Propagande médiatique, politique, idéologique

Grippe A : un expert mis en cause ? France Inter prévient la contagion de l’information


Après la mise en cause du professeur Bruno Lina, accusé de conflits d’intérêts par Le Parisien, France Inter – radio sur laquelle il est régulièrement consulté au sujet de la grippe A – se mobilise pour laver l’expert de tout soupçon. Quitte à oublier, dans la précipitation, de faire état de l’enquête du Parisien, ou même de rendre intelligibles les pièces du dossier.


Olivier Poche
Mardi 10 Novembre 2009

Grippe A : un expert mis en cause ? France Inter prévient la contagion de l’information
Jeudi 29 octobre 2009, la Une du Parisien annonce une enquête intitulée « Grippe A – Les vrais pouvoirs des labos ». En pages intérieures, un des articles, « Les multiples casquettes du professeur Lina », se penche sur le cas de ce professeur de médecine, « expert auprès du ministère de la Santé pour le risque pandémique » htmlA  [1] htmlB , et (entre autres) président du comité scientifique du GEIG, Groupe d’Expertise et d’Information sur la Grippe. Or le GEIG, révèle Le Parisien, loin d’être une association indépendante, « est en effet financé à 100 % par cinq laboratoires pharmaceutiques qui produisent des vaccins contre la grippe ». Et le quotidien francilien de conclure : « le risque de conflit d’intérêts est manifeste lorsque le professeur Lina s’exprime publiquement sur la vaccination contre la grippe saisonnière ou la grippe A. »
Porte-parole du midi
Le même jour, dans Intertreize, le journal de la mi-journée de France Inter, Clotilde Dumetz considère, mais sans dire pourquoi, qu’une question à ce sujet « vaut peut-être d’être posée ». Elle la pose donc à Hélène Cardin, spécialiste des questions de santé à France Inter :
- Clotilde Dumetz : « En ces temps d’épidémie grippale, la question vaut peut-être d’être posée : y a-t-il un lobby de la vaccination anti-grippe A, et surtout ce lobby a-t-il à sa tête le conseiller « grippe A » de Roselyne Bachelot ? Hélène Cardin ? »
En tant que journaliste « santé », Hélène Cardin est l’interlocutrice privilégiée de Mr Bruno Lina. Est-ce pour cela qu’elle se croit tenue de prendre sa défense avant même d’expliquer pourquoi, à tort ou à raison, il est mis en cause ? En tout cas, son entrée en matière donne le ton :
- Hélène Cardin : « Y a-t-il un lobby de la vaccination anti-grippe A ? Je l’ignore. En revanche, il est aisé de constater que les lobbys anti-vaccination sont très nombreux, que leurs arguments sont rarement scientifiques . »
Faut-il comprendre qu’il n’existe aucun lobby parmi les partisans de la vaccination et que leurs arguments sont toujours strictement scientifiques ? htmlA  [2] htmlB . Peu importe : l’essentiel est de protéger le professeur Lina, sans rien dire des informations fournies par Le Parisien :
- Hélène Cardin : « Pour répondre aux accusations qui tentent de le déstabiliser , le professeur Bruno Lina, que nous avons reçu à plusieurs reprises à France Inter, tient à rappeler d’emblée qu’il est d’abord médecin et qu’il n’a pas choisi ce métier pour voir des enfants ou des adultes mourir de la grippe … »
Ainsi et de son propre aveu, c’est en qualité de porte-parole du grand professeur qu’Hélène Cardin intervient, qualité qu’elle conservera jusqu’à la fin de sa longue plaidoirie au discours indirect : « Il rappelle également qu’il a été choisi par ses pairs pour diriger le GEIG, le Groupe d’Expertise et d’Information sur la Grippe, qu’il est à ce titre organisateur de congrès au cours desquels sont diffusées les informations scientifiques. Des congrès financés le plus souvent par des industriels. Il dit jouer le rôle de courroie de transmission, mais n’entre jamais dans les procédés décisionnels. Ses conflits d’intérêts, ses collaborations avec les laboratoires sont publics et nul ne les ignore au ministère. Au ministère où l’on rappelle que le professeur Lina a été choisi en toute connaissance de cause parce qu’il est l’un des meilleurs experts. »
« Ses conflits d’intérêts sont publics » ? Certes, mais seulement depuis quelques heures et la parution de l’enquête du Parisien, que le professeur s’est alors empressé de confirmer – mais sans laquelle il est probable que les auditeurs auraient continué à « ignorer » ses « collaborations avec les laboratoires » htmlA  [3] htmlB . De cette enquête, les auditeurs ne sauront rien. Ils sauront en revanche que M. Lina a de nombreux arguments, et qu’il peut compter sur Mme Cardin pour les faire valoir.
Avocat du soir
Quelques heures plus tard, Alain Le Gouguec revient sur le sujet : c’est le premier titre développé dans le journal de 18 heures :
- Alain Le Gouguec : « Le vaccin de la grippe A fait des heureux : les vaccinés qui échappent ainsi au virus, et les labos qui le fabriquent car vendre des millions de doses cela peut rapporter gros. Mais ce vaccin a aussi des effets secondaires je dirais des effets polémiques. Ce matin, nos confrères du journal Le Parisien ont mis le sujet à la Une. Le Comité qui conseille le Ministère de la Santé, le Comité qui encourage la vaccination de masse serait tout bonnement financé à 100% par les labos pharmaceutiques, alors jusqu’où va le pouvoir des labos ? C’est le coup de fil du 18h d’Inter. »
Incontestablement, le soir l’information est plus complète htmlA  [4] htmlB . La question, reprise de l’enquête du Parisien, est prise à bras-le-corps : « jusqu’où va le pouvoir des labos ? » ; et pour y répondre, rien de moins que « le coup de fil d’Inter ». Reste à savoir qui on appelle…
- Alain Le Gouguec : « Bruno Lina, bonjour … Vous êtes professeur de médecine au CHU de Lyon et aussi président du GEIG, le Groupe d’expertise et d’information sur la grippe, le comité de lutte contre la grippe A… on vous reproche cette double casquette, et par là même d’être finalement au cœur d’un conflit d’intérêts. »
On l’aura compris, le coup de fil d’Inter n’aura pas pour but de répondre à la question posée, mais consistera à fournir une tribune de cinq bonnes minutes (sur un journal d’un quart d’heure…) à l’expert-maison injustement attaqué, et qui peut se rendre justice en personne, quelques heures après avoir dépêché sa porte-parole.
Après quelques questions sur le « conflit d’intérêts », Alain Le Gouguec élargit la problématique :
- Alain Le Gouguec : « Mais finalement, professeur Lina, vous ne pensez pas que le GEIG soit financé par les labos et que la campagne en faveur de la vaccination contre la grippe A connaissent quelques ratés, le public français n’est pas très chaud pour se faire vacciner, vous ne pensez pas que cela va ajouter encore plus au trouble des esprits, dans l’opinion publique ? »
[…]
- Alain Le Gouguec : « Vous ne donnez que des avis, on a compris. (…) Professeur, merci d’avoir commenté l’actualité en direct sur France Inter. »
Oui, « on a compris »… On a compris que « finalement », le seul problème posé par les liens éventuels entre médecins, laboratoires et pouvoirs publics serait de troubler les esprits et d’entraver la bonne marche de la campagne de vaccination. Voilà de l’actualité bien « commentée ».
***
Une heure plus tard, dans « Intersoir », dernier journal de quelque importance de la soirée, plus un mot sur la « polémique ». Sans doute ni Bruno Lina ni son avocate n’avaient pu se libérer.
Olivier Poche

Notes

htmlA [1] htmlB C’est la qualification qu’il revendique, selon Le Parisien, « sur la jaquette de son récent livre où il promet La Vérité sur la grippe A ».
htmlA [2] htmlB Pour mémoire, on rappellera cette information « scientifique » d’Hélène Cardin, qui dès le 28 août 2009, affirmait : « les réfractaires choisiront ou non, comme je vous le disais, de se faire vacciner. Les effets secondaires du vaccin, en principe, il n’y en aura pas , je dis bien en principe, car nous savons que toute injection, comme toute intervention chirurgicale comporte quelques risques infimes, aussi infimes soient-ils bien sûr ». Bien sûr.
htmlA [3] htmlB Rappelons que depuis 2007, l’article L4113-13 du Code de la santé publique fait obligation à tout professionnel de santé s’exprimant publiquement (à la radio, la télévision, ou dans la presse écrite) de faire état de ses éventuels conflits d’intérêt.
htmlA [4] htmlB Même si la présentation qui est faite des informations du Parisien confond visiblement « GEIG » et « Comité de lutte contre la grippe » et est à ce titre inexacte.


Source: http://www.acrimed.org/article3251.html


Mardi 10 Novembre 2009


Commentaires

1.Posté par rachi le 10/11/2009 11:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

professeur Lina sur France inter, professeur Berche sur RMC etc....on y a droit tous les jours. Ce matin sur RMC c'etait la vaccination des bébés , toujours insidieusement.

2.Posté par brigitte le 10/11/2009 18:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On nous bassine avec cette grippe A, mais en définitive ce ne semble pas être elle qui fait les ravages en Ukraine ou en Chine.

3.Posté par Bobby le 10/11/2009 19:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

{... il est aisé de constater que les lobbys anti-vaccination sont très nombreux, que leurs arguments sont rarement scientifiques...}

Je n'ai jamais été vacciné et je suis toujours en pleine forme, ce n'est pas scientifique mais ca prouve que votre vaccin est inutile en ce qui me concerne.

Ensuite pourquoi faudrait-il des arguments scientifiques pour se justifier alors que souvent le bon sens suffit, mise à part contrôler le peuple je ne vois pas, je me souvient que mon grand-père me disait toujours que la cigarette n'était pas bonne pour la santé à une époque ici au usa ou on voyait des medecins nous assurer le contraire et ceci même dans la publicité.

Depuis 50 ans la medicine cherche un remède (entre autre contre le cancer) et depuis 50 ans il y a de plus en plus de malades, ce pourrait-il que la medecine fasse fausse route ? c'est ce que je crois car derrière la medicine il y a la finance et trouver un remède à n'importe quelles maladies veut dire la fin des profits, pour moi le conflit d'intérêt est flagrant.

4.Posté par SINOUHE le 10/11/2009 21:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Hé ben! en voilà une de réussite .
100 ans de recherches sur le cancer pour arrivé a cela. Ne croyez vous pas que la recherche se fait pas au bon endroit?
Depuis le temps, vous y croyez encore aux Chimio et à toutes ces substances toxiques qui prétendent soigner les cancers?
Non vraiment ce n'est pas sérieux . La vérité est que nous sommes soumis à toutes sorte de poisons dans la vie quotidienne et que notre cops n'en peut plu .
A cela ce rajoute le stress d'une vie pas très gaie alors que nous sommes nous dit t'ont un peuple civilisé et riche. En fait nous sommes un peuple malade .

Si les pouvoirs public commençait par revenir à une harmonie sociale, si l'humain était vraiment au centre de toutes les préoccupations de ceux qui gouverne, alors je pense que les traitement pour le cancer serait remisés au rayon des abominassions d'un passé lointain .
Aujourd'hui on nous dit que tous le monde sera frappé un jours ou l'autre par le cancer, qu'il sera même possible de vivre ou plutôt de survivre après un second et même un troisième cancer.
Quel pied.....quelle belle vie..... Dans cet article on nous parle de double peines et pourtant:
" à chaque jours suffit sa peine" dit le proverbe ......
La peine serait telle le cancer dans nos riches contrés ?

Mais je vous rassure aujourd'hui on enlève la thyroïde plus facilement qu'un PV. Le foi? Pas de problème on peut vivre seulement avec 30% de l'organe. La rate? Mais elle ne sert à rien alors......Les intestins? Mais c'est simple on coupe il en restera toujours assez, puis finalement un anus artificiel c'est pas un drame.....Les poumons? Mais un seul fera l'affaire. puis il y à les rayons ha! les rayons en voilà une de thérapie efficace d'abord on brûle puis ensuite on coupe. Bon! c'est vrai il y à des fois ou on brûle trop, mais l'erreur est humaine non?
Votre corps est une machine comme les autre quand elle a fini de rapporter le pactole...ben! à la casse la barbaque, au rencard le ringard et ces maladies coûteuses.

Ha !mais les vaccins sont peut être responsable de certain cancer... Ce n'est pas grave l'essentiel est que vous participiez à l'enrichissement de big Pharma le reste c'est du bétail ho ! pardon du détail.
On va vous installer de superbes machines qui verrons même là ou il n'y à rien à voir dans votre cops supplicier .
Des mamobiles mesdames viendrons à vos portes pour des examens mammaires et si tu ne va pas au contrôle c'est le contrôle qui viendra à toi. Pour ton colon voici la coloscopie en Technicolor et 3 d c'est cher mais ça rapporte gros. Hé ben mon COLON!. Et si tu ne veut pas , madame la caisse maladie t'enverra une jolie enveloppe dans laquelle tu pourra renvoyer un échantillon de ta merde pour étude VIP. Le rêve.....
Mais dans quel monde vie t'ont ? Alors que la moitié de la planète crève de faim et qu'un seul de ces budgets suffirait à nourrir un pays entier.
Nous sommes des monstres égo ïstes et peureux, alors nous fabriquons des tumeurs des virus des raisons d'existé car le problème est bien d'exister quoi qu'il arrive et quel qu'en soit le prix.
Je compati pour ceux qui sont touché par ce fléaux, mais je leurs dit que seul leurs mental peut les guérirs, car le remède est en nous comme tous le reste.
Votre corps est votre véhicule ne le donné pas en pâture à une médecine aveugle .

Votre corps est un temple il faut en prendre soin et alors il peut faire des miracles et même en cas de tumeur, car la tumeur n'est que le prolongement d'un traumatisme qui est entrain de trouvé sa solution.
J'ai dit la solution pas la solution finale.

Bien à vous les LULù

5.Posté par Rakovski le 10/11/2009 23:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bravo Sinouhé. Depuis les attentats du 911, j'ai réalisé pas mal de choses sur l'embrigadement dont nous sommes l'objet de l'école au boulot.

Sur les maladies, la médecine des pharmaciens, j'en suis arrivé aux m^mes conclusions.

Tu écris : la tumeur n'est que le prolongement d'un traumatisme qui est entrain de trouvé sa solution.

Tu veux dire qu'il ne faut surtout pas toucher la tumeur ?

POurrait-tu développer ta pensée avec des arguments ?

6.Posté par Fabrice le 11/11/2009 00:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Rakovski cherches sur le dr hamer
http://www.prevensectes.com/hamer.htm

7.Posté par TS le 11/11/2009 01:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Twitter
La campagne de vaccination commence bientot dans les écoles, informez tout le monde des dangers de ce poison de vaccin.

8.Posté par Yogifou le 18/11/2009 03:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ces médecins menteurs et provaccinateurs de tout poils tiennent actuellement le haut du pavé avec leur "sainte patronne" Mme Bachelot... qui ne jure que par Sanofi, Baxter, et compagnie. Cela en pensant sans doute aux subsides complémentaires que cela leur rapporte puisque qu'il y a de la part de toutes ces personnes conflits d'intérêts...
C'est sans commentaires...
Du moment que le fric rentre dans leurs caisse ils peuvent faire des beaux discours lénifiant et mensongers tout à la fois... sans problème, l'esprit tranquille et, avec la bénédiction du grand patron des médias et omniprésident de la France mais pas de tous les français... (Mr N.S.)
Pour moi ces gens n'ont qu'un simple rôle administratif et qu'ils remplissent très mal...
alors leurs baratins je m'en fout... je sais à quoi m'en tenir.
Si ce n'est qu'ils devraient tout de même faire attention car les conséquences de leurs mensonges peuvent entraîner de lourdes responsabilités, même si elles ne sont pas légalement retenues et reconnues... et immédiat
Au fond de notre esprit et notre mémoire, la réalité de nos actes et de leurs motivations restent définitivement marqués, en attente de se révéler à notre conscience en temps opportun... Et à l'instant de la mort, de notre mort, pout revient à la surface et s'éclaire sous son vrai jour...
Personne n'y échappe... c'est toujours ça... C'est un aspect de la justice divine en quelque sorte, à défaut de la justice tout court...
Et même si on s'imagine ne rien avoir à se reprocher, soit parceque qu'on s'est contenté de suivre bêtement les ordres d'un autres et de son chef, soit parce qu'on est trop inconscient des vraies motivations qui nous conditionnent et des vrais conséquences de nos actes, soit par ignorance, tout cela n'y change rien : la vraie valeur de nos motivations et de nos actes s'inscrivent en nous irrémédiablement et murrissent lentement, jusqu'à se révéler lorsque les circonstances leur sont favorables...
Alors ?
La-dessus nous sommes tous à la même enseigne de façon parfaitement égal, riche ou pauvre, intelligent ou idiot, connaissant ou ignorant etc.
A chacun d'y voir...
Mais ne nous y trompons pas c'est la raison d'être de la morale authentique et de l'éthique... du comportement juste... Car en raison de la qualité de nos motivations et de nos actes ce qui s'inscrit en nous nous revient, et non en vertu de leur forme et leurs apparences...
Il semble que Mme Bachelot l'ai oublié ou ignore totalement cette loi spirituelle quand elle nous fait son cinéma à la télé, tel que son show télévisé lors de sa prétendue vaccination... (car là rien ne prouve qu'elle le fut réellement... on peut truquer ce qu'on veut et tenter de faire croire n'importe quoi par ces moyens que sont la télé...).
ET elle n'est pas la seule...
Le pire est que tout ces gens y crois à leur dogme vaccinale alors qu'il est totalement faux et mensonger à commencer par le falscificateur et arriviste de Pasteur ce "mafaiteur de l'humanité" qui a voler ses prétendues découvertes aux autres quand il ne les avait pas truqués... Il semble que beaucoup ne se soit pas penché sur la réalité des actes de ce monsieur... puisque le résultat en est le délire actuel.
Le refus de se faire empoisonner par leurs vaccins devrait pourtant leurs mettre la puce à l'oreille, car ce refus n'est pas du tout farfelu mais repose sur les travaux de nombreux scientifiques authentiques et sérieux, et surtout HONNETE, et ayant le vrai sens de l'équité.
Cela devra

9.Posté par cielétoilé le 18/11/2009 06:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A Brigitte : " ce ne semble pas être elle qui fait les ravages en Ukraine ou en Chine ". L'autre grippe, appelons-là , grippe " H " comme opération "H"alloween . Quant au vaccins , désormais nous serons très nombreux à ne plus faire confiance alors qu'auparavant, le vaccin de la grippe saisonnière et d'autres maladies étaient plutôt bien admis , avec confiance , y compris dans ma famille . De trop faire, ils ont dégouté leur clientèle. Finalement, cela leur retombe dessus .

10.Posté par cielétoilé le 18/11/2009 06:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les vaccins étaient admis (corrigé) .Il faut prévenir les gens de ce qu'il se passe en Ukraine car même dans les pharmacies, ils ne sont pas au courant .

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires