FRANCE

Gilets jaunes: suite aux demandes de l’Onu, un maire interdit le LBD40


Dans la même rubrique:
< >

S’appuyant sur la requête des Nations unies, qui sollicitent «une enquête sur l'usage excessif de la force dans le maintien de l'ordre en France», le maire de Phalsbourg en Moselle a interdit ce samedi 9 mars l’utilisation du LBD40.


fr.sputniknews.com
Samedi 9 Mars 2019

Le maire de Phalsbourg en Moselle, Dany Kocher, a signé un arrêté interdisant ce samedi 9 mars l'utilisation par les forces de l'ordre du LBD40 à l'occasion de l'acte 17 des Gilets jaunes. Le document a été révélé par Le Républicain lorrain et le journaliste David Dufresne.

«C'est un arrêté symbolique, légalement je n'ai pas d'autorité sur les gendarmes», a expliqué Dany Kocher, le maire sans étiquette de Phalsbourg (Moselle). «Mais en tant que citoyen et observateur, je trouve que les réactions du gouvernement sont disproportionnées face aux manifestants», a poursuivi l'édile de cette commune de 5 000 habitants. Dans l'arrêté municipal, signé vendredi, il est indiqué que «les lanceurs de balles de défense seront interdits sur le ban de Phalsbourg» samedi.



L'élu justifie sa décision par la requête de l'Onu «qui sollicite une enquête sur l'usage excessif de la force dans le maintien de l'ordre en France».

Adressé au Commandant de la brigade de gendarmerie de Phalsbourg, le texte interdit notamment «les lanceurs de balles de défense sur le ban de Phalsbourg le 9 mars 2019».

Plus de 13.000 tirs de LBD avaient été enregistrés depuis le début de la mobilisation des Gilets jaunes le 17 novembre, selon le bilan annoncé le 7 mars par le secrétaire d'État à l'Intérieur Laurent Nunez. Il a également fait état de 2.200 blessés parmi les manifestants et de près de 1.500 blessés parmi les forces de l'ordre.

Le 6 mars, le Haut-commissaire de l'Onu aux droits de l'Homme, Michelle Bachelet, a demandé à la France d'ouvrir une enquête sur «l'usage excessif de la force» pendant les manifestations des Gilets jaunes. En réagissant sur ce discours, le porte-parole du gouvernement français, Benjamin Griveaux, s'est étonné que la France se soit retrouvée sur «une liste entre le Venezuela et Haïti».


Samedi 9 Mars 2019


Commentaires

1.Posté par jehaislescookies le 15/03/2019 14:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

https://hdclips.top/hd-videos/DJ9Q35aAvo4/une-mamie-gilet-jaunerefuse-denlever-son-gilets-pour-passer
https://hdclips.top/hd-videos/DJ9Q35aAvo4/une-mamie-gilet-jaunerefuse-denlever-son-gilets-pour-passer://
bien sûr qu'elle na pas à avoir honte de son gilet, au contraire, par contre eux ils devraient avoir honte de leur uniforme ! il y en a beaucoup qui l'ont déshonoré récemment (et dans le passé)

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES


Publicité

Brèves



Commentaires