FRANCE

Fourest et Chalghoumi, célébrés par un ex-agent du Mossad favorable à la torture


Dans la même rubrique:
< >

Vendredi 26 Avril 2019 - 00:30 Rubrique : actualité du déshonneur



Hicham Hamza
Samedi 13 Juin 2015

Fourest et Chalghoumi, célébrés par un ex-agent du Mossad favorable à la torture
INFO PANAMZA. Caroline Fourest et Hassen Chalghoumi ont été invités à Washington par Memri, une officine de propagande dirigée par l'Israélien Yigal Carmon, ex-colonel du renseignement et partisan de l'usage de la torture.

On appelle cela un "réseau".

 

Le 27 mai, Panamza révélait que Mohamed Sifaoui, fondateur d'une association dédiée à perpétuer "l'esprit Charlie" du 11 janvier et à lutter contre le "complotisme", était un proche des services secrets israéliens. Extrait : 

Depuis le 15 septembre , Mohamed Sifaoui, soutien zélé  de Bernard-Henri Lévy collabore  ainsi avec une officine singulière du paysage géopolitique : Memri (acronyme pour "Institut de recherche des medias du Moyen-Orient"), une association américaine fondée  par Yigal Carmon , ex-militaire  israélien du renseignement. Particularité de ce dernier: avoir défendu l'usage de la torture  à l'encontre de Palestiniens suspectés d'éventuels agissements terroristes.

memri

Surprise, surprise : son éminente amie et alliée idéologique a rejoint, elle aussi, le cercle d'influence de Memri. 

 

 

Tandem de choc (des civilisations)

Le 14 avril, Caroline Fourest était "mise à l'honneur"  à Washington par le groupe, en compagnie d'Hassen Chalghoumi.

 

 

Ce dernier a d'ailleurs été chaleureusement présenté par Yigal Carmon comme un homme "courageux".

 

 

Carmon n'est pas seulement un ex-colonel du renseignement militaire israélien reconverti en propagandiste islamophobe  et dont le Washington Post avait révélé, en 1995, son parti pris en faveur de l'emploi de la torture.

Selon Alain Ménargues, spécialiste du Moyen-Orient et ex-directeur de l'information de RFI, l'homme, coutumier de l'intimidation judiciaire à l'encontre des journalistes indépendants qui exposent ses accointances, est également un ex-agent en chef du Mossad

Mieux encore : d'après le journaliste d'investigation -récemment décédé- Michael Collins Piper, Carmon fait partie d'un groupe de propagandistes sionistes (basés à Washington et financés par Tel Aviv) qui aurait tenté d'embaucher secrètement Vince Cannistraro, ex-agent de la CIA devenu expert télévisuel (et donc influent) sur la question terroriste.

Sifaoui, Chalghoumi et Fourest, sans oublier Jeannette Bougrab, Richard Malka et Manuel Valls : ces soldats de la cause sioniste -dont le zèle en la matière avait déjà fait l'objet de plusieurs décryptages sur Panamza depuis 2013- sont précisément ceux qui constituent l'avant-garde médiatisée de l'islamophobie depuis l'attentat -nimbé de mystères- contre Charlie Hebdo.

Un conseil : évitez cependant toute évocation publique d'une telle collusion significative sur le rôle éventuel de l'axe Paris/Tel Aviv dans les évènements de janvier, sous peine d'être bientôt interpellé pour délit de "conspirationnisme"

HICHAM HAMZA

Cet article vous a intéressé?

Soutenez le journalisme d'investigation  de Panamza, la gazette de l'info subversive ! 

Rejoignez les followers de Facebook  /Twitter /Youtube  

ET contribuez personnellement  au développement fulgurant du site : faites un don ici pour consolider ce média indépendant !



Samedi 13 Juin 2015


Commentaires

1.Posté par Traduction le 14/06/2015 21:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'ai un repas mercredi soir, vous faites quoi ce jour là ? Une bonne tête de vainqueur !

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES


Publicité

Brèves



Commentaires