Conflits et guerres actuelles

Général Georgelin : une intervention militaire contre l’Iran n’est plus envisageable



Mardi 15 Septembre 2009

Général Georgelin : une intervention militaire contre l’Iran n’est plus envisageable
S’exprimant à Washington, le jeudi 10 septembre, en marge d’une réunion de l’OTAN, le Général Jean Louis Georgelin, chef d’état major des armées françaises, a déclaré qu’une intervention militaire contre l’Iran « n’est pas une option envisageable ». Georgelin a tenu ces propos devant l’Atlantic Council, un Institut de politique étrangère de la capitale américaine.

« C’est très difficile de planifier une opération militaire en Iran car nous ne sommes pas certains de pouvoir résoudre un problème en une seule fois, et si on échoue en une seule fois, c’est alors une catastrophe ». Parlant en son nom, le Général a souligné qu’il « crains » que pour l’Iran, « l’option militaire soit probablement derrière nous, et que l’action doive se concentrer, comme l’a dit notre président à plusieurs reprises, sur des pressions financières, économiques et politiques ».

Le Général aurait évoqué également la tentation israélienne de conduire un raid contre les installations nucléaires iraniennes, insistant sur l’importance de ne pas laisser Israël en marge du dossier « afin de ne pas les laisse frapper seuls, avec tous les risques que cela comporterait ».

La veille, Téhéran avait soumis des propositions de collaboration aux 5 membres permanents du Conseil de sécurité des Nations unies (Etats-Unis, Grande Bretagne, Chine, Russie et France) portant sur un nombre de sujets importantstels que la poursuite de la collaboration dans le dossier afghan, l’énergie ou la lutte contre le terrorisme. Le dossier nucléaire ne fait pas partie cependant des propositions.

Appréciés seulement par Moscou dans un premier temps, l’administration Obama semble s’être ralliée depuis à cette solution de compromis. Le porte-parole américain, Philipe Crowley, parlant au nom des pays du groupe 5 + 1 (les membres permanents du Conseil de sécurité avec l’Allemagne en plus) a déclaré le vendredi 11 septembre : "Nous avons attendu pendant quelques mois que l’Iran réponde. Nous souhaitons maintenant une rencontre, sur la base du document iranien, pour voir ce que l’Iran est prêt à faire. Si l’Iran répond au fait que nous sommes intéressés par une rencontre, nous verrons quand celle-ci pourra avoir lieu. Le plus vite possible, nous l’espérons, et cela alors que nous nous dirigeons vers l’Assemble générale de l’ONU."

Crowley a déclaré aussi qu’il n’y avait plus de date-butoir du 15 septembre, comme l’administration l’avait assuré ces derniers temps, mais qu’Obama ferait le bilan de la situation en fin d’année.

S’agit-il d’un changement de fond de la part de la Maison Blanche ou seulement d’une tentative de gagner du temps, alors que la contestation sociale continue à s’étendre aux Etats Unis, et que le Président est extrêmement fragilisé par l’échec patent de sa politique de réforme de la santé ?

La méfiance est de mise lorsqu’on sait que le rôle de Dennis Ross, conseiller de Barak Obama sur les questions du Moyen Orient, du Golfe, de l’Afghanistan, le Pakistan et l’Asie du Sud, a été renforcé depuis un certains temps. Or, en 2008, celui-ci fut le fondateur, avec Richard Holbrooke, émissaire spécial lui aussi des Etats-Unis en Afghanistan et au Pakistan, d’un groupe de pression intitulé United Against Nuclear Iran (Unis contre l’Iran nucléaire), qui vient de lancer mardi dernier, une pétition visant à contraindre Téhéran à renoncer au nucléaire par l’imposition des sanctions beaucoup plus dures.

http://www.solidariteetprogres.org http://www.solidariteetprogres.org



Mardi 15 Septembre 2009


Commentaires

1.Posté par nyassine le 15/09/2009 18:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ils ont enfin compris que la republique islamique ne tombera jamais, l'amour pour sa patrie combine de l'amour pour allah est invincible

2.Posté par Nang' le 15/09/2009 20:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"l'amour pour sa patrie combine de l'amour pour allah est invincible " = le pire des nationalisme combiné avec la bigoterie la plus stupide. C'est le genre de commentaires dont on aimerait se passer.

3.Posté par Rakovski le 15/09/2009 21:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Des propos justes et éclairés, bravo Nang'

4.Posté par me le 16/09/2009 00:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Puisque ces vermines de yankee surarmés ne savent que massacrer des civils innocents, on comprend qu'ils font dans leur froc quand en face y a des vrais combattants.
Alors, allez y en Iran, prendre la branlée que vous méritez depuis des lustres !

5.Posté par lion92 le 16/09/2009 09:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Laissons les Israéliens attaquer seuls l'Iran... Ils vont subir une défaite bien plus grande que celle du Liban. Lorsqu'ils auront compris que leur invincibilité n'est plus, ils devront accepter de négocier.

6.Posté par finalement... le 16/09/2009 10:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

vous n'avez pas encore compris qu'ils n'attaqueront jamais l'iran, qui sont par ailleurs alliés des états unies en irak? tout ceci sent la mascarade, c'est trop flagrant.

7.Posté par jo le 16/09/2009 10:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'Iran n'est que mascarade de ce qui se préparent réellement, les iraniens vendent du pétrole à Israël et Israël leur vend des matière première ainsi que des fruits et légumes, tout comme l'Egypte vend du gaz à Israël et Israël s'installent en Egypte construire des hôtels de luxe, l'Arabie saoudite a financé la guerre à gaza menés par Israël et aider par des paramilitaire Egyptiens contre le Hamas alors que le Hamas fut inventé par Israël pour combattre le Fatah de Yasser Arafat que lui même a été mis au pouvoir par les US, les Emirats arabe-unies ont une base française, pour faire face à une tentative d'annexions de l'Iran de l'île de siri sachant que le groupe TOTAL-ELF a plusieurs contrat avec l'Iran. Les Iraniens se cachent derrière le hezbollah et autre fractions résistantes ou terroristes pour certain, que dans leurs intérêt de sureté nationale tout comme l’alliance avec l’OTAN en Irak. Les USA ont fabriqués Al-Quaida + Talibans pour combattre l'empire soviétique en Afghanistan qu'ils combattent aujourd'hui avec l'aide de l'OTAN, la Géorgie et armée par Israël et les US, UK, la Russie gagne mais ne coupe pas ces liens avec l'OTAN il les aide à passer leur espace aérien pour l'Afghanistan, l'Azerbaïdjan majorité chiite proche d'Israël voir allié et l'Arménie orthodoxe proche de l'Iran. La Chine a un projet commun avec les USA "Project Blue", et s'allie pour réduire l'aide économique de la Corée du nord, problème de frontière non résolue, les USA, UK fournissent Taiwan et des régions séparatiste, Le Tibet, Xinjiang etc. L'Ukraine à une base militaire Russe Sébastopol en Crimée, se fait livré du gaz par les Russes alors que pour la plus part combattent sous couverture rebelle Tchétchènes avec des Estoniens, Lettons et Géorgien en Tchétchénie financé par ? Israël, USA, UK etc.

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires