Politique Nationale/Internationale

Géorgie: la Douma pourrait proposer des actions musclées pour protéger la stabilité dans la région


Le projet de résolution sur la situation en Géorgie qui sera examiné mercredi pourrait proposer des actions musclées de la part de la Russie pour préserver la stabilité et la sécurité dans la région, a annoncé mardi le vice-président de la Douma (Chambre basse du Parlement russe) pour le groupe "Rodina - volonté du peuple" (Parti socialiste unifié de Russie - SEPR), Sergueï Babourine.


RIA Novosti
Mercredi 4 Octobre 2006

Géorgie: la Douma pourrait proposer des actions musclées pour protéger la stabilité dans la région


M. Babourine a donné lecture du projet de déclaration tout en signalant que le texte du document avait été concerté avec plusieurs groupes parlementaires. Quoi qu'il en soit, le député n'a pas précisé quels groupes concrets avaient accepté le projet.

"Si les actions antirusses se poursuivent, mettant en cause la stabilité et la sécurité dans la région, la Russie sera en droit d'adopter également des mesures plus dures, voire musclées", indique le document.

"Si les députés l'approuvent, ce sera le point de vue officiel de la Douma", a fait remarquer le vice-président de la Chambre basse du Parlement russe.

Le projet de déclaration indique aussi que, dans la situation actuelle, la Russie a le droit d'adopter des mesures afin de garantir sa propre sécurité nationale, pour protéger la vie et la santé des citoyens de la Fédération de Russie. Elle est aussi en droit de décréter des sanctions contre la Géorgie, et en premier lieu, d'ordre économique et financier.

Comme l'a rappelé M. Babourine, au moment de l'intensification des actions antirusses et antidémocratiques de l'actuel régime géorgien, le Sénat américain a été saisi d'un projet de loi prévoyant l'adhésion accélérée de la Géorgie à l'Alliance de l'Atlantique Nord. "De telles démarches de certains sénateurs des Etats-Unis constituent une preuve éclatante de l'application de la politique de "deux poids, deux mesures" et de l'absence de toute réaction adéquate au comportement antidémocratique et antirusse du régime géorgien en place", dit le projet de document.

"En ce qui me concerne personnellement, j'espère que la prise de position de la Douma concernant la résolution sur la Géorgie sera solidaire. La mise au point de ce document associe tous les groupes de députés. J'espère qu'une approche solidaire sera finalement élaborée afin de protéger les intérêts russes", a avoué M. Babourine.

Le parlementaire a noté que, pour le moment, la Russie n'a rien fait qui puisse être qualifié d'inadéquat pour défendre ses intérêts nationaux.

Qui plus est, estime-t-il, l'actuelle tension dans les relations russo-géorgiennes peut même aboutir au renforcement des relations de la Russie avec d'autres Etats amicaux dans l'espace de la Communauté des Etats indépendants (CEI), et notamment avec la Biélorussie.

"Je regrette tout simplement qu'aveuglé par ses ambitions, il (le régime Saakachvili) détruise la fraternité historique de nos peuples", a conclu le parlementaire.


Mercredi 4 Octobre 2006

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires