Actualité nationale

France : Stationnement gênant, mais...


Dans la même rubrique:
< >

Jeudi 14 Novembre 2019 - 00:30 13-Novembre et Israël : l'omerta continue



georges zeter
Vendredi 7 Juin 2019

France, pays du floue artistique concernant l’application des lois et règlements ; Pays ou la langue participe grandement à cette dérive ; Un exemple :«Stationnement gênant», comment interpréter cela ? Je peux me garer mais en faisant attention de ne pas gêner ? Gênant, mais pas tant que ça ? Ou comme sur la photo : «tout véhicule gênant sera susceptible d’être conduit à la fourrière»...Susceptible... Ces cas définissent assez bien ce qui se passe chez nous : l’ouverture à l’interprétation personnelle, et donc, la possibilité de discutailler jusqu’à plus soif afin de savoir si ces panneaux veulent dire : interdit ou bien, pas, fourrière ou pas ? En d’autres contrées, c’est simple : interdit de stationner sous peine de 250 dollars – contactez la fourrière au 0....... Simple non ? Surement beaucoup trop simple pour un esprit français pur jus beaujolais : Qui bien souvent pense une chose, en dit une autre et en fait une troisième, d’ailleurs, sur tous frontons de mairie il faudrait inscrire : «Pourquoi faire si simple alors que cela peut être si compliqué»... Ubu mâtiné Kafka...Vous me direz chaque culture à ses aberrations, y’en a même qui roulent à gauche, ou qui mange avec des baguettes, c’est dire !
Pourquoi ce préambule dudule ?
M’étant pas mal promené de par ce monde, moult fois j’ai vu mes compatriotes dans des situations impossibles, voir explosives avec les autorités locales. Il faut savoir que dans la majorité des pays développés, le règlement c’est le règlement et il n’y a pas à discuter : vous faites une erreur, vous payez cash et surtout vous vous taisez ; le fameux... oui mais (yes but)... à proscrire ! Dans les contrées «non-développées», glisser un billet en jugeant intelligemment la taille de la coupure, car pas assez, est une insulte, trop, c’est du racket, mais encore ne pas argumenter et faire amende honorable. Bref, nous parlons spécificité française.
Un ami de Paris à Los Angeles vint me visiter, je lui donnais deux recommandations à suivre à la lettre sous peine de grosses frayeurs : 1) - Ne pas se faufiler entre les files de voitures pendant les embouteillages sur le highway 10, 2) - surtout, lorsque les flics stoppent, rester assis, garder les mains sur le volant et ne pas bouger un cil. Et bien, il fit carton (si j’ose) plein. En plein trafic comme tout bon parisien - rien à glander des autres - je change de file, de file, de file jusqu’à ce qu’un mec excédé lui envoie une insulte lui disant de rester tranquille, et erreur, il l’a ramena...Histoire véridique : le mec sortie de sa boite à gant un flingue gros comme ça, et tira une balle dans son capot ! Je ne sais pas si mon pote va toujours à L.A, mais ce qui est certain c’est qu’il doit se tenir pénard : keep your line pal and shut the fuck up!!! pour résumer ! Quelques jours plus tard au crépuscule, alors qu’il prenait un corner un peu trop rapidement, il est pris en chasse par une bagnole de cops. Il s’arrête sur le bas coté et cet idiot descend de la voiture...Mis en joue par les deux cowboys, étaler sur le sol, menotté dans le dos, bien secoué et vérification d’identité, amende en cash. Un français n’a pas l’habitude de se faire pointer des flingues sur lui gros comme des canons de porte-avions et avec une belle peur à la clé, et des anecdotes savoureuses à raconter à ses amis lors de son retour...Des histoires comme celles-ci je pourrai en conter un bouquin entier, car, c’est mon observation, mais mes chers compatriotes sont peu armés (sans jeu de mot) pour la découverte du reste du monde. Il faut savoir que chez eux, en Gaule, presque tout est acceptable et les règles sont bafouées à chaque seconde, ça avait même un non il n’y a pas si longtemps : le système D (‘’D’’, comme démerde)...
Pourquoi cette anecdote Bernadotte ?
Mai 2019 : le Français Félix Dorfin condamné à mort pour trafic de drogue en Indonésie. Il a rejoint un autre Français dans le couloir de la mort, Serge Atlaoui, condamné en 2007 également pour trafic de drogue et toujours incarcéré. Et que le gouvernement intervient pour plaider la cause de ces deux ressortissants et que des comités de soutient, et que des cagnottes et que...Pourtant, à l’aéroport de Jakarta il est écrit en énorme : «attention ! Peine de mort pour trafique de drogue»...D‘accord, l’anglais n’est pas la tasse de thé des french, mais tout de même... Etre autant averti devrait décourager...Que nenni, car, dans le cerveau français, tout signe impératif est prit au second degré du style : mouais, ils disent ça mais c’est du pipeau...Ben non ! Ils avertissent et font ! Ces indonésiens ancienne colonie hollandaise, les bataves leur ont légué ça : un homme averti est prévenu, et donc, sait ce qu’il encoure...Vous êtes d’accord qu’on est fortement éloigné d’un hypothétique «attention ! Il serait gênant que vous ayez de la drogue sur vous sous peine d’une hypothétique mise en accusation»...Bon, d’accord, j’exagère, mais c’est l’esprit. Ici on est un prévenu, là bas un accusé.
En résumé, comme enseignant je le vois chaque jour avec mes eleves : il est très difficile de faire respecter une consigne, et si cette consigne n’est pas appliquée, devrait en résulter un avertissement, une punition...L’élève va commencer par dire «oui m’sieur mais....blablabla...» Puis si cela va plus loin, le principal va provoquer une concertation, puis plus loin, une rencontre parents/prof, pour bien souvent aboutir à un pas grand-chose. Alors qu’au départ, la consigne est claire...Comme de l’eau de roche....Coulant d’un ruisseau détourné.
Je propose donc, que chaque français qui sort du territoire reçoive un petit livre lui apprenant comment «ca se danse ailleurs» car, si la France fut universelle et donna le tempo, Voltaire et les autres sont bien morts et enterrés.

Georges Zeter/juin 2019

Ps : énormément d’australien et d’américains se font arrêter en Indonésie pour trafic de drogue...Et là, eux, sont certainement des suicidaires, car, ils connaissent les règles depuis leur tendre enfance. Des fous !



Jeudi 6 Juin 2019


Commentaires

1.Posté par menard le 07/06/2019 17:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Les Etats - unis soit disant pays de la liberté c est 5% de la population planétaire et 25% de prisonniers à eux seuls sur leur territoire 1/4 prisonnier dans le monde est américain, et il faut en plus voir les conditions de détention communautarisées, violentes etc... Schizophrène aux USA vous êtes incarcérés il n'y a pas d'hôpitaux psychiatriques publiques la prison sert à ça, la bas c'est un business.
Les Etats unis c'est 150 de ségrégation raciale, entre les blancs et les noirs, c'est l'extermination des amérindiens et le reste vivant dans des réserves.
Les Etats-unis c'est l'épicentre de la violence, les gangs, les tueries de masse, les armes, la malbouffe, l'esclavage par de petits boulots mal payés, la vie chère, la drogue paradis artificiel, l'enfer sur terre, tellement que les habitants souffrent. un pays géré par d'anciens renégats, repris de justice, assassins venus de tous pays.
Si ce pays est un exemple de ce que doit être la vie ici bas, alors c'est qu'on doit être très différent cher monsieur, moi personnellement même si il est dit que l'homme devra lutter sur cette terre je n'aime pas forcément être traité comme un moins que rien, rabaissé par des comportements et attitudes dégradantes me soumettre aveuglément à des lois injustes dégradantes et débiles sous prétexte que tous le monde les respecte.
leur pays du diable ils peuvent se le garder, leur carte verte aussi et leur constitution je m'en sers de papier toilette tous les jours et je mange pas d'hamburgers.

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES


Publicité

Brèves



Commentaires