Palestine occupée

Flottille: les corps des victimes turques criblés de balles (autopsies)


Dans la même rubrique:
< >


Mercredi 30 Juin 2010

Flottille: les corps des victimes turques criblés de balles (autopsies)
Sept des neuf victimes turques du massacre israélien contre la flottille humanitaire internationale de  Gaza, le 31 mai, ont été criblées de balles, et cinq d'entre elles ont été touchées à la tête, révèlent des rapports d'autopsies effectuées en Turquie.
  
Ces documents, rédigés courant juin, ont été transmis mardi à l'AFP par les avocats des familles des victimes qui ont saisi la justice turque sur le raid d'un commando israélien contre la flottille internationale qui avait fait neuf morts sur l'un des navires turcs, le Mavi Marmara.
 
  Les neuf victimes ont essuyé en tout 31 balles, selon ces documents.
 
 "Les résultats mettent en évidence que les forces israéliennes ont tiré pour tuer les activistes et non pas pour les maîtriser", a indiqué à l'AFP l'un des défenseurs, Yasin Divrak.
  
La plus jeune victime, un homme de 19 ans, disposant également de la nationalité américaine, a été touchée par cinq balles, dont deux à la tête, selon le rapport.
  
 
Une balle a été tirée à bout portant contre le visage du lycéen. Son corps présente deux autres impacts: à la nuque et dans le dos.
  
Les experts de médecine légale n'étaient pas en mesure de conclure à d'autres tirs à bout portant sur les autres corps, ceux-ci ayant été lavés après l'abordage ou en trop mauvaise condition pour être examinés, selon les documents.
 
 L'une des victimes, Ali Heyder Bengi, 39 ans, a été touchée par six balles; une autre Fahri Yildiz, 43 ans, a essuyé cinq balles, dont l'une, sans doute fatale, dans la poitrine.
 
 
 Le journaliste Cevdet Kiliclar, 38 ans, éditeur internet de l'ONG islamiste turque IHH qui a parrainé l'expédition destinée à forcer le blocus israélien contre Gaza, a été tué d'une balle dans la tête, note le rapport, qui fait état de trois autres impacts.
 
  Un homme de 61 ans, Ibrahim Bilgen, a été tué par une arme à feu qui serait vraisemblablement un fusil de chasse.
  
Les autorités israéliennes affirment avoir riposté à l'attaque de militants munis de barres de fer et de couteaux lors de l'abordage de leur navire, dans les eaux internationales.
 
 Les organisateurs de la flottille affirment au contraire que les commandos israéliens ont tiré aveuglément sur les passagers, qui se sont défendus avec des barres de fer.
 
  Les victimes ont été présentées par leurs proches et amis comme des musulmans très pratiquants qui voulaient mourir en "martyr" pour la cause palestinienne qu'elles défendaient.

http://www.almanar.com.lb http://www.almanar.com.lb



Mercredi 30 Juin 2010


Commentaires

1.Posté par autrement bon le 01/07/2010 08:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les victimes ont été présentées par leurs proches et amis comme des musulmans très pratiquants qui voulaient mourir en "martyr" pour la cause palestinienne qu'elles défendaient.

Et bien c'est reussi

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires