Politique Nationale/Internationale

Gordon Brown attaqué dans son propre camp



Lundi 4 Août 2008

Gordon Brown attaqué dans son propre camp
Décidément les difficultés s'accumulent au 10 Downing Street. Le constat est sans appel. Selon un sondage publié dimanche 3 août dans la presse britannique, le Premier ministre Gordon Brown est considéré par ses électeurs comme le pire chef de gouvernement depuis la Seconde Guerre mondiale. Confronté à une crise politique depuis une succession de défaites lors d'élections locales et partielles, Gordon Brown arrive devant John Major au classement des premiers ministres les plus impopulaires, selon une étude de l'institut BPIX réalisée pour le quotidien The Mail on Sunday. Plus globalement, ce même sondage donne un avantage écrasant aux conservateurs (47 % à 24 %). Comme cela ne lui suffisant pas, à ce nouveau coup dur viennent s'ajouter plusieurs attaques en provenance de son propre camp. Après la tribune critique publiée mercredi par le secrétaire au Foreign Office, David Miliband, c'est au tour de Tony Blair, prédécesseur de Gordon Brown, de s'en prendre durement au chef du gouvernement et à la stratégie politique qu'il a adoptée. Dans un mémo qui lui est attribué datant de septembre, M. Blair regrette la "confusion lamentable entre tactique et stratégie" de son successeur. Parallèlement, l'ancien directeur de cabinet de M. Blair, Stephen Byers, a lancé sa propre salve de critiques dans l'hebdomadaire The Observer. Il a notamment rejoint le point de vue de David Miliband, estimant qu'il fallait "repartir de zéro". On parle même déjà de son successeur et le nom du ministre de la Justice Jack Straw ou celui des Affaires étrangères David Miliband circulent dans le Labour. Il semble que le Premier ministre devra procéder à des remaniements dans le cabinet pour conforter ses assises au sein de son parti.

http://french.irib.ir http://french.irib.ir



Lundi 4 Août 2008

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires