ALTER INFO

Faire la lumière sur Jupiter


Dans la même rubrique:
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 13:05 Formidable reprise économique aux USA

Jeudi 8 Décembre 2016 - 12:40 Fidel et le Che : deux politiques différentes



Mercredi 7 Mai 2008

Faire la lumière sur Jupiter

L'anneau principal de Jupiter. Crédit NASA/JPL, mission Galileo.


Thunderbolts, par Stephen Smith, le 5 mai 2008


​​​​Il y a trente ans, les anneaux de Jupiter étaient inconnus. L'analyse récente des données de la sonde Galileo révèle que des courants électriques circulent autour de la planète, exactement comme les théoriciens de l'Univers Électrique l'ont prévu.


​​​​Une annonce récente des scientifiques du Jet Propulsion Laboratory, de la NASA et de l'Université du Maryland, signale que les anneaux de Jupiter sont en réalité chargés électriquement. Douglas Hamilton, un scientifique spécialiste des planètes de l'Université du Maryland, écrit :

​​​​Sur la face éclairée de Jupiter la lumière du Soleil charge les particules de poussière positivement, tandis que sur la face plongée dans la nuit les particules portent une charge négative. Les charges différentes réagissent différemment avec le champ magnétique de Jupiter, ce qui amène les particules à changer d'orbite, et même, quand les conditions sont adéquates, à modifier l'obliquité ou l'inclinaison de l'anneau de particules.


​​​​Les anneaux de Jupiter se composent d'une mince couche de matériaux entourant la planète. Leur structure est assez diffuse, ce qui rend leur observation difficile quand leur alignement avec le Soleil est imparfait. Leur rayon externe commence vers 129.000 kilomètres, presque à sur l'orbite de la lune Adrastée. On dit que les quatre petites lunes, Métis, Adrastée, Amalthée et Thébé, influencent la structure des anneaux de Jupiter, de la même manière que les « shepherd moons » (lunes berger) de Saturne gèrent l'énorme formation d'anneaux de cette planète.


​​​​Il y a plus de quatre ans, un article de Picture of the Day [*] abordait les panaches « volcaniques » de Io, la lune de Jupiter, et démontrait que ce sont des décharges de plasma de cette lune vers la géante gazeuse. Certains scientifiques spécialistes des planètes ont plus tard commencé à reconnaître les liens électriques entre elles quand l'« empreinte » de Io a été observée dans les aurores polaires de Jupiter. En fait, il a été découvert que les quatre plus grandes lunes de Jupiter laissent toutes leur marque dans les aurores sous la forme d'une « queue » qui flotte dans la colonne de plasma. Plus tard, quand la NASA a lancé la sonde New Horizons pour une mission d'étude vers Pluton et Charon, il a été constaté que les « panaches » de Tvashtar, un gigantesque volcan sur Io, ont une structure filiforme avec des indications qu'ils sont en fait des arcs de décharge de « points chauds » électriques de la couronne reliant Io à Jupiter.


​​​​Les astronomes ont suggéré que l'effet de « malaxage » des « marées, » due à la gravité de Jupiter sur Io, provoque le dégagement des particules chargées dans les panaches « volcaniques. » Les particules circulent ensuite comme un courant électrique vers Jupiter. Puisque l'électricité ne circule pas dans une seule direction, le lien à sens unique ne peut convenir. Alors comment l'électricité se déplace-t-elle entre Io et Jupiter ?


​​​​Les théories conventionnelles présument que l'univers est neutre électriquement, alors, quand par exemple les données des observation confirment que le plasma est électriquement actif, peu importe l'invraisemblance de l'invocation des phénomènes localisés. La force des marées et les volcans sont présentés comme la cause de l'activité constatée sur Io, et les évidences de circuits électriques sont ignorées. Il se passe la même chose avec les anneaux de Jupiter. Il est dit que la charge des anneaux est provoquée par la lumière du Soleil et l'ombre plutôt que par l'activité d'un circuit électrique entre Jupiter et le Soleil.


​​​​Jupiter est connecté au Soleil, qui est lui même relié à la Voie lactée ; et la Voie Lactée est probablement connectée au Groupe Local [de galaxies], puis à l'Amas et ainsi de suite. Cette conception constitue la base de la Théorie de l'Univers Électrique, toute chose partout dans le cosmos se compose de plasma conducteur quasi-neutre électriquement, extrêmement diffus à grande échelle, mais capable de transmettre des courants assez puissants pour alimenter les étoiles et les galaxies.


​​​​L'interaction électrique entre Jupiter et ses lunes signifie que ce sont des corps chargés et non pas neutres électriquement. Jupiter règne en relation électrique dynamique avec le Soleil, et il est maintenant connu que les particules chargées du Soleil, et non pas une « dynamo électrique, » alimentent ses aurores planétaires. Tout comme les aurores, le système d'anneaux de Jupiter fonctionne sans doute de manière similaire à ce qui est constaté sur Saturne ; en fait une explication similaire est très probablement correcte.


​​​​Les planètes géantes gazeuses ont toutes des anneaux sous une forme quelconque. Le tore de plasma qui entoure chacune d'elles et les courants électriques qui circulent le long de leur axe polaire puis sortent sur le plan équatorial sont la cause probable de leur persistance. Nul ne sait exactement comment se forment et se maintiennent les systèmes d'anneaux planétaires, mais plutôt que de chercher la réponse uniquement dans les actions mécaniques, l'électricité et les courants circulant dans le plasma poussiéreux fourniront des explications plus raisonnables.



Original : http://www.thunderbolts.info/tpod/2008/arch08/080505jupiter.htm
Traduction libre de Pétrus Lombard pour Alter Info




​​​​* NDT : Picture of the Day (Tableau du Jour) est le nom de cette série d'articles de Thunderbolts. Elle reprend en fait la série d'observations de même nom de la NASA, et quelques analyses de l'astronomie traditionnelle, pour les expliquer au jour de la théorie de l'univers électrique.



Articles apparentés


​​​​La queue inattendue de Vénus

http://www.alterinfo.net/La-queue-inattendue-de-Venus_a18858.html


​​​​Le perfectionnement des capacités techniques en astrophysique a juste permis d'augmenter l'ahurissement et la confusion des astronomes

http://www.alterinfo.net/Le-perfectionnement-des-capacites-techniques-en-astrophysique-a-juste-permis-d-augmenter-l-ahurissement-et-la-confusion_a15292.html


​​​​La comète McNaught module le vent solaire

http://www.alterinfo.net/La-comete-McNaught-module-le-vent-solaire_a12009.html


​​​​Le réchauffement électrique de Saturne

http://www.alterinfo.net/Le-rechauffement-electrique-de-Saturne_a10981.html


​​​​Une découverte à l'UCSD pose un énigme cosmique : Comment un quasar « lointain » peut-il se trouver à l'intérieur d'une galaxie proche ?

http://www.alterinfo.net/Une-decouverte-a-l-UCSD-pose-un-enigme-cosmique-Comment-un-quasar-lointain-peut-il-se-trouver-a-l-interieur-d-une_a10773.html


​​​​Perspective galactique

http://www.alterinfo.net/Perspective-galactique_a10424.html


​​​​Que se passe-t-il avec la Science ?

http://www.alterinfo.net/Que-se-passe-t-il-avec-la-Science-_a8752.html


​​​​Réchauffement global dans un climat d'ignorance


http://www.alterinfo.net/Rechauffement-global-dans-un-climat-d-ignorance_a7629.html


​​​​Dinosaures impossibles

http://www.alterinfo.net/Dinosaures-impossibles_a7403.html


​​​​Une « Super-tempête » balaye l'hémisphère nord suite à une énorme éruption solaire

http://www.alterinfo.net/Une-Super-tempete-balaye-l-hemisphere-nord-suite-a-une-enorme-eruption-solaire_a5857.html


​​​​La théorie d'Einstein réfutée ?

http://www.alterinfo.net/La-theorie-d-Einstein-refutee-_a10817.html


​​​​Généralités sur la théorie de l'univers électriques

​​​​Une quarantaine d'articles sur un forum scientifique français. Vers la fin, les commentaires sont intéressants. Le manque d'ouverture malgré l'admission qu'ils s'agisse d'un exposé qualitatif, c'est-à-dire qui explique clairement les phénomènes, contrairement à l'exposé traditionnel qui fait intervenir des choses inconnues et surtout invérifiables (science-fiction), n'empêche pas les scientifiques de rester bloqués sur leurs croyances étayées par des équations. Mais, les mathématiques ne prouvent rien. Elles s'adaptent à n'importe quel concept, aussi farfelu soit-il. Même le système de Ptolémée (la Terre au centre du système solaire) avait ses mathématiques qui permettaient de prévoir les éclipses et la position des planètes.

http://www.techno-science.net/forum/viewtopic.php?t=5706&sid=3ef4f7041ff36dafff244cb1a315c415




Samedi 17 Mai 2008


Commentaires

1.Posté par Népios le 10/05/2008 18:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Cet article est non seulement extrêmement intéressant mais il est en plus fort bien écrit. Il m'a poussé à approfondir un peu ce dont j'avais entendu parler, il y a longtemps, sous le nom de "Cosmologie du Plasma" et j'y ai trouvé des échos de Pierre Teilhard de Chardin. Un moment d'émotion, disons...

Merci, vraiment !

2.Posté par Un secticide le 14/05/2008 14:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Passionnant ! ! !
Ce qui nous ramène au fameux "Ce qui est en haut est comme ce qui est en bas" d'Hermes (Thot) Trismégiste. C'est à dire l'infiniment grand fonctionne comme l'infiniment petit...
TOUT est énergie : électricité donc magnétisme !
Tout est axé sur des pôles différentiels, plus et moins, reliés sur un axe (tient, c'est bizarre que sur terre ils permettent la formation des glaces...).
Nous-mêmes agissons comme des piles (fontanelle et coccyx) en recevant l'énergie cosmique et l'énergie tellurique. L'axe ? C'est l' "ARBRE DU MONDE" et les 7 chakras principaux échelonnés le long de la colonne vertébrale. Pour les "visualiser", il faut les imaginer en dessous du "monde atomique". En sanskrit, çakras signifie ROUES (vortex-tourbillons de matière éthérique).Ceux-ci, sous l'influence des forces contraires tournent sur eux-mêmes (et oui comme des planètes) en attirant toutes les particules de l'univers nécessaires à la création de la matière...circuit de l'énergie vitale
Alors en partant du haut : le sommet du crâne, la racine du nez (3ème oeil hindou), le centre de la gorge (pomme d'adam).
En partant du bas : le coccyx (siège de la kundalini forme statique de l'énergie créatrice*. Cherchez ! ), le pubis, le nombril (spirale !).
3 en partant du haut et 3 en partant du bas...et le 7ème au centre ! ! !
Plexus solaire. Région cardiaque et pulmonaire où l'on retrouve l'impulsion des 2 forces contraires : inspire et expire, battements du coeur... la tactique du tic tac...
Quand on sait que les extrémités (crâne et coccyx) sont représentées par 2 triangle opposés ( à l'endroit pour le premier et inversé pour le second), au croisement ils forment le sceau de SALOMON OU ETOILE DE DAVID. Le sacré coeur ou le graal des légendes ? Le fait est que le coeur, comme le vase du graal, est le réceptacle du sang (pompe) ! ! !
La science " moderne" aurait plutôt intérêt à se pencher sur les connaissances ancestrales toutes origines confondues. Mais ils s'en moquent comme de leurs premiers télescopes et microscopes...


3.Posté par Un secticide le 14/05/2008 14:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Précision : pour mieux appréhender cette vision de la création sub-atomique, le pénis en présente toutes les propriété physiques ! ! !
La sève vitale kundalini dont la montée du sperme n'est qu'un reflet, certe, mais net et précis.
Merci. Et encore toutes mes félicitations à Alter Info. Le meilleur site du web et je pèse mes mots !

4.Posté par Un autre secticide le 15/05/2008 08:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Entièrement d’accord avec ce qu’exprime Secticide. Le cœur lui-même fait d’ailleurs beaucoup penser à un condensateur électrique accordé sur un rythme du cosmos.

J’ajouterais ceci :

La voie de la connaissance, au sens positif de l’initiation, ouvre les vannes du fleuve de la vie. Comme telle, elle harmonise.

La voie de la connaissance, au sens négatif de l’initiation, impose des certitudes, des idéologies, des grades et des disparités. Comme telle, elle enchaîne les êtres dans l’enfer artificiel des certitudes et des particularités qui fait naître un bestiaire de démons.


5.Posté par Un secticide le 15/05/2008 17:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Salut nouveau secticide !

Puisque nous sommes dans des affaires de coeur...autant y rester: émetteur-récepteur...
Organe central (intersection de la croix) de l'individu donc, il correspond au siège des sentiments dans toutes les civilisations traditionnelles, qui y localisent également l'intelligence et l'intuition ( " Les grandes pensées viennent du coeur" Pascal). IL ASSURE LA CIRCULATION DU SANG. Comme toutes les rivières vont à la mer, toutes les veines vont au coeur !
En Inde il est Brahmapura ( la demeure de Brahma).

Dans l'Islam, il est le Trône de Dieu Allah est semblablement Coeur des coeurs et Esprit des esprits
Angélus Silésius dit de lui qu'il est le temple, l'autel de Dieu : il peut le contenir entièrement. En Chine le coeur est l'organe royal par excellence ; en lui réside l' Esprit.
Le double mouvement (systole et diastole) en fait aussi le symbole du double ; expansion et résorption de l'univers à l'origine du cycle du temps.
A l'image du soleil avec lequel il se trouve en relation direct, on lui attribue l'élément feu. Il s'élève jusqu'au principe de la lumière (Sou-Wen).
L'intuition et la révélation brillent en lui.
D'après le Soufisme (comme chez St Augustin) il est considéré comme un OEIL (Ayn el-Qalb).
Quand le Coran parle de l'Esprit divin insuflé en Adam, c'est du coeur qu'il s'agit. C'est à travers lui que Dieu contemple l'homme et son temple dans l'homme.
Le centre de la conscience divine et la circonférence du cercle de tout ce qui existe (Jîlî).
Le Coran en fait aussi le Trône de la miséricorde ( justice ! ! !)
Lieu ou se rencontrent les souffles (voir post 2) par le rythme cardiaque et la respiration. (principes actif masculin et passif féminin)
Le soleil diffuse la lumière comme le coeur diffuse le souffle (Plutarque).
L'écriture hiéroglyphique égyptienne le représente comme un VASE (voir coupe et Graal précédemment).Le Dieu Ptah de Memphis a pensé l'univers avec son coeur avant de le matérialiser par la force du verbe créateur. Mais il est surtout en chaque homme le centre de la vie, de la volonté, de l'intelligence (penser avec sa tête et juger avec son coeur). Lors de la psychostasie (la pesée des âmes), il est le seul viscère posé sur la balance du tribunal d'Osiris... Le coeur d'un homme est son propre dieu, témoin de ses bienfaits et de ses méfaits. Il ne doit pas peser plus lourd qu'une plume d'autruche (Maat). Je dors mais mon coeur veille
Dans le monde celtique, il est remarquable de constater le rapprochement sémantique du terme coeur avec le centre : Kreiz en breton, Craidd en gallois et Cridhe en irlandais. Ces trois mots se rattachent à la racine indo-européenne KRD (coeur, centre, milieu...) dont sont issus les noms latins,grecs, slaves qui désignent le coeur.
Sa perversion provient de la chair et du sang, sa pureté de la pensée intelligente.
Premier organe à être formé, il est le dernier à mourir !... Ne dit-on pas " jusqu'au dernier souffle" ?
Pour en revenir au Coran (à propos de la vision du Prophète, 53-11) : " Le coeur ne dément pas ce qu'il a vu, et ce ne sont pas leurs yeux qui sont aveugles, mais leurs coeurs dans leurs poitrines..."

Sur ce, a vot' bon coeur m'sieurs dames et à bientôt...


6.Posté par Népios le 16/05/2008 17:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les secticides ont une approche intéressante, je trouve. C'était juste pour dire ça en passant...

7.Posté par Un secticide le 16/05/2008 18:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La voix du coeur (suite)
Juste une petite précision pour vous dire qu'il ne sert à rien de tenir un langage ampoulé (pompeux) pour expliquer des choses, soi-disant compliquées, d'une manière simple.
Prenez une ampoule électrique et posez-là sur une borne négative (-)...il ne se passe rien.
Posez-là sur une borne positive, il ne se passe rien non plus...
Placez-là sur les 2 bornes...Euréka ! Lumière (FIAT LUX) ! ! !
Tel est le coeur, installé au centre du mystère de la vie, moteur du GRAND GENERATEUR.

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires