Palestine occupée

Gaza : 5 morts dans un attentat‎



Samedi 26 Juillet 2008

Gaza : 5 morts dans un attentat‎
Au moins 5 Palestiniens ont été tués dans l'explosion d'une ‎voiture piégée à Gaza. Selon la DPA allemande, l'explosion d'hier ‎soir d'une voiture piégée a fait 5 morts dont une fillette et 4 ‎membres des brigades d'Ezzedin Qassam, aile militaire du Hamas ‎et plus de 20 blessés. Certaines sources ont fait état de la mort de 6 ‎personnes dans cette explosion. Les brigades d'Ezzedin Qassam a ‎accusé le régime sioniste d'être impliqué dans cet attentat. Et ce ‎alors que Khalil Al-Hayah un membre du haut rang du Hamas a ‎accusé implicitement le Fatah d'être responsable de cet acte ‎terroriste avant de souligner que les attentats de ces deux jours ‎portaient de l'eau au moulin de Tel-Aviv et n'avait d'autre résultat ‎que de perturber la stabilité sécuritaire dans la Bande de Gaza. Le ‎Fatah a démenti d'être impliqué dans ces attentats. Une bombe a ‎explosé également hier dans le café Aljezirah dans le bâtiment des ‎journalistes palestiniens laissant un mort et 4 blessés. Une autre ‎bombe a explosé devant la maison de Marvan Abouras, député et ‎chef de la délégation des oulémas palestiniens lié au Hamas à Gaza ‎infligeant des dégâts mais sans aucune perte. ‎

Dernières évolutions de Gaza après l'explosion de vendredi ‎soir

Dans l'explosion survenue vendredi soir près de la ‎ville de Gaza, le mouvement de la Résistance islamique de ‎la Palestine (Hamas) voit la trace des éléments intérieurs ‎stipendiés par le régime sioniste. Une voiture piégée a ‎explosé vendredi soir sur la route riveraine à proximité de ‎Gaza ville. Au moins 5 effectifs de la force de sécurité ‎palestinienne issue du Hamas sont tombés en martyrs et ‎plus d'une vingtaine de personnes ont été blessées dans ‎cette explosion. Dans un communiqué cité par la DPA ‎allemande, le mouvement Hamas a condamné cet acte ‎terroriste et averti que ses auteurs seraient prochainement ‎arrêtés et punis. Une réunion urgente était prévue pour ce ‎samedi dans l'après midi au sein du gouvernement élu ‎palestinien, à Gaza, pour évaluer la situation. Dans les ‎discours séparés, des hauts responsables du Hamas ont ‎demandé aux groupes palestiniens dont et surtout le Fatah ‎de Mahmoud Abbas de clarifier leur position envers ce ‎nouveau crime. Khalil Al-Hayya, important membre du ‎Hamas dont le fils a été lui aussi blessé dans l'explosion de ‎vendredi soir à Gaza a, implicitement, attribué le crime, au ‎mouvement Fatah. « Les explosions qui se sont produites ‎ces deux derniers jours à Gaza visent à satisfaire les intérêts ‎du régime sioniste et ont pour l'objectif de troubler la ‎stabilité sécuritaire dans la bande de Gaza », ajoute Al-‎Hayya. Un autre membre du mouvement Fatah qui a ‎préféré l'anonymat a même affirmé que les forces du ‎Hamas avaient arrêté une centaine de ses camarades du ‎parti soupçonnés d'implication dans l'explosion de ‎vendredi soir de Gaza. Quelques heures après l'explosion ‎sanglante de la voiture piégée à Gaza, vendredi soir, deux ‎autres explosions ont secoué la ville dont l'une dans le ‎domicile de Marvan Abou Raas, un leader du Hamas qui a ‎échappé saint et sauf de l'attentat.

http://french.irib.ir http://french.irib.ir



Samedi 26 Juillet 2008


Commentaires

1.Posté par Samuel le 28/07/2008 00:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Curieux que vous nayez pas accuse les Israeliens.. Ni pour les morts de Triipoli non plus... vous manquez a vos obligations

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires