ALTER INFO

Gaza: Chronique d’un massacre annoncé


Dans la même rubrique:
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 13:05 Formidable reprise économique aux USA

Jeudi 8 Décembre 2016 - 12:40 Fidel et le Che : deux politiques différentes


Ehud Olmert a adressé des voeux de fin d’année très particuliers aux habitants de Gaza : débarrassez-vous du Hamas, ou l’on vous massacre.

K. Selim - Le Quotidien d’Oran


Samedi 27 Décembre 2008

Gaza: Chronique d’un massacre annoncé

Le message est d’une grande limpidité. Les dirigeants israéliens multiplient les déclarations d’intention d’en découdre avec Gaza et d’en finir avec le Hamas. Ils le disent sur tous les tons et ils en informent les Etats occidentaux. Les seuls à ne pas entendre sont les dirigeants arabes, apparemment trop occupés aux libations de fin d’année.

Les dirigeants israéliens peuvent déjà se prévaloir d’un soutien en clair des gouvernements européens pour massacrer Gaza. Le 8 décembre dernier - et contre l’avis du Parlement européen -, ils ont décidé de renforcer les liens avec Israël. La pudeur politique des parlementaires européens, qui se sont refusés à adopter le projet alors que l’Etat hébreu ne respecte pas le moindre de ses engagements, a été balayée par les gouvernements européens.

Le Premier ministre Salam Fayadh avait supplié les dirigeants européens de ne pas le faire. Il sait désormais ce que pèse son appel. Rien. Les Européens ont fait circuler un gag : ce « rehaussement » de la relation entre l’UE et Israël va permettre à l’Europe d’être plus influente dans le « processus de paix ». On ne sait pas si les responsables de l’Autorité palestinienne « agréés » par l’Europe ont apprécié la finesse de l’explication... Ce « rehaussement » de la relation entre Israël et l’UE est intervenu une année après Annapolis, lorsque des centaines de Palestiniens ont été tués et que les colonies de peuplement se sont encore étendues. C’est donc une belle manière pour l’Europe de participer au « processus de paix ».

Mais avouons qu’elle n’est pas surprenante. Les Palestiniens, très politisés, ne sont pas autrement surpris. Ils savaient que les appels de Fayadh auprès des Européens seront inaudibles. Ils savent que les seuls propos de dirigeants palestiniens ou arabes « dignes d’être écoutés », ce sont les attaques virulentes contre le Hamas ou le Hezbollah. Dans le cas de Gaza et après la fin d’une trêve qui n’a jamais été respectée par Israël, ces attaques contre le Hamas permettent de déblayer le terrain au massacre annoncé.

Sur le fond, il n’y a aucun reproche à faire aux dirigeants européens. Ils suivent leurs penchants et quand ils ne détestent pas les Palestiniens, ils les considèrent comme une présence perturbante. Leur attitude est beaucoup moins critiquable que celle des responsables arabes qui ne font même pas mine de réagir verbalement, alors que l’on promet un massacre aux Palestiniens de Gaza.

Un ami palestinien de Gaza, qui a eu son mouton par un tunnel - et qui n’est plus du Fatah après l’avoir été et qui n’est pas du Hamas alors qu’il aurait pu l’être -, a résumé la chose : cachez Gaza que nous ne saurions voir !

Apparemment, ils font mine de croire, eux aussi, qu’Israël va se contenter de les « débarrasser » du Hamas, alors que toute son action vise à se débarrasser des Palestiniens... Serait-ce aussi le voeu secret de certains dirigeants arabes ?


27 décembre 2008 - Le Quotidien d’Oran

http://www.info-palestine.net/article.php3?id_article=5609



Samedi 27 Décembre 2008


Commentaires

1.Posté par redk le 27/12/2008 14:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ehud Hitler voila son vrai nom !!!!

2.Posté par anna le 27/12/2008 14:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

quelle sale gueule il a ce ehud hitler.

3.Posté par saladin le 27/12/2008 14:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

SHARON EST MORT MAIS LE GENOCIDE DU PEUPLE PALESTINIEN CONTINU.

COMMENT LE MONDE PEUT RESTYER INDIFFERENT LORSQUE L ON VOIT VOIT UN COLONISATEUR EXTERMINER UN PEUPLE QUI N A MEME PLUS DE QUOI SE NOURRIR.
COMMENT LES DIRIGEANT EUROP2ENS PEUVENT ILS SE DIRE CIVILISES EN LAISSANT UNE TELLE BARBARERIE QUI VISE EN MAJORITE QUE DES CIVILS FEMMES ENFANTS.
COMMENT LES DIRIGEANT ARABES PEUVENT ILS ROULER SUR L ' OR ET SE DIRE MUSULMANS ,ALORS QU 'ILS NE SONT MEME PAS CAPABLES DE FAIRE UN COMMENTAIRE SUR CE GENOCIDE PERPETRE PAR DES SIONISTES.

J AI HONTE DE NE POUVOIR RIEN FAIRE A MON NIVEAU ?
J AI HONTE D AVOIR COMME DIRIGEANTS ARABES DES DICTATEURS MARIONNETTES.
J AI HONTE D ETRE EUROPEEN ET DE VOIR QUE LES DIRIGEANTS EUROPEENS FONT SEMBLANT DE DEMANDER L ARRET DES VIOLENCES EN PALESTINES OCCUPEE ALORS QU ILS S EN FOUTENT PAS MAL.
JE REGRETTE QUE BUSH N EST PAS RECU LA PAIRE DE CHAUSSURE SUR SA FACE D HYPOCRITE CAR IL N A TOUJOURS PAS REMARQUE QU IL EST PLUS QU UN INCOMPETENT.INCOMPETENT.

4.Posté par ciborg le 27/12/2008 15:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Comme toujour on choisi le momment opportun, quand tous le monde est en féte !! . Pour çà et pour nuire on peut dire qu' ils sont tres forts . Encore une fois si Israel fait ce qu 'elle veut sur les territoires palestiniens et sur les populations Palestiniennes ,c'est en parti grace aux laches arabes notament les egyptiens. La tactique n'est pas nouvelle , on affame les populations ensuite on vient avec l'aviation pour donner le coup de grace , c'est identique comme pour l' Irak !!! En cette periode de fete qui va elever la voix ?? il n' y aura personne meme pas pour simplement condanmer ces actes sionnistes . L'année 2009 n'inaugure pas de belle choses au contraire avec en plus la crise ,nous aurons des momments difficiles et ils seront encore plus difficiles pour les Palestiniens .Pourquoi la communauté internationale
""democratique"" s'attaque a la Chine et ne dis rien contre les criminels Israeliens ?????????.

5.Posté par Yacine le 27/12/2008 17:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

" BRAVO PETIT ! " comme dirait le colonel Bigeard dans les Aurès.
/-/-/-/-/-/-/-/-/-/-/-/-/-/-/-/-/-/-/-/-/-/-/-/-/-/-/-/-/-/-/-/-/-/-/-/-/-/-/-/-/-/-/-/-/
Aux Palestiniens à qui depuis 1948 l'Occident fait payer ses crimes et ses dettes à l'égard des
Juifs.
A tous les Arabes humiliés et offensés à travers eux et avec eux.
Aux Français d'origine juive qui refusent d'être complices de cette ignominie.
— — ---
" En 1948, les Juifs savaient par expérience ce qu'ils faisaient; et ce fut leur suprême tragédie que la leçon tirée de leur affrontement avec les nazis les ait conduits non àéviter, mais à imiter certains des crimes commis par lesnazis contre les Juifs." Arnold Toynbee, A study of History
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------
" Même le rappel d'Auschwitz ne doit pas faire pression sur nous pour nous inviter à soutenir la mauvaise cause. Je parle en tant que marxiste d'origine juive qui a vu mourir une partie de sa famille à Auschwitz et qui a des parents en Israël ".
Isaac Deutscher dans sa dernière interview accordée à la New Left Review. (Été 1967)
------------------------------------------------------------------------------------------------------------
A Ehud ( en Arabe cela signifie "juif" ) Olmert : bravo petit ! Les Israéliens remettent enfin les "ratons" de Gaza à la raison, comme des Grands, et tout seuls cette fois, sans l'aide de la France et de l'Angleterre comme en 1956. Pour un pays qu'on nous annonçait menacé d'extermination, voilà un retournement de situation qui tient du prodige.du miracle. C'est à des miracles de ce genre que l'on reconnaît sans doute qu'un peuple est le Peuple Élu. " L' an prochain à Jérusalem? " On y est . L'an prochain et pourquoi pas tout de suite, au Caire, à Damas, à Amman, puis à Tunis, à Alger et à Rabat, à Téhéran ?
.Mais, il y a des actes de guerre qui coutent chers. Elle a fait perdre définitivement à Israël, devenant un occupant comme les autres, une bonne part du capital de sympathie que lui valait le martyre des Juifs sous le nazisme. Elle l'a privé surtout de son arme psychologique irremplaçable qui transforme ses adversaires politiques en statues de sel : l'infamante accusation d' antisémitisme systématiquement portée contre ceux qui, se refusant à tout confondre-question juive et problème israélien -, n'acceptaient pas d'approuver, en mémoire des innocentes victimes du nazisme, la politique d'Israël depuis son imposition en Palestine.
De fait antisémitisme et sionisme sont aussi nécessaires l'un à l'autre que le gendarme et le voleur. Étant donné les spoliations auxquelles les Israéliens se livrent en Palestine, au détriment des Arabes, depuis la création d'Israël, l’image est d'une rigoureuse exactitude.
« Les canonnières ont encore du bon » diraient les nostalgiques des empires coloniaux. En fait de canonnières, il s'agit de F15 et ses missiles Air-sol « pour servir la paix » ! Avant de s'occuper du sort des innombrables réfugiés, des assiégés, il faut que les Palestiniens et les États arabes reconnaissent Israël, c'est-à dire qu'on leur demande une capitulation politique avant même de négocier avec eux... », d'annexion des territoires occupés préconisés par le mouvement « Pour le plus grand Israël » (une formule qui rappelle fâcheusement l'expression nazie « du Grand Reich » de triste mémoire) qui constitueraient une trahison des buts de
la guerre des 6 jours : « Nous rejetons la restitution inconditionnelle des territoires occupés, mais les plans d'annexion mettent en danger le caractère juif de l’État d'Israël et sa nature humaine et démocratique. Israël doit s'abstenir de toute mesure entraînant l'éviction, l'humiliation ou la négation des droits des peuples des territoires occupés.» Mais très vite,Les «faits » accomplis ont prévalu sur les résolutions de l'O.N.U. Ben Gourion a eu raison.
Les Juifs d'aujourd'hui ne sont plus derrière les barbelés mais de l'autre côté. Qu'ils ne souffrent plus et ne sont plus humiliés, mais qu'ils font souffrir et humilient. Qu'ils ne portent plus l'uniforme rayé des camps de concentrations nazis, mais l'uniforme de «Tsahal» qui se conduit comme une armée d'occupation, ni plus ni moins .« Les derniers des justes » veulent pouvoir commettre les dernières des injustices en toute bonne conscience, en toute liberté. Ils trafiquent des cadavres comme jadis des clercs peu scrupuleux trafiquaient des indulgences. On fait encore violence à la mémoire des victimes juives du nazisme De leurs cadavres, les sionistes en tirent des alibis. Et, le comble de l' ironie du sort, ils ont leurs Juifs : les Palestiniens.
« Bravo petit » comme dirait Bigeard dans les Aurès Il semble pourtant que cette dernière agression d'Israël contre les assiégés de Gaza, ait commencé d'ouvrir les yeux de beaucoup de ceux qui ont été si longtemps abusés par une information toute acquise à l'État sioniste à l'exception, bien sûr,de ceux qui veulent les tenir fermés.

6.Posté par Yacine le 27/12/2008 18:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

BRAVO PETIT ! Comme dirait Bigeard dans les Aurès.
Aux Palestiniens à qui depuis 1948 l'Occident fait payer ses crimes et ses dettes à l'égard des
Juifs.
A tous les Arabes humiliés et offensés à travers eux et avec eux.
Aux Français d'origine juive qui refusent d'être complices de cette ignominie.
— — ---
" En 1948, les Juifs savaient par expérience ce qu'ils faisaient; et ce fut leur suprême tragédie que la leçon tirée de leur affrontement avec les nazis les ait conduits non àéviter, mais à imiter certains des crimes commis par lesnazis contre les Juifs." Arnold Toynbee, A study of History
---------------------------------------------------------------------
" Même le rappel d'Auschwitz ne doit pas faire pression sur nous pour nous inviter à soutenir la mauvaise cause. Je parle en tant que marxiste d'origine juive qui a vu mourir une partie de sa famille à Auschwitz et qui a des parents en Israël ".
Isaac Deutscher dans sa dernière interview accordée à la New Left Review. (Été 1967)
------------------------------------------------------------------------------------------------------------
A Ehud ( en Arabe cela signifie "juif" ) Olmert : bravo petit ! Les Israéliens remettent enfin les "ratons" de Gaza à la raison, comme des Grands, et tout seuls cette fois, sans l'aide de la France et de l'Angleterre comme en 1956. Pour un pays qu'on nous annonçait menacé d'extermination, voilà un retournement de situation qui tient du prodige.du miracle. C'est à des miracles de ce genre que l'on reconnaît sans doute qu'un peuple est le Peuple Élu. " L' an prochain à Jérusalem? " On y est . L'an prochain et pourquoi pas tout de suite, au Caire, à Damas, à Amman, puis à Tunis, à Alger et à Rabat, à Téhéran ?
.Mais, il y a des actes de guerre qui coutent chers. Elle a fait perdre définitivement à Israël, devenant un occupant comme les autres, une bonne part du capital de sympathie que lui valait le martyre des Juifs sous le nazisme. Elle l'a privé surtout de son arme psychologique irremplaçable qui transformait ses adversaires politiques en statues de sel : l'infamante accusation d' antisémitisme systématiquement portée contre ceux qui, se refusant à tout confondre-question juive et problème israélien -, n'acceptaient pas d'approuver, en mémoire des innocentes victimes du nazisme, la politique d'Israël depuis son imposition en Palestine.
De fait antisémitisme et sionisme sont aussi nécessaires l'un à l'autre que
le gendarme et le voleur. Étant donné les spoliations auxquelles les Israéliens se
se livrent en Palestine, au détriment des Arabes, depuis la création d'Israël, l’image est d'une rigoureuse exactitude.
« Les canonnières ont encore du bon » diraient les nostalgiques des empires coloniaux. En fait de canonnières, il s'agit de F15 et ses missiles Air-sol « pour servir la paix » ! Avant de s'occuper du sort des innombrables réfugiés, des assiégés, il faut que les Palestiniens et les États arabes reconnaissent Israël, c'est-à dire qu'on leur demande une capitulation politique avant même de négocier avec eux... », d'annexion des territoires occupés préconisés par le mouvement « Pour le plus grand Israël » (une formule qui rappelle fâcheusement l'expression nazie « du Grand Reich » de triste mémoire) qui constitueraient une trahison des buts de
la guerre des 6 jours : « Nous rejetons la restitution inconditionnelle des territoires occupés, mais les plans d'annexion mettent en danger le caractère juif de l’État d'Israël et sa nature humaine et démocratique. Israël doit s'abstenir de toute mesure entraînant l'éviction, l'humiliation ou la négation des droits des peuples des territoires occupés.» Mais très vite,Les «faits » accomplis ont prévalu sur les résolutions de l'O.N.U. Ben Gourion a eu raison.
Les Juifs d'aujourd'hui ne sont plus derrière les barbelés mais de l'autre côté. Qu'ils ne souffrent plus et ne sont plus humiliés, mais qu'ils font souffrir et humilient. Qu'ils ne portent plus l'uniforme rayé des camps de concentrations nazis, mais l'uniforme de «Tsahal» qui se conduit comme une armée d'occupation, ni plus ni moins .« Les derniers des justes » veulent pouvoir commettre les dernières des injustices en toute bonne conscience, en toute liberté. Ils trafiquent des cadavres comme jadis des clercs peu scrupuleux trafiquaient des indulgences. On fait encore violence à la mémoire des victimes juives du nazisme De leurs cadavres, les sionistes en tirent des alibis. Et, le comble de l' ironie du sort, ils ont leurs Juifs : les Palestiniens.
« Bravo petit » comme dirait Bigeard dans les Aurès Il semble pourtant que cette dernière agression d'Israël contre les assiégés de Gaza, ait commencé d'ouvrir les yeux de beaucoup de ceux qui ont été si longtemps abusés par une information toute acquise à l'État sioniste à l'exception, bien sûr,de ceux qui veulent les tenir fermés.

7.Posté par letnis le 27/12/2008 19:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

a la création de ce cancer d'Israël en plein cœur du monde musulmans,ils ont programmer la domination de toute la région et le petit Israël deviendra le grand ISRAEEEEEL, mais hélas pour eux .ils sont entreint de se faire encercle derrière un mur pour que leurs faire sonne .
les palestiniens sortent toujours unis et forts.
ou est SHARON s.v.p ???? mais la Palestine et toujours la ,,,,,,,
ISRAËL n'a pas avancer d'un centimètre ,elle ne fait que tourner en rond jusqu'à sa fin,,,,,

8.Posté par Saber le 27/12/2008 22:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

TETE DE CRIMINEL

9.Posté par Khaled le 27/12/2008 23:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Dans tous les domaines ils tournent en rond , ils minorent leurs exactions sur la Palestine et passent pour des victimes aux yeux du monde, c'est plus qu'un état colonisateur. C'est un état terroriste. Ils utilisent des moyens disproportionnés et bénéficient de l'appui des états europeens qui blâment constamment les Palestiniens alors qu'ils resistent devant une oppression. Les armes ne sont pas égales mais la victoire peut être proche, pour ça tous les peuples de la région doivent se liguer contre Israël.

10.Posté par witness le 28/12/2008 00:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

DOCUMENT.EXTRAITS DES ARCHIVES DU CICR.
Comité international de la Croix-Rouge . CICR. Genève.
Quand le CICR sécurisait Jérusalem. Mai 1948.
Mai 1948, Jerusalem. Lors d'une trêve, un délégué du CICR traverse la ligne de feu pour chercher les dépouilles de combattants dans le quartier de Katamon.
De Reynier (1) n'a pas le temps de savourer sa réussite. Un coup de téléphone affolé du Haut Comité arabe le prévient d'un massacre aux abords de Jérusalem dans un village appelé Deir Yassin
Les faits sont encore frais dans sa mémoire quand il envoie son rapport dactylographié à Genève. Décrivant les forces de l'Irgoun, la milice extrémiste juive qui vient d'assassiner 200 villageois, il n'épargne aucun détail. «Je voyais beaucoup de soldats aller et venir, tous armés jusqu'aux dents, la plupart avec un couteau arabe à la ceinture. L'un d'entre eux m'a fièrement montré son couteau, long de soixante centimètres, large de dix, aiguisé des deux côtés et encore plein de sang.» Ou encore: «Environ 150 cadavres n'ont pas pu être conservés dans le village vu le danger représenté par la décomposition des corps. Ils ont été ramassés, transportés à peu de distance et jetés dans un grand trou.» Enfin, plus loin: «Je repose pour la xième fois la question des blessés et froidement le chef me répond: 'Nous n'avons pas encore nettoyé toutes les maisons du village mais je puis vous affirmer qu'il ne reste ou restera aucun Arabe vivant ici.» De Reynier ne parviendra à trouver que trois survivants, deux femmes et une fillette blessée. Revenu à Jérusalem, il ne mâche pas ses mots devant les responsables de l'Agence juive, la rendant responsable du massacre même si celle-ci dit n'avoir aucune prise sur les combattants de l'Irgoun (qui sont dirigés par Menahem Begin).
(1) De REYNIER ( délégué représentant le CICR )

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires