PRESSE ET MEDIAS

Google adsense juge certains sites trop subersifs pour la pub

Plume de presse, trop subversif pour la pub ?


Dans la même rubrique:
< >

Mardi 29 Novembre 2016 - 08:00 LIVRE: Le Manifeste de la Raison Objective



Mercredi 22 Avril 2009

Google adsense juge certains sites trop subersifs pour la pub
"Bonjour,
Nous avons récemment observé que votre compte AdSense constitue un risque important pour nos annonceurs AdWords. Le fait de laisser votre compte actif dans notre réseau d’éditeurs risque de porter atteinte financièrement à nos annonceurs à l’avenir. Nous avons donc décidé de désactiver votre compte. Cette mesure a été prise dans le but de protéger les intérêts de nos annonceurs et des autres éditeurs AdSense . Nous sommes conscients des éventuels désagréments occasionnés et nous vous remercions par avance pour votre compréhension et votre coopération. Si vous avez des questions sur votre compte ou sur les mesures prises, merci de ne pas répondre à ce message. Pour plus d’informations, consultez la page..."
Suit le lien vers la liste des Frequently asked questions (FAQ, questions le plus fréquemment posées). Qui ne nous apporte rigoureusement aucune information sur notre cas puisqu’est seulement expliquée la désactivation des comptes pour "clics incorrects", à savoir quand l’éditeur clique sur une publicité de son propre site. Nous tentons, pour voir, de nous connecter sur notre comte Google Adsense pour lire le message suivant affiché sur sa page :
 
Compte désactivé

sexy"Le compte AdSense qui correspond à cette adresse de connexion est actuellement désactivé. Nous vous recommandons de consulter vos boîtes de réception pour vérifier si vous n’avez pas reçu un message de notre part sur le statut de votre compte. Il arrive que nos messages soient bloqués par les filtres des messageries. Par conséquent, vérifiez également que notre message ne se trouve pas dans le dossier de spams de vos comptes de messagerie. Si votre compte a été désactivé en raison de clics incorrects, veuillez consulter notre page FAQ relative à la désactivation des comptes pour des informations complémentaires." Et s’il ne s’agit pas de clics incorrects ? Circulez, y’a rien à voir. Même pas la jolie fille de droite, que nous avons placée ici simplement pour vous divertir dans la lecture de ce billet un brin aride.

L’équipe de Google se serait-elle avisée au bout d’un an que la lecture de Plume ne ménage pas assez de temps de cerveau disponible ? Pour tenter de le savoir, nous sommes allé sur le forum d’Adsense et avons posé la question du pourquoi de notre désactivation. Pas d’intervention de quelqu’un de chez Google mais des utilisateurs qui nous disent en substance : "Le contenu de votre site est trop polémique, ça ne plaît pas aux annonceurs." Et puis nous retournons lire le règlement du programme Adsense qui comprend en premier lieu dans la liste des contenus interdits ceux "incluant des incitations à la violence ou au racisme ou des attaques à l’encontre d’un individu, d’un groupe ou d’une organisation." Si l’on considère que Sarkozy est un individu et l’UMP une organisation, nous voilà beau ! Il nous faut donc renoncer à financer ce blog par la publicité de Google. Hop, une autre jolie image, juste pour les yeux.

sexyA vrai dire, nous ne sommes pas fâché de la disparition de la publicité sur Plume, mais elle laisse un trou dans les caisses. Or, le problème est que notre hébergement, après migration sur un serveur virtuel exclusivement dédié à ce blog, rendu obligatoire par sa fréquentation, coûte cher : 357,60 euros pour un an (chez NuXit). Nous n’aurons donc d’autre choix que d’espérer en la participation régulière de quelques lecteurs, à hauteur d’un ou deux euros par mois, pour nous aider à continuer de faire vivre ce site. Depuis sa page d’accueil, dans la colonne de droite en dessous de Nouveautés sur le Web (notre fil d’articles venant d’autres blogs), il suffit de cliquer sur le bouton Faire un don. Ce que personne ne fait jamais, sauf lorsque nous lançons un appel. Allez, une dernière jolie image et puis on arrête.

sexyPeut-être allons-nous donc institutionnaliser un Plumothon avec un billet tous les mois pour en appeler à votre générosité. Par le passé, vous avez ô combien montré que l’on pouvait compter sur vous. Merci par avance de continuer à nous soutenir.

Et puisque notre secrétaire de rédaction nous souffle (dans les bronches) que notre choix d’images d’illustration de cet article est "machiste" - ce sont ses propres termes, quel odieux procès d’intention ! -, nous ne vous quitterons pas sans gratifier nos chères lectrices d’une image rien que pour elles. Mesdames, mesdemoiselles et camarades gays, c’est pour vous, c’est cadeau !

sexy
























par Olivier Bonnet
http://www.plumedepresse.info/




Alter Info, pressions et chantages: Après être banni de Google actualité sous la pression des sionistes, le contrat Google Adsense a aussi été annulé

Étant conscient que Google ne se contenterait pas seulement de censurer Alter Info de Google actualité et de son moteur de recherche de manière plus discrète, chercherait aussi à nous faire le chantage financier.
C'est début avril 2009 que notre contrat publicitaire a été rompu. Nous avions pris les devants en signant d'autres contrats publicitaires avec des régies plus libres et moins sionistes que Google.

M. Bonnet ne devrait pas s'étonner et devrait prendre les dispositions utiles pour faire face à d'autres formes de chantages et pressions que ses détracteurs n'hésiteront pas utiliser contre lui.


Ci_dessous le mail de Google adsense:


Bonjour,

Lors de l'examen de votre compte, nous avons constaté que vous diffusiez actuellement des annonces Google de manière non conforme au règlement du programme. Par exemple, nous avons constaté des infractions au règlement AdSense sur les pages suivantes : www.alterinfo.net/Rapport-des-chefs-de-mission-de-l-Union-Europeenne-sur-Jerusalem-Est_a30838.html?PHPSESSID

Les éditeurs ne sont pas autorisés à diffuser des annonces Google sur des sites présentant un contenu qui attaque une personne, un groupe ou une organisation.

Nous avons par conséquent désactivé la diffusion des annonces sur le site.

Votre compte AdSense reste actif. Toutefois, nous vous recommandons fortement de consulter le règlement (https://www.google.com/adsense/policies) afin de vérifier que vos autres pages sont conformes.

Notez que nous pouvons être amenés à suspendre votre compte en cas de nouvelles infractions.

Cordialement,

L'équipe Google AdSense



Mercredi 22 Avril 2009


Commentaires

1.Posté par raoul le 22/04/2009 16:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

oh les jolis fessus ! Il y a même un gros bonhomme qui brille…

c'est la fête du slip, merci alterinfo ;)

2.Posté par fadi le 22/04/2009 19:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est vraiment malhonnete de la part de gougle,ceux qui sont derierre cette actin contre votre site sont ceux qui à Genéve ont quittée la salle devant l'allocation du président iranien.
je vous sauhaite bon couraerage et si je le pourrais,je n'hesiterrais pas à vous soutounir.

3.Posté par Paradisial le 22/04/2009 22:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cher Olivier Bonnet,

Votre hébergeur est assez cher. Le prestataire www.online.fr propose de bien meilleurs prix.

Sinon, pour la pub, vous n'avez qu'à souscrire à d'autres régies publicitaires.

http://www.247realmedia.fr/FR-FR/ (deuxième sur le marché français)

http://emea.doubleclick.com/FR/ (50% part de marché en France) (appartient à google, à essayer malgré ce, peut-être leurs bases de données ne sont pas mutualisées) (ne pas hésiter à profiter de ce charognard)

http://www.adstream.com/

http://www.tradedoubler.com/fr-fr/

http://www.smartadserver.com/smart/fr/

http://www.adverline.com/publisher-adserver.php

Il y a autre astuce pour dénicher les bonnes régies publicitaires: analyser les squelettes des grands sites francophones du web, en snifant les adresses des scripts externes dédiés à la pub, y figurant, grâce à l'outil Adblock Plus (qui sert normalement à bloquer les publicités).

Ne pas hésiter à contacter les agences par mail pour leur demander les prix de publication d'annonces, car elles rechignent (effet de concurrence oblige) de les afficher directement sur leurs portails.

Retenez l'agence affichant le meilleur prix et le plus grand turnover des clients afficheurs.

Dans le squelette de votre site affichez une seule bande publicitaire, savamment bien placée, c'est largement suffisant pour que les internautes cliquent par dessus tout spontanément.

Afficher plus d'une seule bande publicitaire incitera les utilisateurs à recourir à un logiciel de blocage de pub, sinon, à défaut d'un tel outil, les amènera à zapper intuitivement les pub, par esprit de rejet et de rébellion.

4.Posté par auto le 05/05/2010 20:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ben personnellement, ca fait plus que 2 ans que j'utilise Adsense, et ca ne m'a jamais bloqué mon compte, et je gagne quand même ( presque chaque mois )...
Mais j'avoue également que je ne clique jamais sur les pub, et je n'incite pas les visiteurs à le faire... ( sauf les premiers jours, pour voir ce que ca fait )

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires