «  En toute honnêteté, l’armé de l’air n’a pas la capacité stratégique réelle qui lui permet de bombarder des cibles lointaines, pendant un long laps de temps, tout en risquant de faire l’objet de contre attaque avec des armements appropriés » avoue le général israélien.
 
Consultant des études publiées par des centres d’études non israéliens, Melmann rapporte avoir lu qu’il faudrait, détruire l’installation chimique d’uranium située dans les environs d’Ispahan, celles de l’enrichissement de Natanz et de Qom, et d’autres installations qui ne sont pas connues du public. Afin que l’opération puisse réussir, les études jugent nécessaires la destruction d’autres cibles, aussi nombreuses que diversifiées,  que seule une super puissance disposant de capacités stratégiques, à l’instar des États-Unis peut mener à bien.
 
Pour sa part, le commandant de l’armée de l’air et ancien chef d’état major israélien Dan Haloutz mentionne dans son livre paru récemment et intitulé «  Au niveau de leurs yeux »  que « le programme nucléaire iranien est un problème mondial,…, et qu’en raison de la complexité du problème iranien, il vaut mieux qu’il soit traité par d’autres pays ».
 
A cet égard, Melmann signale que l’une des considérations centrale d’Israël dans chaque décision liée à sa sécurité nationale et aux questions existentielles, est liée aux États-Unis : «  sur les questions de guerre et de paix, Israël a toujours pensé à quoi penserait Washington. Israël a pris la décision de la guerre des six jours lorsqu’il s’était assuré qu’elle n’allait pas s’y opposer. Durant la guerre de 1973, Israël s’est abstenu d’attaquer plus tôt les égyptiens alors qu’il était bien conscient que la guerre allait être déclenchée, de peur d’être accusé par les États-Unis d’avoir ouvert les hostilités. Israël n’a envahi le Liban  que lorsque le ministre de la défense Arien Sharon a compris via le secrétaire d’état américain Alexander Haig que l’administration Reagan était consentante », a-t-il expliqué.
 
Il en conclut alors que jamais Israël n’ira en guerre contre l’Iran tant qu’il n’a pas de feu vert de la part de l’administration d’Obama. Or, celle-ci a soigneusement veillé à dépêcher en Israël ses émissaires, dont le vice-président Jo Biden, le chef de la CIA Léon Panetta,  le chef de la Commission des affaires étrangères du Congrès John Kerry ainsi que le chef d’état-major américain Mike Mullen, pour dire d’un langage sans équivoque aux responsable israéliens : «  ne faites rien ! »
 
Le correspondant du Haaretz rapporte également des propos tenus par le conseiller actuel d’Obama, et ancien chercheur de la CIA, Bruce Reedley, au cas où une guerre similaire était déclenchée: «  Ils sont certainement capables de rendre la vie de nos soldats un véritable enfer. Une attaque de la sorte va créer une instabilité dans la région du Proche-Orient, le soutien du monde sunnite pour l’Iran chiite va s’accroître, et va menacer les régimes pro-occidentaux en Jordanie, Égypte, Arabie Saoudite, Irak, au Bahreïn et dans les Emirats arabes. Il découlera d’une telle offensive la fermeture du détroit d’Ormuz, à travers lequel est transporté le quart du pétrole mondial. Une telle fermeture par l’Iran, même si elle est contrée par la flotte américaine, va renchérir les prix de pétrole et perturber la situation économique ».
 
(A SUIVRE)  

http://www.almanar.com.lb/NewsSite/NewsDetails.aspx?id=138684&language=fr http://www.almanar.com.lb/NewsSite/NewsDetails.aspx?id=138684&language=fr



Samedi 22 Mai 2010


Commentaires

1.Posté par choc des civilisations le 22/05/2010 21:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pots de vin et chantage à l’ONU pour la création « d’Israël »

http://www.almanar.com.lb/NewsSite/NewsDetails.aspx?id=138529&language=fr

2.Posté par dik le 23/05/2010 01:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La caricature est magnifique. Mais le marché de dupes avec les arabes s'est avéré autre chose avec les perses, car ceux-ci semblent bien percer, n'en déplaise aux sionistes de tous bords, certains arabes compris.

3.Posté par Idir le 23/05/2010 11:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

JE NE COMPREND PAS COMMENT LE MONDE ENTIER NE DIS RIEN SUR LE NUCLEAIRE SIONISTE QUI EST CONTROLER PAR DES CRIMINELS DE GUERRE COMME SHIMON PERESKI , EHOUD BARAK , ASHKHENAZI etc ET INTERDIRE A D´AUTRES NATIONS DE NE PAS L´AVOIR SI LES CHEFS ARABES RESPECTENT LEURS PEUPLES AU MOINS ILS METTENT AU MEME PIED D´EGALITE L´ENTITE SIONISTE ET L´IRAN POUR LA DISPARITION DU NUCLEAIRE DE LA REGION MALGRES QUE LE NUCLEAIRE IRANIEN N´EST PAS UNE MENACE POUR NOUS MUSULMANS .

4.Posté par Kenzo le 23/05/2010 15:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et l'Iran, est-elle capable face au nucléaire israélien (plus de 200 têtes...) ???

5.Posté par lhddt le 24/05/2010 12:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Que prépare "Israel" ?

http://lhddt.wordpress.com/2010/05/23/fo-bien-qu-israel-se-defende/

6.Posté par NnL le 24/05/2010 17:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Israël même avec 200 ou 10000 bombes atomiques ne les utilisera jamais :) .

Déjà L'iran c'est immense, c'est pas la petite portion de terre que les Sionistes on volé a leurs proprios.
De deux, ça tuerais des millions de personnes et pas que en Iran, signant la fin d'Israël comme état.
Trois, l'Iran est largement capable de se défendre contre le petit Israël qui ne fera rien sans l'aval de son maitre qui est embourber en Irak et Afghanistan.
Quatre, ce sont des lâches ils vont trouvé un autre moyen de la faire la guerre :).
Cinq, pour moi ils l'ont déjà la bombe les iraniens mais ne l'utiliserons jamais offensivement, c'est a dire il ne feront jamais de première frappe même en cas d'attaque d'israel avec des armes conventionnelles, ils attendront de s'en prendre les premièrs sur la gueules et répliqueront en effaçant l'État voleur de la carte politique mondial.

NnL

ps point 4 : Ils pourrait par exemple récupérer de l'uranium enrichi provenant d'iran ou du pakistan et faire péter une bombe atomique dans une capital européenne et la tous pointerais du doigt la provenance de la bombe en iran, imaginez la suite...




7.Posté par meloman le 25/05/2010 19:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ne soyons pas naif quoi qu'il en soit "Israel"en majuscul par respect du prophete que le salut soi sur lui doit rester le maitre au moyen orient surtout pour les amerlocs et les sionistes biensur ils vont attaquer l'Iran d'une tel force quelle ne pourrat se soulever style un coup de poing en traitre comme ils savent tres bien le faire et la les juifs serons les maitres et la le jeu commenceras une bougie qui brille 2 fois plus vie de foi moins c'est ecrit dans tous les livres saints meme les 2 falcifiés que Dieu nous preserves du mal a mes freres et soeurs de toutes confessions en quete de verités.

8.Posté par yaz.dz le 25/05/2010 20:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Dans l'article , on lis que le nucleair Iranien il est le problème du monde entier..!.Quel blague..!.Ya israel tu te trompe , le nucleair Iranien , il est plutot la fièrté de tout les musulmans du monde..!.Le temps il nous importe peut à nous et que vous le vouliez ou non , un jour demain , l'équilibre de la terreur il sera revus à sa juste mesure..!.Bandes de criminels va ! , vos trois cent bombes atomique et que vous détenez illegallement , ils ne fons plus peur qua vous maintenant et à vos alliers de l'occident..!.

9.Posté par chx-shx le 11/02/2012 09:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mais si avec les armes conventionelles ils savent qu'ils sont incaples de vaincre l'Iran, je me demande avec quells armes veulent-ils aneantir l'Iran? Eux qui veillent sur la non proliferation des armes nucleaires ont-ils la permission de les autiliser? Je pense que le monde dois se leve contre la formule de non pour mon enemie et oui pour mon ami. La loi doit etre apliquee avec amour pour et non avec un cour car le coeur a bien voulu que la loi soit pour eviter les mauvaises pensees assurees. Utiliser l'arme atomique contre un peuple parce qu'on pense qu'ils vont rire demain et une nouvelle facon de penser de l'humanite ou du monde libre. Penser que l'Iran envera une bombe nucleaire sur Israel est contraire a la realite Iranienne a ce que je sache car l'Iran n'a jamais attaque un poays quelconque il y a de cela plus de 100 ans soit plus d'un ciecle. Mais je pense que l'Iran devrait etre un pays exemplaire dans les reactions des libres et non comme on en parle Toutes les guerres de ce siecle ont ete aliment soient fomentees par l'Occident. L'Irak de Sadam etait en guerre avec l'Iran. parce qu'il etait pousse par les USA et Les Occidentaux et l'histoire nous dit que l'Iran avait demande la fin de la guerre voyant les hommes mourrir.

Les Saoudiens qui fussent au nombre de 15 sur les 19 terroristes du 11 septembre sont en paix avec SAM, les terroristes ont ete aider pour qu'ils prennent les pouvoir en Libye... les terroristes dans toutes leurs actions utilisent de materiels americains a plus de 80% et les autres ce sont de nmateriels Occidentaux. Mais ce materiels sont-ils arrives aux mains de terroristes via l'Iran?

Nouveau commentaire :

Géopolitique et stratégie | Diplomatie et relation internationale

Publicité

Brèves



Commentaires