MONDE

Florence Aubenas est en vie et demande l'aide du député Julia.


Comment ne pas penser qu'il pourrait y avoir un lien avec les deux journalistes Chesnot et Malbrunot. Les conditions de kidnapping, de libération, mais surtout les tentatives infructueuses de Julia et son équipe soulèvent beaucoup de points d'interrogations. En effet, pourquoi cette affaire a vu le jour juste avant la rentrée scolaire 2004... ? Dans quelles mesures, ces événements auraient-ils acculé les musulmans à un certain mutisme face à la loi scélérate mise à l'épreuve à la même période, voir la réaction des concernés ?Nous avons assisté à une soumission des musulmans, contraints, mis face à ’’leurs obligations morales’’ (créées pour l’occasion), accepter ce sentiment de culpabilité, imposé et initié... Toutes ces accusations iniques et ’’voilées’’, envers la communauté musulmane soulèvent encore quelques interrogations supplémentaires : ce comportement ataraxique des musulmans, baisser l'échine devant cette loi liberticide reflète bien la pression exercée par le pouvoir sur les représentant indigents de cette communauté... Des doutes sur les motivations, et les explications officielles...


Alter Info
Mardi 1 Mars 2005

Florence  Aubenas est en vie et demande l'aide du député Julia.
Il faut croire que les deux journalistes ne sont pas entièrement honnêtes dans leurs déclarations, et leur comportement suscite aussi la curiosité... dans les cas de libération d’autres otages avant eux, a y penser de plus près, leurs attitudes étaient loin, très loin de celles de nos deux journalistes... Comment deux types, qui, pendant des mois, ont dû subir toutes sortes de pressions psychologiques, un traumatisme puisse avoir de tels réflexes ... Je n’arrive pas à m’expliquer les invectives de Malbrunot sur le tarmac, alors que cela devait être un moment de retrouvaille, de bonheur, de joie...au lieu de cela, nous avons assisté à un règlement de compte...Le député Julia quand à lui, pourtant, semblait être bien informé...

La théorie la plus probante dans cette affaire opaque, semble être celle d’un enlèvement par erreur... En dépit de ceux qui a été affirmé, les preneurs d’otages, pendant plus de douze jours n’auraient pas pu rentrer en contacte avec des diplomates Français en Irak, on laisse même entendre que ceux sont bien ces mêmes diplomates qui auraient trouvé le moyen de ne pas être joignable... Selon les mêmes sources, les kidnappeurs auraient plus joués un rôle de protecteur que de terroristes assassins de journalistes... Les concernés étaient au courant de la mission de Julia...et, pourquoi cette tentative de libération avortée a pris les tournures que nous connaissont tous... ? Etait-ce trop tôt pour leurs libérations, sachant que la France était en pleine polémique sur le foulard... ?

Aujourd'hui, la journaliste Aubenas demande de l'aide au même député qui risque de lourdes sanctions, puisqu'il est soupçonné et accusé ''d'intelligence avec une puissance ennemie.''

Que se passe t-il ? Cela ressemble plus à un règlement de compte entre différents services et factions au sein du pouvoir. La tournure des événements donnent l'impression que les petits malins qui ont voulu jouer avec des mouvements incontrôlés en Irak, payent le prix de leur manipulation de l'opinion française, et d'autre part le coût des promesse non tenues aux groupes qui avaient jouer les chaperons avec les deux journalistes. Rappelez-vous le 21/12/2004 des déclarations de Malbrunot sur le tarmac de l'aéroport à son arrivé : ''J'arrive de la planète Ben Laden'' avait-il rétorqué sans pudeur et prouvant par là que sa capture est bien l'oeuvre des islamistes. Pourquoi s'en est-il pris au député Julia en jettant l'anathème sur lui sans prendre les précautions d'usages. Pour revenir quelques semaines après relativisant ses propos et que l'affaire Julia en fin de compte n'était pas importante. il avait aussi pensé à remercier tout le monde, en prenant soin de ne faire la moindre allusion à la communauté musulmane dont les efforts ont été volontairement occultés. Malbrunot éveille des soupçons avec son attitude et ses déclarations parfois contradictoires.

Ces affaires d'enlèvements ne sont rien d'autres que l'émanation d'une politique opportuniste : profiter du contexte international, pour régler les affaires franco française, les épines que sont les politiques d'intégration pour tout gouvernement.
Pourquoi la France échapperait-elle à la règle : cette contorsion intellectuelle dont font preuve les hypocrites, celle qui consiste à profiter du chaos ambiant, responsable de l'anéantissement des institutions internationales au profit des Américains.
Donc plus de surveillance et de comptes à rendre à aucune instance et organe internationale. Profitant de ce contexte pour solutionner certains problèmes comme l'intégration de la communauté musulmane par exemple ? Prétexter les mensonges et les accusations iniques portées à l'encontre des musulmans pour imposer un diktat culturel. C'est une manière de disculper la mauvaise gestion de l'immigration et de l'intégration. Nous avons aussi assister dans d'autres pays européens au procédé similaire. L'Allemagne, la Hollande et d'autres, ont pu sans difficulté imposer des lois liberticides spécialement légiférées pour l'occasion, qui en temps normal poseraient de sérieux de doutes à leurs applications, sources de discordes et troubles socials.

Il est toujours plus facile à un régime de justifier son incurie en vouant aux gémonies les victimes de leur incapacités que sont les musulmans qui oseraient avoir une conception de l'Islam opposée à celle de la Républicaine. Si la France a adopté en apparence une attitude opposée à celle des américains, cela ne doit nullement laisser croire à une compassion, ou une sympathie quelconque envers les musulmans et leurs coutumes. La France post-coloniale, est toujours sous l'influence de l'esprit de supériorité colonialiste. Sa politique contre les musulmans est un exemple flagrant de la persistance de cet esprit de supériorité qui avait justifier à défaut de légitimer tous les génocides contre l'humanité entachant ainsi l'histoire de crimes commis au non des valeurs civilisatrices, un euphémisme du colonialisme. La France joue la carte pacifiste, maintenant que les Américains pratiquent cette logique prédatrice du colonialisme. La manière et les méthodes étant différentes, l'objectif quand à lui, est le même : Asservir des peuples sous prétexte qu'ils n'ont pas les valeurs occidentales. La France au niveau national a adopté le même réflexe, même si elle se cache derrière ses valeurs républicaines, pour nier l'évidence. En imposant ces valeurs comme étant la panacée universelle, nos dirigeants font preuve d'un manque de pertinence absolu dans l'analyse de la situation sociale de ce pays. Est-ce volontaire ou de l'incapacité, dans les deux cas, ils sont responsables. Responsables car les fonctions qu'ils occupent ne doivent souffrir d'aucune forme d'incompétence. Camoufler leur incurie par des décisions irréfléchies, prisent dans la précipitation de l'opportunisme, ne sera jamais une solution viable. Et, ceux qui se sont permis de mortifier les jeunes filles, en les culpabilisant, les mettant à l'index, finiront par comprendre qu'ils ont été abusés par la manipulation d'entrisme institutionnel et politique dont ce pays est victime. Les auteurs de cet entrisme, sont les atlantistes au sein du gouvernement qui s'est pourtant opposé à leur idéologie néoconservatrice, et les sionistes qui sont pudiquement appeler eux aussi atlantistes. Accepter de se faire appeler ainsi (atlantiste) est toujours plus facile que d'afficher ses penchants sionistes. Tous les partis politiques sont l'objet d'infiltration. Et, l'Ump n'est pas exempt de cette pratique.

La question qui se pose maintenant, c'est de savoir à qui sert ces enlèvements de journalistes ?

Un pays qui est sous occupation, a plus que jamais besoin d'une présence probante de la presse. Ce n'est certainement pas le fruit du hasard si beaucoup de journalistes sont enlevés ou tués. Qui a le plus intérêt d'étouffer la presse. Les opprimés ou les oppresseurs ? Il est évident que la présence de la presse dérange plus les Américains que les victimes irakiennes, même si la presse ne pourra jamais montrer la souffrance réelle et les atrocités commises, elle a le mérite de jouer un rôle de modérateur dans les exactions perpétrées contre les civiles. Ceux qui veulent museler la presse, ne sont certainement pas les irakiens.

Pourquoi, Julia a dans un premier eu l'aval du pouvoir, puis a été jeter en pâture ?

Pourquoi, toutes les correspondances entre le Président et Julia ont été volées ?

Pourquoi, sa permanence a été cambriolée, en fait fracturée et tous ses effets personnels décortiqués, passé au peigne fin, ces fichiers fouillés ?

Pourquoi Florence Aubenas demande de l'aide à Julia ?

D'aucun penseront que c'est sous la menace, mais quel intérêt pour les ravisseurs irakiens (si tel est le cas) de vouloir le député Julia comme interlocuteur?

A qui profite le crime ? Aux Français, aux Américains, aux Israéliens ?

Sûrement pas aux Irakiens, à qui on veut bien faire porter la responsabilité des assassinats.






Mardi 1 Mars 2005


Commentaires

1.Posté par utopia le 04/03/2005 14:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


"Si le Premier ministre fait cette déclaration, je suppose que c'est que les services sont en train de libérer Florence Aubenas", a lancé Didier Julia sur France-Inter. "J'en suis d'avance très heureux pour" la journaliste de Libération retenue en Irak.

"Par conséquent, c'est qu'il n'a donc pas besoin de moi et ce n'est pas un problème pour moi", a ajouté le député UMP que Florence Aubenas avait appelé à l'aide dans une vidéo diffusée mardi.

"Simplement on va voir les choses comme elles vont se passer, s'il arrive malheur à Florence Aubenas, je confirme que j'étais engagé à 100% pour utiliser tous nos contacts pour sortir de là", a conclu Didier Julia.


Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires