Opinion

HOUARI BOUMEDIENE : Un Homme d'Etat du temps présent


Dans la même rubrique:
< >

Lundi 23 Décembre 2013 - 01:00 Laurent Fabius crache dans la soupe algérienne !


«Un jour, des millions d'hommes quitteront l'hémisphère Sud pour aller dans l'hémisphère Nord. Et ils n'iront pas là-bas en tant qu'amis. Parce qu'ils iront là-bas pour le conquérir. Et ils le conquerront avec leurs fils. Le ventre de nos femmes nous donnera la victoire.»

Houari Boumediene


Professeur Chems Eddine Chitour
Mardi 27 Décembre 2011

HOUARI BOUMEDIENE : Un Homme d'Etat du temps présent



Quelle plus belle phrase prophétique qui s'accorde parfaitement avec la situation des damnés de la Terre poussés à «s'évader» de chez eux fuyant la misère, le manque de perspectives. On a tout dit de Boumediene, qu'il fut un sanguinaire qui s'est débarrassé de tous ceux qui lui barraient la route pour prendre le pouvoir. Qu'il était planqué dans l'armée des frontières et qu'à l'ombre de son pouvoir, la corruption s'est développée et est devenue une science exacte.

Voilà trente-trois ans que Houari Boumediene est mort, un âge de raison qui n'a pas pour autant éteint la vindicte à son encontre et dans le même temps la fascination qu'il exerçait sur ceux qui ont travaillé avec lui. En fait, une analyse objective de son parcours ambivalent nous fait découvrir plusieurs personnages complexes. Comme tous les jeunes de son temps, Boumediene était nationaliste. C'était aussi un calculateur froid pour qui seul comptait le résultat, n'hésitant pas à reculer devant des solutions extrêmes telles que l'élimination physique des opposants.

Les points faibles sont nombreux : l'instauration du parti unique, la négligence de l'agriculture, l'abus avec les actions sociales qui tuent la production, la créativité, avec un monopole de l'Etat et la disparition totale du secteur privé, l'arabisation de l'Etat et l'adoption des idées nationalistes de Nasser, et l'ignorance d'une culture, tradition de son propre Etat, un Etat arabo-berbère.

Rendons justice : Boumediene avait institué le Service national, creuset du brassage de l'identité unique en son genre et qui permettait d'atténuer ce déséquilibre régional dont il tenait tant à atténuer les disparités criardes: «Nous devons créer, dit-il, un Etat qui ne disparaîtra pas avec le départ des hommes qui le gouvernent.» Les cigares cubains et le burnous en poils de chameau, c'est le seul luxe qu'il se soit permis. Il était animé par une profonde conviction, l'argent de l'État appartenait à la nation et ne devait pas être dilapidé... A sa mort, ses détracteurs ont découvert, avec étonnement, qu'il ne détenait aucun patrimoine immobilier, aucune fortune personnelle et que son compte courant postal était approvisionné à hauteur, seulement de 6000 dinars...

L'Algérie en 1965

Dans une contribution en 2008, j'avais imaginé un dialogue imaginaire et j'avais rapporté quelques confidences d'outre-tombe de Boumediene sur l'anomie actuelle du pays dans un environnement de plus en plus chaotique marqué par l'errance des pays arabes:
«L'Algérie est en ruine morale et est encore plus divisée que jamais. Le plus grave est qu'elle a perdu son âme, en perdant son identité. Mettez-vous dans la peau du nationaliste que j'étais et jugez-en plutôt: l'Algérie était à la fois menacée de l'intérieur par la division clanique et de l'extérieur par des pays, notamment par les appétits de nos voisins qui n'ont jamais accepté que l'Algérie soit aussi grande. (...)Pour faire court, j'avais le choix entre continuer à être «une colonie à distance de la France» sous une autre forme et être inféodée à l'Egypte, soit repartir à zéro et reconstruire les relations d'abord en mettant de l'ordre à l'intérieur, et il faut bien savoir que l'on ne fait pas d'omelette sans casser des oeufs. J'ai opté pour le développement à marche forcée, j'avais pour cela une équipe qui y croyait autant que moi».(1)

«(...) Laissez-moi vous, continue Boumediene, rappeler et rappeler aux jeunes ce qu'était le pays, ce qu'était l'Algérie en 1965. Après la période euphorique de l'Indépendance, où le pouvoir se croyait tout permis en usant et en abusant de la démagogie le pays était plus exsangue que jamais. Que faire? Pas d'argent! Pas de cadres! Pas de système éducatif! Un pays profondément meurtri et déstructuré! Un environnement international sans pitié. Il est vrai que l'aura de la Révolution faisait que l'Algérie avait suscité un respect et une admiration réels. Je vous rappelle que l'embryon d'industrie algérienne était tourné, avant l'Indépendance, vers la Métropole, l'Algérie c'était surtout le vin et dans les dernières années de la colonisation, le pétrole. La révolution industrielle, ce que l'on appelait les «industries industrialisantes», a permis la création de dizaines d'entreprises nationales, de dizaines de milliers d'emplois. On me dit qu'elles ont disparu! Disparue la Sonitex avec le plus grand complexe d'Afrique qu'était Draâ Ben Khedda, disparue la Snvi qui fabriquait les cars-camions, disparue la Sonacome! Vendu El Hadjar! Dans quel monde vivons-nous où nous sacrifions nos défenses immunitaires pour l'inconnu et le bazar où l'affairisme le dispute au népotisme! Nous ne savons plus rien faire par nous-mêmes. Nous payons avec les dernières gouttes de pétrole. Nous avons, en fait, basculé vers la métropole moyen-orientale dans ce qu'elle a de moins glorieux, le farniente, la fatalité et en définitive l'installation dans les temps morts par rapport aux changements spectaculaires que je constate dans les pays développés. (1)

«A l'indépendance poursuit Boumediene dans ce dialogue imaginaire, l'Algérie avait besoin de retrouver son identité, je ne pouvais pas endiguer un torrent qui a accumulé 132 ans de déni identitaire, il fallait «accompagner» le fleuve et, graduellement, le canaliser. Il est vrai que nos frères arabes ne nous ont pas envoyé des enseignants de qualité. 26 nations «formataient» l'imaginaire de nos enfants avec tous les dégâts collatéraux que nous (vous) subissons. La massification de l'enseignement était une étape incontournable. Il est vrai que certains de mes ministres n'ont pas su résister à la thèse de l'arabisation bâclée qui a démonétisé la langue. Il faut savoir que de 1965 à 1978, l'Algérie a eu en tout et pour tout près de 22 milliards de dollars de rente pétrolière et nous étions dépendants du pétrole pour une très faible part. Le tissu pétrochimique actuel date de cette époque! Nous sommes bien contents d'avoir une capacité de raffinage de 22 millions de tonnes, la première d'Afrique! Nous sommes bien contents d'avoir encore quelques complexes pétrochimiques miraculeusement épargnés malgré la furie du mimétisme de la mondialisation. Quand on voit ce qui a été fait du pays après mon départ, ne valait-il pas mieux continuer le développement à marche forcée plutôt que de manger la rente d'abord avec le PAP (Programme anti-pénurie) où on donnait l'illusion que l'Algérie était définitivement sortie de l'ornière du sous-développement. A mon tour de m'interroger: qu'avons-nous fait depuis? (1)

«Kararna ta´emime el mahroukate» (Nous avons décidé la nationalisation des hydrocarbures)! Par cette phrase, Boumediene annonçait à la face du monde que l´Algérie tenait en main son destin énergétique. En fait, écrit Luiz Martinez, ces critiques avaient peu de poids au regard de la dynamique du régime de Boumediene. Le succès de la nationalisation du secteur des hydrocarbures en 1970-1971 octroyait au régime les moyens financiers d'asseoir sa politique de développement. Ainsi, tout au long de la décennie 1970, le taux de croissance avoisinait les 7% et le taux d'investissement brut dépassait les 35%! Cette croissance exceptionnelle faisait apparaître l'Algérie comme un «dragon» en Méditerranée...Dans la mémoire collective, cette décennie fait figure d'un âge d'or, d'une période où le devenir de l'Algérie était celui de l'émergence d'une puissance régionale, fondée sur un État fort et respecté, et d'une économie prospère tirée par le succès des «industries industrialisantes». (2)

Le visionnaire et les mutations du monde

Il est incontestable que vers la fin de son règne, Boumediene avait été gagné au goût de l´action diplomatique. Il voulait donner à l´Algérie une place qu´elle n´avait jamais occupée auparavant sur la scène internationale. Le Sommet des Non-Alignés de 1973 a constitué une étape fondamentale qui a servi de tremplin. L´apothéose de ce redéploiement diplomatique fut, incontestablement, la participation de Boumediene, en avril 1974, à la session spéciale de l'Assemblée générale de l´ONU où il a prononcé un discours mémorable sur le Nouvel ordre économique international. Dans son fameux discours, il avertissait.

Le nouvel ordre économique qu'avait appelé de ses voeux le président Boumediene à la tribune de l'ONU est toujours d'actualité. Il avais mis en garde, en vain, le «Nord» contre ce déséquilibre qui, s'il n'était pas résorbé, devait amener des cohortes de gens du Sud vers le Nord. L'Occident- même englué dans sa crise- est plus arrogant que jamais, un monde plus juste est pour le moment encore une utopie. «Les peuples, disait Boumediene, qui ont faim, ont besoin de pain, les peuples ignorants de savoir, les peuples malades d´hôpitaux.» Cette phrase de Boumediene à la Conférence des Etats islamiques à Lahore en 1974 est profondément subversive pour les potentats arabes et les musulmans.

Boumediene ne se faisait pas d'illusion sur le Monde arabe. «J'ai moi-même découvert avec étonnement et consternation que les Égyptiens et par extension les peuples du Machrek et leurs dirigeants ne connaissaient ni le Maghreb ni les Maghrébins. Lorsqu'ils en parlaient ou lorsqu'ils les rencontraient, ces gens traitaient les Maghrébins avec condescendance et même avec mépris.» Il est vrai que, depuis, nous avons, de fait, basculé vers la métropole moyen-orientale dans ce qu'elle a de moins glorieux, le farniente, la fatalité et en définitive l'installation dans les temps morts par rapport aux changements spectaculaires constatés dans les pays développés.

Souvenons nous ! Boumediene avait milité très tôt pour un Nouvel Ordre Economique Mondial en 1974 avec un discours phare à la tribune des Nations Unis ? L’Editorial du Journal Le Monde lui rend hommage : «Boumediene a été un des premiers à comprendre que le principal conflit du dernier quart du vingtième siècle ne serait plus celui opposant l'Est à l'Ouest mais le Nord au Sud, les peuples riches aux peuples pauvres, les États industrialisés aux pays sous-développés. Aux autres, il offrait le prestige extérieur et les desseins ambitieux particulièrement séduisants pour ce peuple plein de fierté. Il semblait vouloir faire de l'Algérie la Prusse de l'Afrique, voire du Monde arabe... Énigmatique silhouette drapée d'un burnous noir, il aura disparu avant de réaliser ce rêve. Et, surtout, avant d'avoir réussi dans son pays ce total et harmonieux développement qu'il tenait, pourtant, pour essentiel. Editorial, «Un héritage important» (3)

Que devons nous retenir de Boumediene ? «Boumediene, écrit Mohamed Chafik Mesbah, continue de réveiller chez le peuple algérien un profond sentiment de fierté nationale. Il continue de symboliser les aspirations populaires à la justice sociale et au progrès économique. Le peuple algérien respecte l'intégrité de Boumediene, lequel ayant adopté un mode de vie confinant à l'ascétisme, est resté à l'abri des tentations mercantiles auxquelles n'ont pas résisté bien d'autres responsables de son époque. (...) Sur le plan du mode de gouvernance et des choix politiques sur lesquels il repose, soulignons que Boumediene aurait consacré l'intégralité des recettes pétrolières à l'investissement productif. Jamais il n'aurait toléré les dépenses dispendieuses d'aujourd'hui ni d'ailleurs ces placements inconsidérés en bons du Trésor américain. Boumediene, par ailleurs, est un nationaliste ombrageux et déterminé. Il n'aurait jamais admis - fâcheux précédent au demeurant - que son chef du gouvernement, sans argument essentiel, se déplace à la résidence de l'ambassadeur de France pour déjeuner avec un secrétaire d'Etat français de second rang. De même, il n'aurait jamais autorisé son ministre des Affaires étrangères - comme s'il devait aller à Canossa - se faire auditionner, à Paris, par des députés de l'Assemblée nationale française. (...) C'est, sans doute, cette capacité à agir, pragmatiquement, qui explique que, nonobstant ses positions tranchées de politique étrangère, Boumediene ait pu entretenir des relations économiques solides, mutuellement profitables, avec les Etats-Unis(4).

Si Boumediene était parmi nous, il ne permettrait pas que la dignité algérienne soit sous-traitée avec la Turquie qui nous défend pour le génocide car nous sommes incapables de le faire nous-mêmes. Où en sommes-nous en 2011? Le vent de la révolte souffle sur les pays arabes, nous nous croyons immunisés car «nous avons déjà payé». Fragile certitude, car nous ne sommes plus seuls à décider de notre destin, nous rentrons dans le cadre d'un mouvement mondial. Pour n'avoir pas encouragé la science, le savoir, les débats d'idées à titre d'exemple, il n'existe qu'un seul centre de réflexion think thank alors qu'il en existe des milliers ailleurs.

Notre diplomatie, malgré nos efforts, est évanescente, elle n'est pas basée sur des analyses fines, sur la recherche opérationnelle, sur les analyses mathématiques des situations qui mettent en oeuvre des modèles de simulation, mais sur l'empirisme avec toujours la certitude que le Chef ne se trompe pas. Il n'est que de voir le retour d'écoute de nos ambassades à l'étranger qui elles aussi se sont installées confortablement dans les temps morts.

Le pays des miracles

Au moment où de par le monde on élabore des stratégies sur l'avenir, nous, nous sommes spectateurs de notre destin, à telle enseigne que nous sommes une variable de négoce entre la Turquie et la France. Mieux, nos partis politiques, qu'ils soient dans le pouvoir ou à côté s'agitent frénétiquement en prévision de la prochaine répartition des prébendes législatives sans naturellement, sans aucune perspective digne d'emporter l'adhésion des jeunes. Leur programme se résume globalement à trois incantations. L'Algérie est forte, c'est le pays des miracles, elle est défendue par sa famille révolutionnaire, seule légitime sachant bien que la Jeunesse est depuis bien longtemps allergique à ce discours. L'Algérie est un pays musulman et l'Islam est la solution. Enfin, il faut aller vers la démocratie quand bien même elle serait exogène et aéroportée... Avec 600 milliards de dollars. Qu'avons-nous fait de pérenne si ce n'est donner l'illusion à l'Algérien qu'il était «arrivé» en lui permettant de convertir des barils de pétrole en 4x4, en appareils portables, vissés à l'oreille sans aucune création de richesse! On peut sans doute reprocher beaucoup de choses à Boumediene, mais c'était un Homme d'Etat au sens de la définition suivante. « Un homme politique pense aux prochaines élections, un homme d'Etat pense aux prochaines générations». Tout est dit


1. Chems Eddine Chitour http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/dialogue-imaginaire-si-boumediene-49332

2. L. Martinez: La rente pétrolière http://www.cerisciencespo.com/archive/2009/juillet/art_lm.

3. Le Monde (France), 28 décembre 1978.

4. http://www.elwatan.com/weekend/idees/le-souvenir-de-boumediene-renvoie-malgre-les-privation-endurees-a-une-forme-de-grandeur-nationale-23-12-2011-152131_181.php

Professeur Chems Eddine Chitour

Ecole Polytechnique enp-edu.dz


Mardi 27 Décembre 2011


Commentaires
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

111.Posté par sam le 25/02/2013 10:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

les gens oublies d'ou en sortes a cette epoque et ce que nous étions rien moins que rien meme , les féodaux aurai aimer continue sur les pas de la france et faire de l'algerie une monarchie.
l'homme a fait des choses de bonne et de mauvaise chose il faut faire l'analyse et la synthese de ses actions et la sommes des acquis ou pertes de la societe de l'etat avec lui.
maintenant l'histoire lui rendra hommage ou l'accablera pour ses actes , mais nous qu'avons nous fais de notre vie au quotidien , est ce que nous sommes des citoyens !!!! ou nous sommes vraiment un ghachi pour ne pas dire un gâchis du moment que nous sommes des bouches a nourrires( des vrais tubes degestif )et des grand gueules qui aboient tous le temps en penssant que c'est l'expression d'une opinion et encore pire que ces des reflexions.

110.Posté par Saber le 31/12/2011 16:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Salem à tout le monde,

Beaucoup parmi les traitres cachés de l’intérieur lançaient des rumeurs sur le Président Si Boumédiene comme quoi qu'en juin1965, il avait mis aux arrêts Mr Ben Bella puis qu'il l'avait fait assassiner étant donné le silence sur l'affaire ce qui s'est avéré avec le temps comme le plus grand mensonge attenté contre un homme d'honneur et de convictions. La réalité c'est que le visionnaire qu'il était , savait qu'il fallait une transition vers un gouvernement civil et donc Mr Ben Bella pouvait très bien jouer ce rôle étant donné qu'il était proche du président du conseil de la révolution. Seulement, Si Boumédienne , il faut le savoir n'avait pas pour ambition de diriger le pays étant donné son caractère ancré dans le combat militaire de la libération mais seulement être là pour préserver l'intégrité du territoire et l'indépendance chèrement payée. Au vu du danger qui rôdait autour du gouvernement civil et le risque d'une guerre fratricide, il a eu l'intelligence avec le risque d'être liquidé à son tour de prendre les commandes du pays avec pour objectif l'extinction de toute source de fitnah d'une part et un développement du pays selon le standard des pays hostiles à l'impérialisme prédateur de l'époque d'autre part.

109.Posté par ex-tarik le 31/12/2011 16:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Jazayri
Rarement je sors de mes gonds pour verser dans l'impolitesse mais devant des energumenes de ton espece point n'est besoin de prendre des gants , car sans Boumedienne , tu n eserais pas là a perorer , tu es comme Said Saadi , c'est yemeh qui lui avait construit et donné la possibilité de faire des etudes de .....psychiatrie , pour qu'il devienne un connard entre les mains des sionistes et je crois que meme en t'affublant du pseudo " djazairi" on devine derriere tes pensees nauseabondes , le leche bottes français , le moins que rien qui pour un sourire de son maitre français vendrait mere terre et patrie !
je te repond en utilisant la phrase du "fumeur de thé " autre sioniste tapi dans l'ombre mais qd meme une phrase populaire qui resume bien la pensée de milliers de patriotes : "Poussez avec eux " on est des Boumediennistes et on est fiers de cet homme là " et que vous le vouliez ou non bande de Hyennes puantes , vous ne passerez jamais ! vous avez certes detruit le pays mais il se reconstruira sans vous .....la Ras ....La mila ..la Din la koum
tffouhh aleikoum ......bande de leches bottes

108.Posté par liberté le 31/12/2011 15:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ jazayri
Laissez moi rire ! Si l'Algerie est dans cette situation déploraple soit disant "à cause du grand président Boumediene", c'est un monsonge. L' Algerie est dans cet état de décadence et de déclin à cause de cette bande de voleurs et d'escrots de mediene de ouhaya et ces traitres qui dirigent l'Algerie actuellement et qui n'ont rien en commun avec Boumediene. Ils ont tout détruit ce qu'a fait Boumediene, ils ont bradé l'Algerie, détruit le pays, vendus le peuple à la France et aux multinationales, ils ont rendu le peuple ignorant et stupide qui ne réfléchit pas, ils ne pensent qu'à courir à la consommation et aux "plaisirs" contrairement à ce que faisait Boumediene

107.Posté par Sir Conflexe le 31/12/2011 14:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ALLAHOUMA Zidna 3ilmen !!!

On disait que Ben Bella avait piqué le "sandouq ettadhamoun" et on l'accusait de beaucoup d'autres choses aussi.
Que Boumedienne a mené le pays avec dictature et fermeté mais aussi. (entre-autres)......à la catastrophe.
Que Chadli n'était pas à la hauteur;il fut même comparé à un ...équidé.
Que zéroual pouvait être tout sauf président.On lui a même reproché son....hochement de tête !!!
Que Boudiaf ne connaissait pas assez le peuple pour le diriger.
Aujourd'hui ceux qui encensent Boutef seront ,demain,les premiers à le honnir.
Même si Omar ibn abd el aziz venait à être à la tête de ce pays,on lui trouvera une tare ou un petit quelque chose.
P/S / Omar ibn abd el aziz était un calife.Il a éradiqué toute pauvreté,sur le 1/4 de la planète,à tel point que les riches ne savaient plus à qui faire don de leurs richesses ( sadaqa) !!!!!!!!!

106.Posté par peace le 31/12/2011 14:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ jazayri
comment oses-tu dires de telles énormités monsongères sur le chahid Boumédienne !!!! Si l'Algérie est dans un tel état aujourd'hui c'est à cause des harkas et des traîtres qui ont tué Boumédienne !!!! Les écoles et les universités c'est ton ouyehya qui les a faites ??? Saches que le gouvernement d'aujourd'hui a tout détruit ce qu'avait fait si Boumedienne. Il avait commençait à industrialiser le pays, il a fait des usines nationales, il avait le projet de faire de grandes autoroutes nous liant à nos frères africains afin qu'on soit maître de nos pays et non dépendant des occidentaux sionistes ! Mais cela ne plaisait pas aux sionistes qu'un pays arabo-musulman se développe et qu'il soutien la Palestine.... Alors on la fait assassiné pour qu'avec lui le développement du pays cesse. Renseignes-toi avant de déféquer des mensonges !!!!

105.Posté par Jazayri le 31/12/2011 13:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je vois qu'il y a beaucoup de gens qui ignorent que l'argent des bourses n'étaient pas à Boumédiène mais de l'argent du peuple. Vous ignorez vos droits tellement nous gouvernants font toujours comme si l'Algérie était leur chose et que tout ce qu'il nous donnait était de l"Mziya". Un responsable politique "Bla Mziytou" est là pour servir le peuple, mais malheureusement, on est des ignorants car, on rend hommage à des gens qui nous ont laissé un pays catastrophique où rien ne fonctionne. Boumédiène n'a jamais été un Homme d'Etat, car si tel était le cas, l'Algérie serait développée au lieu d'être parmi les pires du monde. Boumédiène était enivré par le pouvoir et la puissance au point qu'il a fait assassiné des révolutionnaires de haute facture comme Khider et Krim Belkacem, et puis tant d'autres qu'il a fait emprisonnés et exiler. Pour ce qui est de la nationalisation du pétrole, c'était une chose inévitable, et si ce n'était pas lui, ça aurait été un autre. Un grand Homme d'Etat prépare l'avenir d'un pays, ce que n'a pas fait fait Boumédiène qui nous appris "El makla ou Rgad" grâce aux ressources du pétrole, s'il était encore en 1986, la chute du pétrole l'aurait balayé comme Chadli, car un pays ne se construit que par le travail et la bonne gestion. Sinon, Boumédiène nous a laissé une dictature, puis des crises et des crises (1988, la décennie noire 1990's), tout ça par ce qu'au lieu d'apprendre au peuple à se prendre en charge, il considérait que le peuple algérien était mineure et ignorant, donc, il fallait la dictature et le résultat : regardez ce qui se passe en l'Algérie, réveillez vous et descendez de vôtre nuage

104.Posté par Sir Conflexe le 31/12/2011 12:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

100.Posté par gjngis le 31/12/2011 02:25
Mes compliments,mon frère.Tu sais c'est à peu-près à la même époque que nous étions nombreux à venir en Europe,qui pour étudier,qui à l'aventure (mon cas),qui pour différentes raisons.......j'avais beaucoup d'amis qui ont été envoyés étudier un peu partout en Europe,à l'Est comme à l'Ouest et Centrale,beaucoup sont rentrés vers 1982,83,84....après 6,7,8 ans d'études,avec dans les bagages un diplôme et de solides références.Si certains d'entre eux sont restés au bled et qui ont changé d'activité ou de vocation -travaillent à leur propre compte-,beaucoup s'en sont retournés ,chacun vers le pays où il a été.Pourquoi? la majorité s'est retrouvée négligée,comme ton cas,marginalisée et désorientée.....D'autres,parce-qu'ils ont laissé une part d'eux-même la-bas,frappant ,sans écho,à toutes les portes pour que leurs problèmes soient pris en compte.Résultat des courses : des milliers et des milliers d'Algériens,le fleuron de l'époque Boumedienne,n'a pas ou peu servi le pays,car quelque part,des incompétents et des opportunistes,les en ont empêchés.
Quelques anecdotes : Un jour,au gré des hasards et du boulot,j'ai fait une rencontre avec un journaliste sportif (rendu célèbre par la rumeur,à cause d'une bourde),qui avait étudié dans le même pays où j'étais est aujourd'hui dans une chaîne tv connue.Un ami (que j'ai connu la-bas)qui donnait des cours dans la langue de Goethe,au pays de Goethe,avec une maîtrise qui rendrait jaloux Goethe lui-même,s'est retrouvé parachuté dans un poste totalement à l'opposé de ses capacités,au lieu de le placer dans le créneau adéquat.Un autre (ami d'enfance )après 7 ans de hautes études et quelques années de.....chômage,s'est recyclé dans une petite entreprise paternelle,un autre -6 ans -qui a fait l'hydraulique,est aujourd'hui loueur d'engins.......il y a des milliers de cas qu'on ne peut énumérer,mais le constat demeure le même.
Conclusion : tout ce beau monde a été envoyé du vivant de Boumedienne,leurs études ont été terminées après sa mort. Cherchons l'erreur !

103.Posté par No way le 31/12/2011 09:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Salam ailikoum !

Voici un lien qui devrait ravir les mélomanes : Rondeau from Henry Purcell .

102.Posté par gjngis le 31/12/2011 03:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

101.Posté par Sir Conflexe le 31/12/2011 02:32

c est ca !
lire aussi ..

http://fr.wikipedia.org/wiki/Theodor_Herzl

101.Posté par Sir Conflexe le 31/12/2011 02:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

1914.......la 1ère guerre bien-sûr,.......où avais-je la tête ?!

100.Posté par gjngis le 31/12/2011 02:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

99.Posté par Sir Conflexe le 31/12/2011 01:29

nous sommes arrivé en Hongrie dec 1976 j avais 18 ans j ai passé mon bac technique en Hongrois !!ensuite le BTS en technologie des eaux 6 ans de formation en tout . merci Boumedienne allah yarrahmek grace á toi
mais ils avaient pas besoin de nous en Algerie je l affirme en toute clarté

on avait aussi des matieres comme histoire ,philosophie qu on appelle világnézet ( vision politique)etc... mais on avait a pein donné de l importance tellement que le programme technique etait surchargé, mais je me souviens un peu de cette histoire de la Monarche Austro Hongroise

En tout cas ,chapeau machaa allah bien instruit que tu es, mach allah .

Mais je dois revoir ces choses c est promis en famille biensure .

écoutes celle lá aussi MÁTÉ péter http://www.youtube.com/watch?v=nKc8XJNIUAk&feature=related
les vieux beaux temps c est fini tout ca 3labalak ils l ont détruit


99.Posté par Sir Conflexe le 31/12/2011 01:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

84.Posté par gjngis le 30/12/2011 03:31

Ton post vient de passer,merci pour l'info.néanmoins je me permets une légère correction: il ne s'agit pas de
l'empereur François-joseph qui a été assassiné à Sarajevo,mais de l'archiduc François-ferdinand.(neveu)
Il était pressenti pour lui succéder au trône,avant d'être assassiné en 1914,ce qui déclencha la 2ème guerre mondiale.
P/S : très beau résumé biographique de Liszt,avec sa propre composition.

98.Posté par gjngis le 31/12/2011 00:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On a parlé du feu Houari et on en parlera je pense que cet Article a été bien choisi par le prof .C.E.CH que je califie de message

effectivement cequi se passe au sommet de l état c est contradictoire aux valeurs de l indépendance nationale

allah yarham 1,5 chahid et les enfants d octobre 88 et ceux de la decenie noire

je viens de visionner une video je prefere ne pas commenter !! du moment que je vis dans un pays dévasté par l oligarchie financiere

dont l un des acteurs principaux et Goldman sachs

97.Posté par Sir Conflexe le 31/12/2011 00:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

95.Posté par No way !! le 30/12/2011 22:37
Oui,effectivement,CASTA DIVA -Maria Callas- avé Maria -de Frantz Schubert.

http://www.youtube.com/watch?v=dMbWdkJAb9I
- BERLIOZ -
@mémoire: les 2 tubes sont des frères Migri '(Marocains) je n'ai jamais entendu que "ya mraya" appartenait à Blahoui Houari.

Les Turkisch Blend sont originaires d'Alger,du côté de Bologhine (ex.St Eugéne),ils sont cousins ou frères,je ne sais pas trop,ils ont fait leurs études au Lycée Emir Abdelkader -Bab el Oued-
Actuellement l'un vit aux states,où il a composé,jadis,quelques tubes et l'autre en France.D'après les infos d'il y a quelques années.

96.Posté par gjngis le 30/12/2011 23:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Sir Conflexe
slm á toi et á vous tous et je salus le retour de colombo

je t ai posté hier un commentaire en réponse á propos de la la reine (sziszi)(Ergi ) Elisabeth c est vrai qu il était tard .apparemment je l ai pas vu passé .
bon, rien de grave j aurai bientot la réponse plus precise

@No way slm et merci pour ce lien tabaraka allahou fik

@ pour nos loups
ici en bas

95.Posté par No way !! le 30/12/2011 22:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Salam ailikoum wa rahmat allah wa barakatou !!

Je ne rêve pas Sir conflexe ( bonsoir d'ailleurs ) vous avez laissé un lien sur Maria Callas dans votre commentaire 81 ?

94.Posté par Mémoire le 30/12/2011 22:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ya mraya est de BLAOUI HOUARI, reprise par younes megri, turkish blend( malik and yacine) :aimes_moi Lyria,une de leurs belles chansons,je crois qu'ils sont du constantinois,ils ont vecu en france,angleterre et les usa,

93.Posté par calamité le 30/12/2011 22:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@sirconflexe
ya khouya khassna zlafa taâm et un verre de thé à la menthe
Je connais les turkich blend ils sont d'origine Algerienne , younes migri et son lilli twil , que de svnrs , j'en ai même de vieux 45 tours que je cache jalousement
YA HASRAH

92.Posté par Sir Conflexe le 30/12/2011 21:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

89.Posté par calamité le 30/12/2011 21:31
Salam khouya calamité......saber,et les autres qui ne vont pas tarder à nous rejoindre,ainsi que les absents,comme il est d'usage.
Ya mraya !!! hiiiiiiiiiiiiih,dak el ouaqt !c'était aussi l'époque des turkish blend,je ne sais pas si tu connais ce groupe.
Remarque ,cette chanson des frères Migri je l'ai dédiée un jour à notre frère Png.A son époque elle a fait un carton,ainsi que "leil twil",merci pour le rappel.

91.Posté par Sir Conflexe le 30/12/2011 21:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

87.Posté par No way le 30/12/2011 17:43
wa 3aleykoum essallam wa Rahmatou ALLAH wa Barakatouhou,

Merci pour le lien.....j'en ai retenu une phrase qui explique tout,absolument tout !!
"""Houari Boumedienne : le père de la nation algérienne .
Maintenant,comme disait notre ami columbo,un pays ne se construit pas autour d'un seul homme !je ne m'accapare pas cette réflexion pour en faire un éloge excessif sur le défunt président.D'un peuple disparate et hétérogène il voulait en faire un peuple uni et homogène,d'où le besoin de se servir d'une langue compréhensible et accessible aux 4 coins du pays et ,partant de là,hors des frontières.Je n'ai ni aimé,ni honni cet homme,mais il faut voir les choses en face et lui reconnaître ses mérites.Bien-sûr qu'un état ne se construit pas autour d'un seul homme,mais où étaient les autres ?et ceux qui étaient tapis dans l'ombre,pour lui faire des croche-pieds ?que sont devenus les usines,les universités,les écoles,les centres de formation,les centres de recherches,les écoles d'agronomie,les arts,les beaux-arts,?que sont devenues ces industries naissantes........et ces centre de formation où l'on étudiait la mécanique générale,le fraisage/alésage,l'électro-mécanique,l'ajustage,la chaudronnerie,la ferronnerie,toutes les soudures,............?aujourd'hui on apprend aux jeunes,dans certains de ces centres,comment "fabriquer" une....... pizza et une tarte aux.......kiwi !!!!
J'ai été sidéré quand j'ai entendu cela.....one ,two, three............viva les conneries !

90.Posté par calamité le 30/12/2011 21:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@sirconflexe
Vous dites Putain !! qu'elle était belle cette époque !!! et comme nous étions........beaux.............
Ecoutez plutot peut être ce morceau ça vous rappelera quelque chose

89.Posté par Saber le 30/12/2011 21:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

حَتَّىٰ إِذَا فُتِحَتْ يَأْجُوجُ وَمَأْجُوجُ وَهُمْ مِّن كُلِّ حَدَبٍ يَنسِلُونَ

Les Prophètes - Al-Anbiyâ'
Au nom de Dieu, le Miséricordieux, le Clément.
[21:96]
tant qu'elle ne sera pas conquise par Gog et Magog, qui déferleront de toutes les hauteurs.

وَلَنْ تَرْضَىٰ عَنكَ ٱلْيَهُودُ وَلاَ ٱلنَّصَارَىٰ حَتَّىٰ تَتَّبِعَ مِلَّتَهُمْ قُلْ إِنَّ هُدَى ٱللَّهِ هُوَ ٱلْهُدَىٰ وَلَئِنِ ٱتَّبَعْتَ أَهْوَآءَهُمْ بَعْدَ ٱلَّذِي جَآءَكَ مِنَ ٱلْعِلْمِ مَا لَكَ مِنَ ٱللَّهِ مِن وَلِيٍّ وَلاَ نَصِيرٍ

إِنَّهُمْ إِن يَظْهَرُواْ عَلَيْكُمْ يَرْجُمُوكُمْ أَوْ يُعِيدُوكُمْ فِي مِلَّتِهِمْ وَلَن تُفْلِحُوۤاْ إِذاً أَبَداً

La Vache - Al-Baqara
Au nom de Dieu, le Miséricordieux, le Clément.
[2:120]
Ni les Juifs ni les Chrétiens ne seront contents de toi tant que tu ne suivras pas leur religion. Dis : " Certes, la Direction de Dieu est la [seule vraie] direction ". Si tu te conformais à leurs désirs après ce qui t'est parvenu en fait de science, tu ne trouverais contre Dieu ni protecteur, ni défenseur.

La Caverne - Al-Kahf
Au nom de Dieu, le Miséricordieux, le Clément.
[18:20]
Si ces gens vous découvraient, ils vous lapideraient, ou ils vous feraient revenir à leur religion et vous ne pourriez plus jamais être heureux ".

vvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvv

moutanawer ? mahdoub min nasli yaajouj wa maajouj

88.Posté par No way le 30/12/2011 17:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je réponds à Moutahawer ( fou en Arabe ) et non Moutanawar ! Dégage troll sioniste.
Que comprends tu en Politique ? J'ai observé plusieurs de tes commentaires , sur les Coptes, Sur l'Algérie ,sur Aicha kadaffi, et mon verdict est que tu es un sioniste . En Arabe Ton pseudo MOutanawar signifie Illuminé tu te vends tout seul comme un parfait idiot !!!



@ Gingjis , SIr conflexe , tarik et aux autres Salam ailikoum !

Je ne me doutais pas que vous écoutiez ce genre de musique , je pensais être le seul !

Que pensez-vous de ceci :

87.Posté par No way !!! le 30/12/2011 17:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mes hommages à feu M. Boumediene

lI était profondément musulman. - Ils sont effroyablement judéo-sioniste
Il était intégre - Ils sont corrompus jusque dans leurs âmes.
Ils était anti-colonialiste. - Ils font partie de hizb França ils ne vivent que pour la France
Il voulait faire de l'Algérie une nation de sciences et de savoir - Ils ont fait de l'Algérie un lieu de débauche et de dépravassion.
Ils y avait la langue Arabe pour seule laugue nationale. - Ils bafoue la langue du Coran et créaient des chaines en Fr et K.
C'était un résistant ( un moudjahed) - Ils était colonnels dans l'armée française.

86.Posté par Mémoire le 30/12/2011 16:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Que Said saadi aille se faire...Je n'ai jamais senti cet individu,alors de grace, evitons de parler de cette zoubia.Le sujet est Boumediène,parlons de sa personnalité,de son parcours revolutionnaire,ses participations,ses actions aux grandes batailles durant la guerre d'Algerie, les personnes qui l'ont aidé à intégrer la revolution, qui l'avait envoyé et accueilli au Maroc,si vous savez quelques choses sur l'histoire de cet homme ecrivez-la.

85.Posté par Columbo le 30/12/2011 12:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Un etat ne se construit pas sur un seul homme .Ce serait vraiment dommage .Car cet état ne vivrait que le temps de gouvernance d'un seul homme !
Les états développés n'ont pas besoin d'un leader , le train en marche ne s'arrete pas si le chauffeur est mort .....il est sur commande automatique .; forte maturité politique , législative , économique , de la république .C'est à cela que l'on voit la stabilité et la force d'un état .
j'ai cherché un peu sur internet le discours de feu Boumediene ....; «Un jour, des millions d'hommes quitteront l'hémisphère Sud pour aller dans l'hémisphère Nord. Et ils n'iront pas là-bas en tant qu'amis. Parce qu'ils iront là-bas pour le conquérir. Et ils le conquerront avec leurs fils. Le ventre de nos femmes nous donnera la victoire.»
Je pense que ce discours n'est pas le sien , ou immature ....réflechissez ....

Boumediene n'était pas très favorable à l'émigration .a son époque de la première génération , les travailleurs en majorité , laissaient femmes et enfants en Algérie .Rares étaient les couples franco algériens.
Ils existaient certes , j'en ai dans mon entourage , mais faisant l'exeption .

alors , se baser sur ce passage réel ou fictif , ne sert que le Front National.il y rajoute de l'eau au moulin.

84.Posté par gjngis le 30/12/2011 03:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

83.Posté par Sir Conflexe le 30/12/2011 02:22

Erzsébet császárné etait l empress Autrichienne et reine Hongroise avec son surnom de sziszi ,en francais sisi
erzsébet c est Elisabeth

elle etait le personnage populaire le plus historique á ce jour elle était nationaliste du coté hongrois
elle etait aussi considérée l une des plus belle femme de cette époque

pour cequi est de ses relations avec andrassy ,c est réel

elle a été assassinée d une maniere discrete et silencieuse quand á son mari l ampereur,il a été pris pour cible et assassiné á sarajévo
et ce n est un hazard non plus

83.Posté par Sir Conflexe le 30/12/2011 02:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

82.Posté par gjngis le 30/12/2011 01:51
Très beau morceau ! un choeur harmonieux! ya3tik saha.
j'ai relévé un truc dans ton com.tu as écrit "les beaux-frères"....est-ce que tu insinues que les hongrois tiennent toujours à cette rumeur,comme quoi qu'il se serait passé quelque chose entre l'impératrice et le compte Andrassy?
D'ou les séjours longs et répétés d'Elisabeth en Hongrie ?

82.Posté par gjngis le 30/12/2011 01:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

79.Posté par Sir Conflexe le 30/12/2011 00:34

les beaux freres des Autrichiens .ils sont toujours en bonne relation depuis la naissance de la monarchie Austro-hongroise ils auraient du laisser cet empire comme il etait
mais l effondrement a été tracé par la meme societé secrete .que celle qui travaille aujourd hui
ferdinand a été assassiné á sarajévo dans le but d un declenchement de la 1 guerre mondial pour un nouveau decoupage
en 1919 la Hongrie a été dépecée en pieces dont la France etait l acteur principal ensuite envahi par les escros de la planete

Les francais ne sont pas les bienvenus par ici

mais je suis sure qu ils vont rendre ce qui a été volé c est prevu il reste a savoir quand ? la question qui se pose toujours

http://www.youtube.com/watch?v=EA5CoKa5Ctk&amp;feature=related

l histoire de ce pays reste le prochain probleme européen

81.Posté par Sir Conflexe le 30/12/2011 01:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

80.Posté par ex-tarik le 30/12/2011 00:38

@Sir Conflexe
tiens !! premiere nouvelle , je ne te savais pas "Melomane" ....c'est bien j'aime aussi !

http://www.youtube.com/watch?v=MBW5a77wINQ

@Tarik,quand j'entends ce truc,c'est un morceau de moi qui se brise et vole en éclats,à un moment donné cette musique a fait partie de moi,elle était une tranche de ma vie ! elle réveille en moi des souvenirs douloureux,je ne pourrais t'expliquer,quand bien-même je le voudrais.Ce sont des trucs qui restent enfouis quelque part en nous,et qu'on ressort de temps à autre,.........pour voyager dans le temps.....et dans nos souvenirs.
Putain !! qu'elle était belle cette époque !!! et comme nous étions........beaux.............

80.Posté par ex-tarik le 30/12/2011 00:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Sir Conflexe
tiens !! premiere nouvelle , je ne te savais pas "Melomane" ....c'est bien j'aime aussi !

79.Posté par Sir Conflexe le 30/12/2011 00:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Gjinjis,hier j'ai vu un somptueux documentaire sur l'empire Austro-hongrois,j'ai pensé à toi en voyant les rues de
Budapest,ou plus exactement Buda.J'ai découvert une chose que j'ignorais,je ne savais pas que le compositeur frank Liszt était de la même époque.c'est lui-même qui était au piano lors de l'intronisation d' Elisabeth,devenue reine de Hongrie.

78.Posté par calamité le 30/12/2011 00:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@tarik
Tu disais
Boumedienne quand il s'est rendu compte compte que le FLN s'enrichissait sur son dos , a eu la fameuse phrase " Du temps de la revolution on confiait un sac plein de billets de banque a un moudjahid et il l'emmenait là où il devait y etre remis...
A Voir en vidéo
PS/salem gjingis - sirconflexe - saber

77.Posté par ex-tarik le 30/12/2011 00:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@gjngis -saber -sirconflexe-calamité-peace et a tous les autres dont j'ai oublié le pseudo
salam aleikoum sans oublier notre soeur "Lina" qui s'est imposée une retraite d'Ermite , certainement due a des commentaires peu cavaliers de certains freres ! on espere la revoir bientot!

76.Posté par Sir Conflexe le 30/12/2011 00:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

73.Posté par Saber le 29/12/2011 23:58

""""Un conseil, laisses tomber ce jeu d'historien mal intentionné, l'essentiel c'est quand même l’indépendance "el-houriya" n'est-ce pas ? Alors, pour l'avenir que va-t-on construire ensemble la main dans la main ?"""""""
Salam ,ya akhi tu as tout résumé !!!!baraka ALLAHOU fik ! ta phrase est pleine de sens.( tu m'as volé la vedette......lol !!!)

Salam Gjinjis !

Salam,Calamité !

75.Posté par ex-tarik le 29/12/2011 23:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Mémoire
Arretes stp ce lamento !
Personne n'arrivera a la cheville de Boumedienne , ni ton Said Saadi ni de ceux qui l'ont précédés
Boumedienne quand il s'est rendu compte compte que le FLN s'enrichissait sur son dos , a eu la fameuse phrase " Du temps de la revolution on confiait un sac plein de billets de banque a un moudjahid et il l'emmenait là où il devait y etre remis et il n'en manquait pas un seul billet et aujourd'hui il disait que l'independance a ses bienfaits mais ses devoirs aussi , mais disait il les militants d'hier l'ont oublié aujourd'hui ils s'adonnent a l'accumulation de richesses au depend du petit peuple et cela est inacceptable " et c'est aussi peut etre la principale cause de sa mort !
Alors ne viens pas nous la jouer sur ces moudjahidins morts , tout mort sur le chemin de la liberté est un martyr meme si il a été tué par ses propres compagnons et freres....ne l'oublies jamais !
Aujourd'hui qui critique le criminel de guerre qu'etait Amirouche ???? on semble l'oublier l'absoudre de tout alors que ce n'etait qu'un inculte , certes moudjahid mais ne l'aureolons pas de lauriers ! et le fameux député ( ex commandant du commando "belhodja" ) qui est encore en vie , mais dont certaines zones d'ombres persistent sur son cheminement de moudjahid car il a été fait prisonniers par les paras de Bigeard et "miraculeusement " s'est échappé et la "bleuite " a fait son apparition ...on le questionnera jamais sur cette "évasion" et tu oses critiquer Boumedienne lui qui a su donner a l'Algerie une armée moderne et des institutions modernes mais il ne pouvait etre a la fois et le khalife et la sentinelle
Alors par respect aux chouhadas disons "Rahimeh Allah " et " Choukrane bi ma -faîilte - bi wadjibak "( merçi pour ce que tu as fais pour nous au nom du devoir " meme si la fameuse SM dépassait les limites de ce qui lui était imposé , elle etait un bon service de renseignement , ce qu'elle n'est plus aujourd'hui car travaillée par des " pro-machin" que je nommerai pas mais identifiables , et ce pour l'interet des français et us !
aujourd'hui vous avez le plus grand traitre ou le plus con a la tete de l'etat , nous montrant sa vraie stature de rat , car il n'etait rien d'autre que le porte voix du Maitre Houari Boumedienne !
lisez les memoires de Belaid Abdessalam que je respecte car il est le seul a avoir juqu'a present publié ses memoires ..c'est tout a son honneur de moudjahid de militant et de vrai patriote et ....un vrai Kabyle pas un de ces kabylo-leches bottes françaises !
wa salam aleikoum !
Gloire aux Martyrs et Gloire a H.Boumedienne !

74.Posté par gjngis le 29/12/2011 23:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

salam siconlex un plaisir de te lire et toi aussi tarik toi aussi calamité ,toi aussi saber et sans oublier nos autre

moi par contre je renvois la balle, qui a liquidé le feu Houari? @ mémoire votre réponse est juste en bas

j erspere que t a compris

73.Posté par Saber le 29/12/2011 23:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

73.Posté par Mémoire le 29/12/2011 23:36

Un conseil, laisses tomber ce jeu d'historien mal intentionné, l'essentiel c'est quand même l’indépendance "el-houriya" n'est-ce pas ? Alors, pour l'avenir que va-t-on construire ensemble la main dans la main ?

72.Posté par calamité le 29/12/2011 23:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@memoire
ça y est j'ai pigé d'où tu viens et quelle école vous a formé
en voyant votre commentaire numero 8 : 8.Posté par Mémoire le 27/12/2011 19:32
http://www.lematindz.net/news/3137-debat-non-boumediene-na-jamais-construit-un-etat-1ere-partie.html

On sait pour qui roule le Matin , ciao je n'ai rien rien à vous dire , rejoignez votre tribu

71.Posté par calamité le 29/12/2011 23:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@memoire
C'est à vous de nous éclaire ( ceci dit preuves à l'appui ) de tous ces morts que vous imputez à feu Houari Boumediene

70.Posté par Mémoire le 29/12/2011 23:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Abane Ramdane,zoubir,lotfi,ferradj,khemisti,chabou,chibane,khider,krim belkacem,medeghri,colonel abbes,colonel athmane,mecelli...Qui a liquidé ces hommes... Etaient-ils des traitres, yerham lakoum walidine, éclairez-nous si vous savez quelque chose,orientez-nous, la moindre des choses que vous pouvez faire,au lieu d'avancer des obscenités tels que memoire de pipi de chat,memoire de harki...Evitons ce genre de reflexions.

69.Posté par Sir Conflexe le 29/12/2011 22:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

68.Posté par ex-tarik le 29/12/2011 21:49
Salam ,khouya Tarik.....et tous les présents,ainsi que les absents.

Merci d'avoir compris le message que j'ai voulu véhiculer.Si j'ai fait ce long exposé,c'est pour expliquer le passage très important de cet Illustre homme à la tête de l'Etat algérien......Nul n'est infaillible,Seul DIEU (swt) ne peut,ne pourra se tromper.Tu sais pourquoi on deteste tant cet homme ? à cause de sa dureté,de sa SM,la redoutable et redoutée SM.Je ne t'apprends rien en te disant qu'on reconnait la force ou la faiblesse d'un pays qu'à ses services de sécurité.A son époque,le peuple voulait tout,tout de suite.....il avait oublié que quelques années auparavant il n'avait rien et ce,comme tu le disais,depuis et même au-delà de 1830.
Combien d'Algériens ont-ils été envoyés étudier en Europe et ailleurs? DES MILLIERS ET DES MILLIERS !
de toutes les couches sociales,aujourd'hui combien le sont-ils ? à part les nantis et les privilégiés,les autres ont été arnaqués par l'appel des sirènes du côté du lac Ontario,emmenant avec eux femme et enfant(s).
On dit qu'il avait fermé toute sortie vers l'étranger,et pourtant nous sommes sortis,bien-sûr il y avait la fameuse autorisation de sortie mais qui, en fait ,n'était qu'une simple formalité.Il y en a certains qui disent que ses 3 révolutions ont été un fiasco,et aujourd'hui qu'est-ce qu'on a ?l'homme est mort depuis plus de 30 ans et ses idées avec ! que sont devenues ces sociétés dont le Pr Chittour en a parlé ? est-ce qu'on décollé depuis ?s'il n'y avait cette manne pétrolière que deviendrions-nous ? serions-nous sauvés par les 200(?) milliards de dollars,placés en bons de trésor ? Yaou tab-tab !!

68.Posté par ex-tarik le 29/12/2011 21:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Sir Conflexe
Salam
tu as su resumer de maniere magistrale le debat en cours , l'avidité du Pouvoir en effet n'a pas de limites en ce bas monde et peu peuvent s'énorgueillir de quitter ce monde avec des mains propres , mais c'est aussi le propre de l'homme comme on dit : Boumedienne a voulu apporter suivant sa conception d'époque , une nouvelle ere de prosperité a l'Algerie sortie exsangue d'une guerre de 130 ans et pas de 8 ans comme certains aiment a dire , il n'etait qu'un homme et comme tout etre humain , il avait ses faiblesses mais il a su aussi nous apporter par sa force de la fierté de la clairvoyance sur notre pitoyable etat de l'époque et c'est peut etre cela que on lui devra toute notre vie : nous avoir amener a l'éveil , montrer qu'un peuple , n'importe quel peuple peut tout aussi acceder a la technologie et au bien etre !
Quoiqu'il ait commis comme fautes , il restera a jamais un Grand Homme d'Etat , moi en tout cas je lui suis reconnaissant , car sans la venue de cet homme , ma vie aurait été differente , je n'aurais jamais pu acceder aux etudes !
Rahimah Allah !!

67.Posté par calamité le 29/12/2011 20:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@memoire
Mémoire de harki sans l'ombre d'un doute

66.Posté par Saber le 29/12/2011 18:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

65.Posté par Mémoire le 29/12/2011 16:18

Ta mémoire c'est du pipi de chat, arrêtes de manger la chair d'un grand homme qui avait lancé tant de projets pour le pays et pour le peuple et que des salauds ont tout fait pour les faire capoter.

65.Posté par Mémoire le 29/12/2011 16:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Hammadya Tahar, alias capitaine Zoubir, était un authentique baroudeur de la W5 et non pas un mythe. Pour le soumettre, Boussouf et Boumediene ont mobilisé toutes leurs unités combattantes stationnées au Maroc, font appel aux renforts de l’armée marocaine, recouru à l’arbitrage du roi Mohamed V, entre autres ruses, pour faire baisser la garde au rebelle. Une fois arrêté, il sera jugé par un tribunal présidé par Boumediene assisté par un DAF, par l’un des frères Allahoum, qui l’a condamné à mort et immédiatement exécuté.

Nous rappelons ici que l’affaire du capitaine Zoubir n’est pas un cas isolés mais il peut-être multiplier à l’infini. Houari Boumediene et ses DAF ont assassinés plus de valeureux combattants nationalistes algériens que 12 généraux coloniaux de la trempe de : Massu, Bigeard, Challe, Godard, Aussareses, etc.

64.Posté par Saber le 29/12/2011 15:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

58.Posté par moutanawer le 29/12/2011 07:42

je suis entièrement convaincu que l’Algérie serais bien meilleurs aujourd'hui si Bouteflika aurait été Président a la place de Chadli Benjedid ?

Allah ychafik et qu'il te fasse recouvrir la vue du cœur.

Après la mort suspecte du marhoum Si Boumedienne qui pour rappel était aussi le président du conseil de la révolution, ceux qui lui ont succédé " faisaient pâle figure " étant donné la froideur qui avait pénétré les cœurs, et un burnous protecteur ne peut être comparé à de vulgaires loques trouvées pour l'occasion.

On reconnait l'arbre à ses fruits.

63.Posté par calamité le 29/12/2011 14:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

moutanawer le 29/12/2011 07:42
je pense sincèrement et objectivement que Bouteflika est Le meilleur President que eus l'Algerie , cet Homme en dix ans a radicalement changer l'Algerie d'un pays endette (60 Millards $) a un pays ayant une reserves de 200 Milliards $ (du jamais vu depuis l'independance)+ d un pays connaissant la guerre civile a un pays en paix civile.........

Ya khouta enta mridh bessah ( t'es vraimet à coté de la plaque )
Ce n'est pas ton bougre de Bouteflika mais plutôt Hassi Messaoud
Ton Bouteflika ne fait que pomper et pomper le jour où les mamelles de sidna Hassi messaoud seront taries tu verras.
De toute la présidence de feu houari Boumediene ( 13 années ) il y a eu seulement 13 milliards de recettes du pétrole sans compter que l'Algérie sortait à peine d'une longue et douloureuse guerre et malgré cela de chantiers titanesques ont été réalisés mais surtout et le plus important le pays était soudé et chacun occupait la place qui lui revenait
Conclusion
Ton Bouteflika ne fait que pomper de ce qui reste des réserves pétrolières et gazières
Ton compte en banque 200 milliards de dollars et entre de bonnes mains ( USA ) dont tu ne verras jamais la couleur

62.Posté par Sir Conflexe le 29/12/2011 14:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

LE POUVOIR,a été,de tout temps et à tous les époque.....

ERRATUM : bien-sûr,lire TOUTES les époques.merci

1 2 3
Nouveau commentaire :

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances

Publicité

Brèves



Commentaires