Actualité nationale

Faut-il écluser Cluzet ?... … ou l’art d’éteindre les voix !


Dans la même rubrique:
< >

Dimanche 4 Décembre 2016 - 22:10 VOTEZ PANAMZA !


François Cluzet est un acteur de talent, notoirement connu, ayant exercé son art dans de nombreux films et pièces de théâtre autant qu’à la télévision. Il est détenteur de sept titres d’excellence et nominations allant du César à l’Etoile d’or du premier rôle masculin.
Son invitation sur la chaine publique, France 2, lui a permis, en direct, donc sans censure, de pousser un « coup de gueule » en prenant la défense d’un Français croupissant injustement dans les geôles israéliennes.
Cette position lui vaut aujourd’hui d’être traité d’antisémite. Veritas odium parit : la franchise engendre la haine.


makhlouq@free.fr
Dimanche 15 Novembre 2009

Faut-il écluser Cluzet ?...  … ou l’art d’éteindre les voix !
Connaissez-vous, cher lecteur, le Bureau national de vigilance contre l'antisémitisme (BNVCA)?  
 
Non ?  
 
Ah ! Attention, car cela peut vous valoir de passer pour un antisémite potentiel. Alors, laissez-moi-vous mettre au parfum afin d’éviter les foudres des uns, les coups des autres et les coups de foudre des uns et des autres.
 
Parrainé par la fameuse LICRA, dont le « R » n’est qu’un « appendice phonétique »,  sachant que le Racisme n’est pas, pour elle, sa tasse de thé, parce que moins important que l’antisémitisme, dont beaucoup de « cas faits » devinrent imbuvables, le fameux Bureau est présidé par Sammy Ghozlan.  
 
L’homme est un ancien commissaire de police, aujourd’hui à la retraite.
 
Son rôle est appréciable du fait de son militantisme consistant à s’enquérir des cas d’antisémitisme qu’il recherche en tout lieu et à tout instant avec un zèle inégalable. Une mission dont il s’acquitte avec brio et sérénité. Ce qui me parait fortement appréciable, au demeurant, dans le sens qu’il lutte contre une discrimination.  
 
Toutefois, nous avons tous le souvenir de son intervention en faveur de Rudy, le fameux « jeune » juif qui fut attaqué… nous disait-on… et qui chut dans le coma suite à l’agression ! (lire  http://www.altermonde-sans-frontie [...] icle7354).)
 
Sammy  se gausse long de nous, aujourd’hui,  car le « fameux comateux » est, à l’heure actuelle, dans l’armée des lâches en Israël. Il y a fui sachant qu’il aurait purgé une peine pour récidive puisque condamné une première fois pour agression. D’où la « fameuse histoire », montée en épingle, parmi tant d’autres et, comme d’habitude, plus aucun écho ne nous parvient afin de cacher l’embrouille.
 
Le BNVCA se manifeste, encore une fois, après l’intervention de François Cluzet sur le cas de Salah Hammouri. Il a saisi le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA) pour « désinformation » et « incitation à la haine ».
 
Qu’a dit François Cluzet ?  
 
Rien d’autre que ce qu’a affirmé le Président de la République lors de sa rencontre avec les marins-pêcheurs notamment qu’il s’engageait à rapatrier tous les ressortissants français emprisonnés à l’étranger « quoi qu’ils aient fait ».(voir  http://[www.altermonde-sans-frontiere.com )
 
En somme, l’acteur ne fait que rappeler le Magistrat suprême à ses devoirs, à la parole qu’il a donnée et à ses engagements lesquels n’ont pas été tenus, à ce jour.  
 
En filigrane, il remet en selle le communautarisme sioniste plus qu’évident de Sarkozy du fait que ce dernier déploie tous ses efforts concernant le mercenaire Gilad Shalit, Franco-Israélien, engagé dans l’Armée des Lâches pour casser du Palestinien et délaisse totalement Salah Hammouri qui, lui, est « totalement » Français et aucunement Franco-Palestinien puisque l’Etat palestinien n’existe pas. En somme, « identité nationale » obligeant, le Président a plus de devoirs envers ce dernier plutôt que vis-à-vis d’un individu qui a choisi son destin, ne parle même pas notre langue et fait partie d’une Armée génocidaire dont la seule gloire est d’assassiner des civils,  
 
Accuser Cluzet de désinformation n’est rien d’autre que de la… désinformation.  
 
L’accuser d’incitation à la haine est une calomnie.
 
Ainsi, rapporter la réalité des faits deviendrait-elle un crime dès lors qu’elle n’est pas en faveur d’Israël ?
 
Où va-t-on ? Et quel est ce pouvoir étrange que détiendrait tout individu ou toute association qui prônerait l’allégeance à un Etat dont l’Apartheid reste une évidence ?
 
Il faut se poser des questions quant à l’importance que prend le lobby sioniste en France, quant à la politique menée par un Président qui ne cesse de subordonner nos intérêts à ceux d’Israël puisqu’il n’hésiterait pas à nous faire entrer, contre l’Iran,  dans une guerre qui ne serait aucunement la nôtre.  
 
Il faut s’en poser encore quant à la liberté d’expression tout à fait unilatérale, permise à certains et interdite à tous comme pour François Cluzet, Kassovitz et autres célébrités dont le seul tort est celui de ne pas être en accord avec le système sioniste et sa tyrannie toujours plus agressive, toujours plus inhumaine.
 
Que doit-on entendre par cette attaque contre les artistes qui s’engagent à dénoncer la forfaiture et la trahison ? Qu’Israël a le droit d’incarcérer et d’assassiner à sa guise, soutenue par une cinquième colonne de Français plus Israéliens que les Israéliens eux-mêmes ?
 
Il faut le croire !
 
Nous parlions d’identité nationale, n’est-il ?  
C’est le moment d’en faire la démonstration et de s’occuper d’un Français injustement détenu. Et quand bien même il le serait justement, le Président s’était engagé à « le ramener en France ». Il a failli à sa tâche et nous nargue manifestement en s’occupant d’un sioniste et en recevant ses parents, Israéliens, refusant une audience à une Française, mère d’un Français détenu par un État terroriste.
 
Le BNVCA va plus loin dans son délire lorsqu’il demande, dans une langue de Molière… théâtrale mais pas franchement hexagonale  : « Conformément aux lois en vigueur, qui prévoient que tout français qui commet un crime à l’étranger , et notamment un acte terroriste, le BNVCA réitère sa demande aux  Ministres de l’Intérieur et de la Justice,d’engager  une procédure de déchéance de la nationalité française, de Salah HAMOURI  pour les faits qui lui sont reprochés, si son cas entre dans le cadre de cette mesure. ».
 
Dans ce fatras syntaxique, dans lequel les phrases ne sont comprises que par leurs auteurs… et encore !... le BNCVA veut nous faire croire que Salah Hammouri est, à l’instar de Gilad Shalit, un binational, ce qui est totalement faux. L’Etat palestinien n’existant pas, le prisonnier ne peut avoir la nationalité de son père. Il est seulement Français, et de fait, par sa mère. Il l’est donc à la naissance et ne peut, en aucun cas être déchu de sa nationalité d’origine.  
 
A contrario Gilad Shalit, lui, est binational puisqu’en même temps Français et Israélien. Et, retour de boomerang, il peut être déchu de la nationalité française pour deux raisons majeures :
 
• parce qu’il se comporte comme le national du pays étranger dont il est  ressortissant. (Article 23-7 du Code civil : «  Le Français qui se comporte en fait comme le national d'un pays étranger peut, s'il a la nationalité de ce pays, être déclaré, par décret après avis conforme du Conseil d'État, avoir perdu la qualité de Français »)
 
• parce qu’il occupe un emploi dans  une armée ou un service public étranger.{ (Article 23-8 du Code civil : « Perd la nationalité française le Français qui, occupant un emploi dans une armée ou un service public étranger… »)  
 
Le Gouvernement français entreprendra-il l’action en déchéance pour Gilad Shalit, sachant en outre qu’il a été complice dans l’agression d’Israël contre le Liban, un pays dont le lien d’amitié avec le nôtre est patent ?
 
Tout cela est hantises et mythes !



Dimanche 15 Novembre 2009


Commentaires

1.Posté par Maxence le 15/11/2009 15:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci pour toutes ses vérités. Vive la liberté d'expression!!!!

2.Posté par redk le 15/11/2009 17:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Déchéance pour Gilad Shalit et autres vermines sionistes qui bafouent les lois de la république, cette excellent article montre combien, face de phacochère Ghozlan et son officine du sioniztan n'ont aucun droit de se la ramené et de pisser sur le code civil français!!

3.Posté par Brigitte le 15/11/2009 18:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Des vérités qui doivent être dites et divulguées le plus largement possible.

4.Posté par Habakuk le 15/11/2009 18:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

VERITAS ODIUM PARIT, OBSEQUIUM AMICOS... La franchise fait des ennemis, la flatterie des amis. Mieux vaut avoir des ennemis. "S'enquérir des cas d’antisémitisme qu’il recherche en tout lieu et à tout instant avec un zèle inégalable' jusqu'à en trouver là où il n'y en a pas... Être taxé d'antisémite potentiel n'est pas si désagréable, finalement... Moi, à force de me l'être entendu dire, je me suis bien habitué et ma foi, ça me va..

5.Posté par redk le 15/11/2009 20:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Autre "art" d’éteindre les voix, des puants sionistes!!!

http://www.dailymotion.com/video/xb5hng_levy-menard-vs-zemmour-naulleau-1-i_news

http://www.dailymotion.com/video/xb5hp7_levy-menard-vs-zemmour-naulleau-2-i_news

6.Posté par samarita le 15/11/2009 21:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

l'impunité totale!!! le sionisme,la lépre de ce monde vive la liberté d'expression et la justice!!à mort le sionisme pour une vie plus digne et enfin libre
Merci pour votre courage

7.Posté par Intellecterroriste le 16/11/2009 09:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"L’Etat palestinien n’existant pas, le prisonnier ne peut avoir la nationalité de son père."

L'Etat palestinien n'existant pas, son père n'a pas non plus de nationalité!? Il est "apatride" logiquement non!?


8.Posté par hatem le 16/11/2009 15:39 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

intellecterroriste : ta remarque est vraiment pertinente. Effectivement, malheureusement la Palestine n'est pas encore reconnu comme un etats. Une raison de plus qui discredite la France..

9.Posté par Alien le 16/11/2009 18:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bien que la Palestine ne soit pas reconnue en tant qu'état, la nationalité palestinienne existe heureusement bel et bien.
Les Palestiniens détiennent un passeport palestinien et on peut acquérir la nationalité palestinienne (ce qu'a fait un chef d'orchestre israelien, un certain Daniel Barenboïm en signe de
solidarité à titre d'exemple. Démarche sincère ou pas, c'est un autre débat).
Donc :
soit, tu n'es pas au courant et il serait judicieux de te renseigner avant de faire passer de fausses informations qui décrédibilisent l'ensemble de ton article
soit, tout en faisant mine de prendre fait et cause pour Salah Hammouri, tu nies jusqu'à l'identité palestinienne.
De deux choses l'une, l'autre étant le soleil.

10.Posté par redk le 16/11/2009 18:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Alien, tu prend toi aussi les autres pour des demeurés, se passeport est "honorifique" et non "Officiel", c'est incroyable comment la hasbara sioniste prend corps, bientôt tu va nous sortir que l'Etat palestinien existe bel et bien, que tout se passe dans le meilleur des monde, allez va nous sortir une autre blague!!

http://www.qobuz.com/info/Qobuz-info/Curiosites/Un-passeport-palestinien-pour5918

11.Posté par boualem le 16/11/2009 19:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'ai écouter les infos de dimanche sur antenne 2 le Journaliste a dis que nous allons parler de SALAH HAMOURI dimanche prochain suite a la demande de M CLUSET maintenant reste a s'avoir quelle sont les commentaires qu'on va nous servir j'éspére qu'ils n'ont pas reçue d'ordre de ces pleurnichard pour enfoncer M HAMOURI

12.Posté par Joël le 16/11/2009 22:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

N'oublions pas chers amis que notre bien dévoué maire de Paris Monseigneur Delanoé avait l'année dernière mis à contribution la devanture de l'Hôtel de ville ainsi que les impôts de ses administrés pour la cause sioniste qui comme chacun sait se bat pour l'amour du prochain en terre de Palestinne! Une grande fresque déroulée sur la façade de la Mairie composée de la photo du soldat sioniste doté d'une inscription en dessous disant ceci: Libérez le soldat Gilad Shalit!
Quant au Palestinien Salah Hammouri, ce n'est qu'un Français de sang en partie d'Arabe ne méritant pas de compassion! Hé oui, c'est le soldat (socialiste) Delanoé qui fait honneur comme il se doit au parti des neuneu mondialistes! Celui là c'est un sacré numéro tout de même!!! il est contaminé, et ce n'est pas par l'homosexualité dont il s'était habilement servit pour sa candidature qui le dédouanera à mes yeux de son ignominie et de sa lâcheté!

13.Posté par Alien le 17/11/2009 00:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Redk, me traiter de sioniste ou de lobotomisée par la propagande sioniste est la pire insulte qu'on puisse me faire vu que je considère cette engeance comme mon ennemi personnel.
Je sais peut-être mieux que toi ce qui se passe en Palestine et ce, au jour le jour. Et non, je ne te dirai jamais que tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes !
Mais, sans vouloir te raconter ma vie, j'ai eu l'honneur de recevoir des amis gazaouis à une époque où, malgré de grandes difficultés, il leur était encore possible de se rendre à l'étranger.
Tu te doutes bien qu'il leur fallait un visa pour arriver jusque chez moi, en Europe ?
Et tu crois qu'un visa leur aurait été délivré à la présentation d'un passeport "honorifique" ?
Mais bon.
Pas utile de s'engueuler quand on mène le même combat.
Faut pas s'éparpiller et mieux cibler notre colère.


14.Posté par redk le 17/11/2009 10:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tres bien , je me suis peu être laissé emporter, et que tu est peu être de bonne foi, mais laisser entendre qu'il ni a point de problème d'identité palestinien, c'est une grave erreur, et ne prêtent pas connaitre mieux que moi se qui se passe en Palestine, tu ne me connais pas, mais je me permet de te joindre un article de l'ami Victor Lassalle, pour te fair une idé plus juste des la chose.

Les cartes d’identité Palestiniennes doivent être celles qui ont le moins de signification juridique dans le monde. C’est le prix à payer quand un pays est le vassal de son voisin. Il faut partir du principe que la Palestine, malgré les accords signés, la « feuille de route » et le « processus de paix », n’est pas vraiment un pays :

Les frontières sont celles qui sont décidées par Israël (cf le Mur et les nouvelles frontières), donc d’une année à l’autre le pays peut avoir une forme différente. Par conséquence, la propriété terrienne privée peut être réquisitionnée par Israël à n’importe quel moment (préavis d’une à deux semaines)

La monnaie nationale est israélienne

Les services d’eau, d’électricité et de gaz en Palestine sont gérées par des compagnies israéliennes

Les produits sont bien souvent écrits en hébreu, ceux qui sont exportés portent l’étiquette « made in Israël » pour bénéficier des avantages commerciaux qu’Israël a signé avec les pays complices


L’espace maritime et aérien en Palestine est réservé à l’exploitation israélienne, tout comme les routes : les meilleures routes sont simplement interdites aux voitures qui possèdent la plaque verte (palestinienne). Pas la peine de parler des restrictions de mouvements en ce qui concerne les checkpoint et autres barrages dans et autour des villes palestiniennes


Sur 132 députés que compte le Parlement national Palestinien, 41 sont dans des prisons israéliennes, ainsi que deux ministres, pour des durées variables... Etc

La seule organisation internationale qui reconnaît officiellement l’Etat palestinien est la FIFA.

Dans ces conditions, on peut imaginer le contrôle israélien sur les pièces d’identité palestinienne. Dans un passeport palestinien, qui ressemble de l’extérieur à un véritable passeport, on trouve en fait la mention « laissez-passer ». Soit je me trompe, soit c’est le même terme qui était utilisé dans les papiers d’identité français pendant l’occupation allemande. Ce qui signifie qu’on est libre de circuler mais que la suspicion d’appartenir à une organisation terroriste plane toujours au-dessus de votre crâne. Haitham, un journaliste de Reuters à Bethleem passe souvent plusieurs heures aux contrôles des aéroports, pendant les autres citoyens reçoivent directement leur tampon sans question. Un autre Palestinien, qui voulait se rendre en Grande-Bretagne pour le travail, a passé deux mois à remplir trois des tonnes de documents. Lorsqu’il a finalement eu le visa, il a voulu passer la frontière jordanienne pour se rendre à l’aéroport d’Amman, et on l’a stoppé. Ils ont évoqué un lien entre lui et une organisation douteuse et il a été refoulé, non pas en Grande-Bretagne mais à la porte de son pays.

Avec l’ID (identity card) palestinienne, on ne va pas en Israël, on ne va pas à Jerusalem-Est, capitale Palestinienne et troisième lieu saint de l’Islam (et accessoirement merveille historique et architecturale sans égal). Et avec l’ID, on quitte difficilement le pays, on rejoint parfois difficilement son lieu de travail ou sa famille, à l’intérieur des « frontières » palestiniennes, puisque les contrôles aux checkpoint sont absolument arbitraires et sont basés sur la volonté des soldats. Rappelons que, comme à Sparte, en Grèce au 4e siècle avant JC, le service militaire est un devoir civil, social et moral, à la suite duquel on devient un adulte et un citoyen : 3 ans pour les hommes, 2 ans pour les femmes (les femmes, pendant cette période, ont le droit de se faire avorter deux fois). Ceux qui refusent de servir dans l’armée en Cisjordanie sont condamnés à plusieurs mois de prison (ils sont 1500 israéliens dans les geôles de leur propre pays pour avoir refusé de servir dans l’armée).

Les soldats aux checkpoint sont jeunes (entre 18 et 25 ans), et nerveux à l’idée de se retrouver face à un kamikaze (bien qu’on n’en ai pas vu depuis des années). Ils font leur travail parfois par résignation, mais souvent prennent un malin plaisir à faire perdre le temps des Palestiniens, à vérifier quinze fois les papiers, les faire descendre de la voiture, les allonger par terre, les mettre à moitié nu pour vérifier qu’ils n’ont pas d’armes etc. Ils ont le droit de tout faire. Tuer un Palestinien n’est d’ailleurs pas interdit. Mais les expériences passées ont montré que c’est ce qui provoque une Intifada.

Mais revenons aux cartes d’identité et prenons un exemple. Bayan est une avocate avec qui je travaille dans la vieille ville. Elle est allé une vingtaine de fois à Jérusalem, avant la Seconde Intifada. Entre 2001 et 2004, elle est allé étudier le droit à Amman pour échapper aux affrontements. En revenant en Cisjordanie, la situation était complètement différente : fini les visites à Jaffa, Haïfa ou Jérusalem. Désormais, il faut des autorisations spéciales, plus ou moins difficiles à obtenir. Ceux qui ont fait de la prison ou ont été impliqués politiquement dans la Résistance n’ont aucune chance d’avoir l’autorisation. Pour Bayan par exemple, qui est une femme exemplaire, elle a « profité » de la maladie oculaire de son père qui avait besoin d’être soigné chez un médecin spécialiste à Jérusalem. En l’accompagnant, elle a eu une autorisation d’un jour : entre 5h et 19h. C’est une journée à ne pas gâcher. C’est l’occasion d’aller prier à la mosquée Al Aqsa et rendre brièvement visite à sa famille. 20 minutes pour chacun.

http://victorlassalle.wordpress.com/2009/06/23/palestinian-id-and-wrong-ideas/

15.Posté par Nizar MAURANGES le 17/11/2009 18:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Qu'ils arrêtent leur cirque avec leur antisémitisme....ILS NE SONT PAS SÉMITES!
Les mêmes prétextes, les mêmes arguments, pendant que cette sinistre vermines de nazi sionistes massacrent encore et encore, complotent, manipulent et tous les politicons qui soi-disant nous gouvernent démocratiquement (???) exécutent les ordres de leurs grands maîtres sataniques sionistes, ce cancer qui ronge le monde entier, car jamais satisfaits, ni rassasier, il leur faut du sang encore du sang, des organes volés, des terres volées, des boucheries à volonté, un grand buffet de corps déchiquetés, un grand feu de joie de corps carbonisés par leur phosphore, plus ils en demandent, plus les politicons leur donnent encore, et encore, ah le Nouveau Ordre Mondial à la tête de la pyramide les plus grands criminels du monde, et leurs petits suppôts de Satan (UNION EUROPÉENNE - ÉTATS UNIS - COMPLICES ARABES - OTAN - ONU ETC).
Quand est ce que ces pourritures vont crever enfin, quand est ce qu'ils fermeront leurs grosses gueules de con - LA LIBERTÉ D'EXPRESSION NUL NE POURRA ME LA RETIRER QUE DIEU!
SARKOZY devrait rapidement démissionner car il est le poison de la nation Française!
Que son petit Jean aille vite faire la guerre aux talibans, au lieu de vouloir s'approprier des postes qu'il est incapable de gérer! Qu'il remplace au moins un soldat français juste pour voir tout ce qu'ils ont à supporter! Ou qu'il aille juste vivre un jour comme un Palestinien. Non tranquille bien chez lui...avec ses bandes de nazis sionistes.
BRAVO A FRANÇOIS CLUZET et à tous ceux qui ont le cran de dire des vérités crues!
Le jeu que joue SARKOZY est très dangereux, il reçoit un criminel de Netancouyon, le lendemain, il reçoit Bachar Al ASAD pour l'obliger à se réconcilier avec Israël, et surtout le mettre de son côté dans le but d'attaquer l'Iran. Espérant que SARKOZI sera en première ligne avec ses enfants pour aller à la guerre! Copie conforme de Busherie!
Et pour clore son sale boulot de politicon, il va recevoir :
LE BOUCHER DE QANA INVITE A PARIS, LE 19 NOVEMBRE !!!
Un de ses exploits :

En juin 1995, Moshé Ya’alon est nommé au commandement du service de renseignement de l’armée et accède au grade de général de corps d’armée.

C’est donc ce poste qu’il occupe en 1996, lorsqu’entre le 11 avril et le 27 avril, Israël lance une campagne de bombardement appelée Opération Raisins de la colère contre des cibles situées sur le territoire libanais à Qana, au sud-Liban.

Officiellement, le but de cette opération est de détruire ou de fragiliser le Hezbollah, qui mène une guérilla anti-israélienne dans le Liban Sud, alors occupé par Tsahal.

Les bombardements vont causer le massacre délibéré de plus de 105 civils libanais, hommes, femmes et enfants qui s’étaient réfugiés avec des centaines d’autres (environ 800) dans un bâtiment clairement placé sous la protection des Nations-Unies.

Le rapport de l'ONU très critique pour Israël, suggérait que le bombardement avait été perpétré en connaissance de cause et que la responsabilité directe de Ya’alon, alors chef d’Etat-major, avait été établie ; l’homme responsable de ces massacres n’a jamais été condamné ni même inquiété !
Voilà comment on empoisonne la France, et on essaie de faire taire CLUZET.
C'est honteux M. SARKOZI de votre part, car le peuple Français ne vous intéresse guère
mais vos amis nazis sionistes oui! Vos dépenses faramineuses dépassent l'entendement. L'argent du peuple...





Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires