Propagande médiatique, politique, idéologique

Fidel Castro au service de la proagande sioniste!



Mounadil djazaïri
Mercredi 8 Septembre 2010

Fidel Castro au service de la proagande sioniste!
Les sionistes appellent maintenant ... Fidel castro à la rescousse. Et ce sont de prétendus propos tenus par Fidel Castro que les petites mains de la hasbara ont la charge de répercuter mécaniquement et bêtement comme de coutume.
La hasbara s'est en effet emparée du titre d'un article de Jeffrey Goldberg dans The Atlantic. Et il est vrai que ce titre est tout ce qu'il y a de racoleur et de séduisant pour un sioniste de base:

Fidel to Ahmadinejad: 'Stop Slandering the Jews'
Fidel à Ahmadinejad: "Cessez de diffamer (ou calomnier) les Juifs'

Notez bien les guillemets car il s'agit des propos de Fidel Castro.
Enfin c'est ce qu'on peut légitimement supposer mais ce n'est en fait pas le cas. En effet, nulle part Fidel Castro ne s'adresse au dirigeant Iranian par Jeffrey Golberg interposé, pour lui demander d'arrêter de 'calomnier les Juifs.'

Voici exactement la teneur des propos de Fidel Castro tels que retranscrits dans The Atlantic:
Le message de Castro à Mahmoud Ahmadinejad, le président Iranien, n'était pas aussi abstrait cependant. Pendant cette première de nos cinq heurs de discussion, Castro est revenu à plusieurs reprises sur sa réprobation de l'antisémitisme. Il a critiqué Ahmadinejad pour sa négation de l'holocauste et expliqué pourquoi le gouvernement iranien servirait mieux la cause de la paix en reconnaissant le caractère "unique" de l'histoire de l'antisémitisme et en essayant de comprendre pourquoi les Israéliens craignent pour leur existence.
..................... (Castro explique sa première rencontre avec l'antisémitisme).

Il a expliqué que le gouvernement iranien devrait comprendre les conséquences de l'antisémitisme théologique. "Il [l'antisémitisme théologique] a sévi pendant peut-être 2000 ans," a-t-il dit. "Je ne pense pas que quiconque ait été autant calomnié que les Juifs. Je dirais, bien plus que les Musulmans. Ils ont été beaucoup plus calomniés que les Musulmans parce qu'on leur reproche tout et on les calomnie pour tout. Personne ne blâme les Musulmans de quoi que ce soit." Le gouvernement iranien devrait comprendre que les Juifs "ont été expulsés de leurs terres, persécutés et maltraités partout dans le monde, pour être ceux qui ont tué Dieu. Selon moi, voilà ce qui leur est arrivé: la sélection à l'Envers. Qu'est-ce que la sélection à l'Envers? Pendant 2000 ans, ils ont fait l'objet d'une terrible persécution puis de pogroms. On aurait pu penser qu'ils auraient dû disparaître, je pense que leur culture et leur religion les ont maintenus ensemble en tant que nation." Il poursuit: "Les Juifs ont vécu une existence bien plus difficile que les nôtres. Rien ne peut être comparé à l'holocauste" Je lui ai demandé s'il dirait à Ahmadinejad ce qu'il vient de me dire. "Je le dis de sorte à ce que vous puissiez le communiquer," a-t-il répondu.

On notera avec intérêt la théorie castriste de la sélection à l'envers qui marque une franche rupture avec l'idéologie marxiste qui a toujours contesté la validité du darwinisme dans l'approche historique des faits sociaux et politiques. Cette théorie cadre cependant bien avec les présupposés sionistes habituels, y compris ceux relatifs à la "génétique" juive.

On notera surtout que Fidel Castro ne reproche à aucun moment au président Iranien de calomnier les Juifs, c'est-à-dire d'être antisémite. Et l'antisémitisme qu'évoque Fidel Castro est bel et bien l'antisémitisme chrétien. Sauf erreur de ma part, M. Ahmadinejad n'est pas Chrétien.

Ce Jeffrey Golberg me fait l'effet d'être un drôle de journaliste. Vous avez peut être noté que le passage de l'article sur le président Iranien faisait référence à un autre message, dans le même article, message plus abstrait cependant" que le discours de Castro sur l'antisémitisme.
Ce message si abstrait s'adressait au premier ministre sioniste, Benjamin Netanyahou, lui enjoignant de renoncer à son arsenal nucléaire. 
Si c'est pas de l'abstraction ça! Bé oui, parce que demander un geste de paix aux sionistes, c'est forcément leur demander quelque chose de très abstrait qui n'a donc aucune chance de se ... concrétiser.

En fait, si on en croit Wikipedia, Jeffrey Golberg a toutes les qualités pour faire un bon journaliste: citoyen des Etats Unis et de l'entité sioniste, il a servi dans l'armée sioniste pendant la première intifada (comme gardien de prison). Fervent partisan de la guerre contre l'Irak il avait parlé de Saddam Hussein comme du "mal absolu." Moi qui croyais que Hitler était le mal absolu, pfff.

http://mounadil.blogspot.com/ http://mounadil.blogspot.com/



Mercredi 8 Septembre 2010


Commentaires

1.Posté par LESEVENTIZ le 08/09/2010 17:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ouais bof , quel est l intérêt pour castro de soutenir les sionistes se rapprocher des Américains pour lever le blocus sur son pays? faut aussi être cohérent, Fidel Castro est un homme fier et ça fait des décénies que ça dure.

2.Posté par Leila le 08/09/2010 17:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le sionisme est au bout de son chemin. Ahmadinejad n'a jamais calomnier les juifs. Il y a une communauté juive qui vit paisiblement en Iran avec un député au parlement iranien.
Ahmadinejad est contre le sionisme et il y a une différence entre les juifs et le sionisme.
Même la ruse de ce journaliste ne peut pas sauver les sionistes.

3.Posté par OuLaLA33 le 08/09/2010 17:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tres bien dit Leïla

4.Posté par redk le 08/09/2010 17:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est a mourir de rire, bientôt il vont trafiqué les discoures de Chavez pour se légitimer, exacte Leila, le sionisme est sur la fin, il pousse son dernier râle et rien ne pourra stoppé sa total décomposition!!

5.Posté par redk le 08/09/2010 18:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Un lien ou Fidel Castro met en garde sur la troisième guerre mondiale nucléaire que préparent les us-sionistes!

http://www.dailymotion.com/video/xeic1b_fidel-castro-et-la-troisieme-guerre_news#from=embed

6.Posté par Mehmet le 08/09/2010 18:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A 84 ans le révolutionnaire cubain se met au service du Nouvel Ordre Mondial mis en place les capitalistes occidentaux qui veulent accaparer les richesses du monde pour le diriger. Que veut Castro ? de l'argent de la famille Rockfeller ? Il a soudainement oublié que Cuba a été une colonie américaine jusqu'à la révolution ? que beaucoup de Cubains sont des descendants d'esclaves noirs qui ont été déportés d'Afrique pour y être exploités en Amérique ? Peut-être est-il atteint par la maladie d'Alzheimer ou bien ne fait-il que suivrre la nouvelle ligne politique de Medvedev qui revendiquait en 2008 un monde multipolaire, mais marche désormais main dans la main avec les Américains et leurs alliés. Medvedev a sacrifié les valeurs fondamentaleset la géopolitique de la Russie pour adopter les principes anglo-saxons du libéralisme économique et du mondialisme, La Russie ne se présente plus comme une alternative face au monde occidental pour les peuples épris de liberté. L'américanisation des Russes et des Chinois est en marche. En renonçant aux valeurs spirituelles, à la diversité des cultures et des traditions pour se consacrer exclusivement à la course au fric on détruit le monde. La météo nous le rappelle chaque jour. Des buildings de Manhattan, de Londres, de Francfort, Moscou ou Hong-Kong on vit bien dans un monde unipolaire où les nations disparaissent , seuls demeurent les marchés, les clients et les concurrents.

7.Posté par letitan le 08/09/2010 19:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

il défend pas les sionistes arrêtez ils parlent pour les juifs ne confondez pas tout,les juifs ont souffert de l'holocaust c'est un fait qu'on peut pas et qu'on doit pas nier

8.Posté par AS le 08/09/2010 20:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

castro est un descendant de sefarade espagnol... cahsse apres l'inquisition, faut le savoir, mais a part ca... je le vois pas dfendre israel mais alors pas du tout, castro a toujours compare cuba a la palestine, cuba sous sembarguo depuis pres de 50 ans, inimaginable au 21 ieme siecle demander a une population de se soulever contre un gouvernement qu'elle a voulu....


9.Posté par dik le 08/09/2010 20:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il y a quelque chose de vrai dans le post 6 de mehmet. A croire que Castro, ce vieux malin, ne connaissait pas Jeffrey Golberg pour se fier à lui ! On voit le résultat.

10.Posté par Amaru le 08/09/2010 22:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Castro oublie de relativiser, il oublie qu'en parallèle à l'holocauste juif il y avait l'holocauste organisé des Tziganes, celui des Communistes allemands et les massacres de 20 à 30 millions de russes...

Et les malades mentaux autant que les homosexuels ont eut leur forme d'holocauste, ce sont tout de même des hommes ! Non ?

Je suis d'accord pour faire du christianisme la source principale de l'antisémitisme et l'histoire de ses papes signe avec pertinence cette réalité.

Castro oublie aussi de citer le fait des radhanites du moyen-âge, ce que d'ailleurs tout le monde oublie... aujourd'hui..., alors que cela a traumatisé toute l'Europe... C'était le temps où Juifs et Musulmans étaient en grande connivence ! Et le commerce des esclaves raccolés par les juifs et castrés par leurs services, était gigantesque autant pour nourrir l'andalousie que du côté de la Crimée pour nourrir le Moyen Orient... Cela fit la base populaire de l'antisémitisme. Et ça n'avait rien d'idéologique !

Quant à donner des leçons à l'Iran et à son président, je crois que la réponse est toute simple, les juifs en Iran sont heureux, ceux d'Israel ne le sont point !

11.Posté par waddle le 09/09/2010 11:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bien vu Mounadil !
Capitalisme, communisme, même combat : leurs dirigeants et financiers ont quasiment toujours les mêmes origines.
Je pense que le détail le plus important reste son dernier discours où il parle d'attaque de l'Iran. Les sionistes n'ont plus les moyens de le faire, ils font croire qu'ils sont plus puissants qu'ils ne le sont réellement.
Les armements qui ont passé le canal de Suez serviront au Pakistan et en Afghanistan, pas en Iran.
Si vous avez une minute, regardez un peu le flou artistique en ce qui concerne les "origines familiales" de Fidel Castro (source wikipedia) :
Né à Birán, près de Mayarí, dans la Province de Holguín (anciennement appelée Provincia de Oriente), le 13 août 1926, Fidel Castro a passé ses toutes premières années dans la ferme d'une famille aisée mais fort compliquée. Fils d'Ángel Castro Argiz, immigrant galicien analphabète, devenu riche propriétaire terrien, et de sa cuisinière créole, Lina Ruz González, alors que don Ángel est encore marié et le divorce impossible avec son épouse délaissée. Sept enfants naissent hors mariage, Fidel est le 3e et Raúl le 4e (des rumeurs font de Raúl un demi-frère de Fidel, la mère de Fidel l'ayant eu d'un sergent, Felipe Miraval métissé chinois et mulâtre, qu'Ángel Castro Ruz a reconnu néanmoins, après la prononciation du divorce avec sa première femme[réf. nécessaire]). Fidel, enfant illégitime, est placé à l'âge de 5 ans à Santiago de Cuba, et ne sera baptisé, de père inconnu, qu'en janvier 1935. Il ne sera reconnu officiellement par son père, et prendra le nom de Castro, qu'en décembre 1943.

Enfin, de telles salades ne laissent aucun doute sur sa réelle origine, toujours les mêmes stratagèmes utilisés... Vous aurez noté le terme de "famille fort compliquée" : à mourir de rire ! Qu'ils ne se tracassent pas, on a bien compris ce que signifie "fort compliquée"... La perle restant "fils d'analphabète" (enfin il savait quand même bien compter apparemment cet analphabète). J'en connais deux ou trois dans mon quartier, leurs mômes ont donc des chances de finir à l'Elysée, à suivre...
Leila (et d'autres), vous tombez dans le piège voulu par les lois liberticides comme la loi Gaysot ou Pleven : sachez qu'une certaine communauté soutient à 90% les gouvernements sionistes...

12.Posté par Abelkader DEHBI le 09/09/2010 11:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Depuis plus d'un demi-siècle, le Président Fidel Castro, l'un des plus grands révolutionnaires du siècle dernier, n'a pas cessé de combattre l'Impérialisme, isolé dans l'Ile de Cuba avec son vaillant Peuple, le Peuple cubain, par le plus long des Embargos criminels de l'Histoire. - Or, l'Impérialisme et le Sionisme, sont les deux faces hideuses de la même idéologie dominante et exploiteuse, criminelle et arrogante. Qui pourrait être assez stupide pour croire aux manipulations mensongères des médias impérialo-sionistes, coutumières des "charcutages" de textes et de discours ?

13.Posté par jo le 09/09/2010 13:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tout à fait o.k avec mehmet, le nouvel ordre mondiale a déjà préparer la carte, entamer son chemin et enfin arrivée à destination seul problème il n'a pas la clé pour ouvrir la porte de sa maison. Et sa ne se fera simplement que dans le sang, la clé son les musulmans qu'il a détiennent à eux de choisir de la préserver, c'est à dire sauver leur religion ou bien la vendre comme l'Irak la fait ou reste le dernière solution qui je pense est le plus plausible, la donner, c'est à dire faire parti de ces sectes sataniques, maçonnique, proche du mouvement sioniste. L' Iran tout comme la Russie, la Chine, l'Arabie Saoudite, l'Algérie, le Maroc, le Pakistan, Venezuela, Colombie, Corée du Nord/Sud etc... sont tous sous la même houlette du N.W.O. Visionner les films d'extraterrestre, Mars Attaque, Indepandence Day, Star Wars etc vous comprendrez le projet BLUE/BLEAM et qu'enfaite ils se sont tous mis d'accord pour nous la mettre.

14.Posté par Hans le 09/09/2010 19:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Attendez de voir ce que les Cubains et Chavez en disent ! Ce Goldberg est un récidiviste, qui a écrit des articles pour "fabriquer du consentement" à la guerre d'Irak en prétendant avoir les preuves que Saddam Hussein avait des armes de destruction massive, en le disant capable d'envahir les USA, etc. Plusieurs vrais journalistes disent qu'il a, plus que personne, aidé l'administration Bush a rouler l'opinion publique pour emporter son adhésion à la guerre.

Il a aussi fait paraître un livre sur de prétendues interviews de prisonniers musulmans à Kandahar ou je ne sais où, avec des "révélations" tendant toujours à présenter un conflit comme justifié et inévitable. Encore une fois, d'autres journalistes ont refait derrière lui l'enquête qu'il prétendait avoir faite et rencontré vraiment des prisonniers dans les endroits où il prétendait s'être informé : tout était bidon, il n'avait jamais interviewé personne.
Ceux qui lisent l'anglais peuvent voir l'article où Alexander Cockburn l'a descendu en flammes dans Counterpunch en 2003 :

http://www.counterpunch.org/cockburn02282003.html://

En somme, il refait le même brouet mortifère dans les mêmes vieilles marmites.
Ce qui semblerait prouver que Castro a raison d'avoir peur et qu'une attaque de l'Iran est bien à redouter dans un futur proche, puisque c'est toujours juste avant qu'il sévit.
A part ça il a été gardien de prison en Israël pendant la première Intifada, ce qui veut dire qu'il a servi de garde-chiourme à des gamins qui avaient lancé des pierres sur des tanks.
Enfin, il est allé soi-disant voir Castro à sa demande, en compagnie d'une bonne femme du CFR (Conseil des Relations Extérieures), un machin tout de qu'il y a d'inoffensif comme d'habitude, et les deux ont eu leur visa tout de suite, dans la journée, et personne n'a voulu savoir ce qu'ils allaient publier, tant la liberté de la presse est grande chez les Zuniens.
Ce qu'il fait dire à Castro est tellement énorme qu'on croirait que c'est Netanyahu qui parle. Si ça se trouve, c'est le cas.

15.Posté par Chaibane le 10/09/2010 16:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Fidel Castro est resté trop longtemps au pouvoir et il a acquis une grande expérience en matière de relations internationaleS. Un bagage politique qui lui permettra s'il le souhaite d'intervenir auprès du régime iranien pour lui faire comprendre que la nation juive n'a rien avoir dans ce bras de fer qui oppose la République islamique aux USA et les autres membres du Conseil de sécurité. L'Etat hébreu reste confronté au terrorisme et à l'hostilité de ses voisins et par voie diplomatique et d'une manière courtoise, ce petit pays par sa géographie dont le territoire peut-être survolé en moins de trois minutes a compris qu'un Iran nucléaire constituerait une menace sérieuse et réelle pour sa sécurité et celle des autres pays de la région et aussi un péril pour les intérêts des grandes démocraties. Ces grands pays civilisés de l'Occident dont les multinationales avaient investi massivement en matériel de pointe et en argent afin d'exploiter avec les pays producteurs de pétrole dans des projets de grande envergure. Sans l'industrie prospère de ces pays, le pétrole ne trouvera pas d'acheteurs potentiels. Les pays industrialisés ont permis le décollage économique de nombreux pays et au fur et mesure la répartition équitable des richesses sortira toutes les nations pauvres du sous-développement. Cela dit, un Iran doté de la bombe atomique impliquera une flambée du terrorisme dans la planète. Pour un oui ou un non, les organisations islamiques forts du soutien de Téhéran imposeront leur loi. Un scénario catastrophique qui conduira à un déséquilibre mondial et du coup au chaos de l'humanité entière.

16.Posté par tiracoun le 10/09/2010 17:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je sui sidéré par l'analyse faite , par Chaibane de la situation ,au moyen Orient .Ca vole très bas. C'est un étalage de banalités qui laisse pantois sur sa culture géopolitique. Mais ne faut-il pas un peu de bon sens et un peu d'honneté intellectuelle pour dire la vérité.Quel est l'état le plus agressif et le mieux armé dans la région pour se permettre autant de crimes contre l'humanité et autant de liberté de tuer?L'attutude de l'état d'Sraël pousse justement à la surenchère dans la militarisation de la région.Il faut bien se défendre contre un voisin qui est prêt par les énormes moyens dont ils dispose ,qu'ils soient médiatiques ou financiers, pour agrandir son territoire par la force la ruse et le mensonge(caution de Dieu). Pour conquérir on tue et on chasse,on affame, les occupants légitimes comme l'ont fait les Européens avec les peuples qu'is ont trouvé en débarquant de leurs bateaux dans le nouveau monde.La grosse différence au MO c'est que les temps ont changé et que les peuples ont trouvé d'autres moyens pour se protéger.Pour continuer à conquérir comme ci le monde n'avait pas changé,faut-il encore ne pas vendre son armement militaire.
Que cessent tous les actes d'agression,terroristes(les actions des USA en Amérique du Sud) des ex - grandes puissances coloniales, pour que le terrorisme ne trouve plus de justifications.Cessons enfin volontairement ou involontairement d'apporter notre soutien à une poignée de profiteurs sans foi ni loi qui nous manipulent.

17.Posté par mohammed le 10/09/2010 19:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Fidel Castro , ou tout autre dirigeant à sa place , qui aurait rompu pendant autant d'années avec l'exercice du pouvoirs et les affaires du monde, a perdu le fil...Il est HS !
Ceci sans remettre en cause son passé et son rôle historique.
A ma connaissance, les musulmans n'ont jamais crû que Jésus a été tué par les juifs ni qu'il soit mort! Contrairement aux occidentaux chrétiens. La pierre a donc été jetée ailleurs et ce "drôle de journaliste " l'a mise dans la cour des musulmans...Comme beaucoup de choses, ces derniers temps: 11 septembre....!

De plus , l'amalgame, flagrant et donc forcément suspect , fait par Fidel entre Juifs et Israel est contredit par les chiffres qui montrent bien qu'il y a dans le monde beaucoup plus de juifs non israéliens ...Ce qui enlève toute prétention de représentation des juifs par Israel... Ce qui est assurément gênant pour la politique israélienne actuelle visant à créer un " Etat pour les Juifs".
Je n'exclut pas personnellement que le vieux Fidel soit victime de manipulation .

18.Posté par mohammed le 10/09/2010 20:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Où est passé mon post? Incompatibilité?

19.Posté par dik le 10/09/2010 22:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On peut tout aussi bien lire le post 15 de Chaibane comme suit :

Fidel Castro est resté trop longtemps au pouvoir et il a acquis une grande expérience en matière de relations internationales. Un bagage politique qui ne lui permettrait pas, même s'il le souhaitait d'intervenir auprès de l’entité sioniste pour lui faire comprendre qu’elle est à l’origine des bras de fer qui l’opposent aussi bien à tous ses voisins qu’à la République islamique d’Iran, aidée en cela par les USA et les autres membres du Conseil de sécurité. Le Proche-Orient reste confronté au terrorisme d’Etat d’Israël et à son hostilité grandissant envers ses voisins au fur et à mesure de leurs concessions et de la courtoisie dans leurs rapports avec une petite entité par sa géographie dont le territoire peut-être survolé en moins de trois minutes. Cette entité qui constitue une menace sérieuse et réelle pour sa propre sécurité et celle des autres pays de la région est aussi un péril pour les intérêts des grandes « démocraties ». Ces grands pays civilisés de l'Occident dont les multinationales ont aidé à l’implantation d’Israël sur des territoires palestiniens avaient investi massivement en matériel de pointe et en argent afin de soumettre les pays producteurs de pétrole pour leurs projets de grande envergure. Sans le pétrole, l'industrie de ces pays ne pouvait prospérer. C’est ainsi que les pays industrialisés ont décollé économiquement en répartissant entre eux les richesses du sous-sol arabe provocant pauvreté et sous-développement de ces nations. Cela dit, implanter une entité sioniste et la doter d’un arsenal atomique impliquera une flambée du terrorisme dans la planète. Pour un oui ou un non, les organisations sionistes forts du soutien de néo-cons imposeront leur loi. Un scénario catastrophique qui conduira à un déséquilibre mondial et du coup au chaos de l'humanité entière.

20.Posté par Chaibane le 11/09/2010 00:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Autant que je sache, certains passent à la trappe, le Royaume d'Israël et la Judée-Samarie, la destruction du 1er grand Temple de Jérusalem par Babylone puis le 2er grand Temple de la même cité par les légions romaines. L'éxil du peuple hébreu et les persécutions qu'il avait subies durant des siècles... Rien qu'avant 1948, date de la renaissance de l'Etat d'Israël, on a pu recensé 700.000 Juifs sur ce territoire. Les Israéliens souhaitent depuis toujours de coexister avec cette communauté palestinienne qui sont devenus des Apatrides à la suite de la chute de l'empire Ottoman. Cependant, on ne va pas tout de même prétendre qu'Israël n'est pas un pays démocratique et que la Syrie et l'Iran le sont. On a aussi souvent tendance à oublier que l'Etat d'Israël à livrer plusieurs guerres contre les armées des pays arabes avec un matériel militaire acheté à crédit à la Tchécoslovaquie parce aucun autre pays n'a voulu la soutenir. La question du surarmement de l'Etat hébreu est une accusation erronée. L'Etat d'Israël respecte ses engagements en matière d'interdiction des armes de desruction massive.Ce pays ne possède pas l'arme atomique pour une raison très simple: L'armement nucléare peut pour ce petit pays reprèsenter un risque de sécurité en cas d'accident pour sa population. En revanche, grâce à une technologie de pointe leader,l'Etat hébreu qui dispose d'uranium enrichi est capable de fabriquer une série d'ogives et de bombes atomiques en moins d'un quart d'heure, sinon 10mn dans des laboratoires conçus à cet effet.

21.Posté par Chaibane le 11/09/2010 03:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

dik et tiracoun
Vous prétendez tous les deux que l'Etat d'Israël est surarmé en insinuant par là que la Syrie et l'Iran ne le sont guère. Et que dire du Hezbollah libanais qui sème la terreur au Liban et pèse 40.OOO missiles fournis par Damas et Téhéran. Selon vous, ces entités n'ont rien à se faire reprocher. Tous,en plus du Hamas sont armés jusqu'aux dents et ne cherchent que le moment propice pour attaquer Israël qui est le seul pays démocratique dans la région et qui ne s'est jamais servi de son potentiel militaire en vue d'agresser un pays voisin sauf en cas de légitime défense. L'histoire en est témoin. Oui, l'Iran constitue un danger, mais le régime iranien se trompe sur toute la ligne s'il s'amuse à croire qu'il a dans sa main plusieurs options militaires et non militaires pour déclarer la guerre. Si l'Iran n'arrête pas d'allumer le feu de l'escalade verbale contre les démocraties et ne prend pas sans tarder la décision sage d'abandon de son projet nucléaire pour se doter de la bombe alors il le regrettera. Si l'armée iranienne pense prendre en joue Israël et les bases militaires américaines ainsi que les puits de pétrole dans la région, elle fait alors un mauvais calcul. Le plus médiocre des stratèges militaires vous expliquera que l'Iran sera pris en tenaille en cas de conflit avec les forces américaines. Les Iraniens devront faire face à un gigantesque front à leur frontière nord. Les armées des pays de l'Alliance qui sont déjà stationnées en Afghanistan vont forcer Téhéran à déplacer le gros de ses troupes ainsi que ses rampes de missiles de façon à ce que leurs intérêts économiques ne soient plus en grand danger et du coup le territoire israélien pourrait lui aussi être épargné relativement. L'aviation américaine compte utiliser cette fois des bombes nucléaires de pas plus de 500 kg. Tous les infrastructures atomiques iraniennes même souterraines seront rasées comme par un éclair. Il faut bien préciser que les forces américaines ont les moyens militaires nécessaires pour appliquer leur stratégie. Maintenant si la Syrie, le Hezbollah ou le Hamas décident de venir à la rescousse de la République islamique, ils seront traités,eux au napalm. Il est encore temps pour revenir à la raison, chacun doit assumer sa responsabilité et réfléchir aux sort des populations civiles innocentes.

22.Posté par KabylStyle le 11/09/2010 13:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Chaibane

Israël ne possède pas l'arme atomique ? alors pourquoi un refus systématique de signer le TNP !!!? Je trouve ça très bizarre...

Israël une démocratie !!? La Démocratie entend faire respecter l'égalité entre tout ces citoyens or Israël accorde plus de droits aux juifs qu'aux autres avec une justice à géométrie variable, qui enferme des gens sans procès et les expulse de chez eux.

Avec une armée qui commet sans cesse des crimes de guerre et des crimes contre l'humanité ("Mavi Marmara" au cas ou tu aurais oublié) et qui se cache derrière son puissant allié les USA, sans lequel c'est la condamnation internationale...

Cette Démocratie, qui prétend combattre les régimes religieux, surtout islamiques, qui nous parle de laïcité (car la Démocratie ne va pas sans Laïcité), tout en s'auto-proclamant État Juif, exigeant des autres qu'on le reconnaisse en tant que tel, simplement pour être inattaquable et justifier ses crimes par l'antisémitisme.

Dire que les palestiniens sont apatrides est un mensonge éhonté...certes il n'y avait pas "d'État " Palestinien, mais c'était quand même un pays LA PALESTINE, avec ses habitants et ça ne fait pas des Palestiniens des sous-hommes sans avis.

C'est ça ta Démocratie !!? Et bien garde la pour toi et prie pour que jamais ne s'inverse la situation.


23.Posté par dik le 11/09/2010 14:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Chaibane

C'est franchement contraignent de discuter avec un énergumène du genre sioniste; ce genre s'est spécialisé dans la falsification et le mensonge. Vivement que le Hamas, le Hezbollah et l'Iran soient le plus armés possible pour se défendre, car, eux, sont chez eux et obligation leur est faite de se défendre, précisément contre Israël, un intrus sans foi ni loi, suralimenté et surarmé par les prédateurs du pétrole de la région. Continuez donc de prétendre le contraire des faits en affirmant qu'Israël est le seul pays démocratique de la région alors qu'il s'agit du seul pays au monde à pratiquer encore de l'apartheid malgré les condamnations tous azimuts.

Mais, à force de mentir, l'entité sioniste ne sait plus où elle en est. Elle implore d'être reconnue en qualité d'Etat juif, précisément en opposition avec la volonté divine qui condamna les juifs à l'errance. Allez voir de quelle religion relèvent les sionistes! Menteurs, vaniteux et dépravés.

24.Posté par Chaibane le 11/09/2010 23:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

dik et KabylStyle
L'Etat d'Israël demeure une rélle démocratie, tandis que le régime iranien est provocateur, incapable de livrer une guerre parce que n'ayant ni le souffle, ni les moyens et mène en conséquence l'Iran à la catastrophe. Je croyais au début que le président iranien était un va-t'en guerre et que la politique extérieure de la République islamique est absurde et dépouvue de d'objectif. Je découvre que les Mollah essayait d'atteindre un objectif hideux. J'ai lu à travers les médias toutes les déclarations incendiaires des dirigeants iraniens contre l'Etat hébreu et après une étude exhaustive, je suis me suis rendu compte qu'il y a des similitudes frappantes avec la propagande de Gobbels, mais avec une mince variante puisque les Iraniens y ont rajouté du fiel religieux dans leur pain. La désinformation iranienne porte la trace de conseillers nazis. Mais qui sont-ils, ces survivants des vestiges du nazisme et qui s'attellent sans relâche à empoisonner la vie de l'Etat d'Israël dans son existence. S'agit-il de Albert Heim ou alors de Martin Borman... Si c'est le cas, le dossier a pris alors une autre tournure et plus grave encore.

25.Posté par Chaibane le 12/09/2010 13:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'Etat d'Israël envisage de changer radicalement sa politique étrangère. J'en entrevois les prémices. La diplomatie israélienne a dû déployer tous les efforts imaginables pour pouvoir parvenir à une paix juste et durable avec sa communauté palestinienne, mais en vain. Alors, rien ne sera plus comme avant, vous devez me croire. Dorénavant, tout pays arabe qui souhaite entretenir des relations officielles avec l'Etat hébreu devra le faire selon les normes qui régissent les relations internationales entre les Etats. Il n'y aura plus de place, pour les rapports seulement officieux et les rencontres secrètes qui font le bonheur des courtiers. Il n'est plus question que l'Etat d'Israël vit depuis 1948 dans une situation de ni paix, ni guerre, alors que les autres pays se la coulent douce. Désormais la paix au Proche-Orient reste liée à la paix et à la stabilité des autres pays et la guerre dans cette région sera inhérente à un climat tel qu'il fera ressurgir des conflits armés imminents entre ces même pays arabes ou autres. C'est pour cette raison, que les Etats auront intérêt à recommander aux Palestiniens d'accepter un arrangement perfectible dans le temps avec les autorités israéliennes. Les dirigeants des pays du monde entier devront se décider en vue d'effectuer des visites officielles en Israël. C'est par une telle démarche que le cycle de la tension diparaîtra au fur et à mesure et que les pourparlers avec les bélligérants avanceront encore plus rapidement.

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires