Actualité nationale

Guadeloupe, Martinique : Le Nabot Fera-T-Il Donner La Troupe ? Aux Armes Solidaires En Soutien A Nos Concitoyens Des Dom Tom !


Sarkoléon vient de faire un petit tour dans le Golfe, abusant de sa fonction présidentielle pour servir de VRP à ses amis marchands de canon, et laisse pourrir la grève générale en Guadeloupe/Martinique avant probablement de faire donner la troupe, comme au bon vieux temps des colonies.


Samedi 14 Février 2009

Guadeloupe, Martinique : Le Nabot Fera-T-Il Donner La Troupe ? Aux Armes Solidaires En Soutien A Nos Concitoyens Des Dom Tom !
Alors que la situation est des plus tendues en Guadeloupe après 23 jours de grève mais aussi en Martinique après 8 jours de grève, le Nabot joue les VRP pour ses amis du complexe militaro industriel dans les pays du Golfe marquant ainsi son mépris pour nos concitoyens d'Outre Mer durement touchés par la vie chère.

Son valet, le secrétaire d'Etat à l'Outre-Mer, Yves Jégo, est arrivé dans la nuit à Fort-de-France, tandis que les deux médiateurs qui l'avaient accompagnés lors de son voyage précédent, étaient restés négocier en Guadeloupe avec le patronat et le comité gréviste LKP. Ils jouent les prolongations, car la principale revendication des syndicats, la revalorisation des bas salaires, reste pour l'instant en suspens. Les patrons ont exigé du gouvernement qu'il finance indirectement par une exonération de charge sociale la revalorisation de 200 euros, Fillon a répondu Non. En attendant Jégo et Cie font semblant de négocier, le maître mot manipulateur étant "on est à l'écoute". Mais en fait ils espèrent tous un pourrissement de la grève, pour permettre aux renforts de gardes mobiles de débarquer, de s'acclimater, avant de charger.

La grève, déclenchée pour protester contre la vie chère, a déjà fait tache d'huile en Martinique et il est possible qu'elle s'étende également à la Réunion. Nos concitoyens des Dom Tom expriment le ras le bol de la majorité des citoyens face à une politique brutale anti sociale qui plonge les plus pauvres dans la misère et tire les classes moyennes vers le bas alors que la minorité de riches, banquiers, actionnaires, patrons de multinationales et autres parasites du système capitaliste mafieux, continuent de s'en mettre plein les poches, aidés en cela par un des leurs, le Nabot du parti de l'étranger qui squatte l'Elysée.

Ce n'est pas par hasard si le mouvement de grogne contre la vie chère a démarré aux Dom Tom, là ou les disparités sociales sont les plus exacerbées, sur fond de post colonialisme à caractère raciste, qui oppose des dynasties de propriétaires fonciers blancs, aux ouvriers" esclaves" majoritairement noirs, même si une minorité de blancs prennent fait et cause pour l'abolition de telles disparités d'un autre âge. Selon la députée de Guyane (PRG): "il y a des dynasties dans ces sociétés, en Guadeloupe et en Martinique notamment, des dynasties qui restent propriétaires foncières". Elle appelle à une "réforme foncière" en Martinique et en Guadeloupe, et a déclaré que "l'Etat doit prendre acte du fait que l'accès à la propriété foncière est pratiquement impossible pour les personnes qui généalogiquement justement, descendent des esclaves."

Difficile de croire que sa demande sera satisfaite alors même que le pouvoir est entre les mains d'une droite dure, mentalement héritière d'un colonialisme français qui depuis quelques années renaît de ses cendres, soutenu au plus haut niveau de l'Etat, parallèlement à une exacerbation des communautarismes, ethniques, religieux, qui accroissent la profonde instabilité sociale à laquelle est sérieusement confrontée la société républicaine laïque française.

Si une issue n'est pas rapidement trouvée au conflit, la situation risque de se détériorer avec un durcissement des positions et des revendications. Face à cette grogne justifiée, le Nabot fera-t-il donner la troupe ?

Le climat en France métropolitaine est également à la grogne. Là aussi l'expression de mécontentement populaire croissant va continuer de se manifester dans la rue, comme le laisse entendre les prochaines manifestations déjà programmées. Pour montrer " à la France d'en bas, ici et là bas " qui est le "maître", le Hongrois fils de légionnaire, pourrait faire donner la troupe comme au bon vieux temps des colonies et des régimes français réactionnaires. Tous les signes précurseurs sont là : envoi de renfort de gardes mobiles qui ne feront que chauffer les esprits au lieu de les calmer.

On connaît les talents de Sarkozy pour la provocation - souvenez vous de la révolte dans les banlieues en 2005, et de la réponse plus que musclée, déploiement de centaines de gardes mobiles avec état de siège dans certaines banlieues, et état d'urgence sur le territoire national. Il n'est pas dit qu'il ne se serve pas de cette grogne pour un coup de force anti social, puisque sous son régime dictatorial la criminalisation des mouvements sociaux n'a jamais été aussi poussée. Un rien peut les faire chavirer dans la classification d'acte " de terrorisme" le cadre répressif, juridique, policier, est déjà en place on l'a vu avec le cas des pseudo attentats contre la SNCF.

Ce qui va se passer dans les jours qui viennent aux Dom Tom nous concerne TOUS.

Au lieu d'aller discuter inutilement le 18 février, conviés par le "maître" qui cherche à gagner du temps et casser le mouvement social de contestation, les syndicats feraient bien dès maintenant d'agir en solidarité avec nos concitoyens des Dom Tom, et mobiliser pour les soutenir car leurs revendications sont les NOTRES.

Français d'Outre Mer et De Métropole TOUS UNIS contre l'esclavage moderne post colonial de Sarkoléon et sa bande de Néocons.


Souvenez vous De l' Intervention musclée de l'armée française à Nouméa contre des syndicalistes en juin 2006 lors d'une grève sectorielle et non générale comme c'est le cas actuellement en Guadeloupe.

"Conflit du Port. LA REPRESSION VIOLENTE DES FORCES DE L'ORDRE CONTRE L'USTKE

Alors que les discussions avaient repris avec le gouvernement pour trouver une solution au conflit qui oppose l’USTKE à la MSC, l’Etat a envoyé ses forces répressives sur les militants de l’organisation, arrêtant du même coup le Président Gérard JODAR, le Vice-Président, Alain BOEWA ainsi qu’une quinzaine d’adhérents, le jeudi 8 Juin vers 13h30.

La violence avec laquelle les gendarmes mobiles sont intervenus est digne d’un film de guerre.

Après s’être introduit dans le Port dans des fourgonnettes de police banalisées et par voie maritime, les mobiles ont repoussés les militants jusque dans la ville, n’hésitant pas à faire le ménage tout autour d’eux. Un véritable vent de panique s’est emparé des passants qui marchaient tranquillement dans la ville ou qui attendaient le bus près de l’hôpital et qui ont été pour certain d’entre eux des cibles des forces de l’ordre, ne sachant pas reconnaître les grévistes des passants.

Les tirs de flashball à bout portant ont touché des militants regroupés au carrefour de la Police Municipale. Une deuxième charge est alors intervenue en plein centre ville, encore plus brutale que la première et à nouveau des tirs incessants de flashball et de grenades se sont fait retentir vers la Cafat, dans la rue de la République et dans la rue de l’Alma, blessant d’autres militants.

Appuyé par l’hélicoptère de la gendarmerie, les forces de l’ordre ont menés simultanément des actions musclées jusque dans l’enceinte de l’Hôpital, embarquant les grévistes blessés qui y s’étaient rendus, dont le secrétaire général de la Fédération Mines, Charles N’Gaiohny.

Jamais une telle violence n’avait été remarquée depuis la période des évènements.

La voie de la violence qu’a choisie l’Etat a été totalement disproportionnée par rapport au conflit qui était entré dans sa troisième semaine et n’entravait pas les accès du Port. Les médias ont joués un rôle déterminant dans l’intervention car depuis le début du conflit, ils se sont positionnés dans le camp des opposants à l’USTKE, en refusant systématiquement de relater objectivement l’information, privilégiant à chaque fois les interviews de Mr Malmezac. Cela s’est encore vérifié hier soir au journal télévisé...."


Lire la suite de cet article





Jeudi 12 Février 2009
La Mouche du Coche

http://www.planetenonviolence.org/ http://www.planetenonviolence.org/



Samedi 14 Février 2009


Commentaires

1.Posté par Raskolnikov le 14/02/2009 13:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

peut etre aussi faut-il rappeler la complicité des medias
on donne plus d'informations sur le procés du musulman qui a brulé sa copine que sur le développement des évenèments en Martinique ou en Guadeloupe . tiens une terminologie qui nous rappelle quelque chose "les évenèments d'Algérie de1954 à 1962 " on donne plus d'information sur les éléctions israéliennes que sur ce qui se passe chez nouys en france DOM TOM même sur FRANCE INFO 18 MIN pour les élections israéliennes et 2. MIN pour La Guadeloupe et la Martinique la Réunion rien sur la Guyane il faut absolument entamer une véritable campagne contre ces médias qui font en permanence de la désinformation et de l'intox

2.Posté par Robert Turner le 14/02/2009 14:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les Dom-tom nous offrent un spectacle lamentable, magasins pillés, menaces et intimidations contre les non-grèvistes, bordel, blocage, embouteillage. La Martinique et la Guadeloupe ont une image peu reluisante en ce moment, ces populations ont un comportement effroyable et irresponsable. Et qui est-ce qui va encore payer les dégâts ? C'est la métropole. La métropole toujours sollicitée pour distribuer des subventions et des aides aux nécessiteux et aux jean-foutre. Marre, y'en a vraiment marre !!!! Si les Antillais sont tellement forts, ils n'ont qu'à développer leur économie eux-mêmes et on verra bien le résultat à l'arrivée. Ces émeutes aux Antilles vont tout ruiner, ils ne se rendent pas compte qu'ils vont sombrer et se retrouver au niveau des pays du Tiers-monde si ils continuent comme ça, ça va devenir la misère comme à Cuba ou Madagascar. Ne nous laissons pas manipuler par tous ces groupuscules gauchistes et facistes qui foutent la merde, faisons bloc derrière Sarko.

3.Posté par Spearit le 14/02/2009 17:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Robert le dictateur

C'est vrai ça Robert Turner, qu'est ce qu'on fout avec ces gens là, des jean-foutres (et même pas blancs en plus et ils risquent de finir comme les autres pas blancs en faisant parti du tiers monde...heureusement que la France est là, alors à plat ventre sous espèce d'humain et respect devant l'envahisseur), des profiteurs de la métropole, au fait comment se fait-il que ces îles sont devenues des DOM TOM, alors qu'il n'y a rien là bas sauf des pauvres qui vivent au crochet de la grande métropole. Aucun effort, une image lamentable, c'est bien ça...y pourrait au moins faire semblant que tout va bien, qu'il n'y a pas de chômage, que les produits de première nécessité ne sont pas chère, et que les bénéfices des activités de ces îles sont équitablement redistribués à la population, aucun exploiteur ne tire profit des gens là-bas, tout le monde c'est que ce n'est pas vrai, mais ils pourraient faire semblent, ne serait-ce que pour faire plaisir à des crétins égoïstes comme Robert le sans coeur et sans compassion...
Des comportements effroyable et irresponsables, ça aussi c'est vrai, même pas foutu de dire merci quand on les enc..., bande de malpoli va !!

Fait toi greffer un cerveau, Robert ça vaut mieux !!!

Par contre, oui faisons tous bloc derrière Sarko, c'est la meilleure façon pour le jeter du haut de la falaise

4.Posté par Robert Turner le 14/02/2009 18:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En ce moment petit morveux, sombre ignare, je sais trés bien de quoi je parle alors la ramène pas, la Martinique et la Guadeloupe sont à feux et à sang, tout brûle, les commerces saccagés, les voitures embrasées, les facistes trotsko-communistes patrouillent dans les rues et font la loi, rackettent et dépouillent les citoyens. C'est une honte !!!! Ils sont en train de s'enfoncer et de ruiner le pays.

5.Posté par Joszik le 14/02/2009 19:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Sarko a reçu l'ordre de provoquer les mouvements indépendentistes antillais, pour acceder à une requette américaine qui projette le contrôle totale des iles antillaises sous la férulle anglo-saxone.
Evidement ça va marcher, et les socialistes qui vont succeder à sarko seront piégé et obligés de conceder l'indépendance partielle, donc la mafiatisation anglo-américaine des antilles.
S'en suivront une partie des ex-colonnies françaises comme la côte d'Ivoire le Cameroun et le Sénégal, qui devrait s'ils n'y prennent garde, sombrer à leur tour dans le chaos et la guerre civile comme ce qu'il adviendra bientôt de Madagascar.
Rien de surprenant, pas de surprise, le génocide lent continue......suivi comme son ombre par les épidémies et les catastrophes dites naturelles!

6.Posté par La souris de la nuit le 14/02/2009 19:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Robert Turner ou le syndrome de Molloq!

7.Posté par wilhelm le 14/02/2009 22:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Dommage qu'on avais pas les sionistes et le gaz qui va avec... on aurait pu et du tous les gazer a l'époque, ces nègres... quand on ne pouvait plus rien en faire. Maintenant ils nous foutes la merde, et c'est la métropole qui paye. T'as raison Robert, et puis c'est comme en Israel, faut expulser les arabes du ghetto, c'est la crise et y a pas de boulot pour tout le monde, alors on nettoies avant qu'ils copulent comme des lézards et qu'ils nous empuantent le quartier...

C'est la crise, et c'est pas une bonne époque pour les negros et les esclaves en tout genre..

Robert Turner président !!! et tous a nos masques a gaz...

8.Posté par Rakovski le 14/02/2009 23:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Au lieu d'aller discuter inutilement le 18 février, conviés par le "maître" qui cherche à gagner du temps et casser le mouvement social de contestation, les syndicats feraient bien dès maintenant d'agir en solidarité avec nos concitoyens des Dom Tom, et mobiliser pour les soutenir car leurs revendications sont les NOTRES."


Leurs revendications sont les notres. Et non, tu te trompes. Les dirigeants des syndicats et les permanents ne travaillent pas et sont payés. Leur rôle est justement d'empécher que les travailleurs se battent tous ensemble contre tous les exploiteurs.

C'est pourquoi, les Thibaud, Chérèqe balladent les travaileurs de journéees d'action bidon en journées d'action sans lendemain. C'est pourquoi, ils n'appelent pas les travailleurs de la métropole à rejoindre les Gaudadoulépéens à se battre contre l'exploitation et le pillage de l'argent public.

Mais il faut préciser que les travailleurs acceptent d'être baladés par les corrompus des directions confédérales.

En fait les travailleurs de France sont complètement abrutis par le système. Leur racisme leur fait oublier qu'ils sont pire que des nègres. Car au moins les nègres sont des hommes, ils se battent contre leurs exploiteurs.


Quant à Sarkozy, je le répète, il fait son boulot, il n'a jamais caché qu'il servirait les riches et enverrait les bacs par pur provocation contre les plus pauvres, surtout contre les jeunes sans cervelles, qui en réalité salivent comme des chiennes devant les riches capitalistes.


Bien sur, qu'il va casser le mouvement par des provocations policières puis des arrestations des leadeurs. SArko le fera d'autant plus facilement qu'il a le soutien des Thibaud, Chérèque et Cie. Les travailleurs français sont tellement racistes et idiots qu'ils ne bougeront pas le petit doigt.

(Quant le Réunion annonce une grève pour le 5 mars, c'est juste le temps pour que les Guadoulépéens soient écrasés, merci le Réunion !)

Ce que ces crétins de blancs n'ont pas compris, c'est qu'ensuite ce sera leur tour à ces dégénérés de raciste.



9.Posté par Grand Béké le 15/02/2009 04:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Aux Armes, Citoyens !!!

Aux Armes, Citoyens !!!

Il semblerait que le mouvement de grève doive finalement comporter une composante additionnelle : liquider la classe békée et s'accaparer ses biens (entreprises, immobilier, comptes en banques, etc.). Les Anglais ne sont plus là pour protéger cette vermine qui ne doit sa survie qu'à sa trahison... L'Histoire revient la hanter : et l'Histoire aujourd'hui, c'est NOUS !!!

L'Outremer est à la veille de quelque chose de grandiose : son indépendance et sa libération ! Mais il doit s'assurer que les actifs ne quittent pas les territoires. L'Outre-Mer doit se débarrasser de l'Etat maquereau français (et ses représentants) qui s'est allié aux esclavagistes racistes pour profiter du peuple noir et métis des îles et b[prolonger de fait l'esclavage et la “pwofitasyon”. ]b

Il va falloir augmenter les rangs des grévistes rapidement et s'armer de machettes, de carabines et de pics... de tout ce qui peut servir ; les cocktails molotov sont toujours très utiles...

Les Ultramarins ne seront pas les PALESTINIENS du gouvernment français et de la classe de racistes esclavagistes békés qui ont déjà positionné, sur nos terres, des escadrons de gendarmes mobiles armés jusqu'aux dents, y compris de cercueils en plastique !!! Sacrilège, ses assassins racistes débarquent de l'Empire pour casser du nègre !!!

Dans la rue, Citoyens !!! Aux Armes !!! Il en va de notre survie à TOUS !!!

10.Posté par tarzan le 15/02/2009 09:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les antillais devraient se tourner vers Chavez, il est pas loin

11.Posté par Z m.d.s le 15/02/2009 19:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En tous les cas les Antillais (sauf les békés) nous les Français de la métropole on vous adresse notre soutient et nous sommes derrière vous, nos frères.

http://www.youtube.com/watch?v=kr-1RfgIE-o


12.Posté par DURANDUPONT le 16/02/2009 00:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

OU SONT LES INDEPENDANTISTES EN GUADELOUPE ? DISPARUS, VOLATILISES..IL N'Y A PLUS AUJOURD'HUI QUE DES GENS QUI RECLAMENT ENCORE PLUS D'ASSISTANCE DE L'ETAT, A CROIRE QU'ILS N'ONT PAS BIEN COMPRIS LE MESSAGE PRESIDENTIEL: "'TRAVAILLER PLUS POUR GAGNER PLUS."..SI LE" MANIFESTER PLUS POUR GAGNER PLUS" FONCTIONNE ALORS A QUOI BON SE FATIGUER ! MAIS JE PENSE QUE NOS DIRIGEANTS POURRAIENT EXPLOITERDE CE DESORDRE DOMTOMIEN COMME "LABORATOIRE D'ESSAI" POUR LES EMEUTES QU'ILS PREVOIENT BIENTOT SUR NOTRE SOL..UNE BONNE OCCASION POUR ANESTHESIER L'OPINION ET PRESCRIRE A TERME LE PUCAGE SOUS CUTANE ,A TITRE SECURITAIRE DANS UN PREMIER TEMPS AVANT DE LE GENERALISER..LA BELLE OPPORTUNITE !!

13.Posté par Anonyme le 16/02/2009 10:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Robert Turner alias Dupont Lajoie ou la grandeur de la France dans toute sa Splendeur.
Et digne représentant de l'électorat Sarkozien.
Nul doute que l'Ordure que tu es sera le première à retourner sa veste quand ce pays sera à feu et à sang.
A trés bientôt...




Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires