Tribune libre

George Bush marque le 4 Juillet en justifiant la guerre en Irak



almas_31@msn.com
Lundi 4 Juillet 2005

George Bush a fait appel au patriotisme et à l'"idéal de liberté" de ses compatriotes pour justifier une nouvelle fois l'engagement américain en Irak, à l'occasion du 229e anniversaire de la Déclaration d'indépendance. "La tâche que nous menons là-bas est difficile et dangereuse parce que des terroristes venus de toute la région convergent en Irak pour combattre l'émergence de la démocratie", a déclaré le président américain à Morgantown, en Virginie-Occidentale. "Nous resterons jusqu'à ce que la bataille soit gagnée", a-t-il ajouté, réaffirmant qu'il ne céderait pas aux pressions de certains sénateurs, notamment républicains, visant à établir un calendrier pour le retrait des troupes après la mort d'environ 1.700 soldats depuis mars 2003. Bush a estimé que les Américains n'avaient "jamais cédé" sur un champ de bataille, de la guerre d'Indépendance au deux conflits mondiaux: "Nous savons que quand le travail est rude, la réponse adéquate n'est pas le repli mais le courage." Le président a par ailleurs invoqué "le grand idéal de liberté humaine qui nous a été confié de façon particulière", justifiant ainsi l'aide apportée à un peuple irakien avide de démocratie et de sécurité. "Quand les Irakiens se lèveront, nous nous retirerons", a-t-il poursuivi en faisant de l'entraînement des forces de sécurité irakiennes sa priorité.


Mardi 5 Juillet 2005


Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires