Palestine occupée

Gaza à feu et à sang


Dans la même rubrique:
< >


Dimanche 2 Mars 2008

Gaza à feu et à sang
Les avions et les hélicoptères du régime sioniste ont une nouvelle fois pris pour cible une trentaine de localités au Gaza les mettant à feu et à sang. Au cours de ces dernières heures, plus de 100 Palestiniens sont tombés en martyr ou ont été blessés dont plusieurs enfants. Le ministre sioniste de la Guerre, Ehud Barak a parlé de l'imminence d'une attaque d'envergure contre la Bande de Gaza et son adjoint a même menacé les palestiniens d'un « nouvel holocauste ». Et le comble de ridicule est bien là ! Car depuis des années, le régime sioniste en jouant la carte de la victimisation se cache derrière ce prétendu génocide pour justifier ses politiques barbares et à présent, ce sont les autorités de ce régime qui parlent sans ambages et nulle honte du génocide des Palestiniens et de la réoccupation de la Bande de Gaza, et cela dans la conjoncture où depuis des décennies, aucun crime n'est autant réprouvé ni honni aux Etats-Unis d'Amérique ou en Europe que la mise en cause du mythe de l'Holocauste : ce sont bien en Occident que les chercheurs dans ce domaine sont traités à titre de coupables et qu'ils sont appelés à comparaître devant la justice comme de vulgaires criminels. Depuis des années, l'Occident a fermé ses yeux sur les crimes de guerre du régime de Tel-Aviv et les prétendus défenseurs des droits de l'Homme ne font que regarder complaisamment ces crimes. Depuis 60 ans, les Palestiniens paient le prix du soutiens tous azimuts des Occidentaux au régime factice d'Israël avec pour conséquence des menaces qui prennent aujourd'hui la forme d'une véritable guerre de nerf contre les Palestiniens. De toute évidence, la déception du régime Occupant Qods face aux Palestiniens et aux leaders de la résistance est trop grande pour qu'il agisse ainsi et qu'il emploie un tel langage. Quant à l'objectif de cette guerre totale, il est évident : cette guerre vise à créer le fossé entre les Palestiniens d'une part et la résistance de l'autre pour que les premiers renoncent à soutenir la seconde. Après leur vote pour le Hamas en janvier 2006, le Palestiniens se sont heurtés à des sanctions et à des punitions collectives mais la Bande de Gaza ne s'est jamais lassée de se défendre. La principale raison de la guerre totale que mène aujourd'hui le régime sioniste contre ces régions vient de l'inquiétude de Tel-Aviv quant à la possibilité de la formation d'un Etat indépendant palestinien dans les territoires occupés en 1967. Dans la conjoncture où une tragédie est en train de se créer dans la Bande de Gaza, l'Occident soutient le régime sioniste et le monde arabe ne fait qu'assister indifférent au massacre pour ne pas dire s'aligner sur la politique américain et israélien. Pourtant, les Palestiniens de la Bande de Gaza donneront une leçon exemplaire aux Occupant sionistes et cela par leur résistance, résistance qui a jusqu'à présent déconcerté la machine de guerre israélienne et qui l'anéantira tôt ou tard.

http://french.irib.ir http://french.irib.ir



Dimanche 2 Mars 2008

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires