Politique Nationale/Internationale

George Galloway, le « Nasrallah écossais », casse la baraque


Si vous comprenez l’anglais, il vous faut absolument aller sur le site web de SKY NEWS, la télévision de Rupert Murdoch, pour entendre l’interview réalisée le 6 août 2006 du député indépendant écossais, membre du parti Respect, qui démolit un à un tous les stéréotypes de la propagande en cours sur la guerre du Liban. L’intervieweuse, directement interpellée par l’interviewé, en reste sans voix. Galloway, tu sauves l’honneur des Britanniques et tu es un vrai combattant ! Où sont donc les Galloways français, allemands, italiens, belges, usaméricains ?
http://news.sky.com/skynews/video/videoplayer/0,,31200-galloway_060806,00.html


Alter Info
Vendredi 25 Août 2006

George Galloway, le « Nasrallah écossais », casse la baraque


Georges Galloway

Retranscrit et traduit par Caliméro

Si vous comprenez l’anglais, il vous faut absolument aller sur le site web de SKY NEWS, la télévision de Rupert Murdoch, pour entendre l’interview réalisée le 6 août 2006 du député indépendant écossais, membre du parti Respect, qui démolit un à un tous les stéréotypes de la propagande en cours sur la guerre du Liban. L’intervieweuse, directement interpellée par l’interviewé, en reste sans voix. Galloway, tu sauves l’honneur des Britanniques et tu es un vrai combattant ! Où sont donc les Galloways français, allemands, italiens, belges, usaméricains ?
http://news.sky.com/skynews/video/videoplayer/0,,31200-galloway_060806,00.html

La journaliste : L’homme qui me rejoint maintenant n’est pas connu pour garder ses opinions pour lui. Il s’est opposé avec passion à l’invasion de l’Irak et maintenant il pense que l’attaque du Hezbollah sur Israël se justifie ; le député Respect (un parti politique) de Bethnal Green (Londres) est avec nous dans notre studio de Londres Centre. Bonsoir à vous... ou plutôt bonjour à vous M. Galloway. Comment justifiez-vous votre soutien au Hezbollah et son leader, Cheikh Hassan Nasrallah ?

Député Galloway : Grotesque ! Absurde ! Quelle manière grotesque de présenter ce point et quelle fausse question grotesque ! Il y a 24 ans, le jour de la naissance de ma fille -je viens de célébrer son 24ème anniversaire- j’ai dû me précipiter à l’hôpital (pour voir sa naissance) à travers une énorme manifestation à Londres contre l’invasion et l’occupation israéliennes du Liban. Israël a envahi et a occupé le Liban pendant toute la vie de ma fille de 24 ans. Le Hezbollah fait partie de la résistance nationale du Liban et essaie de repousser -ayant repoussé avec succès la plupart des Israéliens de leurs terres en 2000- Israël du reste de leurs terres et de reconquérir ces milliers de prisonniers libanais qui ont été kidnappés par Israël selon les termes de leur occupation illégale du Liban. C’est Israël qui occupe le Liban, c’est Israël qui attaque le Liban, ce n’est pas le Liban qui attaque Israël. Vous venez de nous montrer un reportage de 10 soldats israéliens qui s’apprêtent à envahir le Liban et vous nous demandez de pleurer sur cette opération comme si elle était un crime de guerre (NdT : les soldats israéliens ont dû se faire tués). Israël est en train d’envahir le Liban et a tué 30 fois plus de civils libanais...

La journaliste : (essayant de l’interrompre) Vous venez de mettre le doigt dessus...

Député Galloway : (reprenant la parole avec force) ...que n’ont été tués en Israël. Donc c’est vous qui devriez justifier le préjugé évident qui est écrit sur toutes les lignes de votre visage et inscrit dans toutes les nuances de votre voix et qui encombre toutes les questions que vous posez.

La journaliste : Bien... Vous avez mis le doigt sur le bouton, n’est-ce pas, quand vous dites que le Hezbollah a été crée dans les années 80 dans le but de se débarrasser de tous les soldats israéliens présents sur le sol libanais, comme vous avez dit (NdT : elle met l’accent), cela avait déjà été fait en 2000...

Député Galloway : Non, cela n’avait pas été fait...

La journaliste : (Interrompant) ... Donc, c’est un échec...

Député Galloway : Non, cela n’avait pas été fait, et c’est là un point essentiel que vous cachez à vos téléspectateurs. Israël a été obligé de quitter une grande partie du Sud Liban en 2000, mais elle occupe encore une partie du Liban depuis 2000...

La journaliste : (interrompant) ...Ce sont des terres arabes qui font l’objet d’une récente résolution de l’ONU...

Député Galloway : (continuant) ... Des milliers de prisonniers ont été kidnappés par Israël, et le Hezbollah ainsi que le Gouvernement libanais veulent qu’ils soient libérés...

La journaliste : (interrompant) ... J’ai parlé il y a quelques instants au porte-parole du Ministre Israélien des Affaires Etrangères et il a dit que 3 Libanais ont été « capturés », peut-être préférerez-vous utiliser ce terme, et seront amenés devant un juge dans un tribunal.

Député Galloway : Je vous en prie ! Faites remonter votre mémoire au-delà de 4 semaines ! Je vous parle de milliers de prisonniers pris pendant les 18 années d’occupation illégale du Sub Liban par Israël. Ce sont ces prisonniers qui doivent être libérés en échanges des soldats israéliens qui ont été capturés au début de cette nouvelle vague dans la crise.

La journaliste : Puis-je vous questionner sur un reportage paru aujourd’hui dans le Sunday Telegraph qui stipule que l’Iran a donné au Hezbollah des missiles de longue portée capable d’atteindre n’importe quelle partie d’Israël. L’Iran, qui selon ce député iranien, a aidé à fonder le Hezbollah... ce député a également dit que l’Iran a donné à l’organisation l’autorisation de cibler Tel-Aviv... Pouvez-vous blâmer Israël de vouloir détruire ces missiles ?

Député Galloway : Mais c’est grotesque !!! Les Etats-Unis ont donné à Israël des missiles qui peuvent cibler, non seulement n’importe quelle ville du Liban, mais n’importe quelle ville de tout le monde arabe et musulman y compris l’Iran. Pourquoi les Etats-Unis auraient-ils le droit de donner à Israël des missiles de longue portée y compris des centaines de têtes nucléaires, mais que l’Iran ne serait pas autorisé à donner des missiles...

La journaliste : (interrompant) ... Parce qu’il les donne à une organisation terroriste !

Député Galloway : Mais ce n’est pas une organisation terroriste, sauf dans l’esprit de SKY de Rupert Murdoch (News), de « The Times », de « The Sun » (il est interrompu)...

La journaliste : Oh, allons ... Je vous arrête là M. Galloway...

Député Galloway : (il continue) ... de « The News of the World » de Rupert Murdoch. Ce n’est pas une organisation terroriste, c’est Israël qui est un Etat terroriste !

La journaliste : C’est une organisation terroriste, mais qui est un terroriste pour certains est un combattant de la liberté pour d’autres... On le sait très bien, ça ! Aux yeux de la plupart des gens, ils sont considérés comme des terroristes...

Député Galloway : Non, ils ne le sont pas !

La journaliste : Ils avaient le choix, n’est-ce pas ? Comprenons bien cela, ils avaient le choix, comme l’IRA, de faire de la politique...

Député Galloway : Non, non, non, cela n’a rien à voir avec l’IRA !! Ecoutez Anna, vous avez raison, vous avez raison...

La journaliste : (l’interrompant) Ce que je dis c’est qu’ils avaient un choix : celui de faire de la politique, ils ont déjà deux ministres au Gouvernement...

Député Galloway : Nous n’allons pas nous battre à ce sujet ! Anna, vous avez raison, celui qui est un terroriste pour l’un est un combattant de la liberté pour l’autre... Par contre, vous avez tout à fait tort de dire qu’aux yeux de la plupart des gens le Hezbollah sont des terroristes. Aux yeux de la plupart des gens, Israël est un Etat terroriste, c’est ce fait que vous ne pouvez pas comprendre... et qui est à l’origine de votre préjugé tissé dans tous vos reportages et dans toutes les questions que vous m’avez posé dans cette interview.

La journaliste : Hum, hum... Puis-je vous poser une question... Je faisais allusion à l’IRA et à Sinn Fein qui ont décidé d’embrasser la politique ; le Hezbollah avait l’opportunité d’embrasser la politique, ils ont déjà deux ministres au sein du Gouvernement, très bien vus dans le Sud...

Député Galloway : (il l’interrompt) Mais qu’est-ce que vous racontez ?!!! Ils sont déjà en politique ! Ce sont des gens du Sud Liban...

La journaliste : C’est bien ce que je dis... Ecoutez-moi ! Je dis qu’ils ont déjà deux ministres au gouvernement, pourquoi ont-il eu besoin de capturer et de tuer des soldats israéliens à la frontière, sûrement cela représente un échec dans leur ambition à devenir une force politique à l’intérieur d’un Liban démocratique...

Député Galloway : Parce que Israël occupe leur pays et détient des milliers de leurs compatriotes, comme otages kidnappés, dans leurs geôles. C’est pourtant très simple à comprendre, sauf si vous pensez au travers d’une horloge qui remonte à seulement quatre semaines... Si vous savez, et vous êtes suffisamment grande pour être mieux informée, que les origines de ce conflits ne remontent pas à quatre semaines, ou à quatre ans, ou à quatorze ans, mais à plusieurs décennies. Vous voulez que les gens croient que la crise a commencé quand l’horloge s’est mise à faire tic-tac sur SKY News...

La journaliste : Non, pas du tout...

Député Galloway : ...Mais heureusement, les Libanais sont mieux avertis.

La journaliste : Je veux vous poser une dernière question. Pensez-vous que les quatre semaines, comme vous l’avez mentionné, les 26 jours du conflit, ont freiné les ambitions du Hezbollah...

Député Galloway : (M. Galloway ricane) Le Hezbollah est en train de gagner la guerre !!

La journaliste : ...Laissez-moi finir, laissez-moi finir, vous me laissez finir, oui ? Non seulement les soldats israéliens se trouvent en grand nombre à la frontière, mais ils prétendent (le Hezbollah) être une bonne organisation politique pour aider un gouvernement libanais démocratique avec une Syrie qui a également laissé un état indépendant, ça aussi ça a provoqué les heurts...

Député Galloway : Quelle question stupide ! Comme vous êtes stupide ! Le Hezbollah est en train de gagner la guerre ! Vous pouvez le voir sur la deuxième moitié de l’écran !

La journaliste : Ce n’était pas ma question !

Député Galloway : Le Hezbollah est plus populaire aujourd’hui au Liban parmi les Chrétiens, les Sunnites, les Chiites, parmi tous les arabes, parmi tous les musulmans, qu’il ne l’a jamais été ! C’est Israël qui a perdu la guerre, et Bush et Blair également pour avoir organisé cette guerre politiquement. Ils ont perdu politiquement. Ceci est une défaite pour Bush, pour Blair et pour Israël, il n’y a que vous qui ne puissiez pas le voir !

La journaliste : Laissez-moi étayer cette question, alors... N’est-ce pas un échec, etant donné que le Hezbollah a été crée pour se débarrasser des soldats israéliens du territoire libanais, qu’il y ait maintenant davantage de soldats israéliens sur le territoire libanais qu’il y en avait il y a vingt-six jours ?

Député Galloway : En tout cas, il semblerait qu’ils soient en train de recevoir une sacrée bonne raclée sur l’autre moitié de l’écran que je suis en train de regarder. Peut-être ne pouvez-vous pas le voir, mais je suis en train de les voir se ramasser une sacrée bonne raclée dans cette guerre... Alors si ça c’est une victoire, je ne sais pas à quoi ressemblerait une défaite... La vérité c’est que ce conflit va s’éterniser. Les résolutions des Nations Unies ne règlent rien. Elles ne donnent rien au Liban, rien aux prisonniers dans les geôles israéliens, et comme l’a déjà fait remarqué un des mes confrères, Israël vient de capturer encore plus de personnalités politiques palestiniennes : ministres, députés et des milliers d’autres sont retenues dans les geôles israéliens, et cette guerre va continuer jusqu’à ce qu’un accord global soit trouvé et cet accord signifie le retrait d’Israël de tous les territoires occupés qu’il occupe actuellement depuis la guerre de 1967, la libération de tous les prisonniers politiques, ainsi qu’un Etat palestinien ayant pour capitale Jérusalem-Est. Pas de paix sans justice ! Vous n’allez pas vous retrouver de sitôt sans travail en tant que journaliste à Jérusalem, croyez-moi !

La journaliste : Comme d’habitude vous avez provoqué une énorme réaction par emails aussi bien pour que contre vous, Monsieur Galloway. Nous allons en finir là, mais je dois dire que certaines personnes ont pu trouver choquants vos propos alors qu’elles sont encore en train d’enterrer leurs morts, de vous entendre dire que c’était une sacrée bonne raclée...

Député Galloway : Vous vous en foutez ! Vous vous en foutez ! Vous ne savez rien des familles palestiniennes. Vous ne savez même pas qu’elles existent ! Donnez-moi le nom d’un seul membre de cette famille de sept personnes qui ont été massacrées sur une plage de Gaza par un navire de guerre israélien ! Vous ne connaissez même pas leurs noms, mais vous connaissez les noms de chaque soldat israélien qui se fait prendre prisonnier dans ce conflit, parce que vous croyez, que vous en soyez consciente ou non, que le sang israélien est plus important que le sang des Libanais ou des Palestiniens. Ça c’est la vérité, mais le discernement de vos téléspectateurs le sait déjà.]


Vendredi 25 Août 2006


Commentaires

1.Posté par Jessica le 25/08/2006 16:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quel courage !
Je suis persuadée qu'il est catalogué "antisémite".
Dites moi si je me trompe !

2.Posté par Steve le 26/08/2006 07:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Voici le lien le plus rapide et le meilleur!

3.Posté par abou hussein le 26/08/2006 18:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

SINCERES SALUTATIONS A CE GRAND HOMME COURAGEUX ET JUSTE.

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires