Politique Nationale/Internationale

Formation du gouvernement au Liban: Quoi de neuf?



Nada RAAD
Mercredi 12 Août 2009

Formation du gouvernement au Liban: Quoi de neuf?
Les tractations entre les différentes parties libanaises pour la formation du gouvernement ont recommencé après le retour du Premier ministre en charge Saad Hariri d'un congé parisien de plus d'une semaine.  

La distribution des portefeuilles ministériels occupe actuellement le devant de la scène dans le cadre de la formule gouvernementale 15-10-5.
 
A ce propos, le député Walid Joumblatt va inclure ses quotas au gouvernement parmi ceux des forces du 14 mars, malgré son retrait de cette coalition, tout en insistant sur sa distinction des autres partis sur le plan politique. 
 
Par ailleurs, le Premier ministre en charge a contacté le Président de la République Michel Souleimane pour fixer un rendez-vous dans les prochaines heures afin de discuter des dernières évolutions concernant la distribution des portefeuilles. Il a de même appelé le chef du parti des Phalanges Amine Gemayel, et a reçu le premier ministre sortant Fouad Siniora et d'autres personnalités. 
 
Les visiteurs de Hariri ont rapporté de lui qu'il n'y a d'obstacles sérieux à la formation du gouvernement que les demandes "irréalisables" du général Michel Aoun, refusant l'entrée au gouvernement des candidats malheureux aux législatives. 
 
Hariri a également exprimé son attachement au portefeuille des communications, excluant le portefeuille des finances des tractations, et réservant les portefeuilles de l'intérieur et de la défense au Président de la République. Il a par ailleurs informé ses visiteurs de son refus de la modification de la formule 15-10-5.
  
Evoquant sa relation avec le député Walid Joumblatt, Hariri a assuré qu'il n'y a aucun problème avec lui. De son côté, le député druze avait révélé avoir reçu un bouquet de fleurs de ce dernier à l'occasion de son 60ème anniversaire, affirmant qu'il avait pris l'initiative de le contacter pour le remercier. Joumblatt a ajouté qu'il rencontrera Hariri dans les prochaines 48 heures.
 
Abordant la question de la formule gouvernementale, le chef du PSP a confirmé l'attachement de toutes les parties à la 15-10-5, dans le cadre de l'accord sur les résolutions centrales.
 
Sur un autre plan, une réunion nocturne a eu lieu à Rabiyeh entre le ministre Joubrane Bassil, le conseiller politique du secrétaire général du Hezbollah Hussein Khalil et le conseiller politique du chef du Parlement Ali Hassan Khalil, qui ont discuté des dernières évolutions liées au gouvernement.

Des sources du courant patriotique libre ont indiqué au quotidien as Safir que le CPL n'exigera rien pour le moment et "attendra l'offre du Premier ministre en charge avant de se décider".
  
Le chef du bloc parlementaire de la résistance le député Mohammad Raad a pour sa part estimé que la formule 15-10-5 convient à la situation actuelle du pays. Dans une interview à la chaine télévisée al Manar, Raad a appelé le Premier ministre en charge à accélérer ses contacts pour parvenir à la formation du gouvernement, précisant que la proposition d'un gouvernement technocrate est irréelle dans un pays qui vit une crise politique.

http://www.almanar.com.lb http://www.almanar.com.lb



Mercredi 12 Août 2009


Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires