Conflits et guerres actuelles

Géorgie-OssétieSud: Moscou responsable de l'incident à la frontière (diplomatie géorgienne)


Dans la même rubrique:
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 16:25 Lorsqu’Alep sera tombée...



Vendredi 31 Juillet 2009

Géorgie-OssétieSud: Moscou responsable de l'incident à la frontière (diplomatie géorgienne)
Tbilissi a appelé jeudi la communauté internationale à obliger la Russie de respecter ses engagements internationaux, à la suite d'un échange de tirs à la frontière entre la Géorgie et l'Ossétie du Sud dans la nuit du 29 au 30 juillet. "Le ministère géorgien des Affaires étrangères condamne résolument cet acte criminel et appelle la communauté internationale à obliger la Russie de respecter honnêtement ses obligations internationales pour éviter l'escalade de la tension", est-il indiqué dans un communiqué de presse du ministère.
Tbilissi considère l'incident comme une violation de l'accord de cessez-le-feu et en rejette la responsabilité sur la Russie "qui contrôle totalement les territoires occupés de la Géorgie". "Après le veto russe sur la prolongation des mandats des missions de l'OSCE et de l'ONU" (en Géorgie), aucun mécanisme international ne peut contrôler les actions illégales de la Russie sur les territoires occupés, selon le ministère.
Jeudi matin, la Géorgie a rapporté que les villages de Zemo Khviti et de Nikozi avaient été la cible de tirs venant d'Ossétie du Sud dans la nuit du 29 au 30 juillet. "Des tirs nourris d'armes automatiques, de mitrailleuses et de lance-roquettes ont duré environ un heure", a déclaré le ministère géorgien de l'Intérieur. La partie géorgienne a essayé de joindre les militaires russes déployés en Ossétie du Sud par une ligne de téléphone directe établie dans le cadre des négociations de Genève, mais les militaires russes ont évité tout contact avec Tbilissi. L'Ossétie du Sud a, pour sa part, déclaré que des inconnus avaient soumis les quartiers sud de la capitale sud-ossète Tskhinval à des tirs de roquettes depuis le village de Nikozi, en territoire géorgien.
La Russie a reconnu l'Abkhazie et l'Ossétie du Sud après une offensive de Tbilissi le 8 août 2008 contre l'Ossétie du Sud, l'armée géorgienne ayant détruit Tskhinval, la capitale, et tué des centaines de civils et des soldats de la paix russes déployés dans cette république autoproclamée. La Russie a opposé une riposte militaire de grande envergure pour imposer la paix à la Géorgie avant de reconnaître le 26 août l'indépendance de l'Ossétie du Sud et de l'Abkhazie. En réponse, Tbilissi a rompu ses relations diplomatiques avec Moscou et proclamé les deux républiques du Caucase du Sud "territoires occupés". Le Nicaragua a aussi reconnu l'Ossétie du Sud et l'Abkhazie en août 2008.

http://fr.rian.ru/ http://fr.rian.ru/



Vendredi 31 Juillet 2009


Commentaires

1.Posté par Virgile le 31/07/2009 17:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et bientôt la presse sioniste va nous faire croire bientôt que c'est un missile russe, monté sur le sous marin américain Memphis (accompagné du sous marin US Torpedo), qui a coulé le Kourks russe (il a sombré avec 118 hommes d'équipages lors d'un naufrage le 12 août 2000.) !

Saakachvili a été formé et financé aux USA - par George SORROS, milliardaire britannique en lien avec le MI6 !!! Entre Wall Steet et la City, ils ont de la suite dans les idées ces abrutis !

Ah oui j'oubliais. Le ministre géorgien de la Défense Temur Yakobashvili est juif, et il parle couramment l’hébreu, "ex-israélien" !!!

Parmi les Israéliens qui ont su profiter de l’opportunité et qui ont commencé à faire du business en Géorgie, nous citerons l’ex-ministre Roni Milo et son frère Shlomo, ancien directeur général des Industries Militaires, le brigadier-général (de réserve) Gal Hirshch, ainsi que le major-général (de réserve) Yisrael Ziv.
(Voir article : La guerre en Géorgie : l’Israeli Connection
http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=9870

Donc, vu que les juifs-Bolchevicks ont assassiné (entre autres) plus de 30 millions de Russes dès 1917 (génocide non encore réglé, 5 fois la Shoah...) à en croire Alexandre Soljénitsyne, pour imposer leur "Révolution colorée", très "rouge" sang comme l'Ecusson du banquier international..."Ils" ont quelques a-pripori sur ces Russes qui ont douloureusement repris leur souveraineté depuis Poutine, et, ce n'est pas du goût du PNAC sioniste. Les Rotschild/Nobel (fin 19e, debut 20e siècle) ayant investi dans la route du pétrole entre Bakou et le Caucase (dont Rotschy a acheté des milliers d'hectares pour une queue de cerise) ne veulent pas nécessairement abandonner la poule aux œufs d'or estorquée aux Caucasiens et Russes!
D'où les interminables tensions, guerres et false flag dans et autour du Caucase, ce qui inclut in extenso l'Iran...

"Ils" nous remettent ça pour les Russes, via des petits intermédiaires à la Saakachvili, en utilisant la méthode du Salami et du harcèlement/intox. permanent.

Ah bon Diouuuuuuuuuu comme dirait Henry Kissinger ! "il n'y a pas de plus aphrodisiaque que le pouvoir"...
j'ajouterai sans élégance:...d'emmerder et de tuer l'humanité pour une poignée de dollars !!!




Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires