Propagande médiatique, politique, idéologique

Ferryté


Ecoutez cette émission passionnante. C'est le compte-rendu du livre de Sand sur le peuple juif par deux occidentalistes faisant mine de penser, un professeur de philosophie engoncé dans le système, le célèbre Ferry, et un journaliste se voulant analyste et expert, le dynamique Julliard. L'embarras est perceptible chez les deux amis. Ferry essaye de mieux étouffer la thèse du livre en se montrant le plus objectif possible quand Julliard digresse pour noyer le poisson.


aucoursdureel@blogspot.com
Mercredi 20 Mai 2009

Ferryté
Evidemment, c'est pas bien d'être antisémite. Il est passionnant de constater que les idéologues les plus proches des antisémites du vingtième siècle sont les sionistes extrémistes contemporains qui cherchent une définition racialiste et scientifique à la judéité. Délires, quand tu nous tiens. Mais la vraie question à poser serait : antisémite, ça veut dire quoi? Ca veut dire être contre les Sémites. Les Sémites ne sont pas les juifs issus de la Bible, mais une catégorie géographique plus vaste. On ne dit pas antioccidentaux pour antifrançais. Les mots ont un sens. Tant que l'arnaque sémantique sur le terme antisémite perdurera, on ne pourra pas attendre de ces discours engagés qu'ils se montrent honnêtes. C'est un peu comme les discours sur les musulmans qui parlent du prophète Mahomet. C'est Mohamed, le béni, et pas Mahomet, l'exécrable. Point barre. Maintenant, l'essentiel : le livre de Sand signe le caractère mensonger de l'idéologie sioniste. Ferry a beau s'emberlificoter les pinceaux pseudo-conceptuels dans les distinctions identitaires, si les juifs ne descendent pas des Hébreux bibliques, alors leur réclamation de la terre d'Israël est caduque et aberrante. Autrement dit, la seule identité qui vaille pour les juifs, c'est l'identité de type religieux. Le judaïsme est une religion et n'est autre que secondairement. Il reste toujours premièrement une religion. Se rendant compte qu'ils s'aventurent sur un terrain miné, le fait que le sionisme est l'émanation monstrueuse de l'occidentalisme, Ferry et Julliard tentent de faire marche arrière. Trop tard! Nos deux penseurs donnent l'exemple des juifs laïcs pour prouver que le judaïsme ne saurait en aucun cas se limiter au caractère religieux. Mauvaise foi insigne! Un juif laïc, c'est tout simplement une dérivation du sens classique. Que dirait-on d'un musulman laïc ou d'un chrétien laïc? Évidemment, les termes perdent leur sens. Et pourquoi pas pour les juifs? Deux poids, deux mesures? Il reste à préciser que l'on peut bien entendu être juif et laïc, mais dans un sens moderne propre à la laïcité : en considérant que l'appartenance religieuse est privée. Dans ce cas, l'intervention de Ferry n'a aucun sens. Ferry pourrait être juif laïc au sens où il pratiquerait de manière privée sa foi juive. Rien à redire. Mais il ne saurait être juif et laïc, soit conférer à sa judéité (putative) un caractère extra-religieux. Qu'on se le tienne pour dit : le judaïsme est religieux ou n'est pas. Et les dénégations de Ferry sont identiques aux protestations d'un voleur pris la main dans le sac. Il aurait sans doute préféré emporter son butin en toute candeur et il bataille pour en conserver une notable partie. Mais il sera au final contraint d'en restituer la totalité. Idem pour les sionistes : ces idéologues qui travestissent l'histoire, la logique et la morale (une pensée pour Gaza) assistent au retour du boomerang en pleine figure, soit au retour du réel avec usure. On notera avec délectation l'argument-aveu selon lequel la vérité rappelée par Sand ne serait pas admissible au vu du contexte politique actuel. C'est un peu comme si on disait : toute vérité n'est pas bonne à dire. Ou : protégeons le mensonge - de l'authenticité sioniste. Revenons à un peu de bon sens et d'honnêteté. Soit les sionistes admettent rapidement que leur identité est religieuse et que leurs prétentions territoriales sont fausses - et ils peuvent encore négocier pour un État multiconfessionnel et laïc (justement); soit ils persistent dans le déni/délire, dont l'argutie style Ferry est la forme douce et pernicieuse - et ils perdront tout, le bébé et l'eau du bain, Israël et le sionisme, l'idéologie et la religion. J'ai en effet bien peur que le sionisme ne finisse par tuer le judaïsme. Une idéologie qui tuerait une religion, avouez que c'est un comble! Sionisme et invention du peuple juif envoyé par Takarai. - L'actualité du moment en vidéo.


Mercredi 20 Mai 2009


Commentaires

1.Posté par arnaque le 20/05/2009 13:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Eh oui, chez les sionistes, tout est mensonge et tromperie, même les mots sont des arnaques sémantiques.

2.Posté par VIRGILE le 20/05/2009 14:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Sémitisme et sionisme ne sont que des inventions récentes (18 et 19e siècle) afin de justifier les intérêts Illuminati. Ceux qui les utilisent ne sont même pas israélites puisque comme nous le savons maintenant, 90 % des sionistes sont issus des khazarie (Turcs-Mongols tardivement judaïsés par des talmudistes babyloniens vers le 8e siècle).
A ce sujet, une sérieuse référence à ne pas manquer :
http://www.moissondeselus.com/histoire_des_Khazars.htm et
http://www.moissondeselus.com/talmud_demasque.htm

Autre info.vérifiée: La mère de Ben Laden est juive, ce qui fait que talmudiquement, il est Juif, tout comme Adolph Hitler est un descendant juif des Rothschild, etc.
Elle n'est pas belle la Vie avec les mensonges illuminati ?

3.Posté par Incurie d'Augias le 20/05/2009 14:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

...ON HALLUCINE... !!!!!! ce qui ce passe là est un cas d'école:

Antisémite, n'est pas antisioniste...Désolé mais les sionistes ont comme dieu l'argent ...pas les Juifs...
Le sioniste est un formatage intellectuel ayant comme support le système bancaire à la Rotschild en bref " quand j'ai une banque , je me fous des Etats."...
Le sémite est un qualificatif liè à une langue -

Un vrai Juif ne peut être que antisioniste...

Un antisémite est contre des gens qui parlent hébreux...entre autre donc:

Il n'y a aucun rapport entre Sioniste , Sémite et Juif...donc
aucun rapport entre antisioniste, antisémite et "antijuif"

L'amalgame des mots et de leurs définitions ne sert que les lobbys sionistes qui essayent de contrôler le fonctionnement de la planète...et qui risquent d'y arriver...il n'y a qu'à voir l'amalgame que font nos politiques dès que l'on touche....à qui au fait??? Juif? Sionistes? Sémites?
Le meilleur exemple que l'on puisse donner est cette vidéo sur "you tube" datée de 2004 ou Dieudonné invite des Rabbins dans son théatre pour expliquer la réalité du problème de l'Etat d'Israël qui est une vrai calamité pour le "vrai peuple juif"...qui n'est pas en Israel ...au passage....enfin pas uniquement en Israel..

Restez attentifs aux mots ...parce que aujourd'hui le manque de culture fait le jeu des Sionistes....et ca c'est pas bon....

Si vous faites la différence entre être Français, être Chrétien et être Capitaliste
Vous ferez la différence entre Israélien, Juif et Sioniste...et Sémite ( Nom donné à différents peuples appartenant à un groupe ethnique originaires d’Asie occidentale et parlant des langues apparentées dites sémitiques-arabe, hébreu,araméen..etc…)..

Donc , prenez le temps de lire , d'écouter , de regarder...et vous éviterez de nourrir le Sionisme.....
Merci pour les Juif, les Israéliens...et le reste du monde

Allez voir
http://www.youtube.com/watch?v=WnFUIx7OdTQ

4.Posté par fadi le 20/05/2009 16:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je suis arabe donc semite,ce qui n'empeche pas les juifs et autres de me traiter d'antisimite,autrement dit de me traiter d'etre anti-moi.les juifs nous ont volé notre terre et avec l'antissimitisme,ils nous volle notre histoire.ils sont impoliment trop malin,ils sont impoliment trop victime.

5.Posté par roland le 20/05/2009 21:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"le sionisme est l'émanation monstrueuse de l'occidentalisme" voilà enfin les choses sont dites ! appeler un chat un chat c'est ça. Le problème du sionisme n'est pas le judaïsme (et en plus ses fondateurs étaient des athées, et qui méprisaient le type traditionnel du juif autant que les antisémites de l'époque !) mais la colonialisme, dont il est un des avatars les plus "tordus". Voilà le problème. Tant qu'on n'aura pas extrait cette molaire, tant qu'on n'aura pas mis les choses à leurs places on aura des problèmes avec le terrorisme intellectuel artificieux des lobbies.

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires