ALTER INFO

Formes du contrôle satanique à travers toute l'histoire des USA


Dans la même rubrique:
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 13:05 Formidable reprise économique aux USA

Jeudi 8 Décembre 2016 - 12:40 Fidel et le Che : deux politiques différentes



Henry Makow
Samedi 5 Mai 2007

Formes du contrôle satanique à travers toute l'histoire des USA


« La plaie de nos institutions civiles doit être trouvé dans la Maçonnerie, déjà puissante et le devenant chaque jour plus. Je dois exposer ses dangers à mon pays. » -- Capitaine William Morgan, assassiné le 11 septembre 1826


​​​​Un document curieux mais très crédible sur Internet appelé « Les secrets du Mardi Gras », déclare que des agents Illuminati ont empoisonné et tué les présidents William Henry Harrison (1773-1841) et Zachary Taylor (1784-1850). Ils ont aussi empoisonné James Buchanan en 1857 mais il a survécu. Chacun des trois entravait les plans des Rothschild Illuminati pour la guerre civile des USA (1860-1865).


​​​​Le document décrit aussi le rôle des Illuminati dans les meurtres d'Abraham Lincoln et du sénateur Huey Long. Nous savons qu'ils ont aussi tué les présidents Garfield, McKinley et Kennedy, probablement aussi Warren Harding et sans doute Franklin Delano Roosevelt. Si George W. Bush ne faisait pas un travail aussi effroyable, il ne serait probablement plus en vie aujourd'hui.


​​​​Le site Internet The Mardi Gras Secret a été créé en décembre 2005 par la fille de Samuel Todd Churchill, un membre de haut niveau de la secrète New Orleans Mardi Gras Society appelée « The Mystick Krewe of Comus. » Cette société, qui réorganisa les festivités du mardi gras en 1857, était une bande de Skull and Bones. Elle débuta comme façade aux activités des francs-maçons Albert Pike, Judah Benjamin et John Slidell, qui devinrent les leaders des États Confédérés.


​​​​Cette information se fonde sur les confessions de Samuel Churchill sur son lit de mort, au moment de son décès dû à un cancer pulmonaire. Mme. Churchill a décidé plus tard de la rendre publique après qu'elle aussi ait contracté une maladie incurable.


​​​​Le chef de bande était Caleb Cushing (1800-1879), l'associé de William Russell, le contrebandier d'opium qui a fondé la société Skull and Bones de Yale en 1832. Pour s'élever dans cette société, il fallait participer au rite de passage du « meurtre du roi. »


​​​​Selon Mme. Churchill, la Skull and Bones (ou Confrérie de la Mort) n'est « rien de plus qu'une équipe d'assassinat politique frappant les politiciens des États-Unis qui ne s'alignent pas sur les plans de la Maison Rothschild pour la domination et le contrôle de l'économie mondiale par la lignée des élites... Par exemple Caleb Cushing a été impliqué dans la mort par empoisonnement à l'arsenic des présidents des États-Unis William Henry Harrison, le 4 avril 1841, et Zachary Taylor, le 9 juillet 1850. Ces deux présidents s'étaient opposés à laisser entrer le Texas et la Californie dans les États esclavagistes. »


​​​​William Henry Harrison fut le premier président à mourir en fonction, servant seulement 31 jours. Selon Wikipedia il est mort d'une « pneumonie. »


​​​​Le 3 juillet 1850, Zachary Taylor menaça de pendre ceux « pris en rébellion contre l'Union. » Le jour suivant le président est tombé malade, a vomi des substances noirâtres, et est mort le 9 juillet. (Les autorités du Kentucky ont récemment exhumé son corps pour rechercher la preuve de l'empoisonnement à l'arsenic.)


​​​​


L'ASSASSINAT D'ABRAHAM LINCOLN


​​​​Je paraphrase Mme. Churchill : Pendant la Guerre Civile (de 1861 à 1865), le président Lincoln a eu besoin d'argent pour financer la guerre. Les banquiers usuriers voulaient des intérêts de 24% à 36%. À la place, Lincoln a obtenu que le Congrès autorise l'impression d'une valeur de 450 millions de dollars en « billets verts » d'argent sans intérêt. Il servait de monnaie légale pour toutes dettes, publiques et privées.


​​​​La Maison Rothschild a reconnu que les gouvernements souverains imprimant de l'argent papier exempt d'intérêt et libre de dette briseraient son pourvoir.


​​​​L'assassin de Lincoln, John Wilkes Booth, était membre des Chevaliers du Cercle d'Or de Pike. Il était à la Nouvelle-Orléans pendant l'hiver 1863-64 et conspirait avec Pike, Benjamin, Slidell et l'amiral G.W. Baird, pour assassiner Lincoln. Baird a plus tard identifié le corps du capitaine James William Boyd comme étant celui de Booth. (Boyd était en fait un espion confédéré qui ressemblait à Booth et qui avait servi de jobard. Son corps a été jeté dans le puisard de l'arsenal d'une prison servant évacuer les chevaux morts.)


​​​​Mme. Churchill dit que son père avait souligné que la plupart des Maçons qui ne sont pas allés au delà du 3ème degré étaient de bonnes gens. Les Skull and Bones Illuminati se sont servi des Maçons comme d'un déguisement. Ceux qui se sont élevés au delà du niveau du 33 degré l'ont fait en participant au rituel du « meurtre du roi ». Les plus bas niveaux faisaient ce qui leur était dit sans réaliser leur participation au « meurtre du roi ».


​​​​Pour assassiner Abraham Lincoln, Pike, Benjamin, Slidell et August Belmont (l'agent de Rothschild pour le nord) ont été faits rois secrets du Mystick Krewe de Comus. Devenu président, le vice-président Andrew Johnson a pardonné à Albert Pike, et ce dernier a décerné à Andrew Johnson le trente-troisième degré du rite de passage.


​​​​Mme. Churchill écrit, « Les médecins étaient une pièce essentielle du plan des Illuminati pour tuer les leaders politiques qui gênaient la prise de pouvoir de l'élite bancaires internationales sur la république des Etats-Unis. »


​​​​ « Les médecins Illuminati ont par la suite fait leur affaire aux deux présidents, William Henry Harrison et Zachary Taylor. Ils ont aussi joué un rôle mortel dans les assassinats par coups de feu des présidents Abraham Lincoln, le 14 avril 1865 (mort le 15 avril 1865), James Garfield, le 2 juillet 1881 (mort le 19 septembre 1881), et William McKinley Jr., le 6 septembre 1901 (mort le 14 septembre 1901). »


​​​​« Teddy Roosevelt est devenu président après que William McKinley ait encaissé un coup de feu. Roosevelt a obtenu le passage au trente-troisième degré devenant roi secret du New Orleans Mardi Gras Mystick Krewe of Comus. Pendant sa présidence, les Skull and Bones sont devenus profondément enracinés aux commandes de la république US. »


​​​​


HUEY LONG


​​​​Huey longKingfish » [c'est-à-dire quelqu'un en position d'autorité ou d'influence incontestable, NDT]) était un populiste qui avait posé un grand défi à Franklin Delano Roosevelt depuis son assise de pouvoir en tant que gouverneur de Louisiane et plus tard en tant que sénateur. À la différence de Franklin Delano Roosevelt, il n'était ni Maçon ni compère des banquiers. Son programme « Partageons notre Richesse » représentait une véritable menace pour le programme des Illuminati .


​​​​Un membre Illuminati , le Dr. Karl Austin Weiss, tira sur Long le 8 septembre 1935 et le Dr. Arthur Vidrine s'assura que Long ne puisse se rétablir. Selon Mme. Churchill, Weiss était censé atteindre Long de face, et Murphy Roden, le garde du corps de Long, était censé tirer sur Weiss et Long. Roden était un « espion de J. Edgar Hoover. » Roden a envoyé 60 balles dans le corps de Weiss. Le Dr. Weiss avait dit à son jeune enfant qu'il serait tué s'il manquait à sa mission.


​​​​Franklin Delano Roosevelt et J. Edgar Hoover ont gagné leur rite de passage du 33 degrés pour leur participation à ce meurtre.


​​​​« Franklin Delano Roosevelt a été fait roi de Comus en 1937. Quand J. Edgar Hoover est descendu à la Nouvelle-Orléans pour vivre son règne de roi de Comus, il a été impliqué dans des festivités sexuelles d'homosexualité et de travestisme avec divers membres de la lignée élitiste du Mystick Krewe de Comus. »


​​​​


LINDBERG ET HARDING


​​​​« Les agents de Skull and Bones, avec la bénédiction et la participation de J. Edgar Hoover directeur du FBI et bourreau secret spécialiste du trente-troisième niveau de la lignée élitiste de la Maison Rothschild, ont assassiné le fils du franc-maçon Charles Lindberg. Ce meurtre faisait un exemple pour l'attitude isolationniste, contre l'implication des États-Unis dans les guerres en Europe, qui n'était ni la position ni la volonté des Illuminati . »


​​​​Mme. Churchill n'évoque pas la mort par empoisonnement du président Warren Harding (1865-1923) mais c'est la manière dont Wikipedia la décrit :


Fin juillet, durant son voyage au sud de l'Alaska à travers la Colombie Britannique, Harding développa ce qui fut pensé être un grave cas d'empoisonnement alimentaire. Au Palace Hotel de San Francisco, il développa une pneumonie. Harding mourut d'une crise cardiaque ou d'une attaque à 19 heures 35 le 2 août 1923, à l'âge de 57 ans. L'annonce formelle, imprimée dans le New York Times de ce jour, déclarait que, « Une attaque d'apoplexie était la cause de la mort. » Il fut malade une semaine exactement.

​​​​


​​​​Pour Franklin Delano Roosevelt, voir Emanuel Josephson, « L'étrange mort de Franklin D. Roosevelt. » (1948)


​​​​


CONCLUSION


​​​​Le « Mardi Gras Secret » suggère que, étant donné la profondeur de la corruption, le système politique des USA ne puisse pas être considéré sérieusement comme une démocratie. Le peuple refusant de reconnaître le contrôle Illuminati vit sur une terre imaginaire.


​​​​Les États-Unis ont été créés pour faire progresser le Nouvel Ordre Mondial Illuminati fondé sur le contrôle du crédit des Rothschild. Des idéaux US ont été conçus pour duper les masses, pas pour être réalisés.


​​​​Les fondateurs et les héros US, Paul Revere, John Paul Jones et Benjamin Franklin, étaient la plupart du temps Maçons. Francis Scott Key qui a écrit l'hymne national était Maçon. John Hancock, qui a écrit la Déclaration d'Indépendance et était le premier à la signer, était aussi un Maçon.


​​​​Des présidents étaient plus qu'à moitié Maçons. Ils incluent Washington, Madison, Adams, Jefferson, Monroe, Jackson, Van Buren, Tyler, Polk, Taylor, Pierce, Buchanan, Johnson, Garfield, McKinley, Theodore Roosevelt, Taft, Harding, Franklin Delano Roosevelt, Truman, Lyndon Baines Johnson, Ford, Reagan, Clinton et les Bush I et II.


​​​​Certains de ceux-ci qui pensaient vraiment que la Maçonnerie était destinée à « rendre les hommes meilleurs » ont été assassinés. D'autres présidents qui n'étaient pas Maçons, comme Eisenhower, Nixon et Carter, étaient encore contrôlés par les mêmes forces obscures.


​​​​Dans toute leur histoire les États-Unis ont été dans les griffes d'un culte satanique autorisé par le cartel des banques centrales des Rothschild. Beaucoup de présidents courageux et d'autres politiciens ayant essayé de libérer leurs compatriotes sont morts méconnus. Leurs tueurs étaient impunis et triomphants.



http://www.savethemales.ca/002009.html

Traduction de Pétrus Lombard pour Alter Info




Samedi 5 Mai 2007

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires