MONDE

Guerre contre l’Irak : une enquête sur les mensonges de Blair


La Grande-Bretagne s’est actuellement engagée dans une enquête, sur requête du gouvernement, sur les circonstances entourant l’engagement britannique dans la guerre en Irak et sur la justification de sa décision d’envoyer des troupes occuper le pays et forcer à un changement de régime.


Abdel Bari Atwan
Lundi 14 Décembre 2009

Bush au centre, Brown à droite et Blair à gauche sur la photo. Blair, criminel et escroc d’envergure internationale et représenté ici les mains pleines de dollars tachés de sang, rendra-t-il un jour des comptes ?
Bush au centre, Brown à droite et Blair à gauche sur la photo. Blair, criminel et escroc d’envergure internationale et représenté ici les mains pleines de dollars tachés de sang, rendra-t-il un jour des comptes ?

Le travail du Comité n’en est encore qu’à ses débuts et a consisté à interroger les personnalités politiques et militaires qui ont joué un rôle de premier plan dans le processus de décision.

Ses conclusions ne devraient pas être publiées avant juin 2010 puisque ce comité devra discuter avec des centaines de personnages-clés des services de sécurité, des ministères, et des forces armées, et devra étudier des milliers de documents secrets.

L’accent est mis sur le rôle de l’ancien premier ministre britannique Tony Blair pour mêler son pays à cette guerre et d’estimer s’il avait été honnête en défendant une action militaire devant le parlement, la presse et le peuple britannique.

Ces deux derniers jours, les journaux britanniques ont été remplis de rapports confirmant que Blair a constamment menti au cours des mois qui ont précédé l’invasion, qu’il a abusé et trompé le Parlement et le peuple britannique quand il a répété et répété que la décision d’aller à la guerre n’était pas encore prise et que la Grande-Bretagne ne prendrait part à aucune guerre contre le président irakien aussi longtemps que la commission des Nations Unies n’aurait pas présenté de documents irréfutables confirmant la présence d’armes de destruction massive [ADM].

Et pourtant les documents publiés font apparaître que l’administration américaine envisageait une agression contre l’Irak avant les événements du 11 septembre et que Tony Blair avait déjà décidé de la guerre contre l’Irak près d’un an avant la première offensive.

Le journal britannique à grande diffusion, « The Daily Mirror », a affirmé hier que Tony Blair avait été informé par ses services de renseignement 10 jours avant la guerre que l’Irak ne possédait aucune arme de destruction massive. Le journal citait Sir William Ehrman, ancien sous-secrétaire des affaires étrangères et actuel ambassadeur en Chine, affirmant que les services de renseignement avaient confirmé au premier ministre Tony Blair alors que l’Irak ne possédait pas d’ADM et que l’Iran, la Corée du Nord et la Libye étaient plus dangereux que ne l’était l’Irak pour la sécurité de la Grande-Bretagne et de ses intérêts.

Les mêmes services avaient également établi qu’il n’y avait pas de relations entre le régime du président irakien Saddam Hussein et Al-Qaida ou d’autres groupes terroristes.

Blair, qui est actuellement envoyé spécial du Quartet pour le Moyen-Orient, a persévéré sur l’objectif de la guerre en Irak en dépit de toutes ces informations. Il a menti au public britannique et au Parlement et a tout fait pour dissimuler ses mensonges jusqu’à ce jour afin de couvrir les crimes contre l’humanité qu’il a commis en envahissant un pays qui n’avait ni ADM ni relations avec Al-Qaida, et ne représentait pas de danger pour la Grande-Bretagne ni même les pays voisins de l’Iraq.

Les pays de l’Union Européenne ont refusé de nommer M. Blair comme président, parce qu’ils savent bien que c’est un menteur et qu’on ne peut lui faire confiance à cause de son absence de tout sens moral. Mais, malheureusement, il est toujours chaleureusement accueilli dans la plupart des capitales arabes comme s’il s’agissait d’une personnalité respectable, digne de leur soutien et leur estime.

Blair ne devrait pas être accueilli mais jugé comme criminel de guerre. En collaboration avec son partenaire et ami George W. Bush, il a causé la mort d’un million d’Irakiens et le déplacement de 4 millions d’autres, et rendu quatre millions enfants irakiens orphelins et devant vivre maintenant avec leurs mères devenues veuves.

le Docteur Fadil Chalabi, expert en ressources pétrolières et ancien sous-secrétaire du ministère irakien du pétrole, a déclaré au rédacteur en chef de ce journal que l’Irak n’avait pas été envahi et occupé à cause de son pétrole mais à cause de sa position de principe contre Israël. Le régime de Saddam Hussein a appuyé sans réserve le peuple palestinien dans sa lutte contre l’invasion et l’occupation israélienne, et a appuyé lson Intifada. Figure respectée, le Dr Fadil Chalabi n’a jamais été baasiste [membre du parti Baas] et était classé comme l’un des ennemis jurés de l’ancien régime irakien.

L’Irak est en train de payer le prix pour son attitude honorable et pan-arabe, et et pour avoir soutenu prioritairement la cause des Arabes en Palestine. C’est ce qui explique le silence de beaucoup de ses nouveaux dirigeants qui n’ont jamais eu un seul mot de soutien à cette cause.

Certains d’entre eux ont même été impliqués dans la déportation et l’expulsion de la petite communauté palestinienne d’Irak, et ils ont même assassiné autant de Palestiniens qu’ils le pouvaient, bien que ceux-ci aient été établis en Irak depuis près de 60 ans. De façon tout à fait regrettable, leurs alter-ego dans plusieurs pays arabes ont traité les Palestiniens de la même manière.

Blair et Bush haïssent les Arabes et les musulmans sont totalement du côté d’Israël, soutiennent ses agressions, ses massacres et l’occupation de territoires arabes, et par conséquent ils ont accepté de détruire et d’occuper le seul pays arabe, l’Irak, qui résistait au projet israélien.

Il a été considéré comme essentiel pour la survie d’Israël de désarmer Saddam Hussein et de mettre fin à la supériorité régionale, stratégique et militaire de l’Irak.


Abdel Bari Atwan - Vous pouvez consulter cet article à :
http://www.bariatwan.com/index.asp?...
Traduction : Naguib
http://www.info-palestine.net



Lundi 14 Décembre 2009


Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires