Croyances et société

Faire confiance ?


Dans la même rubrique:
< >

Dimanche 13 Janvier 2019 - 12:42 3eme temple et sympathiques rabbins !


Faire confiance aux politiciens ? C’est dans ce débat que j’étais avec certaines personnes qui me demandaient pour qui j’allais voter aux élections présidentielles de notre pays (le deuxième tour est prévu pour le 28 novembre) ! Ils furent choqués quand je leur répondis que pour moi voter était choisir entre deux démons, deux monstres avides de pouvoir ! Quand je les vois plein d’espoir j’hésite entre la pitié et l’exaspération devant tant de naïveté. Cependant je ne peux leur enlever leurs espoirs car dit le dicton, l’espoir fait vivre !


Thanatos
Jeudi 18 Novembre 2010

Faire confiance ?
Les gens avec qui je discute ont bien souvent du mal à me cerner et je les
comprends tout à fait. Je leur donne pourtant des clés pour cerner ma
personnalité. Je leur dis par exemple que je ne fais confiance à aucun être
humain, peu importe le degré d’angélisme qu’il semble présenter (vous
comprendrez que je ne fais même pas confiance à des personnes comme Chavez et
Nejad). Je leur ai dit aussi que je ne suis pas comme certain à m’accrocher
à la vie de manière maladive. Quand l’heure d’un humain est arrivée, elle
est arrivée donc… Ceci étant dit j’essaie de leur faire comprendre que
pour moi le choix est « une illusion pour séparer ceux qui ont le pouvoir de
ceux qui ne l’ont pas ». Certains me demandent alors si dans ce monde là je
n’ai aucun espoir. Je leur réponds que ce monde pour moi est vain, alors
avoir trop d’espoir dans un tel monde est suicidaire (au plan spirituel). Et
puis je suis de ceux qui pensent que si la vie se limitait à ce monde-là, ce
serait une cruelle injustice ! Donc je crois bien en une vie après la mort et
en un jugement (et donc en une justice véritable). J’essaie aussi de faire
comprendre aux gens avec qui je discute que je fais ce que je ressens comme «
bon » au fond de mon âme et que je pose mes actes en mon âme et conscience.
J’exhorte d’ailleurs les gens à choisir en connaissance de cause et non «
pas faire comme tout le monde » parce que si tout le monde saute dans le trou,
feront-ils de même ? Pour en revenir à la politique, je leur dis souvent : «
quel choix avons-nous ? ».  
Nous sommes (dans le meilleur des cas) victimes de « la tyrannie de la
majorité » qu’est cette farce que l’on appelle démocratie (autrement dit
même si le choix du peuple est libre nous devons supporter un choix que nous
n’avons pas fait). Je leur ai dit que pour moi la démocratie est un système
utopique qui demande un certain nombre de pré-requis autrement c’est une
habile manipulation pour faire croire à un troupeau de moutons qu’il a
effectivement le choix donc le pouvoir. La démocratie pour être effective et
efficace doit selon moi s’adresser d’abord à des citoyens c’est-à-dire
des humains éduqués et éclairés donc parfaitement au fait de leurs
possibilités mais aussi de leurs droits et devoirs. Ensuite il faudrait qu’il
y ait égalité entre les candidats ce qui est très loin d’être le cas même
dans les autoproclamées grandes démocraties que sont les pays occidentaux. Je
pense que pour qu’il y ait égalité, il faudrait que chaque candidat ait sa
campagne financée sur fonds publics. Que chaque candidat ait non seulement la
même subvention publique pour sa campagne mais aussi le même temps
d’antenne. Ceci est une utopie car nous nous rendons bien compte que certains
partis sont de grosses machines (affiliés à de puissants lobbys) quand
d’autres sont de minuscules groupuscules qui essaient vainement de se faire
entendre. Ces grosses machines sont souvent infiltrées partout dans
l’appareil d’état et tirent habilement et odieusement les ficelles. Que ces
grosses machines s’appellent partis démocrate et républicain (USA), UMP et
PS (France), PDCI, RDR et LMP (mon pays la Côte d’Ivoire) pour moi c’est du
pareil au même. Ces grosses machines généralement confisquent le pouvoir et
se le partagent devant le regard impuissant des autres partis ou des citoyens
qui attendent vainement un vrai changement. Ces grosses machines constituent en
fait une élite qui n’a guère envie de perdre le pouvoir. Je fais
d’ailleurs remarquer à mes interlocuteurs qu’il y a un certain nombre de
transhumants politiques dans nos pays, des gens qui veulent toujours être sûr
de « sécher leur linge là où le soleil brille » ! Des gens qui sont donc
prêts à changer de partis comme on change de chemise ce qui en dit long sur
leurs convictions profondes ! Tout simplement pathétique et insultant.
Démocratie ? Une foutaise de l’élite pour calmer le peuple en le mettant
sous anesthésie.
Alors dis-je à mes amis qui dois-je choisir ? A quel parti politique dois-je
faire confiance ? Les petits partis pour un certain nombre de raisons ont une
très faible chance d’être élus, quant aux autres ce sont bien souvent des
maffias remplies de gens corrompus et pervers. Des personnes qui ont fait de la
politique un métier et qui comptent pour beaucoup d’entre eux s’enrichir
avec elle et non en travaillant honnêtement. Des groupes remplis d’arrivistes
qui n’attendent que l’occasion de « sécher leur linge au soleil ». Alors
supporter des « choses pareilles » en ce qui me concerne c’est non. Mais je
ne décourage pas pour autant ceux qui veulent choisir entre la peste et le
choléra car après tout l’espoir fait vivre. Moi je n’en ai aucun dans ce
monde là, mais pourquoi priver ceux qui en ont d’en avoir ? Je ne fais
personnellement que donner mon point de vue. Si certains veulent encore croire
et faire confiance à l’humain, libres à eux. Seulement je les exhorte
vivement à savoir pour quoi ils votent. Moi j’estime que dans tous les cas je
vais subir, même si l’on pourra me rétorquer qu’il y a subir et subir. Mes
doutes sont il est vrai à plusieurs niveaux et reflètent parfaitement le
manque de confiance que j’ai en l’humain.  
Je pense que le pouvoir corrompt et que le pouvoir absolu corrompt absolument.
Le pouvoir est selon un de mes amis l’un des trois principaux démons sur
terre avec la luxure et l’argent. En fait je pense que l’argent et le
pouvoir vont de pair et sont donc un seul et même démon, un outil de
domination. La politique n’est donc pour moi qu’un outil de domination sur
la majorité. Et ceux qui contrôlent l’argent, contrôlent les nations
c’est pourtant évident. Ces deux citations ne devraient donc pas surprendre
les gens :
"La politique est un mécanisme qui sert à empêcher les gens de prendre
part à ce qui les concerne directement." Paul Valéry
"Celui qui contrôle l'argent de la nation contrôle la nation". Thomas
Jefferson
Les gens remarqueront que ce sont souvent les partis les plus riches qui
gèrent la nation. Alors on me rétorquera que des gens comme Chavez ou Nejad
ont pu arriver au pouvoir. Oui sans aucun doute ! J’attends de voir dans des
dizaines d’années ce qu’il en sera avant de crier victoire. Et puis ce ne
sont que des humains, on verra d’ailleurs si leurs peuples (et surtout les
élites et leurs successeurs) pourront résister au pouvoir séducteur de
l’argent pendant longtemps. Mammon domine ce monde et tant qu’il en sera
ainsi je vois mal les choses changer. Je ne vous dis pas les sommes d’argent
qui circulent dans mon pays pour corrompre les consciences, c’est nauséeux et
nauséabond. Les choix ne sont donc pas éclairés mais conditionnés par « la
politique du ventre ». Enfin nous sommes de passage sur terre et je crois que
le jour où je quitterai ce monde, je dirais probablement : « ouf » !


Jeudi 18 Novembre 2010


Commentaires

1.Posté par Rudolph le 18/11/2010 12:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci...
Lorsque l'on pense ce que vous dites, on se sent un peu seul, et il est réconfortant parfois d'entendre un autre l'exprimer.


Nouveau commentaire :

Coup de gueule | Croyances et société | Reflexion | insolite, humour, conspiration...


Publicité

Brèves



Commentaires