Politique Nationale/Internationale

France : Nos casques bleus étaient à deux doigts de tirer sur un avion israélien au-dessus du Liban



Samedi 11 Novembre 2006

Soldats français de la FINUL patrouillant, le mois dernier,
Soldats français de la FINUL patrouillant, le mois dernier,


The Associated Press
Publié dans Haaretz, le 9 novembre 2006
article original : "France: Our UN troops almost fired at IAF aircraft over Lebanon"



La ministre française de la défense, Michèle Alliot-Marie, a déclaré que le mois dernier les survols du Liban par l'Armée de l'Air d'Israël ont failli causer une "catastrophe", avec les casques bleus français à deux doigts de tirer sur des avions israéliens.

Mercredi dernier, Michèle Alliot-Marie a déclaré aux députés de l'assemblée nationale que cet incident s'est produit le 31 octobre, lorsqu'une escadre d'avions de combat israéliens F-15 a piqué sur les positions des soldats français au Sud-Liban.

Ces avions étaient "clairement en position d'attaque", a-t-elle déclaré, dans un commentaire diffusé jeudi sur RTL. Les soldats français ont répliqué en armant un missile anti-aérien et ils ont été à deux doigts de le tirer sur les avions.

"Nos soldats ont failli ne pas pouvoir éviter la catastrophe"
, a déclaré Alliot-Marie. "Dans ces circonstances, nos soldats se retrouvent en position de légitime-défense où ils doivent tirer."

Pourquoi les soldats français ont décidé de ne pas tirer n'était pas immédiatement clair.

Les officiels français se sont régulièrement plaints que les survols du Liban par Israël sont contraires à la résolution 1701 du Conseil de Sécurité, incluant un cessez-feu qui a mit fin, le 14 août dernier, à 34 jours de combat entre Israël et les combattants libanais du Hezbollah.

Cette résolution appelle les deux camps à respecter la frontière établie par l'Onu, connue sous le nom de Ligne Bleue et dessinée après qu'Israël a mis fin à son occupation de 18 ans, en 2000, du Sud-Liban.

Le chef de la FINUL, le général français Alain Pelligrini, a dit le mois dernier que les survols violaient la résolution du cessez-le-feu et a prévenu que la force pourrait être utilisée pour faire cesser ces incursions.

Traduit de l'anglais par [JFG-QuestionsCritiques]


Samedi 11 Novembre 2006


Commentaires

1.Posté par ALI14 le 12/11/2006 20:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

FALLAIT TIRER SUR LES SIONISTES

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires