Palestine occupée

Fatah al-Islam Responsable de l'Attentat de Damas (TV)


Dans la même rubrique:
< >


Vendredi 7 Novembre 2008

Fille de Chaker al-Abssi
Fille de Chaker al-Abssi
Les responsables de l'attentat meurtrier du 27 septembre à Damas appartiennent au groupe radical sunnite Fatah al-Islam, qui avait affronté en 2007 l'armée libanaise dans le nord du Liban, selon la télévision d'Etat syrienne, qui a diffusé jeudi soir les "aveux" des auteurs.

La télévision syrienne a montré une dizaine de personnes qui ont affirmé être membres de ce groupe radical.

Parmi eux, une personne présentée comme "le responsable de la sécurité de Fatah al-Islam en Syrie", Abdel Baqi al-Hussein, a affirmé que l'objectif de cet attentat était de "nuire au régime syrien".

Le groupe avait également l'intention, selon les dires de ces personnes, d'attaquer, toujours en Syrie, des diplomates (italiens et britanniques), des voitures transportant des agents de sécurité ainsi que la Banque centrale.

Dix-sept personnes ont été tuées et 67 blessées, selon un nouveau bilan de la télévision, le 27 septembre dans un attentat suicide à la voiture piégée à Damas. Il s'agissait de l'attaque la plus meurtrière depuis les années 1980, à l'époque où des attentats sanglants étaient commis par les Frères musulmans.

Ce groupe terroriste Fatah El-Islam a affronté pendant plus de trois mois l'armée libanaise dans le camp de réfugiés palestiniens de Nahr al-Bared, dans le nord du Liban, avant d'être vaincu début septembre 2007.

Composé de combattants palestiniens et libanais, ainsi que d'autres nationalités arabes, saoudiens notamment, le Fatah al-Islam s'était fait connaître à la fin 2006 après s'être infiltré dans le camp, voisin de la grande ville de Tripoli et de la frontière syrienne.
Le groupe était dirigé par un Palestinien, Chaker al-Abssi, qui avait purgé une peine de prison en Syrie pour affiliation à Al-Qaïda. Il est en fuite depuis la chute de Nahr al-Bared.
S'il reconnaissait alors des affinités idéologiques avec le réseau d'Oussama ben Laden, le groupe démentait tout lien logistique avec lui.

Parmi les personnes présentées par la télévision figurait également Ouafa Abssi, la fille de Chaker al-Abssi.
Ctiant son père, elle a rappelé que le Courant du Futur de Saad Hariri, un des piliers des Forces du 14 Mars, avait "des liens avec les mouvements salafistes", et que ces derniers recevaient de l'argent de cette formation ainsi que de ressortissants saoudiens.

Selon leurs dires, les responsables de l'attentat ont dû se livrer à plusieurs vols à main armée pour financer l'opération.
Pour perpétrer l'attentat, ils ont également affirmé avoir volé à Damas une voiture conduite par un Irakien dans laquelle ils ont ensuite déposé les explosifs.

Selon les médias officiels, la voiture, bourrée de 200 kilos d'explosifs, se trouvait dans une rue passante, près d'un poste des services de sécurité, à une intersection menant à l'aéroport international de Damas et à la tombe de Sayyeda-Zeinab, un haut lieu de pèlerinage chiite.

http://www.almanar.com.lb/ http://www.almanar.com.lb/



Vendredi 7 Novembre 2008


Commentaires

1.Posté par samy le 07/11/2008 12:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

moi je vous dis par respect de la neutralité journalistique,et avec la chance que j ai de maitriser la langue arabe je vous dis;
a aujourd hui j ai pas lu un suel communiqué de FATH AL ISLAM DANS LEUR SITE REVENDIQUANT QUOI QUE CE SOIT.
en plus le rgime syriens,nous a habitué a sa propaguonde,et je n y crois pas.
d ailleur j en voie une pur preparations de l opinion public à une futur invasion du liban sous pretexte que fath al islam a installé ses bases.
d ailleurs on remarque que la derniere operation us dans le territoit syrien a ete realiser par accord du regime sur base d info qui sont apparus avant hier dans le journal anglais le daily telegraph.alors,croire la télé syriens,je prefere croire DICK CHENEY ALORS.

2.Posté par LSD, 100 µg, i.m. le 07/11/2008 20:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Développez ces informations Samy, car elle sont intéressantes et votre analyse rapide ne semble pas sotte... autant que j'en sache et qui est très peu, malheureusement.

Vu de l'occident la situation est d'une complexité byzantine... Merci si vous pouvez développer et donner des liens plus ou moins francophones ou anglophones... D'avance, merci.

3.Posté par LSD, 100 µg, i.m. le 07/11/2008 20:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En tout cas, le Daily Telegraph ne me suffira pas... Méfiance toute française...

4.Posté par baltassare le 10/11/2008 23:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Croire ou ne pas croire le gouvernement syrien n'est pas leurs probleme.
le message qu'ils ont voulue faire passer concerne plus les "dirigeants" ou pseudo dirigeant tels que Saad Hariri et les saoudiens aussi le prince bandar (ancien ambassadeur de l'arabie saoudite et grand copain de la bande à neuneu cheney-bush-rumsfeld) deteste le gouvernement syrien et il fait tout pour destabilisé ce pays.
La Syrie est attaqué par tous les côtés (sioniste, néocons et arabie saoudite) pour le fait qu'elle ne se soumet pas à la lois des sionistes comme le font les tres dociles payse arabes restant. si elle laisse tomber l'Iran et le Hezbollah c'est son suicide que le Syrie va signer (ce n'est pas seulement le gouvernement syrien qui tombera mais toute la syrie qui deviendra un nouvel Irak avec des pantins aux gouvernement.
et dire que la Syrie etait de meche avec les etats unis j'y croit pas trop! souvenez vous de l'information ; au départ c'etait des passeurs qui étaient visé puis quelques jours apres c'etait une personne de Al qaida qui était visé !!!si la Syrie avait tiré sur les helicopteres vous pouvez etre sur que la réplique des states serait une guerre, le gouvernement de necons de bush ne veut pas lacher le pouvoir et veut continuer à servir docilement les sionistes, d'ailleur Obama n'a dautre choix que de faire allégence à cet état si il ne veut pas disparaitre prématurément....
je ne crois pas plus le daily telegraph que les autres journaux ou journaliste tous à la botte d'un gouvernement dans tous les cas.
si les etats unis ont menti pour la guerre en irak et en afghanistan je ne vois pas pourquoi je leurs ferait confiance pour des infos concernant la Syrie ou tout autre pays de "l'axe du mal"

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires