Politique Nationale/Internationale

Fillon hystérique sur l’insécurité : la baudruche se dégonfle

Récupération, racolage et imposture sont les mamelles de la Sarkozie



Olivier Bonnet
Vendredi 19 Mars 2010

Fillon hystérique sur l’insécurité : la baudruche se dégonfle
"La semaine dernière à Epernay, des voyous ont violemment caillassé des policiers qui procédaient simplement à un contrôle routier. L’un d’entre eux vient de décéder. Caillasser, insulter, vandaliser, tirer, tuer : désormais il semble qu’il n’y ait plus aucune limite pour certains", s’est enflammé François Fillon lors du meeting UMP de mercredi soir, nous apprend Europe 1. Enorme gaffe : le policier n’est pas mort, proteste sur France Inter hier matin un syndicaliste (verbatim dans Le Monde) : "De telles déclarations ont un impact très négatif à la fois sur le moral des collègues et sur le moral de la famille de notre collègue. En cette période électorale, vouloir à tout prix faire de la récupération sur de l’événementiel sécuritaire, je sais pas si c’est de bon ton et judicieux." Le Premier ministre devra piteusement s’excuser. L’erreur est effectivement révélatrice d’un empressement hystérique à sauter sur l’occasion d’un fait-divers dramatique pour racoler les voix des électeurs du Front national, à qui la suite du discours de Fillon fait des oeillades : "A tous ceux que la violence inquiète, à tous ceux qui veulent faire reculer la peur, je leur demande de nous juger sur nos actes et de ne pas se disperser dans leurs votes", cite Le Monde. Vraiment gonflé, le Premier ministre : dégonflons la baudruche. Sur les actes ? Chiche ! "Le gouvernement a supprimé 9000 postes de policiers et de gendarmes, dans les trois ans qui viennent, il en supprimera 11000. Je ne sais pas comment on peut affirmer aux Français qu’on va mieux les protéger en réduisant le nombre de ceux dont c’est le métier", rétorque le spécialiste au PS des questions de sécurité, Jean-Jacques Urvoas, sur RMC, repris par Le Post.

racolageQuant à Nicolas Sarkozy, il annonce... une nouvelle loi ! Il "souhaite voir appliquer "systématiquement" une peine de sûreté incompressible de 30 ans pour tous ceux qui portent atteinte à un membre des forces de l’ordre", relate L’Obs.com. Ce qui fait bondir les syndicats de magistrats : "Il s’agit encore d’une réponse à un fait divers tragique avec des communiqués qui partent dans tous les sens", réagit Clarisse Taron, présidente du Syndicat de la magistrature, tandis que Laurent Bédouet, secrétaire général de l’Union syndicale des magistrats, y voit "un pur effet d’annonce : on peut se demander ce qui va changer et qui ça va dissuader. Il s’agit encore d’un nouveau fait divers suivi d’une nouvelle loi". Faisons les comptes : depuis l’arrivée de Sarkozy au ministère de l’Intérieur en 2002, il a déjà fait voter... 25 lois sécuritaires* ! C’est pourtant le même homme qui déclarait en mars 2007, pendant la campagne présidentielle : "C’est d’ailleurs une maladie française de penser que quand on vote une loi, on résout un problème". Notre président n’en est pas à une contradiction près... Là où il demeure par contre remarquablement cohérent, c’est dans sa pratique du racolage outrancier à chaque échéance électorale : "J’ai décidé d’engager une lutte sans merci contre les voyous et les délinquants", osait-il le 20 avril 2009, en meeting UMP (mal) camouflé en déplacement présidentiel, ce que nous commentions ainsi : "la formule est grostesque. Comme si ça ne faisait pas sept ans qu’il serine le même refrain ! Sept ans qu’il multiplie les rodomontades en même temps que les lois inutiles et inefficaces. Tout en privant la police française de moyens, concernée qu’elle est par la réduction des effectifs valable pour toute la fonction publique. En outre, la politique du chiffre qu’il impose conduit les forces de l’ordre à privilégier la chasse aux petites infractions, vite résolues, au détriment des enquêtes longues et difficiles. Plutôt adresser des PV aux automobilistes que s’attaquer à la vraie criminalité : voilà comment il peut jouer les fiers-à-bras en se vantant de l’augmentation du taux d’élucidation des affaires." Nous apportions une précision sur ce point dans L’homme qui faisait semblant de combattre l’insécurité : "Le Syndicat national des officiers de police dénonce «  ces arrestations à la chaîne de fumeurs de shit, de porteurs d’Opinel, de prostituées et de clandestins pour faire du chiffre et booster le taux d’élucidation des affaires  ». Pourtant, les vols de sacs à main, de voitures ou les cambriolages, ces délits dits de « proximité » qui empoisonnent les gens, ne sont pas plus élucidés. La police n’arrête pas plus d’un voleur sur sept. Joli résultat pour celui qui se veut le chantre de la sécurité !" Parce que pendant ce temps-là, si les atteintes aux biens ont effectivement diminué, comment prétendre que la lutte contre la criminalité menée par le gouvernement est efficace alors que ne cesse de s’aggraver la violence à l’encontre des personnes (443 671 actes recensés en 2008, soit 14% de plus qu’en 2003) ? Imposture ! Alors le couple Fillon - Sarkozy, aux abois pour éviter la déroute électorale qui se profile, en est comme d’habitude réduit aux gesticulations grotesques et à la récupération sécuritaire forcenée pour séduire les lepénistes. Cette fois pourtant, même s’il ne faut jurer de rien, il semble que les Français ont - enfin ! - cessé d’être dupes.

Mise à jour du 19 mars : L’Obs.com rappelle ce matin qu’une peine incompressible systématique de 30 ans serait anticonstitutionnelle, au motif que "La Déclaration des droits de l’Homme prévoit en effet le principe de l’individualisation des peines." Et tant que nous y sommes, soulignons que Sarkozy a déclaré, à propos des meurtriers du policier de Dammarie-les-Lys, qu’ils "seront châtiés avec la plus grande sévérité". Mais ça ne le regarde pas ! En vertu du principe de la séparation des pouvoirs, sans lequel il n’existe pas de démocratie, il appartient à la Justice de décider des condamnations et nullement à l’exécutif que représente le chef de l’Etat. Décidément, la Constitution et lui...

 

* France Info en dénombrait 23 en avril 2009. Sont venues s’empiler par-dessus en 2010 la loi sur les bandes et la Loppsi 2.
finde_surligneconditionnel

P.-S.

debut_surligneconditionnel Soutenez plumedepresse ! Vous avez aimé cet article ? Contribuez à faire vivre ce blog gratuit en vous acquittant d’une cotisation volontaire, même modeste. Merci !

http://www.plumedepresse.net http://www.plumedepresse.net



Vendredi 19 Mars 2010


Commentaires

1.Posté par Larguet le 19/03/2010 16:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C’est le signe d’un désarroi total.
Le sionisme en France, est en débâcle, il sent qu’il perd du terrain.
D’où ces errements qui sont le signe annonciateur d’une libération.
Que cette chute advienne comme un feu d’artifice, au bonheur des citoyens qui vont se rincer les yeux et se réjouir de cette déroute.

2.Posté par Mémoire d'éléphant le 19/03/2010 20:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le commissaire Alexis Marsan se fait assassiner par un membre du Betar.
C'est un commissaire de police, un homme, et c'est un meurtre.
Cet homme mettra deux mois à mourir dans le silence médiatique le plus complet.
Aucun Sarkozy au chevet de cette homme de loi devant (et même sans) photographe.

Au JT ? On en parle pas. Ni en ouverture du journal, au milieu. Dans la presse écrite? Il est évoqué dans les pages de faits divers de manière très brouillon.
C'est pourtant un meurtre.
Et ce qui est le plus étrange, c'est que le meurtrier court toujours 5 ans après les faits, n'est pas poursuivi ni même inquiété pour cette homicide, mais ce qu'il y a de plus inquiétant c'est que cette personne sera inculpé plus tard en mai 2007, en Israël, de meurtre sur la personne d'un chauffeur de taxi Israélien arabe. Il l'a égorgé

3.Posté par Justice for all le 19/03/2010 23:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Mémoire d'éléphant

Là, tu m'intéresses. Je connais l'histoire du coup de couteau, mais je ne savais pas que ce commissaire était décédé...
Lors des manifs parisiennes contre le massacre de Gaza, je m'étais permis, à maintes reprises, de questionner des stroumphs casqués à ce sujet.
Pas de réponses sinon une fois un : "circulez !"
Mais quand même une certaine gêne dans l'attitude (regards) de la bleusaille qui en disait long sur leur désarroi...

4.Posté par Justice for all le 19/03/2010 23:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Lors des manifs parisiennes contre le massacre de Gaza, je m'étais permis, à maintes reprises, de questionner des stroumphs casqués à ce sujet. "

La question était : " Faut-il être membre du bétar ou de la ldj pour avoir le droit de poignarder un commissaire de police ? "
Et ce vide sidéral dans les cervelles des lardus...

5.Posté par Romana le 19/03/2010 23:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Mémoire d'éléphant

Merci pour l'info.

En cadeau une vidéo qui en dit long sur la bassesse de nos politiques.
Faite tourner l'information notamment aux force de l'ordre que vous rencontrez dans la rue.

6.Posté par Justice for all le 20/03/2010 00:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

http://www.comlive.net/Lobby-Ou-Maffia-Du-Crime,158696.htm ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! !

7.Posté par Justice for all le 20/03/2010 00:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

http://www.comlive.net/Lobby-Ou-Maffia-Du-Crime,158696.htm ://

8.Posté par Justice for all le 20/03/2010 00:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Désolé pour le post 7.Apparemment il vaut mieux copier-coller !

9.Posté par cielétoilé le 20/03/2010 00:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Alors, il faut voter contre le sarkozysme pour l'extirper de France . Il faut être nombreux pour marquer fortement le vote . Ce sera le premier boulon qui tombe , le premier round avant les présidentielles .

10.Posté par cielétoilé le 20/03/2010 00:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Après, la droite gaullienne pourra revenir . Rappelez-vous le discours de de Villepin contre la guerre en Irak. Rappelez-vous la politique arabe de la France , dans la tradition gaulliste .Ne laissez pas cette pièce maîtresse (pour le moment mais ça ne durera pas à ce rythme où vont les choses) dans les mains des néo-conservateurs .

11.Posté par Justice for all le 20/03/2010 01:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Nous sommes 100 000 fois plus nombreux et il suffit de leur faire vite comprendre un point c'est tout

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires