Politique Nationale/Internationale

GAZA - Sarkozy a fait le mauvais choix


Le président français Nicolas Sarkozy a déçu les espoirs de centaines de milliers d'Arabes et de musulmans, le 5 janvier, quand il a révélé sa partialité et son soutien total au massacre israélien en cours à Gaza. Il a confirmé la déchéance morale de l'Occident démocratique et civilisé quand il a blanchi le bourreau et blâmé la victime. Il est consternant que le pays des libertés et des valeurs de justice et de défense des faibles soit tombé si bas, alors qu'on voit sur les écrans du monde entier les images de dizaines d'enfants déchiquetés par les missiles israéliens.

Par Abdel Bari Atouan
Article paru dans Courrier International


Jeudi 22 Janvier 2009

Jérusalem, dimanche 18 janvier. Alors que Gaza n'a pas encore retrouvé tous ses morts ensevelis sous les décombres, les dirigeants européens, hilares, à la table du criminel de guerre Olmert.
Jérusalem, dimanche 18 janvier. Alors que Gaza n'a pas encore retrouvé tous ses morts ensevelis sous les décombres, les dirigeants européens, hilares, à la table du criminel de guerre Olmert.
Sarkozy n'est pas venu dans la région pour chercher un cessez-le-feu. Il est venu pour offrir à Israël une couverture européenne et pour permettre de poursuivre l'holocauste d'une population isolée, assiégée et affamée. Chaque jour, les éléments de la conspiration apparaissent un peu plus clairement.

Après le silence occidental et le blocage de toute résolution condamnant Israël par les Etats-Unis et les membres permanents européens du Conseil de sécurité, voici le président français qui s'exprime à Ramallah, le siège de l'Autorité palestinienne de Mahmoud Abbas, pour déclarer que "le Hamas porte une grande responsabilité dans les souffrances des Palestiniens à Gaza".

Voilà l'hypocrisie de l'Occident, qui a conduit le monde dans la situation dramatique dans lequel il se trouve, pris entre la montée de la violence et du terrorisme d'une part, l'effondrement économique de l'autre.

Il est évident que le gouvernement français soutient ce massacre. Depuis la visite surprise de la ministre israélienne des Affaires étrangères Tzipi Livni, le 1er janvier à Paris, la position officielle de la France ne consiste plus à chercher un cessez-le-feu mais à avaliser la poursuite des opérations israéliennes. Le véritable objectif n'est pas de faire cesser les tirs de roquettes, mais de produire un changement de régime, c'est-à-dire de faire tomber le Hamas et de remettre Gaza sous la tutelle de l'Autorité de Mahmoud Abbas.

Israël suit l'exemple de son maître américain. George Bush a
réussi des changements de régime en Irak et en Afghanistan. Pourquoi donc Israël se priverait-il d'essayer d'en faire autant avec le gouvernement de Gaza, même s'il a été librement élu ? Tel-Aviv prend prétexte des tirs de roquettes, à défaut de fosses communes, de liens avec Al-Qaida ou d'implication dans les attentats du 11 septembre 2001 que la CIA avait inventés à propos de l'Irak.

Les Israéliens ont eu recours au siège pour affamer les Gazaouis, les mettre à genoux et les pousser à se dresser contre le gouvernement du Hamas. Cela n'ayant pas eu les effets escomptés, ils ont lancé des raids aériens. Cela n'ayant toujours pas suffi à briser la Résistance, ils ont entrepris une opération terrestre. Or, comme les Américains en Irak et en Afghanistan, les
Israéliens vont s'embourber à Gaza, après avoir fait des milliers de morts. Israël est toujours sorti affaibli de ses dernières guerres. Il en sera de même à Gaza, qui est pourtant le maillon le plus faible de l'"axe du mal".

Mahmoud Abbas a confirmé, le 5 janvier, qu'il ne reviendrait pas à Gaza sur des chars américains. Cela ferait de son gouvernement une sorte de régime de Vichy, ce régime de collaboration installé en France par les nazis. Pourtant, il se pourrait bien que Sarkozy tente de promouvoir une telle idée.

Source : Al-Quds Al-Arabi
http://ism-france.org/news/article.php?id
 


Jeudi 22 Janvier 2009


Commentaires

1.Posté par ali le 22/01/2009 12:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ouais, bof, il ne faut pas juger les actes mauvais mais regarder comment ces actions presentes dessinent le futur : au final, israel et abbas passent pour des cons grace a Sarko, la France passe pour islamophobe et pro sioniste aveugle. C est la verite !
Ce qu il va se passer, c est que le Hamas qui a ete elu democratiquement va se renforcer ! et j espere qussi, mais ca, ca depend d autres parametres, que les musulmans vont arreter de se tirer dessus entre chiites, sunites, achemides, ....

2.Posté par tonton le 22/01/2009 12:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ali, mon frère, je te suis dans tes commentaires...mais je nuance : les chiites et sunnites ne se tirent pas dessus...ce sont le Mossad, la CIA et autres services secrets qui tentent de nourrir et de réveiller cette vielle hostilité...si ces 2 frères ennemis se tiraient dessus, il y aurait beaucoup plus de dégâts.

Le problème, c'est qu'ils sembles que nous sunnites et que les chiites ne se sentent pas prêts à s'unir et c'est bien dommage.

3.Posté par lotfi le 22/01/2009 13:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Un peu comme tonton.

Au Liban, ils (Israël/Arabie-Saoudite/US) ont aussi tenté de raviver les conflits inter-confessionnal entres Chiites, Sunites, Chrétiens Druzes, maronites... comme lors de précédentes guerres civiles. Et ça n'a pas fonctionné.

Le problème d'aujourd'hui, ce sont les lignes de conduite de certains pays, dits modérés, qui agissent d'une manière aveugle, hypocrites et ne suivant que les consignes d'Israel et ses copains. Des pays comme l'Egypte et la Jordanie (malgré une population hostile au pays usurpateur) et surtout l'Arabie-saoudite (et quelques autres pays du golf certainement) qui voue une haine contre le HAMAS.

L'article du réseau voltaire qui sous-entendait que l'Arabie ait été jusqu'à financé le massacre de Gaza ne doit pas être loin de la vérité.


Mais au final, pas mal de ces pays sortent de ce conflit un peu plus affaibli. En tous les cas, nous, petits gens, nous n'oublierons jamais l'horreur de Gaza!

4.Posté par Pierre le 22/01/2009 18:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce sont des psychopathes !
Sans aucun doute les humains les plus malheureux
malgré leur sourire...
Leur place est dans un asile de fou !!!!!!!!
J'ai vraiment pitié d'eux ; vivre sans sentiment
c'est à mon avis l'enfer le plus terrible qu'on puisse imaginer.

5.Posté par bledmiki-99 le 22/01/2009 18:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pierre,
si...si...ils ont en des sentiments, mais c'est des sentiments de supériorité, et c'est là où c'est grave !

6.Posté par Intellecterroriste69 le 23/01/2009 10:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vous êtes au courant des réserves gazières offshore découvertes au large de Gaza!? 39 milliards de mètres cubes! 60% aux Palestiniens, évidemment ça a fait grincer des dents chez les sionistes qui se sont servis de l'excuse terroriste pour spolier les Palestiniens en complète violation du droit international!!!!!

On comprend vachement mieux pourquoi l'Europe, qui cherche à diversifier ses approvisionnements a littéralement fermé les yeux sur ces crimes de guerre, et pourquoi le conflit gazier Kiev-Moscou!!!

Business is business, la prière de Nicolas avant d'aller se coucher...

Amicalement

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires