Proche et Moyen-Orient

Guerre psychologique du régime sioniste contre l'Iran


Dans la même rubrique:
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 11:29 THERESE MAY ET LES ROITELETS DU C.C.G



Vendredi 4 Avril 2008

La guerre psychologique et les allégations infondées du régime sioniste contre la RII se poursuivent toujours. Selon un rapport de l'agence Associated Press citant les milieux sionistes, les responsables de sécurité du régime occupant Qods ont prétendu que l'Iran avait installé, ces derniers mois, sur le territoire syrien, des appareils sophistiqués destinés à mettre sur écoute les renseignements militaires radiophoniques israéliens. D'après ces allégations, l'Iran appuyé par la Syrie, chercherait à mettre ces informations à la disposition du Hezbollah libanais pour être utilisées dans des opérations anti-israéliennes. Le régime sioniste a subi en été 2006 une défaite cuisante dans sa guerre de 33 jours contre les forces du Hezbollah. Les résultats des plus récents rapports et enquêtes montrent à ce propos qu'Israël s'est vu infligé de sérieux dégâts et pertes et que Tel- Aviv souffrait toujours des retombées de cette déroute. Le régime occupant Qods en intensifiant ces derniers mois ses attaques barbares contre la bande de Gaza et tuant en martyr des centaines d'innocents palestiniens a tenté de redonner du moral à ses troupes et redorer son blason, mais les inquiétudes israéliennes au sujet de la poursuite de la résistance sont toujours là. Pour cette même raison, le régime sioniste, en gardant une ligne offensive, s'efforce de par une vive campagne d'intoxication, de montrer que les mouvements de la résistance islamique et anti-sioniste jouissaient du soutien étranger. Par ailleurs, ce scénario mené contre l'Iran et la Syrie, cible un autre objectif : c'est de poser les jalons d'une politique conjointe américano-sioniste visant à porter atteinte au prestige régional de Téhéran et de Damas. Il y a deux semaines de cela, le vice-président américain, Dick Cheney, lors de sa tournée dans la région avait prétendu que l'Iran et la Syrie étaient responsables de l'aggravation de la situation et de la crise au Moyen-Orient. Or, la raison principale de la crise de longue date qui sévit dans la région, réside en effet dans la politique agressive de l'entité illégitime sioniste et dans le soutien apporté par Washington au régime sioniste dans tous les domaines dont le développement de son arsenal atomique et les actes terroristes de ce régime. Les milieux sionistes, de par ce tapage médiatique et cette campagne de désinformation ne cherchent en vérité qu'à tromper l'opinion publique et falsifier les réalités de la région

http://french.irib.ir http://french.irib.ir



Vendredi 4 Avril 2008

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires