Néolibéralisme et conséquences

Faim dans le monde: catastrophe en 2050


Dans la même rubrique:
< >


Al Manar
Mercredi 1 Juin 2011

Faim dans le monde: catastrophe en 2050
Pour nourrir les neuf milliards d'habitants de la planète en 2050, une réforme majeure du système alimentaire mondial s'impose alors que les récoltes de certaines régions sont menacées par le réchauffement climatique, a averti mardi l'organisation humanitaire Oxfam.

Si rien n'est fait, le prix de certaines denrées alimentaires comme le maïs aura plus que doublé d'ici 2030, frappant en premier les plus pauvres qui dépensent déjà jusqu'à 80% de leurs revenus pour se nourrir, selon le rapport de l'ONG britannique.

"Le système alimentaire ploie sous l'intense pression du changement climatique, de la dégradation écologique, de la croissance démographique, de la hausse des prix de l'énergie, de l'augmentation de la demande de viande et de produits laitiers, de la concurrence pour l'obtention de terres pour produire des biocarburants, de l'industrialisation et de l'urbanisation", selon le document.

Bond de 70% de la demande alimentaire
Alors que plus de 900 millions de personnes sur une population mondiale de 6,9 milliards souffrent déjà de la faim aujourd'hui, le nombre des victimes pourrait s'accroître rapidement lorsque la "catastrophe annoncée" aura frappé d'ici 2050 avec un bond prévu de 70% de la demande de produits alimentaires, a estimé Oxfam.
"Notre capacité à augmenter la production alimentaire est en déclin et le taux moyen de croissance des rendements agricoles a diminué de près de moitié depuis 1990 et devrait continuer à diminuer pour atteindre moins de 1% dans la prochaine décennie", a averti le rapport intitulé
"Cultiver un avenir meilleur".
Les récentes périodes de sécheresses et autres incidents climatiques dans le monde "laissent augurer d'une baisse de la production céréalière et donc d'une nouvelle hausse des prix agricoles", a noté Jean-Cyril Dagorn d'Oxfam France.
 
A l'approche du G20 agricole (à Paris les 22 et 23 juin), Oxfam a lancé un appel à "enrayer la spéculation sur les denrées agricoles et alimentaires et relever le défi alimentaire mondial".
Plus d'investissements dans l'agriculture paysanne et familiale

Selon l'ONG la réforme du système alimentaire doit passer par davantage d'investissements dans l'agriculture paysanne et familiale, la valorisation des ressources naturelles, un meilleur accès aux marchés pour les petits exploitants, la lutte contre le gaspillage, d'eau notamment, et l'arrêt des subventions à la production de bio-carburants dans les pays riches.
Le rapport a également réclamé l'arrêt de la domination de quelques grandes multinationales sur le marché des matières premières agricoles et des semences.
Prenant l'exemple de l'Inde, Oxfam a rappelé que la croissance économique y a plus que doublé entre 1990 et 2005 mais que le nombre de personnes souffrant de la faim a augmenté de 65 millions.

En effet, les populations pauvres en milieu rural restent exclues du développement économique.

En parallèle, l'engouement des Etats-Unis pour le bio-éthanol a conduit à utiliser 15% du maïs mondial pour en faire du carburant, même en période de forte crise alimentaire.
Et l'ONG de rappeler que la quantité de céréales nécessaires pour faire le plein d'éthanol d'un véhicule 4x4 peut nourrir une personne pendant un an.


Mercredi 1 Juin 2011


Commentaires

1.Posté par Stardust le 01/06/2011 14:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il est évidents que les carburants "écolo bobo" ne sont pas la solution, tout comme augmenter sans cesse la population mondiale comme des autistes. Limiter la population mondiale à un plafond me semble sage, et je dis ça sans être un malthusien ou quoi que ce soit de cet acabit.

2.Posté par Alain Bellemare alias Mc_AB le 01/06/2011 16:27 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il faut pas ce cacher que déjà un certain nombre de ces problèmes nous pendes au bout du nez depuis qlq années.

3.Posté par Autopsy le 01/06/2011 16:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Répéter le mensonge milles fois, il devient une réalité, comme si la terre était programmé pour abriter que qeulques 2 ou 3 milliards et heureseument ces pseudos scientifiques et intellos sont là pour la protéger du dange qu'elle encourt, un jour je regardais un documentaire sur les problèmes de l'agriculture en Inde, une ingénieur disait que l'Inde dispose de la nouriiture que s'il l'entassenrait il pourrait touche la lune ! , puis elle a dit que le seul problème en Inde est le manque des moyens des stockages,
Tout ce baratins pour que dire à la fin qu'il faut limiter la population ! et que c'est une décision sage que certains n'ont pas honte de balancer !
Le vrai problème est la cupidité de certains au détriment des autres, voilà ce qu'il faut réparer chez les êtres humains, au même moment qu'on parle de manque de bouffe alors qu'on en jetent des tonnes chaque années .

4.Posté par Png le 01/06/2011 17:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


+ 1 Autopsy ,

Propagande servant le plan mondialiste qui est à terme d'éliminer un maximum d'êtres humains.

5.Posté par Alain Bellemare alias Mc_AB le 01/06/2011 17:56 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@autopsy comme je ne peut contrôler (changer) les pulsions des autres, tous ce que je peut changer c'est MOI.

6.Posté par gogo le 01/06/2011 18:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le maïs a augmenté et augmentera encore parce que les usa exporte moins de maïs et préfère le transformer pour le mettre dans leurs réservoirs d'où augmentation du prix mondial du maïs, même si nous augmentions les capacités de production des céréales il y aurait toujours autant de famine car la famine n'est pas crée par le manque de céréales mais par la monopolisation de celles-ci à d'autres fin (éthanol, alimentation bovine et cetera) pour vaincre la faim il faut d'abord un changement de mentalité mais je doute que les pays riches remettent en cause leurs façons de se nourrir ou de se déplacer.

7.Posté par JFA le 01/06/2011 20:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Il est évidents que les carburants "écolo bobo" ne sont pas la solution"...

Il faudrait en trouver une de solution pour empêcher ces mêmes "bobonobos" de se goinfrer sur le dos des autres jusqu'à en devenir obèses sans en branler une non ?
Revoir le problème à la base : AUCUNE SPECULATION SUR LES PRODUITS DE PREMIERE NECESSITE Y COMPRIS L'HABITAT ! ! !
Si ça vous parait clair, c'était du ROBESPIERRE.
Quelle autre alternative sinon le...COUIC ????

8.Posté par Alain Bellemare alias Mc_AB le 01/06/2011 20:42 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ JFA d'accord avec toi. Mais Robespierre a oublier "la santé"
Ce serait mal venu d'un fonctionnaire, la spéculation immobilière, nourriture, santé ect. , compte tenue de sa soi-disant vocation communautaire.

9.Posté par Bojackoh le 01/06/2011 22:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

+ 2 Autopsy
c comme la taxe carbone une escroquerie de plus pour que les oligarchiques s'en mettent plein les poches. Ils nous culpabilisent pour tous, la dette publique, les retraites, le tou de la sécu, le réchauffement climatique alors que si il fait plus chaud aujourd'hui c essentiellement du au faite que le soleil est plus chaud. C le soleil qui régule la temperature de la terre, il y a meme des asteroides proches de jupiter qui se mettent à fondre. En plus la quantité de CO2 que crache un volcan en une seul éruption dépasse de loin plusieurs siecle de pollution humaine.
Nous culpabiliser est une autre façon de nous soumettre pour nous faire accepter n'importe quoi.

10.Posté par JFA le 01/06/2011 23:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et depuis quand la santé (par quel miracle) ne serait pas dépendante de la NOURRITURE et du LOGEMENT ???
Expliques toi please...

11.Posté par JFA le 01/06/2011 23:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Aller z'y va Bellemare ! ! ! !

12.Posté par JFA le 01/06/2011 23:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

D'après toi le droit de respirer appartient à ceux qui récupèrent gratos l'oseille de leurs papas???
C'est ça ?

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences


Publicité

Brèves



Commentaires