ALTER INFO

Folies dans la Zone Verte


Dans la même rubrique:
< >


TBR News.org
Jeudi 5 Avril 2007

Folies dans la Zone Verte


TBR News.org, le 29 mars 2007 de zone


​​​​« " La fameuse poussée " n'est pas opérationnelle. Le nombre de victimes ne descend pas et les morts civils de notre guerre civile qui fait rage augmentent tout le temps.

​​​​Un honorable magazine médical britannique, The Lancet, a publié un chiffre dépassant 600.000 civils Irakien morts et d'après ce que j'ai vu ici, je l'accepte entièrement.

​​​​J'avais sur mon bureau une copie du magazine que j'avais terminé de lire, quand un officier supérieur est entré pour déposer un autre de ces innombrables reportages flatteurs que nous sommes sensés faire circuler dans les troupes fatiguées, furieuses et de plus en plus mutinées. Il a vu le magazine, l'a pris et a lu une partie de l'article avant de le confisquer. " Il ne faut pas lire une pareille merde défaitiste ! " a-t-il dit. Nous avons maintenant des petits drames à jouer là dehors pour la presse étasunienne. L'officier supérieur d'état-major, convenablement habillé et accompagné d'une petite armée de la presse, visite les hôpitaux militaires et est photographié plein de compassion avec les soldats mutilés. Et après, ils quittent les salles de l'hôpital avec les photographes en remorque, rentrent dans leurs quartiers, boivent quelque chose, se lavent les mains plusieurs fois puis prennent un déjeuner coûteux.

​​​​Nous avons ici des officiers de liaison israéliens qui espèrent toujours que Bush attaquera l'Iran mais cela n'arrivera pas en dépit de l'inondation des " fuites " de propagande sur " l'accumulation des troupes " et autres mensonges aussi puérils. Nous n'avons pas la main d'œuvre et les Iraniens ont toutes sortes de missiles russes meurtriers. Si nous mettions en mouvement une force opérationnelle navale dans le Golfe, ils élimineraient nos porte-avions l'un après l'autre comme un chat en cage. [*]

​​​​Beaucoup menacent au sujet des attaques à cause des britanniques capturés mais nous tous savons que les iraniens les libéreront, sains et saufs, par la suite quand ils auront fait leurs remarques. Étaient-ils dans les eaux iraniennes ? Personne ne connaît la pagaille des frontières ce truc est possible.

​​​​La majeure partie des nouvelles troupes affluant ici ne sont pas bien armées, n'ont pas de gilet pare-balles et beaucoup n'ont pas d'arme. Les spécialistes les enverront dehors pour patrouiller dans les rues et gagner d'exploser en viande de chat alors qu'ils ne sortent pas de leurs quartiers et jouent au poker ou fument de l'herbe.

​​​​Les repas tout préparés sont tellement barbants que le foie de chameau grillé ou la cuisse de petit enfant se promenant au hasard devant un GI tireur isolé ennuyé sont beaucoup plus agréables au palais. »


​​​​


http://www.thetruthseeker.co.uk/article.asp?ID=6306

Traduction de Pétrus Lombard pour Alter Info


​​​​* NDT : On peut avoir le point de vue que l'agitation continuelle avec l'Iran est entretenue dans le but principal de faire monter le cours du pétrole pour mettre plus de dollars en circulation et éviter ainsi la banqueroute du billet vert étasunien.

​​​​Car la situation de la production pétrolière mondiale actuelle est bénéfique aux USA et supportable par les autres économies : Bien que la production pétrolière soit suffisante, le prix du pétrole est maintenu anormalement élevé. Et cette situation est difficilement critiquable à cause du réchauffement climatique qui est soi-disant dû aux activités humaines. La situation actuelle peut dont perdurer.

​​​​Si l'Iran était attaqué, le monde s'engagerait vraiment dans l'inconnu. L'arrêt de la production pétrolière et gazière de l'Iran entraînerait un déficit d'approvisionnement chez ses clients, la Chine, le Japon et l'Europe, qui entraînerait à son tour au minimum une dépression de l'économie des pays concernés et une réaction peut-être pas si imprévisible que ça de la Chine, entravée dans son développement, qui, sans parler de ses efforts d'armement actuels et d'un ancien discours fracassant de Chi Haotian, ministre de la défense à l'époque, a déjà fait récemment des signes bien voyants sur ses possibilités techniques en aveuglant momentanément un satellite US et en détruisant l'un des siens en orbite à 800Km.

​​​​En bref, de ce point de vue, le statu quo dans la situation actuelle semble le but des menaces contre l'Iran, surtout que ces menaces durent depuis des années avec la même ardeur, et que ce pays a déjà fait un geste de soumission au patron US en abandonnant l'idée de créer sa propre bourse pétrolière. Cet abandon fait d'ailleurs se demander si l'Iran ne se serait pas mis d'accord avec les USA pour jouer à ce jeu d'engueulades par dessus les frontières.

​​​​De plus, si l'Iran était attaqué en fanfare dans les conditions ostensiblement affichées actuelles, le Golfe Persique deviendrait en quelques heures le plus grand cimetière à ferraille made in occident de la planète : Les porte-avions US et français et les navires de guerres US, français et anglais seraient torpillés et envoyés par le fond corps et biens par des armes reconnues imparables.

​​​​Cependant, un fait va à l'encontre de ce point de vue. Si l'Iran maîtrisait le nucléaire, bien qu'il ne pourrait menacer personne sans être dévasté, cela équilibrerait les forces au Moyen-Orient et il deviendrait difficilement attaquable sans gros risques. Et comme il y a en Occident un impératif pressant, la lubie de la mondialisation, qui exige que les nations protectrices disparaissent...



Jeudi 5 Avril 2007

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires