Palestine occupée

Gaza: '... et maintenant on nous coupe l'électricité'



Aloufok.net
Lundi 20 Août 2007

photo: http://www.france-palestine.org
photo: http://www.france-palestine.org
La bande de Gaza continuait de souffrir lundi d'importantes coupures de courant après l'arrêt de l'unique centrale électrique du territoire.
Dans de nombreuses localités, en particulier dans la ville de Gaza, les générateurs privés fonctionnent à plein régime dans les maisons et commerces pour préserver les stocks de produits frais.

Au coucher du soleil, les lampes à gaz et les bougies sont allumées.
"Notre vie devient de plus en plus difficile. Les frontières sont fermées, il n'y a plus de travail, et maintenant on nous coupe l'électricité. Demain, on va nous couper les aides", affirme Oum Jaber, 40 ans, habitante de Gaza.

Le terminal de Nahal Oz, où transite le fioul alimentant l'unique centrale qui fournit entre 25 et 30% de l'électricité de la bande de Gaza, a été fermé jeudi "pour des raisons de sécurité" par les autorités d'occupation.

Trois générateurs ont en conséquence cessé de fonctionner vendredi, et le dernier a été mis à l'arrêt dimanche, a indiqué le directeur de la centrale, Rafik Maliha.
L'Union européenne, qui finance l'achat de ce carburant, a cessé ses paiements à la compagnie privée israélienne Dor Alon, qui approvisionnait la bande de Gaza.
"Nous avons temporairement suspendu le financement de la fourniture de fioul pour des raisons de sécurité", a déclaré dimanche soir à Bruxelles Antonia Mochan, porte-parole de la Commission européenne.

Avant le coup de force du 15 juin, qui a permis au Hamas de prendre le contrôle du territoire de Gaza, les Palestiniens payaient leur facture d'électricité à leur compagnie publique, qui reversait ensuite ces sommes au ministère palestinien des Finances.
Depuis cette date, a assuré un haut responsable palestinien du gouvernement de Salam Fayyad, la Hamas a remplacé le directeur de la compagnie, accusé de corruption, et a cessé de reverser cet argent aux autorités de Ramallah Cisjordanie.

L'UE, qui considère le Hamas comme une organisation "terroriste", effectue actuellement une "évaluation sécuritaire" de l'approvisionnement en carburant qui devrait prendre "de 24 à 48 heures", a indiqué Alix De Mauny, porte-parole de la Commission européenne à Jérusalem.
"Nous espérons ensuite reprendre le financement de l'approvisionnement, mais cela dépendra du résultat de cette évaluation", a-t-elle ajouté.

Pendant ce temps, le Hamas et le gouvernement de Fayyad s'accusent mutuellement d'avoir provoqué les coupures d'électricité, devenues une nouvelle pomme de discorde entre eux.
"Durant des semaines nous avions prévenu que Gaza serait plongée dans l'obscurité si le Hamas persistait à conserver les millions collectés auprès de la population et à les distribuer à la Force exécutive", a affirmé le ministre de l'Information Riyad al-Malki, depuis Ramallah.
Le Hamas a immédiatement riposté en tenant une conférence de presse à Gaza.
"Les fidèles du président palestinien Mahmoud Abbas ont accusé la Force exécutive de récupérer l'argent par la force pour servir ses propres intérêts, et ont accusé le Hamas d'utiliser l'argent de la compagnie d'électricité pour financer la résistance: tout cela vise uniquement à inciter les Européens à interdire l'approvisionnement en carburant", a affirmé Yahya Moussa, un député du Hamas.

Depuis le 15 juin, le Hamas accuse régulièrement Abbas et le gouvernement de Salam Fayyad de pousser la communauté internationale à exercer des pressions afin qu'il renonce au pouvoir à Gaza.

http://www.aloufok.net/article.php3?id_article=4089


Lundi 20 Août 2007


Commentaires

1.Posté par Honte aux fachistes européens le 20/08/2007 14:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Honte aux fachistes européens de ce qu'il font subir aux civils de Gaza!
Les merdocrates ne sont pas contents du résultats des votes?
Qu'ils aillent donc au diable ces hypocrites racistes et menteurs!

2.Posté par wameus le 20/08/2007 15:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Qui pourra alors s'en foutre, devenir un lâche complice inactif d'une nouvelle tâche ? Qu'allons nous dire à nos enfants quand ils ne comprendrons pas, comment nous aussi avons laissé faire ça, pour la sauvegarde de la race blanche ? Que le cauchemar recommence" (texte de lofofora)

3.Posté par free palestine le 20/08/2007 21:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

on leur expliquera que hitler était fleur bleue comparé à ces sanguinaires

4.Posté par Bakoun le 20/08/2007 23:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Patience.

C'est vrai que 40 ans de racisme criminel sioniste, ça commence à faire beaucoup.

Bien que leur pression sur le Peuple palestinien atteint aujourd'hui l'intolérable, bientôt l'humanité entière s'élévera contre cet apatheid antisémite des sionistes.

Leus efforts criminels s'avèrent être, des signaux forts de leur faiblaisse....

Allez, soyons patients "le dénoument approche"....

Et les palestiniens alors, pourront parcourir tout leur pays sans contraintes....

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires