MONDE

Ha'aretz: Test 'Pro-Israël' pour les membres du gouvernement US



Mercredi 9 Décembre 2009

Ha'aretz: Test 'Pro-Israël' pour les membres du gouvernement US
Il y a un incroyable article paru dans le Ha'aretz aujourd'hui sur la mise à l'épreuve du « pro-Israël » qui détermine qui est autorisé à servir au gouvernement des États-Unis. Voici le genre de chose que vous n'êtes pas prêt de lire dans le New York Times ou le Washington Post :   
 « Chaque candidat au gouvernement Américain doit se soumettre à une vérification complète de ses antécédents par la communauté JUIVE Américaine.   
 Dans le cas du gouvernement Obama en particulier, chaque critique contre l'Israël faite par un candidat potentiel au gouvernement est devenu un catalyseur pour débattre si la nomination d'un « autre gauchiste » offre la preuve qu'Obama ne soutient pas vraiment Israël. » »
 
 http://www.haaretz.com/hasen/spages/1132797.html
 
 L'article continue en rappelant ce qui est arrivé à Chas Freeman (dont la nomination a été court-circuitée par le lobby Israélien pour avoir exprimé quelques critiques modérées sur le comportement d'Israël) et signale que des plaintes semblables ont maintenant vu le jour concernant la nomination de l'ancien Sénateur Chuck Hagel. Encore plus bizarre, l'Organisaion Sioniste de l'Amérique (ZOA) et d'autres groupes juifs de droite se plaignent au sujet de la nomination de Hannah Rosenthal pour diriger le « Bureau pour Combattre et Surveiller l'Antisémitisme ». Pourquoi ? Apparemment elle a été impliquée dans J Street et dans d’autres organismes « de gauche » que la ZOA et d’autres considèrent comme étant insuffisamment ardents dans leur soutien à l'Etat Juif, et a proposé que les forces progressives doivent davantage porter la voix pour faire avancer le processus de paix.  
 
 On ressent une certaine sympathie pour Mme Rosenthal, qui est forcée de défendre sa propre nomination en disant à un interviewer :  
 
 « J'aime Israël. J'ai habité en Israël. J’y retourne et je la visite autant que je peux. Je la considère comme faisant partie de mon coeur. Et du fait que je l'aime autant, je veux la voir sure et sécurisée et libre et démocratique et vivant en paix. »  
 
 http://www.tabletmag.com/news-and-politics/20960/the-anti-anti-semite/
 
 Voila de bons sentiments, mais n’est-il pas étrange qu’elle doive défendre ses qualifications pour une position au gouvernement des États-Unis en disant combien elle « aime » un pays étranger ? Pour un haut fonctionnaire Américain dans sa position, ce qui compte c’est qu'elle aime l'Amérique, et qu'elle pense que l’antisémitisme est une philosophie détestable à laquelle on devrait vigoureusement s’opposer. Qu’elle aime Israël ou la France ou la Thaïlande ou la Namibie, etc., n’a aucun sens. (Et oui, il est tout à fait possible de détester l'antisémitisme et de ne pas aimer Israël).
 
 Mais la vraie leçon de toutes ces histoires est l'effet de cette mise à l'épreuve des hauts fonctionnaires travaillant dans la politique étrangère plus généralement. Les groupes de lobby ont ciblé de hauts fonctionnaires comme Freeman, Hagel, et Rosenthal car ils veulent s'assurer que personne, pas même avec un point de vue modérément indépendante sur les affaires au Moyen-Orient, ne soient jamais nommés. En faisant un exemple d’eux, ils cherchent à décourager les personnes libres d’esprit d'exprimer leurs points de vue ouvertement, de peur que s’ils le faisaient, tout espoir de faire évoluer leur propre carrière soit pour eux impossible. Et ça marche.
Même si le lobby ne parvient pas à bloquer TOUTES les nominations, ils peuvent faire en sorte que tout administration y pense à deux fois avant de prendre un choix potentiellement « controversé » et ils utilisent la menace pour étouffer les discours libres de quasiment tous les hauts fonctionnaires impliqués en politique étrangère (et certainement quiconque qui aspire à travailler pour Washington).  
 
 Le résultat, naturellement, est que la politique des États-Unis pour le Moyen-Orient (et la politique étrangère des États-Unis plus généralement) est réservé pour ceux qui soit, sont immuablement consacrés à la « relation spécial » (US/Israël), soit pour ceux qui ont été intimidés et réduit au silence. Le résultat ? La politique des États-Unis demeure entre les mains du même groupe « d’experts » dont la politique au cours des 17 dernières années (ou plus) a été réduite à l'échec. Si quelques Américains de plus lisaient le Ha'aretz, ils pourraient commencer à se rendre compte de cela.
 

http://walt.foreignpolicy.com/posts/2009/12/04/haaretz_says_us_officials_face_pro_israel_background_check

Traduction Alter Info



Mercredi 9 Décembre 2009


Commentaires

1.Posté par Alain55 le 09/12/2009 13:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour ceux qui auraient encore des doutes pour l'évidente fusion entre Obama et Israël je leur conseille de lire l'aticle (en anglais) de FederalJack
http://www.federaljack.com/index.php?s=B%27nai+B%27rith
dans lequel sont très clairement établis les liens entre l'administration US et la maçonnerie sioniste.

Deux extraits de cet article

''...Rahm Emanuel, le chef d'état-major de l'administration Obama et David Axelrod fils d'un terroriste israélien, directeur de la stratégie du président et conseiller principal, sont les deux des gestionnaires principaux de Barack Obama. Axelrod, le fils d'un Juif communiste, gère la carrière politique d'Obama depuis 1992. Emanuel, un ancien conseiller à la Maison Blanche de Clinton, celui qui a conduit à la désastreuse législation de l'ALENA par le Congrès en 1993. Mais qui gère vraiment Emanuel et Axelrod ? Qui lui dit quelle politique promouvoir ou rejeter ? ..''

''...La fabrication du candidat Barack Obama, a vu le jour en 1992, grâce à David Axelrod et Bettylu Saltzman, la fille de M. Klutznick Philip, (ancien chef du B'nai B'rith International, l'organe suprême de la B'nai B'rith). C’est la société secrète des sionistes juifs, qui contrôlent la Maison Blanche et les politiques du gouvernement américain. ...''

Bonne lecture!

2.Posté par VIRGILE le 09/12/2009 18:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce qui est clairement révélé aujourd'hui, sans que cela fasse des vagues malgré cette monstrueuse ingérence étrangère, existe en réalité depuis le 18ème siècle aux Amériques.
N'oublions pas que c'était déjà la famille Rotschild (Meyer-Bauer immigrée de Frankfort puis sur la City avant de s'implanter à Wall Street, etc.) qui avait déjà organisé cette sanglante guerre de Sécession aux USA (entre la banque de Londres et celle de Paris). Il y a eu autant de morts que le récent génocide entre Hutu et Tutsi, et dans la même configuration, à savoir, un même peuple contre lui-même ! Les "bénéfices" financiers furent conséquents mais que ridicules face aux masses pharaoniques générées avec les guerres actuelles...

Nous ne recommanderons jamais assez l'ouvrage en ligne du feu journaliste Douglas REED, "La Controverse de Sion". Nous découvrons, dans la lancée de la FED (1913), que ce sont encore les mêmes qui étaient au cœur de la Maison Blanche, manipulant la politique des US et son entrée dans les deux guerres mondiales, parfaitement conçues et financées par ces redoutables prédateurs de la cupidité.

Donc, l'arrogance et le mépris pour les peuples et la démocratie qu'affiche l'état sioniste ne doivent pas vous surprendre car "tout vient à la lumière" en son temps.

Si Israël de Jacob vient de Dieu et pour sa Gloire, nous devons discerner que les actuels occupants du lieu Saint sont d'authentiques imposteurs Anti-Christs et que leur fin est déjà prophétisée, tout comme leurs "œuvres" actuelles. "Il faut que toutes ces choses-là arrivent". Maranatha.

http://www.controversyofzion.info/Controversy_Book_French/Controversybook_fr/index.htm


3.Posté par Aigle le 09/12/2009 18:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et avec ca on aura des peteux du gentre Sarkouchner , parce qu'ils terrorisent les Journa.....leux francais , venir nous dire que ceux qui devoilent leurs CRIMES depuis des Dizaines d'Années sont des "adeptes de theoris et atteints de "complotite" .....Eh !!!! Sarkouchner face Talonnettes ...racontes nous l'operation des Fallashas dans les annees 80 ..........tu sais du temps ou MSF .......

4.Posté par redk le 09/12/2009 20:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Dans son nouveaux sondage, le CFR est a 100% pour la fin de sa politique, mais l'entité criminelle sioniste, elle restera le 51 eme Etat Américain!!


Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires