Propagande médiatique, politique, idéologique

Gholam- Ali Haddad-Adel : Condoleeza Rice veut donner une mauvaise image de l'Iran et du chiisme


Le président du parlement iranien, Gholam- Ali Haddad-Adel a déclaré vendredi que le voyage de la secrétaire d'état américaine au Moyen-Orient, Condoleezza Rice a pour seul objectif de donner une mauvaise image de l'Iran et du chiisme et d’obtenir un consensus de la part des Etats de la région contre l'Iran.


Samedi 20 Janvier 2007

 Gholam- Ali Haddad-Adel : Condoleeza Rice veut donner une mauvaise image de l'Iran et du chiisme
Gholam- Ali Haddad-Adel a indiqué devant un groupe de responsables des provinces iraniennes qu'aucune coalition contre l'Iran ne s’avérerait efficace et que les Iraniens devraient être conscients de ces circonstances.


"Le guide suprême de la révolution islamique a répondu sur la question que cette coalition contre l'Iran n’aura aucune utilité pratique."

Il précisé qu’aucune menace ne saurait être efficace aussi longtemps que le peuple iranien croit en son gouvernement et qu’un lien fort les liera.


La secrétaire d’Etat américaine Condoleezza Rice a effectué une tournée de six jours en Israël, dans les territoires palestiniens, en Jordanie, en Egypte, en Arabie saoudite et au Koweït.


N’ayant apporté aucun plan ni proposition pour la paix entre Israéliens et Palestiniens, elle a eu juste l’honneur de se faire accueillir et écouter par ses hôtes. EElle a surtout eu à promouvoir le plan Bush pour l’Irak.


Condoleezza Rice a été accueillie avec un profond scepticisme. Le chef de la diplomatie américaine recherchait le soutien arabe à la nouvelle stratégie de l’administration Bush. Sa tournée au Moyen-Orient, qui s’est terminée au Koweït, n’a pas eu un grand succès. Les pays arabes n’ont pas manifesté d’enthousiasme sur le projet du président Bush.


IRNA


Samedi 20 Janvier 2007

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires